Terminé #16 le 06.04.17 1:17

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire




Une attitude froide. Ce n’était sûrement pas étonnant après ses actes. Ils auraient pu en rigoler mais Shirley n’était pas ce genre de femme et il le savait depuis un temps. C’était stupide. Tout était un jeu. Il suffisait juste d’en rire. Elle n’avait pas le sens de l’humour. Mais le sien était trop poussé. Un humour morbide bien trop limite paraissait-il. Cependant, ces paroles n’étaient pas fausses non plus.  Elle aurait dû crier ou faire quelque chose, au moins essayer de se débattre. La passivité des femmes énervait toujours un peu le roux dans ces temps. Peut-être était-ce une raison pourquoi il avait choisi la demoiselle en tant que cible. Elle ne criait pas, ne s’énerver pas ou presque jamais, se laissant faire par tout ce qui l’entourait. Il aurait nettement préféré que la jeune femme s’énerve plutôt que ce ton. Il sentait bien qu’elle n’avait pas apprécier la blague.

"Retourne te coucher un peu et remets la glace sur ta joue. Tu as besoin de repos. Je vais devoir te renvoyer chez toi après... Mais s'il y a quelque chose, viens me voir."

La jeune quémandait son départ. Qui voulait rester avec un roux farceur ensanglanté en pleine nuit ? Il sentait son corps fatigué qui ne réclamait qu’une chose, un lit. Et ce tour chez la lémure l’avait plus fatigué qu’il n’aurait cru. Des souvenirs anciens dont il ne voulait pas forcément se rappeler lui était revenu dans la mémoire. Il avait projeté une autre figure sur l’autre. Il essaya d’enlever cette pensée non joyeuse mais à chaque fois qu’il jetait un coup d’œil sur la lémure, elle voyait cette figure. Il avait dû se prendre un coup trop violement pendant un de ses combats pour avoir des pensées pareilles. Le roux finit sa boisson d’une traite pour la jeter dans la poubelle. Elle avait raison, il fallait qu’il rentre. N’était-ce pas son intention depuis le départ ? Retrouver les douceurs de son lit ? Et pourtant elle incitait à continuer à le guérir avant. Quelle insensée cette femme.

"Ne t’inquiète pas. Je pense que je devrais rentrer. Il serait temps pour mon infirmière de retourner dans les bras de Morphée, n’est-ce pas ?"

C’était surtout lui qui avait besoin des bras de Morphée. Les mouvements brusques qu’il avait faits lui avait rappelé l’état de son corps. S’il restait là à ne rien faire il sentait qu’il allait somnoler sur le canapé. Il se déplaça dans l’appartement de façon tout à fait normal si on omettait les bruits de sa cheville qui réfutait le contraire. Il se dirigea vers la porte de sortie qu’il ouvrit pour partir. Puis, il s’arrêta dans ses pas. Il se retourna pour faire face à la canadienne. Malgré tout ce qu’il lui faisait, elle lui avait ouvert la porte et soigné. Et peut-être pour la première fois, il ne lui montra ni un rire moqueur ou joueur mais un sourire tendre.

"Merci Shirley."


Il prononça son nom pour la première fois de la soirée. Il devait bien cela à cette à la brune bandée. Il était un salaud de première classe qui l’assumait totalement mais il pouvait reconnaître la gentillesse quand elle était présente. Oh cela ne l’empêcherait pas d’embêter la demoiselle l’a prochaine fois qu’il se croiserait. Il avait déjà sa pancarte et sa tenue d’infirmière à lui apportait. Et peut-être qu’il pourrait rajouter des macarons. Il avait prévu de cuisiner le lendemain et ne disait-on pas que les filles raffolaient de ses choses ? C’était peut-être une façon à lui de remercier la femme qui l’avait soigné.  

Terminé #17 le 08.04.17 0:18

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 542
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
http://www.peekaboo-rpg.com/t1201-shirley-dumais http://www.peekaboo-rpg.com/t1208-shirley-relationships

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/15  (100/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 542
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★

des pas dans la nuit...

Alex but sa bière d’une traite et la jeta à la poubelle. Shirley le regardait claudiquer d’un œil un peu inquiet. Malgré son désir de ne plus le revoir pour cette mauvaise blague, il était difficile d’oublier cette partie d’elle-même qui était un peu plus maternelle et moins égocentrique, qui désirait soigner la moindre de ses petites blessures. La jeune femme savait aussi qu’elle se sentirait coupable de le laisser partir seul ainsi, sans avoir la certitude qu’il n’ait pas eu de souci sur le chemin.

Alors qu’il se dirigeait vers la porte, il se retourna soudainement et remercia sa bienfaitrice pour sa gentillesse. C'était inattendu. C’était sans doute la première fois qu’il le lui disait. Sa sincérité toucha aussitôt la jeune femme qui avait surtout l’habitude de leurs petites disputes et de ses mauvais coups. Je peux pas le laisser partir… Il a encore mal. Mais il a surtout besoin de sommeil en fait… La brune le rattrapa à grands pas. Elle posa une main délicate sur son avant-bras qui le retenait en douceur. Son contact était si doux, toujours aussi bienveillant, malgré la violence avec laquelle il l’avait plaquée contre le mur. Shirley se croyait incapable de malice face à son terrible persécuteur. Il n’y avait pas de doutes, elle était la victime parfaite pour lui. Elle ne se démenait jamais face à ses farces et ne cherchait pas non plus la vengeance, estimant qu’Alex ne méritait pas ces coups bas. Shirley s’écrasait toujours devant lui, quémandant une paix réparatrice entre eux. Avant même qu’il ait commis ses bêtises, la jeune femme le pardonnait déjà.

Tu veux que je te raccompagne? Ce n’est pas une bonne idée de mettre trop de poids sur ta cheville.

La Canadienne lui adressa un sourire qui semblait avoir oublié et pardonné ses violences. Un sourire trop soucieux pour quelqu’un qui ne se sentait concerné par le bien-être de personne… Pas même par le sien.

Ça me ferait plaisir de t’aider, fit-elle d’un ton qui suppliait plus qu’il ne proposait. Appuies-toi sur moi. Mais pas trop quand même.

Sans attendre son avis, Shirley attrapa son bras pour le mettre autour de ses épaules et glissa le sien dans son dos pour lui offrir un appui. Elle se faisait plus entreprenante, moins timide, parce qu’elle se doutait qu’une douleur lancinante refluait dans sa cheville à chacun de ses pas. Shirley lui forcerait la main s’il refusait son aide.

Elle comprit alors que se détacher de ce pénible farceur serait une tâche bien plus ardue qu'elle l'avait prévu. Qui pansera ses blessures après ses combats...?

Terminé #18 le 10.04.17 5:31

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire




Ce fut un lit froid qui vint accueillir le sommeil du roux. Il ne rêva pas du trajet que la brune et le rouge avait fait dans un silence plaisant jusqu’à son appartement. Un silence qui n’était pas ponctué par ces moqueries et farces comme Shirley les préférait. Il avait été un être convenable et mature mais la fatigue et la douleur l’avait beaucoup aidé à remplir ce rôle. Il n’avait qu’effleure le corps de la lémure ne s’appuyant pas sur la brune. Il ne pouvait juger de la force physique de la femme mais il savait qu’elle ne pouvait sûrement pas retenir son poids. Et même si elle pouvait, il ne se serait pas appuyer sur une femme de peur de casser cette femme qui lui paraissait si fragile. Il ne rêva ni du bonne nuit furtif qu’il avait prononcé après avoir quémander le départ de la brune d’un ton blagueur, ni de son regard qui avait suivi les pas de la canadienne s’éloignant de son appartement pour revenir au sien jusqu’à que sa figure disparaisse de sa vision. Il ne rêva pas non plus de cet appartement plongé dans le noir avec seulement le bruit des quelques dormeurs qui restaient étouffés dans leurs chambres respectives. Il ne se rappelait pas de son rêve de façon nette. Ce fut juste un rêve doux, avec des bras l’enveloppant et des sourires innocents. Un bien différent de ces habituelles rêves remplies de sang, de feu, de violence et de pleurs. Rêve communément appeler cauchemars mais auxquels il avait arrêté de payer attention depuis le temps. Non, le rêve de cette nuit avait été infecté par une douceur bien étrangère à son esprit. Comme si la dernière personne qu’il avait aperçu avant de fermer les yeux lui avait transmis sa bonté. Et pour la première fois depuis longtemps, il traîna un peu de temps dans sa couette goutant la texture réconfortante au lieu de sortir du lit à la seconde même où ses yeux s’étaient ouvert.

Le roux sortit du magasin avec un sac noir à la main, à l’effigie de la boutique. Il avait envoyé un message à la gérante de ce magasin en début d’après-midi, une vampire d’une vingtaine d’année en apparence couverte de tatouage abstrait sur tout le corps. Il lui avait d’abord demander de lui indiquer une boutique pour trouver son article mais elle avait apparemment ce qu’il désirait. Il avait pourtant cru que c’était une ligne de vêtements branchés punk/gothique qu’elle dessinait elle-même. Cependant, elle l’avait amené vers le fond de la boutique, tout en charriant l’état du pauvre vampire dans un anglais teinté d’un accent taiwanais et non chinois comme elle répétait à tous. , jusqu’à l’article qu’il cherchait. Elle ne posa aucune question sur son achat, commençant trop à connaître le caractère du roux, plaignant avec un sourire amusé la pauvre victime qu’il allait encore harcelé.

Le borgne était plutôt en forme malgré son corps recouvert d’hématomes la veille. Les potions à l’effet presque instantanée ayant effaçait une bonne partie des traces de combats. Cependant, son corps était recouvert de bandages à la cheville, au ventre et au cou. Son front était lui toujours décoré de ce bandage de princesse qu’il n’avait remarqué que lorsque la marchande taiwanaise s’était écroulé de rire tout en lui pointant la glace.  Il marchait d’un pas léger dans les couloirs de l’agence même si le Corque Mort lui avait recommandé de rester au repos. Comme s’il savait faire une telle chose. Non, il avait cuisiné puis était partit faire des courses pour enfin revenir à l’agence Azazel. Il allait enfin retourner à l’appartement pour se reposer. Mais au grand désarroi du Croque Mort, le roux ne s’arrêta pas devant sa porte mais celle de Lascaux. Ce ne fut pas un visage recouvert de bandage mais un étranger qui lui ouvrit la porte. Il obtint l’accès à l’appartement après avoir raconté une presque vérité à son avantage. L’habitant lui indiqua la chambre de Shirley avant de retourner à la sienne. Le vampire s’assit devant la porte étalant ses outils sur le sol. Il ouvrit la même potion qu’il avait utilisé dans le bureau de Joshua, mais renforcé. En deux, trois coups de mains, ce fut une pancarte magnifique qui n’allait pas de sitôt qui trônait sur la porte de sa brune préférée. Il se retourna alors, entendant une voix de femme qu’il connaissait assez bien l’interpeller.

"Darling ! Je suis venu respecter mes promesses. Maintenant, tu es officiellement une infirmière. Je t’ai même ramené la tenue qui va avec."

Le borgne sortit l’article qu’il avait acheté plus tôt dans la journée, une tenue d’infirmière bien trop courte pour être celle utilisé dans les hôpitaux.



Terminé #19 le 14.04.17 5:16

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 542
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
http://www.peekaboo-rpg.com/t1201-shirley-dumais http://www.peekaboo-rpg.com/t1208-shirley-relationships

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/15  (100/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 542
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★

des pas dans la nuit...

Le rouquin blessé rentra en un seul morceau chez lui. Devant la porte de Bozo, Shirley avait hésité à lui proposer son aide pour qu'il puisse se rendre jusqu'à son lit sans trop de mal mais s'en abstint, craignait qu'il trouve cette proposition déplacée. De toute façon, elle ne désirait pas pénétrer dans Bozo, dans l'endroit où il dormait, mangeait, vivait... C'était trop privé et elle ne désirait certainement pas être aussi intime avec son persécuteur. Au moment où ils durent se dire au revoir, Shirley lui souhaita de souhaiter de beaux rêves et Alex lui rétorqua un simple bonne nuit furtif, discret qui toucha la brune. Elle lui sourit et le regarda s'éclipser chez lui. Une fois que la porte se referma derrière son ami, la jeune femme poussa un soupir et tourna les talons pour regagner Lascaux. La venue d'Alex l'avait éreintée, toutes ces inquiétudes qui l'avaient chamboulée à la vue de ces trop nombreuses blessures et la crainte qu'il avait éveillé en elle en l'immobilisant contre le mur l'avait vidée. Cette nuit, Shirley trouverait rapidement le sommeil.

Le lendemain, la Canadienne se réveilla avec une trop grande fatigue que quelques heures de sommeil à peine n'arrivait pas à chasser. Elle se souvenait avoir retrouvé le confort de son lit douillet vers 5h du matin et lui était 10h selon la montre qu'elle avait négligemment posée sur sa table de nuit avant de se coucher. Sachant bien que les habitants de Lascaux ne ralentiraient pas leur train-train quotidien pour lui permettre de dormir encore un peu, elle se leva avec nonchalance et s'habilla avec une lenteur fatiguée. Elle se rendit à la cafétéria d'un pas las et acheta un simple café puisque Lascaux ne disposait pas de sa propre machine. À son retour, le diablotin qu'elle avait recueilli la veille se tenait devant la porte de sa chambre. Le jeune homme s'était improvisé bricoleur et y avait fixé une pancarte clamant que Shirley était son infirmière. Autour de lui, une multitude d'outils et un sac portant le logo d'une boutique de costumes traînaient.

Alex? C'est quoi tout ça? demanda-t-elle avec agacement.

Alex se retourna vers la nouvelle venue et la gratifia d'un sourire, peu affecté par son air matinal pas très avenant. Il attrapa le sac et en sortit un déguisement d'infirmière dont la jupe devait bien arrêter au-dessus de la mi-cuisse. Bref, une tenue si peu fidèle à l'uniforme qu'elle avait dû porter lors des quelques stages que lui avaient imposé son programme d'étude pour devenir aide-soignante. Le trouble-fête déclara même qu'elle était officiellement infirmière, même si elle ne détenait pas encore son diplôme. Un soupir franchit ses lèvres. Elle n'était pas d'humeur pour supporter ce bout-en-train, les précieuses heures de sommeil lui manquaient cruellement et sa patience en était irrémédiablement affectée.

Merci, c'est très apprécié, mentit-elle en s'emparant du déguisement qu'elle se promit de ne jamais porter. Mais tu vas retirer cette pancarte de sur ma porte immédiatement.

Elle ne souhaitait pas vraiment être associée à ce fieffé farceur, encore moins en tant que bienfaitrice personnelle. La réputation d'Alex nuirait à sa discrétion : au sein de l'Agence Azazel, le nom d'Alex était synonyme de problèmes et de mauvaises blagues, beaucoup le connaissaient pour les ravages qu'il causait partout où il allait. Les bandages de Shirley attiraient suffisamment l'attention... Les regards intrigués seraient braqués sur elle si cette information était révélée au grand jour.

Terminé #20 le 15.04.17 17:24

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire




Son infirmière n’avait pas l’air d’être d’humeur joueuse, ce matin-là. Elle soupira en entendant ces paroles prononcées avec grand enthousiasme. Elle semblait être plus honnête envers son irritation qu’à l’habitude et cette irritation se transmettait à sa demande de retirer cette pancarte. Elle semblait moins renfermée sur elle-même depuis ce jour dans la salle du puzzle. Elle lui avait balancé sa colère sur lui puis la veille, elle l’avait soigné de force sans trembler à sa vue. Elle commençait à changer autour de lui, ou tout du moins ce fut l’impression que le roux avait. Et il aimait la voir plus sous de nouveaux angles. Ou peut-être qu’elle n’était tout simplement du matin contrairement à lui. Son expression maussade semblait mignonne aux yeux du roux.  Et bien sûr, la seule envie qu’il eut fut de l’énerver encore plus. Le roux plongea sa main dans le sac en plastique pour ressortir un petit chapeau avec une croix rouge brodé dessus. Le genre de chapeau qu’une infirmière d’hôpital ne posséderait pas mais seulement quelques magasins de costume un peu sexy. Fier de sa trouvaille, le roux déposa le chapeau sur la tête de la brunette sans demander son avis.

"On dirait qu’on n’a pas bien dormi, mademoiselle l’infirmière. Voilà, t’as l’air un peu plus joyeuse maintenant. En plus ça te se marie avec tes bandages. Tu vas faire tomber tout tes patients mâles avec ta tenue."

Le clin d’œil usuelle et un sourire moqueur vint accompagné ses mots. Malgré le manque de sommeil évident de la canadienne, il ne pouvait s’empêcher de jouer avec elle. Même si elle l’avait soigné la veille. Il avait encore son pansement de princesse sur son front comme pour prouver que l’évènement de la nuit dernière n’était pas un rêve. Après peut-être que la pancarte sur la porte aurait pu être suffisant. Il était fier de la petite merveille qu’il avait collé sur sa chambre. Il rigolait déjà intérieurement de la réaction des autres colocataires de Shirley quand ils apercevraient cette pancarte. La brune serait sûrement le centre des rumeurs. Il savait que les rumeurs fusaient assez facilement dans l’agence même s’il n’y tenait pas grande attention. Et il était bien souvent une des discussions préférées de ses personnes avec tout le bordel qu’il créait autour de lui et il ne détestait pas cela. Bien au contraire, il aimait qu’on conte ses exploits.  Et Shirley allait être embarqué dans ce tourbillon par sa faute mais le vampire s’en soucia peu. De toute façon, il faisait juste ce qu’il lui plaisait et les opinions des autres lui importait peu, même celles de Shirley. Le roux retourna devant la pancarte la montra fièrement à la femme entourée de bandages.

"Elle n’est pas magnifique ? Comme ça, je ne me perdrais pas la nuit pour retrouver mon infirmière."

Shirley allait le détester encore plus si plus était possible. Mais Alex était homme de parole, quand une idée lui venait à l’esprit, il l’exécutait et mêmes les Mangemorts ne pouvaient l’arrêter.

"Retirer ? Je veux bien essayer mais j’ai peur que ce soit impossible. C’est une potion de nécromancien plus efficace que de la glue ultra forte. Je pense que changer de porte serait plus simple."

Un rire joyeux sortit de sa gorge en dépit des réactions de la canadienne. L’idée était peut-être stupide mais il s’amusait comme un fou.

"Tu peux toujours essayer de demander à l’agence ? J’ai utilisé le même produit dans le bureau de Joshua. Peut-être qu’ils ont trouvés une solution miracle pour la retirer ?"

Même s’il allait en recoller une nouvelle si jamais ne elle réussissait à l’enlever. On ne pouvait pas se débarrasser d’Alex aussi facilement. Shirley était condamné à avoir cette pancarte quoi qu’elle fasse. Et la voir essayer trimer pour enlever cette pancarte serait un cirque excellent. Il se mordit la langue inférieure pour ne pas rigoler de plus belle. Pauvre Shirley. Elle ne pourrait jamais s’échapper de lui.  



Terminé #21 le 18.04.17 3:17

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 542
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
http://www.peekaboo-rpg.com/t1201-shirley-dumais http://www.peekaboo-rpg.com/t1208-shirley-relationships

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/15  (100/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 542
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★

des pas dans la nuit...

Le petit chapeau posé sur sa tête chassa bien vite son agacement. Elle le retira en esquissa un sourire. La pancarte la dérangeait mais le ridicule de cette situation était tout de même amusant. Elle n'arrivait pas à lui en vouloir : il suscitait tant de contrariété chez elle, mais jamais de rancune. De toute manière, elle arriverait à retirer la pancarte une fois qu'il quitterait Lascaux. Shirley frotta ses yeux encore un peu fatigués et retira le chapeau puis reporta son attention sur la pancarte fixée sur sa porte. L'amusement naissant chez elle se dissipa aussitôt lorsqu'il lui appris qu'il s'agissait d'une colle magique particulièrement tenace...

Quoi? Non mais Alex... T'es débile, mon dieu!

Elle se dirigea à grands pas vers la pancarte et tenta de l'enlever de sa main libre. Voyant que ce n'était pas suffisant, elle déposa sa tasse de café par terre avant de réessayer avec la force de ses deux mains cette fois-ci. Sans succès. Elle tenta même de l'arracher à l'aide de ses longs ongles avec qui Alex avait déjà fait connaissance auparavant.

Ouch! s'exclama-t-elle en se cassant un ongle.

La Canadienne sentait la colère monter en elle. Elle se retourna vers son ami et commença à taper du pied. Il devait forcément avoir une solution pour retirer cette stupide pancarte sans devoir changer la porte. Ne. T'énerve. Pas. C'est ce qu'il veut. Il lui fallut prendre une grande inspiration pour maîtriser son exaspération.

J'imagine que je suis officiellement ton infirmière et que tout le monde sera au courant! ...Hahaha... Plus sérieusement, souhaites qu'on t'associe à moi? Je ne crois pas... Si tu ne veux pas voir ta réputation ruinée, peut-être que tu devrais songer à retirer ça de sur ma porte?

Son ton s'efforçait d'être gentil et amusé mais on lisait facilement son agacement.

Terminé #22 le 04.05.17 21:23

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire





N’est-il pas amusant de présente le jouet préféré d’un chat devant ses yeux, et lui retirait la chose à chaque fois qu’il essayait de l’attraper ? C’était une sensation similaire que ressentait le roux en voyant son infirmière essayant vainement de détacher la planche. Il souriait en la regardant faire trouvant un divertissement certain dans ses agissements.  Ah, la malheureuse venait de se casser un ongle. Ne lui avait-il pourtant pas dit que c’était une potion de nécromancien ? La canadienne ne l’écoutait-elle donc pas ? Il ria joyeusement devant cette situation drôle. C’était sûrement à cause de ses réactions qu’il ne pouvait s’empêcher de continuer à l’embêter.

"J'imagine que je suis officiellement ton infirmière et que tout le monde sera au courant! ...Hahaha... Plus sérieusement, souhaites qu'on t'associe à moi? Je ne crois pas... Si tu ne veux pas voir ta réputation ruinée, peut-être que tu devrais songer à retirer ça de sur ma porte?"

L’américain cligna les yeux, perplexe devant la réaction de la brune. Il n’était pas étonné devant la pointe d’agacement apparente dans la voix qui parlait malgré le sourire qu’elle affichait. C’était justement son but, l’agacer et il était plutôt bon à faire ce boulot. Cependant un élément dans les propos se Shirley intrigua le roux. Il était évident qu’elle était énervée mais dans son esprit la raison de son énervement qu’il envisageait ne coïncider pas avec ses paroles.

"Qu’est-ce que tu racontes Shirley ? Tu veux dire que ta réputation va être ruiné si elle est associée à la mienne. N’est-ce pas?"

Il inclina légèrement la tête, demandant honnêtement la question. Il était courant de ne pas vouloir être associer à lui et à ses conduites irresponsables. Il avait sûrement une réputation des plus désastreuses et des plus magnifiques en même temps.

"Pourquoi donc être associé avec toi ruinerait ma réputation ? Etre associer avec moi détruit complètement ta réputation, ça je suis d’accord. Mais toi ? Tu es juste une femme avec un peu de bandages que la normale. Et de toute façon Darling, personne ne peut détruire la réputation du grand Alex, terreur de Tokyo."

Il sourit d’un air enfantin à ses propres propos mais son ton indiquait qu’on aucun cas il ne ne doutait de ce qu’il venait de dire. Personne ne pouvait détruire sa réputation. Et même si de nombreuses rumeurs circulaient à son égard, il lui importait peu. Il vivait selon bon lui semblait et c’était sa fierté d’être un farceur. Ses actions pouvaient dépasser toutes les rumeurs.

Il reprit le chapeau d’infirmière laissait à l’abandon par son propriétaire. Avec ses mains, il repositionna quelques mèches de la brune pour reposer le chapeau sur sa tête comme pour confirmer ses propos. Elle était officiellement son infirmière et rien n’y personne allait empêcher cela, même pas Shirley. Cependant, il ne pouvait comprendre. Pourquoi tenait-elle de tel propos ? Il n’était pas un fin connaisseur concernant les rumeurs, s’intéressant seulement à celle qui criait danger et risques. Il ne pouvait imaginer comment une femme comme elle pouvait soi-disant ruiner sa réputation.  



Terminé #23 le 05.05.17 19:39

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 542
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
http://www.peekaboo-rpg.com/t1201-shirley-dumais http://www.peekaboo-rpg.com/t1208-shirley-relationships

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/15  (100/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 542
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★

des pas dans la nuit...

La petit chapeau coiffant à nouveau sa tête fut la goutte qui fit déborder le vase. Ne pouvant plus contenir sa frustration amplifiée par son manque de sommeil, elle l'attrapa dans son poing sans douceur en froissant le tissu et le jeta par terre.

Décolle cette pancarte immédiatement! Alex, tu m'énerves, tu m'énerves je sais pas ce qui me retiens de te coller une deuxième baffe! On dirait que c'est ce que tu veux! Ça t'a plu la dernière fois ou quoi? Tu serais pas un peu maso sur les bords?

Ce qui la retenait, c'était bien qu'elle savait qu'elle regretterait amèrement son geste puisque ce n'était pas ce que les bonnes personnes faisaient. En cet instant précis, elle se rapprochait plus d'une mauvaise personne parce qu'elle s'énervait alors qu'une discussion calme et posée aurait (peut-être?) pu régler le problème. Shirley se donnait l'obligation d'agir pacifiquement quelle que soit la situation, mais sa patience avait ses limites... qu'Alex franchissait sans cesse.

Elle se souvint aussitôt de la façon dont le rouquin l'avait plaquée contre le mur la nuit dernière. Elle se rasséréna aussitôt et retrouva sa docilité pour éviter des représailles. Shirley fit un ou deux pas vers l'arrière pour maintenir une distance sécuritaire entre lui et elle. Il était imprévisible et elle voulait se préparer à éviter une attaque de sa part.

E-E-Excuses-moi. Ça nuirait à ta réputation parce qu'être associé à quelqu'un comme moi donnerait l'impression que tu t'es assagi! Mais tu as raison, rien ne peut détruire ta réputation de toute façon! Laisse cette pancarte là si tu le souhaites!

La nuit dernière, Alex avait réussi à instaurer un climat de terreur sans le vouloir. Ses intentions étaient bonnes, il avait simplement voulu lui faire comprendre que sa gentillesse faisait d'elle une victime facile, mais les moyens employés étaient... maladroits. La jeune femme allait se faire un peu plus conciliante à son égard ou ce souvenir la ramènerait à l'ordre lorsqu'elle élèverait le ton suite à l'une de ses bêtises. Et cette pancarte? Elle la laisserait là finalement. Elle resterait intacte au cas où Alex s'assurerait qu'on ne l'avait pas retirée.

La Canadienne attrapa la tasse qu'elle avait déposée plus tôt et adressa un sourire nerveux qui quémandait la paix à son ami.

Bon! Tu m'as apporté la pancarte, le costume... J'imagine que tu as autre chose à faire maintenant! Je ne te ferai pas perdre ton temps plus longtemps...

Se radoucissant, Shirley lui demandait gentiment de prendre la porte... Elle ne le voulait plus ici. Alex n'avait jamais levé la main sur elle parce qu'elle s'agaçait de ses farces, mais maintenant qu'il lui avait prouvé qu'il y arriverait facilement, elle le craignait un peu.

Terminé #24 le 06.05.17 19:21

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire





Pourquoi Shirley Dumais était-elle la cible favorite d’Alex ? Elle était tellement timide, renfermé sur elle-même, se collant aux murs pour ne pas se faire remarquer. La raison était simple, car lui arrivait à la faire sortir de ses gonds si facilement, ce que personne d’autre ne pouvait faire croyait-il. Alors quand la canadienne, jeta violemment son cadeau sur le sol, il ne put contenir un rictus. L’immense satisfaction qu’il le comblait à chaque fois qu’elle s’énervait vint s’installer en lui encore une fois alors qu’elle lui criait énerver. Maso ? Il était tout l’inverse. Un sadique qui se délectait à la voir se débattre dans le paume de sa main. Honnêtement, il trouvait que ce terme correspondait mieux à la brune qui avait secouru son tyran alors qu’elle le détestait. Il voulait qu’elle s’énerve encore plus. Il adore rajouter de l’essence de ce feu qu’il faisait exploser. La Shirley s’ennuierait bien sans lui.

"E-E-Excuses-moi. Ça nuirait à ta réputation parce qu'être associé à quelqu'un comme moi donnerait l'impression que tu t'es assagi! Mais tu as raison, rien ne peut détruire ta réputation de toute façon! Laisse cette pancarte là si tu le souhaites!"

Il avait gagné. Elle avait abandonné et lui permettait de laisser cette pancarte sur sa porte. Elle ne pouvait plus le contredire s’il revenait coller une autre pancarte si elle arrivait à trouver un moyen de l’enlever. Un sourire satisfait peint son visage. Cependant, la lémure s’était calmé légèrement. Recommençant à s’excuser alors qu’il était clairement le fautif dans l’histoire. Il avait la conscience d’être le méchant qui embêtait une pauvre demoiselle en détresse. Pourtant le savoir n’y changeait rien. Il continuait tout en connaissance de cause. Sans qu’il n’ait eu le temps de lui répondre la brune continua à lui parler tout en attrapant la tasse.

"Bon! Tu m'as apporté la pancarte, le costume... J'imagine que tu as autre chose à faire maintenant! Je ne te ferai pas perdre ton temps plus longtemps..."

Lui faire perdre son temps ? Décidemment, il ne pouvait comprendre ce qui se passait dans sa tête. Pourquoi s’accusait-elle ?"

"Tu ne me fais pas perdre ton temps. J’adore te voir comme ça, Darling."

Oui, il ne laisserait sûrement pas la petite brune tranquille, qu’elle veuille ou non. Sa proposition dit avec politesse pouvait se traduire en dégage d’ici. Il n’avait qu’une envie, continuait à la tourmenter encore plus. La voir s’énerver et piquer des crises. Est-ce que les autres penserait qu’il s’était assagi en étant associé à elle ? S’ils voyaient ce qu’il lui faisait subir, l’idée ne leur traverserait même pas l’esprit. Il réfléchissait à un moyen de lui faire pêter les plombs encore une fois quand il remarqua les cernes noirs. Elle n’avait sûrement pas du dormir beaucoup et il en était la cause. Et un sentiment rare traversa son esprit. Une sorte d’empathie mêlé à de la gratitude.

"Mais, je vais accepter ta proposition et te laisser rejoindre ton infirmerie."

Oui, il allait faire cette faveur de la laisser tranquille pour aujourd’hui. Si coller une pancarte de force et la harceler avec ce costume d’infirmière pouvait être décrit comme laisser tranquille une personne. Mais, une nouvelle idée germa dans sa tête qui fit arrêter ses pas qui se dirigeait vers la porte. Il observa cette jeune femme frêle et sourit d’un air malicieux qui ne promettait que des mauvaises nouvelles. D’un mouvement furtif, il déposa un baiser sur la joue de la canadienne.

"A bientôt Darling !"

Le roux s’avança jusqu’à la porte, laissant la jeune femme figée sur place. Ouvrant la porte, il lui fit un signe de la main pour lui dire au revoir avec un immense sourire. Il adorait la déstabiliser en permanence et c’était encore un autre moyen pour lui. Il referma la porte se sauvant dans les couloirs de l’agence. Il n’en avait pas fini avec la Shirley mais il réservait la suite pour une prochaine fois.  





HRP:

Je pense que c'est terminé. Sauf si tu veux faire une dernière réponse avec la réaction de Shirley.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant