#1 le 20.03.17 4:12

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien



T'es une vraie tête à claque, Pom !



Je sais et je m'en fous.



Grognant, Pom regarda Eden avec mécontentement. L’homme mature qui lui faisait face, totalement japonais, à la barbe négligée et au teint basané lui attrapa le visage avant de rapprocher son visage de lui pour dire d’une voix grinçante : « Arrête tes conneries, tu dois te reposer. » Peut-être. Peut-être qu’il était fatigué. La dernière rencontre avec le roux @Alex Fletcher avait été difficile et suivait les retrouvailles avec l’inconnu du quai nommé Toulouze et la découverte d’une autre nécromancienne dont il ne connaissait pas le nom. Autant de personnes qui avaient chamboulé son rythme de vie quotidienne. Disposant des potions sur le comptoir, Eden eu un sourire carnassier. « J’ai doublé la dose. Tu as cinq heures au maximum devant toi de pure joie et de pure détente et qui bloqueront au mieux ton don. Profite pour aller te reposer. »

Il hésita. C’est vrai que des potes lui en voulaient encore pour l’autre soir où il ne s’était pas rendu à une rave où il était convié et où il n’avait pas prévenu de son absence. Il n’avait pas entendu son téléphone portable qui ne devait plus avoir de batterie et il avait rencontré une personne qui l’avait dévié de sa route. Il pourrait se rendre à une de leurs fêtes ce soir. Une fête agréable ! Une fête pour oublier. Ok ! Le patron avait raison ! Et quand le patron avait raison, c’est qu’il y avait un grave problème. Sans doute que Pom n’avait absolument pas compris ce qu’Eden venait de lui demander et que l’homme voulait juste que son employé se repose dans un coin, non pas pour aller faire la fête. Seulement, le nécromancien n’avait jamais été doué pour comprendre ce que les autres voulaient.

A l’entrée du quartier où on retrouve les pires spécimens des spectres, Pom connaissait un bar où on ne le connaissait pas. Un rival du patron ! Là-bas, il ne connaîtrait personne. Il pourrait ainsi éviter bien des problèmes. D’ailleurs, en y pensant, Pom se dit qu’il pourrait aussi y trouver une distraction. Les cheveux attachés en en queue de cheval lâche de côté, un vieux jean déchiré, des bottines noirs, des ongles noirs, et un tee-shirt avec l’inscription en français « @Shirley Dumais est une œuvre d’art. » Une veste noire et un sac à dos complétaient sa tenue. Un sac à dos qui était presque une maison.

Ses cheveux rouges brillaient autant que ses yeux d’un doré rieur. Il ne ressentait que peu les émotions des gens. Il était stone, trop stone pour pouvoir se concentrer dessus. Les potions ne dureraient pas des heures, mais le nécromancien appréciait ses moments où il n’était plus contraint de voir le reste du monde en permanence.

Commandant une double ration de Rhum, Pom chercha des yeux une proie. Une personne qu’il voulait séduire. Une personne qui lui plairait, au moins pour une nuit. Des belles femmes, de bels hommes, des gens autour de lui. Et soudainement, son regard se posa sur une personne passant devant la devanture qui marchait. Peut-être perdu, peut-être se rendant à un bar aussi. Mais un visage connu. Pom fronça les sourcils avant de rire joyeusement et de se précipiter jusqu’à la vitrine.

« Myfir ? C’est ça ton nom, non ? Je suis un de tes collataires ; on a jamais eu le temps de te parler, je t’offre un verre si tu as le temps ! »


Il faut dire qu’il passe de moins en moins de temps à l’appartement et que le plus souvent, il rentre pour s’endormir dans son lit, avant de se réveiller à des heures peu concevables, rester trop longtemps dans la salle de bain et partir immédiatement.

Une pensée surgit dans la tête de l’homme. Ce type-là, il est vraiment étrange ! Dans l’appartement comme ailleurs. Pom a bien l’envie de l’ennuyer un peu. Et puis, il est séduisant, à sa manière. Il est différent. Pom aime la différence. Il aime ce qui n’est point ordinaire.




Objets utilisés
Invité

#2 le 17.04.17 23:48

avatar
Invité
Il s'était comme à son habitude perdu, ça faisait maintenant quelques mois qu'il était mort et pendant ce temps, il avait compris, plus ou moins toutes les choses qui lui était nouvelles au début de son périple et il commençait à les apprécier.

Aujourd'hui il avait décidé de faire quelque chose de nouveau, qu'il n'avait pas l'habitude et même qu'il n'avait jamais fait auparavant sortir boire un verre.

Myfir n'avait pas beaucoup d'ami, et on lui avait conseiller de sortir un peu pour s'en faire, il était habillé comme à son habitude, sa tenue de cuir et de verdure. 

Se baladant alors dans Tokyo il allait rentré dans un bar quand une tête connu de vue se précipita sur lui. Il devait sagir de son colocataire. Pom Warren.

« Myfir ? C’est ça ton nom, non ? Je suis un de tes collataires ; on a jamais eu le temps de te parler, je t’offre un verre si tu as le temps ! »



"C'est bien ça. Et toi c'est Pom c'est bien ça? Et oui j'ai tout mon temps, j'allais justement rentré dans ce bar boire un coup "



Depuis son arrivé dans la mort, il avait essayer d'éviter le contact humain, mais la solitude commençait un peu à peser. Il avait alors décidé de faire le premier pas.



"Tu fais quoi de ton temps libre?"


Il porta son verre a sa bouche et toussa un peu, pas bien habituer à boire.



Puis il regarda son interlocuteur.

#3 le 18.04.17 21:33

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien



T'es une vraie tête à claque, Pom !



Je sais et je m'en fous.



Les nouveaux morts faisaient souvent rire Pom dans leurs questions. Du temps libre, ils n’avaient que ça. Ils travaillaient dans leurs temps libre, jouaient ou s’ennuyaient. Rien n’était obligatoire à part manger, boire et dormir. Certainement respirer, également. Rien en tout cas de contraignant ; Ils n’avaient pas à voter, à payer des impôts, à rendre des comptes. Ils étaient libres tant qu’ils n’enfreignaient pas les lois du monde des morts. En le regardant boire – comme un apprenti de dix-huit ans – et en regardant sa tenue, Pom se demanda bien ce qu’avait pu être la vie de ce type. Il était plutôt séduisant – dans son genre – cela dit Pom aimait les gens atypiques et ce n’était pas un compliment que d’être beau à ses yeux. Ce type-là, lui plaisait. Il avait envie de rire, de le taquiner et de passer la soirée en sa compagnie. Ce serait toujours plus appréciable que de se faire frapper ou ennuyer par un débile.

Jouant avec les élastiques sur ses poignets, le nécromancien leva les yeux au ciel. Puis, après avoir songé à ce qu’il pouvait faire, il répondit avec sincérité :

« Il m’arrive de m’ennuyer, comme chacun de nous j’imagine. Généralement, je trouve des petits jobs pour m’occuper et entendre les potins des gens. Je suis assez curieux. Je travaille beaucoup avec mon patron, également. J’aime me rendre à l’orphelinat voir les enfants, plaisanter et jouer à des défis. Evidemment, comme de nombreuses personnes, je m’occupe aussi grâce aux sexes. C’est un bon moyen de tromper, l’ennui, non ? Les verres, aussi … »

C’était sans doute visible que Pom essayait de taquiner son camarade. Il fallait dire que Myfir ne semblait pas quelqu’un qui a beaucoup de jugeote. Il semblait désorienté dans leurs appartements. Pom ne l’avait jamais vu utiliser le micro-onde ou le frigidaire. Il avait parfois l’impression d’être en face d’un type qui aurait été séquestré depuis le moyen âge dans le fin fond d’une cage. C’était à peine, la preuve, s’il tenait un verre d’alcool. Et ça, ça amusait beaucoup le nécromancien furibond.

Pointant du doigt une table avec banquette, Pom continua : « Si tu veux, on peut commander des shots et discuter. J’ai comme l’impression que tu aurais besoin de compagnie ce soir, et j’aime tenir compagnie ! »




Objets utilisés