ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Jason K. Washington plusieurs partenaires chimères, zombies et vampires

    Rose recherche des rps et des liens !

    Meyah Sésatoriss recherche un partenaire de rp qui serait inspiré par son personnage !

    Event du moment
    ... Before Christmas
    du 20 décembre au 20 janvier

    Remplir le frigo, mission très périlleuse

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 16 Masculin
    × Age post-mortem : 32
    × Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
    × Péripéties vécues : 1009
    × Øssements1274
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 09/03/2017
    × Présence : complète
    × DCs : le chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    80/100  (80/100)
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1009127429Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    avatar
    Cutie courageux ☼
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1009127429Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    Cutie courageux ☼
    Terminé
    #1 le 20.03.17 10:45
    Bien sûr, le frigo de l'appartement était vide. Il lâchait un soupir. Il aurait du le voir hier soir, mais il était sûrement trop fatigué pour remarqué l'absence des denrées essentielles pour un bon repas. Il s'était alors contenté de faire le fond de frigo pour improvisé un truc. Il n'était le seul à payer. Heureusement pour lui. Il regardait les autres. Bien sûr le géant déclarait que c'était à son tour de faire les courses, réclamant des choses dont il n'avait jamais entendu parler. Même s'il avait l'impression que c'était toujours son tour. Mais il n'était pas contre pour l'éviter, mais pas de bol pour lui. Il n'était souvent pas seul lors de ses courses. Cette fois ne manquait pas à l'habitude. Cassian devait l'accompagner. Pour une raison x ou y. Il n'avait pas trop compris ace que baragouinait l'autre cinglé et les autres, c'était plus un brouhaha ambiant qu'une vrai discussion. Parfois, il avait l'impression qu'aucun d'entre eux ne parlaient japonais, et partant c'était le cas dans ce qu'il arrivait à capter. Il roulait des yeux. Vraiment, il n'y avait pas un pour rattraper l'autre. Il prenait un sac qui l'aiderait à porter les courses. À roulettes, vu sa force presque inexistante, il valait mieux que ça roule. Il ressemblait à un papy comme ça. Mais bon, il n'avait pas vraiment le choix, puis il avait fini par le personnaliser au nez et la barbe des autres. Avant que les choses volent dans l’appartement. Il fallait à l'anglaise. Espérant que son comparse le suivrait.

    Il était content de retrouver le monde extérieur. Ce n'était pas pour rien que l'adolescent aimait se balader. Il admirait un peu Cassian, Parce qu'il avait cette classe qu'il n'aurait jamais. Une tête de beau gosse, mais aussi une confiance en lui bien plus forte que la sienne. Ce qui n'était pas bien compliqué en soi. Le zombie souriait. C'était toujours sympa d'être avec lui. Il ne pouvait pas être de mauvaise humeur.

    « J'espère qu'ils se seront calmés à notre retour. »

    Autant demander au diable de danser le lac des cygnes en tutu rose à paillettes. Mais Asuma gardait l'espoir que ça finirait par s'arranger. À croire que la façon régulière de servir de larbin ne donnait pas la leçon au zombie. Cet appartement ne serait jamais tranquille, puis il mettait de côté pour pouvoir un petit truc pour lui tout seul. Cette ambiance bordélique finirait par lui manquer. Il en était sûr. Il plissait les yeux en regardant le ciel si bleu et le soleil le narguer en montrant le bout de son nez. Faire les courses par un temps pareil attirerait du monde.

    « On y va donc... »

    Asuma commençait à marcher. Il se savait lent, autant qu'il parte le plus tôt possible. Cassian pourrait le rattraper facilement. À croire qu'il était l'adolescent le plus lent du monde. Il avait un petit sourire sur les lèvres. Marcher était véritable plaisir. Il se voyait mal à prendre les transport en communs. Il le faisait que par obligation.
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 27
    × Avatar : Keith (Voltron)
    × Pouvoir : visions
    × Logement : Maison d'Ael
    × Métier : Petits boulots et sbire de Teodora
    × Péripéties vécues : 6812
    × Øssements1818
    × Age IRL : 21 Autre
    × Inscription : 11/02/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le sans-surnom
    × DCs : Léandre / Brendan

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    69/100  (69/100)
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6812181821Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    avatar
    FLOODSHOOTER
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavy
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6812181821Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    ★ FLOODSHOOTER ★
    Terminé
    #2 le 21.03.17 17:07
    TROLLEY
    C’était vraiment agaçant d’entendre chacune des roues de son chariot, traîner sur le sol, heurtant chaque caillou dès qu’il y en avait un sous l’une d’elle. Une roulette, ça serait supportable. Deux, beaucoup moins.
    Il en venait à se demander ce qui était le plus producteur en vacarme: Ces roulettes de malheur ou les cris l’ayant interpellé quelques minutes plutôt.

    Il fallait dire que l’appartement était un tohu-bohu hors-norme mais le bruit n’était plus aussi synonyme de dérangement qu’avant pour Cassian. Après tout, c’était même des moments où on pouvait en déceler quelques secrets et rumeurs égarés dans les discussions donc ça n’était pas si ennuyant pour lui, le permettant ainsi de s’immiscer dans une communauté, se sentant davantage plus proche des gens.
    Qu’on pensait un peu à lui, évidemment, ça le ravit, mais pas forcément quand il apprenait qu’il avait oublié de se charger de certaines tâches. Encore un aspect plus utilitaire que relationnel, qu’on lui trouvait. Quelque part, Cassian se refusait à dire non à ses corvées qui devaient bien être remplies tôt ou tard.

    Or, apprendre que c’était justement ce nouveau grand-père à chariot qui l’accompagnait, ça ne l’encouragea pas plus. Il n’avait rien contre Asuma. Non, rien. Pas même une once de dégoût. Mais pas non plus de sympathie. Il ne paraissait pas si intéressant que ça, à première vue. Et oui, en plus de ça, ce chariot qu’il tractait à sa suite demeurait davantage un baluchon honteux plutôt que quelque chose d’utile.
    Quel âge avait ce type pour pouvoir se promener avec cet artefact des temps anciens ? Peu importe, Cassian n’en avait cure.

    Le jeune homme s’était engagé dans cette tâche et ne pouvait rebrousser chemin. Il en avait la volonté mais pas la possibilité. Plusieurs fois, le brun regarda derrière lui, cherchant un appui. Il constata les pas invisibles qu’il avait déposé sur le trottoir. Il voulait récupérer chacun d’eux pour en faire une fuite ou un retour vers l’appartement.
    Cassian laissa une certaine marge entre lui-même entre lui et Asuma pour de multiples raisons précédemment citées. Plus loin derrière encore que l’instrument cacophonique, le jeune homme se situait pour n’exposer aux yeux de tous qu’il était en sa compagnie.

    Il s’était même appliqué à brancher un casque pour isoler le bruit faisant frissonner ses épaules et crisser ses dents. En tout cas, il avait toujours cette vue sur cette petite silhouette prête à atteindre sa destination, lentement mais sûrement. Sans cesse, Cassian le rattrapait et prenait des efforts à être plus mou que lui dans son rythme mais c’était à la limite de l’impossible. Après tout, vu qu’Asuma semblait s’arrêter à chaque paysage ou détail qu’il croisait, c’était cohérent au délai de sa cadence. Cassian manqua d’y faire une remarque mais retint ses plaintes par des soupirs timides.

    Ce n’était pas vraiment la personne qui l’exaspèrait mais le contexte dans lequel on l’avait poussé. Leurs querelles étaient sans doute les plus silencieuses étant donné qu’ils ne s’adressait jamais la parole ; Cassian préférant, d’accoutumée, relever le menton et ne croiser aucun regard susceptible de l’ennuyer encore plus.
    Hélas, il ne pouvait constamment prétendre le voir invisible. Lorsque le garçon se retourna vers lui, Cassian n’en détecta aucun mot compréhensible. Machinalement, il ôta son casque pour le placer au niveau de son cou et autorisa à nouveau la parole:

    — T’as parlé ? J’entends rien avec ton engin là. Arrête toi ou parle plus fort.

    Il était évident que la réelle cause n’était pas donné par mauvaise foi ou plutôt pour finalement donné le fond de sa pensée à propos de ce dit « engin ». Naturellement, quelqu’un aurait souri pour se féliciter de cette pique placé au bon moment mais Cassian se détachait du naturel et arborait une fois de plus un air décomposé.

    Il suivit sa remarque d’un ultime soupir qui finit par étirer ses lèvres, se tenant à nouveau muettes car il ne trouvait pas grand chose à rajouter hormis des banalités.

    Le japonais paraissait mener une certaine ruée vers l’indépendance mais peut-être oubliait il une certaine notion de la réalité et donc des banalités qui formaient le socle de cette apparente nouvelle aventure pour lui. Il était parti équipé de son accessoire favori mais ne manquait-il pas le principal ?

    — Tu leur as demandé l’argent avant et fais une liste de ce qu’il voulait, au moins ?

    Il adressa un sourire narquois au garçon, pensant que ça lui était probablement sorti de la tête. Pas lui, par contre.
    Afficher toute la signature


    nothing hurts
    cause i'm nothing
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 16 Masculin
    × Age post-mortem : 32
    × Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
    × Péripéties vécues : 1009
    × Øssements1274
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 09/03/2017
    × Présence : complète
    × DCs : le chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    80/100  (80/100)
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1009127429Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    avatar
    Cutie courageux ☼
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1009127429Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    Cutie courageux ☼
    Terminé
    #3 le 21.03.17 17:51
    Le zombie avait un peu du mal à atteindre Cassian. En plus, ce dernier gardait une distance entre eux. Comme si Asuma faisait un truc déplaisant. L'homme mou avait sûrement pleins de défauts qui pourrait être une gêne pour ce garçon, bien plus beau que lui. Oui, quand même bien il était adolescent, il s'intéressait à des choses. Comme d'autres. Tel que le réchauffement planétaire. L'autre garçon écoutait sa musique, donc demandait au jeune homme de parler plus fort. Il rougissait. Plus fort. IL détournait le regard, voulant le cacher à ce garçon qui devait sûrement pas se préoccupé de lui. Il avançait d'un pas décidé. Alors la voix du garçon aux écouteurs lui demandait s'il avait fait le nécessaire pour les courses se passent bien. Il soulevait. Alors de sa voix légèrement surélevé. Il parlait à Cassian.

    « Bien sûr, même que Toulouze m'a demandé des trucs louches. Teo a rigolé et demandé pour son cochon, Ere m'a ignoré au début. Mais il s'agit de son estomac, elle m'a donné une liste puis m'as laissé comme ça. Pour l'argent. J'ai demandé en même temps. Ils m'ont regardé bizarrepment. Mais bon. Je crois avoir assez avec une partie de mon argent. La seule personne qui manque, c'est toi dans la liste... »

    Asuma sortait une liste aussi longue que son bras. C'était un jeune homme assez organisé. Il avait beau traîner souvent la patte. Il était du genre à faire ce genre de choses. Son écriture fine et élégante n'était pas à l'image de ce qu'il pouvait représenter à la maison. Il laissait sans soucis l'autre ajouter ce qu'il voulait, ainsi que l'argent commun pour faire des courses. Asuma était un faible, certes. Pas un irresponsable.

    « D'ailleurs n'hésite pas. Puis on sera plus efficace si on fait ça à deux. Mon chariot servira pas mal pour les gros colis, comme le lait et d'autre chose lourde, comme la bière de l'autre. Je vais devoir encore faire une chose qui ne me plaît pas. »

    Les seules choses qu'il faisait sous le coup, c'était les aventures de Alex. Allez savoir pourquoi. Asuma traînait encore quelques instants le chariot. Il souriait, ils étaient arrivés. Il entrait, bien entendus, comme il était un habitué des lieux. Il repérait de suite certaines choses. De son pas lent bien caractéristique. Il allait faire les courses. Il y avait mieux et pire. Puis il pourrait observer un peu le comportement de son colocataire. Si cool. Il était un peu jaloux de cette prestance naturelle qu'il avait. Mais pas au point de devenir méchant. De toute façon était d'une gentillesse presque sans faille. Il fallait lui apprendre à l'être un peu plus. Méchant. La marchande de légumes parlait avec un de ces client habituel. Il tentait de se faire remarquer.

    « Euh pardon, excusez-moi j'aimerai être servi.
    -Chacun son tour le moustique, je n'ai que deux bras.
    -Oui Madame... »

    Asuma regardait le sol. Il n'avait pas tellement de temps perdre. Mais il avait besoin de ces légumes. Il se mordait les lèvres. Le client continuait son discours, sans prendre un nouveau fruit ou légume. Il avait fini non ? Il respirait à fond.

    « J'aimerai faire mes courses, après avoir ce que je veux, vous pourrez recommencer... »

    La dame l'évaluait avant de le servir en grognant.
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 27
    × Avatar : Keith (Voltron)
    × Pouvoir : visions
    × Logement : Maison d'Ael
    × Métier : Petits boulots et sbire de Teodora
    × Péripéties vécues : 6812
    × Øssements1818
    × Age IRL : 21 Autre
    × Inscription : 11/02/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le sans-surnom
    × DCs : Léandre / Brendan

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    69/100  (69/100)
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6812181821Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    avatar
    FLOODSHOOTER
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavy
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6812181821Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    ★ FLOODSHOOTER ★
    Terminé
    #4 le 23.03.17 10:13
     
       
       
          BLUE & GREEN  
     
                           
           
           
    Vêtu de toute la fierté qu’il possédait, le garçon lui répondit d’un ton claironnant ses exploits en tant que bon rapporteur. Pour être franc, Cassian l’écoutait à moitié ses paroles. Ses yeux traçaient un lien direct avec lui mais ce champ de vision n’était que flou car envahi par les vagues de l’ennui. Si la question était faite pour être répondue, aucun intérêt ne s’y glissait et volontiers les vagues purent continuer à se balançaient entre elles pour faire confondre les couleurs et les mots.

    Il y détermina certes quelques mots pour comprendre, par politesse, la généralité de sa tirade. Cependant, le dernier mot l’alerta plus que les autres noms qui y figuraient: Toi . Comme surligné au feutre rouge, Cassian ne put que relever les yeux machinalement face à ce phare criard, l’évocation de sa personne. Que ce soit par tentative d’écoute ou d’égoïsme, il se mit à s’immiscer dans le monologue. Hélas, il resta cette moitié d’ouïe, laissant l’autre dérouler une liste aussi longue que sa parlotte.
    Sans que Cassian n’eut le besoin de répondre, Asuma savait se montrait bavard. Ce n’était pas si désagréable car sa voix enjouée évitait aux roulettes de trottiner davantage sur le sol, prêtes à racler oire sarcler, si ça avait été possible, ce dernier.

    Que les courses lui plaisaient ou non, Cassian s’en fichait. Que cela passait plus vite, il l’aurait volontiers félicité pour cette idée brillante. Hélas, Asuma ne semblait être un cerveau très pratique. Créatif peut-être si Cassian devait lui donner une qualité à la place ? Il avait la poésie pour rendre les choses plus agréables, mais à son goût. C’était sa propre poésie que personne ne lirait. Personne ne voulait voir Asuma avec Cassian et certainement pas ce dernier.
    Si le jeune adulte pouvait éviter un maximum le ridicule d’un garçon prêt à aller jouer au bridge avec ses charentaises, il n’hésiterait absolument pas. Hélas, il était tiré par la laisse d’une liste qu’il n’en avait pas entre les temps. Quelque part, il regretta de ne pas l’avoir écouté pour s’en sortir tout seul avec quelques choses en tête pour parcourir les rayons, seul. Mais même de cette manière, Cassian n’arriverait à rien avec sa mémoire pas assez auditive. Ni visuelle en fin de compte. Ni de mémoire tout court.
    Il avait en tête ce qu’il lui fallait, c’était suffisant quand la meilleure opportunité pour fuir se présenterait.

    L’ouverture des portes coulissantes le poussait déjà à dépenser cette opportunité. D’un naturel dépensier, l’américain, en se mordant la lèvre et parcourant les différents rayons, hésita à utiliser cette occasion de fuite à l’instant. Il était peut-être tôt car, au final, Cassian n’avait jamais grand chose à acheter si ce n’était des produits bios, végétaliens et souvent il se tournait vers les fruits et légumes en premier, passant un tiers de son temps dans cette partie du supermarché.
    Il ne savait si c’était par connaissance de lui-même ou par malchance que le « moustique » le rejoignit à ses côtés mais dans tous les cas, le résultat fut le soupir le plus désespéré que le jeune homme put produire. Il roula des yeux en voyant le garçon traîner jusque le stand, avec son caddie de procuration.

    Visiblement, sa venue et le bruit, qu’il annonça à travers les roulettes se coinçant entre les joints du carrelage, ne furent pas plus accueillis et lui prodiguèrent les grognements des uns et des autres, plus expressifs que l’autre zombie. La situation aurait pu faire rire Cassian, voyant qu’il n’était pas le seul à partager cette opinion sur l’adolescent mais il regarda la scène se dérouler, comme s’il n’eut aucune once de pitié pour cette triste victime ne demandant qu’un peu d’attention. Voilà ce qu’il lui en coûter.

    Le jeune homme aurait pu réagir face à cela, souvent confronté à ce genre de discussions où il se sent exclu. Or, il n’essayait pas d’aller plus loin, en général, attendant son tour.
    Encore une fois, c’était ce qu’il s’était passé: Il s’était contenté de détailler le monde environnant, sans rien dire de plus. Son menton s’affaissait d’instinct sur ce qu’il y avait plus bas, n’osant interrompre un dialogue, plus haut. Jusque là, il n’avait rien dit, toujours pas, prenant son mal en patience mais ne coupant en rien ce qui se tramait au-dessus de lui.
    Sa contemplation se noyer dans le peu de nuances peintes dans le tas vert du primeur. Vert de jalousie. De toute façon, son esprit n'était pas diapré : Juste unifié de vert, capable seulement de penser de vert, inutile comme du vert, tû comme du vert.

    Il avait milles répliques mais la lucarne trop timide l'empêchait d'aller plus loin. Cassian savait clairement défendre mais surtout se défendre. En soit, il pouvait être quelque part jaloux d'Asuma qui lui, s'engagea. Ce dernier se donna la permission d'interrompre tout mais, par la même occasion, la donna à Cassian.
    Par malchance, se retrouvant à ses côtés, l’américain murmura à l’oreille du garçon ce que, malheureusement, il n’avait le pouvoir de dire. Franc mais pas assez pour le cracher sur tout le monde. Seul Asuma avait l’ouïe sur la réplique bien placée du jeune homme.
    On avait beau dire que le végan était impressionnant, il ne le trouvait pas plus que ça ; se trouvant par exemple peu convaincant.

    — Elle n’a pas forcément besoin de ses deux bras pour parler.

    Pour lui, c’était une parole en l’air. Une simple respiration, futile et auquel on ne prête aucune attention. Mais, au final, Asuma avait toute cette attention sur chacun des mots qu’il avait marmonné dans cette phrase.
    Des mots qu’il pouvait d’ailleurs utilisés à sa guise s’il le souhaitait.
         
         
         
     
    Afficher toute la signature


    nothing hurts
    cause i'm nothing
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 16 Masculin
    × Age post-mortem : 32
    × Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
    × Péripéties vécues : 1009
    × Øssements1274
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 09/03/2017
    × Présence : complète
    × DCs : le chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    80/100  (80/100)
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1009127429Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    avatar
    Cutie courageux ☼
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1009127429Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    Cutie courageux ☼
    Terminé
    #5 le 23.03.17 11:06
    La vendeuse de légumes et fruits devait intéresser Cassian. Car après coup, il remarquait sa présence. Il avait aussi cette capacité de disparaître. Comme un fantôme. C'était un peu flippant pour le zombie qui niait encore et toujours sa mort. Il sentait ses joues chauffé stupidement. Il s'était donné en spectacle devant son colocataire. Il avait souvent voulu le ressembler, le suivre. Mais là, il avait plus envie de cacher dans un trou de souris. Qui plus est ce dernier eut une réplique digne d'un film d’espionnage. Asuma le voyait déjà avec le costume de James Bond. Il était sûr et certains qu'il avait déjà les filles à ses pieds et sûrement quelques garçons. Il se retrouvait avec plus de légumes que prévu. A croire que l'agacement de la dame avait fini par la déconcentrer.

    « Merci madame...
    -Dégage gamin et emporte ton copain avec toi.
    -Mais ce n'est pas...
    -Ouste ! »

    Asuma ne se faisait pas ça deux deux fois. Il rangeait correctement les légumes. Il devraient se retrouver au-dessus du panier s'il ne voulait pas les bîmer. Les choses les plus fragiles au-dessus. Il partait pour une nouveau tour. Il achetait quelques cochonneries. Il aimait ça de temps en temps. Il n'était pas pas le seul de l'appartement à aimer ça. Du lait pour les autres. Quand à lui, il se prenait du lait d'amande et un litre deux de soja idéal pour la cuisine. C'était avant tout pour lui. Il mettait ça dans le fond, sortant avec délicatesse les légumes emballés. Il était plus serein avec ça. Il ne risquait pas trop de tomber à cours de ce genre de choses. Sauf si on lui en buvait en cachette. Il devait ensuite, prendre le truc étrange pour le cochon de Teo. Heureusement, ses nombreuses commissions l'avait aidé à trouver ce qu'il cherchait. Il barrait les choses au fur et à mesure. Il prendarait la viande et les œufs au dernier moments, s'aidant d'un sachet qui conserverait au mieux les choses. Mais avant ça. Il s'autorisait un détour au rayon poissonnerie. Il sélectionnait des beaux spécimens. Ce n'était pas su la liste. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de se faire plaisir, en bon japonais. Il sakluait vivement le poissoniers. Puis prennait la suite, comme prévu. Sa charrette de papy était bien pratique. Elle était bien remplie à la fin.

    « Merci pour ton intervention Cassian... »

    Mais il parlait sûrement dans le vide. Mais ce n'était pas si grave. Au moins, il avait dit. Le jeune homme était ce qu'il était, un garçon bien mystérieux, surtout pour Asuma. Il voulait en savoir plus sur ce garçon, savoir ses secrets pour avoir un charisme aussi visible. À moins que ce dernier n'en avait aucune idée. Il jeune zombie prenait le temps de trier les choses. On pouvait reprocher beaucoup de choses au japonais, pas son manque d'organisation. Satisfait de tout ça. Il se disait qu'il tout.

    « Merde, les affaires de Cassian... »

    Il regardait autour. Se demandant s'il avait ajouter des choses sans le savoir dans son panier. À part le surplus de légumes...
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Masculin
    × Age post-mortem : 27
    × Avatar : Keith (Voltron)
    × Pouvoir : visions
    × Logement : Maison d'Ael
    × Métier : Petits boulots et sbire de Teodora
    × Péripéties vécues : 6812
    × Øssements1818
    × Age IRL : 21 Autre
    × Inscription : 11/02/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le sans-surnom
    × DCs : Léandre / Brendan

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    69/100  (69/100)
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6812181821Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    avatar
    FLOODSHOOTER
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paperhttp://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavy
    19Masculin27Keith (Voltron)visionsMaison d'AelPetits boulots et sbire de Teodora6812181821Autre11/02/2017complètele sans-surnomLéandre / Brendan
    ★ FLOODSHOOTER ★
    Terminé
    #6 le 26.03.17 21:50
     
       
       
          DEAD END  
     
                           
           
           
    Il fut bien heureux de voir que cette dispute entre deux énergumène de la sorte prit fin. Franchement, il se fichait bien de qui pouvait avoir raison ou tort et peut-être encore plus de qu’il l’emporterait sur l’autre. Ils semblaient tous les deux en difficulté pour argumenter ; l’un optant pour une politesse standard et l’autre jouant le verso de la carte ; beaucoup plus franc mais sincèrement moins correct.
    Il n’avait aucune pitié pour la fragilité du garçon comme il n’en avait pour les bégaiements, dûs à un manque de pertinence dans les arguments, de la marchande. Son dévolu ne se jeta même plus sur la scène, regardant même l’autre bavardeur écarté de cette légère altercation. Cassian haussa même les épaules pour se dédommager et se retirer d’une telle situation. Il faisait encore mine de ne pas connaître Asuma.

    Mais cette manière de rendre Asuma inconnu à ses yeux ne s’arrêta pas là puisque le garçon avait encore son plan, lui taroudant en tête.
    Patience, patience, Cassian.
    Hélas, le désir était plus tentant que la tempérance. Plus la lenteur du jeune homme s’intensifier, plus le jeune homme bouillait d’impatience quant à l’idée de l’abandonner. Et puis, après tout, cela l’apprendrait un peu à se débrouiller, à ce jeune homme. L’ancien drogué ne le trouvait pas si dégourdi ; prudent, certes, mais manquant de précieuses ressources.
    Porter un chariot à sa suite et non pas devant soi était probablement quelque chose qu’on lui avait enseigné. Ou peut-être on lui avait inculqué la honte ?
    Son hésitation quant à placer des tomates avant des oeufs était lamentable si bien que Cassian s’en aveugla avec une gifle pour son front. Il en avait vraiment assez de suivre un tel spectacle pendant un temps;

    Les courses représentaient une corvée déjà bien ennuyeuse mais Asuma en faisait, avec sa compagnie, un royaume du désespoir. Étrangement, les rayons qu’ils parcouraient ensemble former un dédale se refermant sur lui. Ils n’étaient pas si haut et pour autant, Cassian eu la nette impression que le plafond et les rangées de produits voulaient le rapprocher de plus en plus d’Asuma.
    Ce sentiment d’oppression ne semblait convenir au brun. Il ne pouvait le supporter outre mesure, d’être emprisonné dans un quotidien encore plus quotidien que les autres. Rien ne le rendait glorieux et promener un si vulgaire énergumène avec des critiques qu’il ne pouvait à peine desservir abolissait ses espoirs.

    Il en avait plus qu’assez d’attendre. Alors la réponse fut simple ; aller aux désirs et l’impatience et enfin fuir ce vrai cul-de-sac qu’était Asuma, celui qui bouchait son temps, bien qu’infini, à des possibilités bien plus distrayantes et fabuleuses.
    Vraiment, qui ça captivait de savoir qu’on avait pris du lait d’amande et qu’on avait ça en commun ? Pas Cassian en tout cas alors il secoua sa tête dans une négation pour se persuader de ne pas continuer. De plus qu’il n’avait, jusque là, pas aider aux courses, laissant le garçon seul face à cette tâche. Franchement, le japonais le faisait très bien sans lui.

    Le brun détourna la tête et ne vit personne derrière lui ; personne devant non plus hormis le garçon, rayant au fur et à mesure des noms de produits qu’il avait griffonné. Il semblait trop occupé à lister, rayer, avancer, parler seul. Bref, quatre tâches l’empêchant de se concentrer une nouvelle qui était de surveiller un autre gamin en fuite.

    La tignasse brune se sauva de sa cage à reculons mais aussi à tâtons pour ne se faire entendre bien que la voix hurlante au micro qu’il avait des promotions sur le saumon pouvait couvrir sa disparition. En vérité, ses effacements n’avaient rien de stratégique ; ils étaient juste lancés au dé, par pure chance et furent si vite étouffés par cette dernière. De temps à autre, la chance aimait à se présenter dans des occasions que Cassian n’arrivait pas à reconnaître.

    pile:
    Par contre, Cassian fut en mesure de reconnaître sa malchance. Alors qu’il était trop concentré à regarder devant lui (puisqu’il était à reculons, traversant le nouveau rayon), il heurta, par son dos…

    ...Une armoire chargée en bocaux fragiles. Sa fuite n’avait pas duré longtemps à cause de sa maladresse. Tous les bocaux brisés contre le sol provoquèrent un vacarme assourdissant, alarmant toute personne non désirée à venir s’affairer ici.

    Franchement qui pouvait encore dire qu’il était un modèle à suivre ?

    face:
    En effet, pouvoir se débarrasser d’une telle plaie aussi facilement fut une sacrée aubaine sachant qu’il en avait souvent eu affaire. Par pur égoïsme habituel, il se chargea de récolter ses propres produits qu’il avait déjà listé dans son esprit avant de venir. Il se fichait des autres comme il se fichait d’Asuma. Si ça ne plaisait pas, tant pis. Ils ne le plaisaient pas non plus, c’était réciproque.

    Hélas, quel cercle vicieux quand il remarqua qu’Asuma revint dans ce labyrinthe, juste en face de lui. Auparavant derrière ses yeux, Cassian était maintenant devant ses yeux et il pouvait se rendre compte qu’il l’avait abandonné.
    La culpabilité était jetée sur l’américain.
         
         
     
    Afficher toute la signature


    nothing hurts
    cause i'm nothing
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
    × Age post-mortem : 0
    × Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
    × Pouvoir : omnipotente
    × Péripéties vécues : 2065
    × Øssements2455
    × Age IRL : 0 Autre
    × Inscription : 15/03/2014

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    0/0  (0/0)
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente206524550Autre15/03/2014
    avatar
    maitre de la mort
    0Neutre/sans genre0ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skokoomnipotente206524550Autre15/03/2014
    maitre de la mort
    Terminé
    #7 le 26.03.17 21:50
    Le membre 'Cassian C. Sanders' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


    'PILE OU FACE' :
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 16 Masculin
    × Age post-mortem : 32
    × Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
    × Péripéties vécues : 1009
    × Øssements1274
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 09/03/2017
    × Présence : complète
    × DCs : le chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    80/100  (80/100)
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1009127429Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    avatar
    Cutie courageux ☼
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1009127429Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    Cutie courageux ☼
    Terminé
    #8 le 27.03.17 2:28
    Le zombie arrivait donc à la conclusion que Cassian est loin. Avec sa vitesse c'était un peu mort pour pouvoir le recroiser. Il lâchait un soupir. Il aurait dû faire plus d'efforts pour l'approcher, comme d'habitude. Il avait fauté par immobilisme. Il se sentait un peu con sur le coup. Il venait de se retrouver face à un mur. Il avait foncé dedans. Il y avait des choses à finir avant de céder à la panique. Il rangeait ses courses après les avoir payé. Il aurait beau cherché, resté devant le magasin ne servirait à rien. Il ne restait qu'une solution rentrer. Mais Asuma se sentait mal de le laisser. Il quittait le magasin le cœur lourd.

    C'est pas mal de minutes après qu'il rentrait. Toujours cette idée en tête. Il rangeait les courses. Car il ne pouvait pas compter sur l'aide d'une personne à l'appartement. Il soupoirait. Il avait mal rangé. Ils se débrouilleraient... Il allait dans sa chambre et s'enfermait à double tour... A peine il faisait ça qui se mettait un position foetale e,n parlant silencieusement. Se traitant d'imbécile. La seule personne qu'il pouvait admirer dans cet endroit de fou n'avait pas daigné rester. Il était trop nul. Il se sentait vraiment b^te. Il n'avait rien fait pour l'aider, pour l'approcher ne serais-ce qu'un peu. Il appuyait sa tête où il pouvait. Bien trop amer pour hurler ce qu'il ressentait. Une immense vide se formait autour de son cœur. Il avait si mal. Cassian n'y était pour rien, il était le seul fautif dans cette histoire. C'était des courses, et il avait laissé tomb é son partenaire. Comme le pire des débiles. Il serrait son poing, à s'en faire saigner tellement ses ongles étaient enfoncé dans sa chair trop tendre. Il ne pouvait pas faire quelque chose correctement ? Tout prévoir prévoir n'était pas un bon plan.

    Il ne sortait pas pour le repas, ni celui de midi, ni celui du soir. Il n'avait pas faim. Il était tellement dégoûté de lui-même que se présenter dans son état serait bien trop pour leurs regards. Il savait déjà que les gens de cet endroit avait un souci. Si c'était lui, il n'y avait pas sa place. Il se mordait la lèvre inférieure. Il devait sortir. Il devait marcher. Il devait le faire jusqu'à ce que ces jambes en peuvent plus. Il déverrouillait le tout et se précipitait vers la sortie. Évitant les gens qui était dans son chemin. Il finirait par revenir, sûrement en morceaux. Comme son cœur était brisé. C'était la seule façon de se repentir. D'avoir laisser Cassian seul. Il était bien beau l'admirateur qu'il était...
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires