#1 le 18.03.17 18:46

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Transgenre
× Age post-mortem : 55
× Avatar : Made by Raven
× Appartement : Pucca
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 73
× Øssements 235
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 18/03/2017
× Présence : réduite
× DCs : Lynn Ahern
lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t1589-ekaitz-armo-inserez-titre-cool http://www.peekaboo-rpg.com/t1653-ekatombe

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
22/15  (22/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Transgenre
× Age post-mortem : 55
× Avatar : Made by Raven
× Appartement : Pucca
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 73
× Øssements 235
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 18/03/2017
× Présence : réduite
× DCs : Lynn Ahern
lémure


¤


identité
NOM : Armo
PRÉNOM : Ekaïtz
DATE DE NAISSANCE : 12/05/1961
DATE DE MORT : 01/12/1985
NATIONALITÉ : Espagnol
LANGUE(S) PARLÉE(S) :
[X] Anglais.
[X] Japonais.
[X] Autre(s) : Espagnol et un peu le français.
RACE : Lémure
PERSONNAGE DE L'AVATAR : Made by Raven (l'image est un OC de  LAS-T sur deviantart






physique
- Préparez vous pour l’autopsie. Alors, le cadavre est un homme...
- ... Heu, Docteur. Venez voir. Il n’a pas de...
- De quoi ?
- Venez voir.
- Nom de Dieu ! Rectification, le cadavre est une femme ayant l’apparence d’un homme. Elle devait peser 50 kilos, peut-être moins, avant sa mort et mesure 1 mètre 72. Elle était donc en sous-poids. Elle a un corps fin et maigre. Pour ce qui est du visage, sa mâchoire est carrée avec un nez droit et fin. Des lèvres abîmées sûrement à cause des nombreuses heures passées dehors. Il est impossible de déterminer la couleur de ses yeux, ces derniers sont trop gonflés pour pouvoir apercevoir ne serait-ce que la pupille. Elle a les cheveux longs et noirs. Elle n’a pas de tatouages ou de piercings apparent.
- Qu’est-ce qui a causé sa mort ?

Le médecin légiste examina le corps. Observant les nombreux hématomes sur le flanc du cadavre, ainsi que le visage quasi méconnaissable à cause de son gonflement suites aux nombreux coups. Ses jambes maigres étaient violettes ou bleues à certains endroits, pour ne pas dire partout. Le pire - en plus de l’état du visage - était ses mains, les ongles étaient pour la plupart cassés, voir complètement arrachés, laissant une peau désormais noire.

- Elle a été battu à mort. Plusieurs côtes cassées, des hématomes sur tout le corps. Ses ongles sont abîmées et certains sont même arrachés, elle a du se débattre.

Cependant, ce que personne ne pouvait deviner était que Ekaïtz garderait des séquelles de sa mort, une fois arrivé dans le Tokyo des morts. Il n’avait certes plus des hématomes où le visage gonflé mais son corps avait toujours cette apparence squelettique. Son visage était creux avec une mâchoire carrée et des yeux d’un gris froid et perçant. Il avait également coupé ses cheveux peu de temps après son arrivé, sortant du salon avec une chevelure beaucoup plus courte mais d’un magnifique noir de jais.
Les médecins légistes ne pouvaient pas non plus deviner que, non, Ekaïtz ne se considérait pas comme une femme et ne portait ni de robe, ni de maquillage. Il aimait porter des vêtements sombres et sophistiqués. Il était le genre d’homme a porter des pantalons pas trop large avec une chemise, un col roulé ou un simple T-shirt. Bien qu’au final le tout paraissaient souvent trop grand pour lui à cause de sa maigreur.
Des tatouages ou des piercings ? Ce n’était pas pour lui. Il ne voulait pas abîmer sa peau, il en prenait bien soin, et avait de nombreuses crèmes et autres produits pour la garder hydratée et blanche. La seule chose qu’il n’aimait pas chez lui était ses mains. Il avait tendance à ronger ses ongles ou sa peau, ce qui rendait ses doigts abîmés et selon lui, pas jolis à observer. Complexe qui s’était aggravé après sa mort. En effet, les ongles arrachés n’étaient pas réapparus et la peau avait gardé cette couleur violacée se rapprochant du noire à certains endroits.



précisions
- Bien qu'il soit espagnol de naissance, il se sentait américain. Après avoir quitté sa famille, il avait coupé les ponts avec eux et tenté d’effacer de sa mémoire sa vie d'avant. Pourtant, il a beau dire ce qu'il veut, sa famille lui manquait terriblement et encore maintenant, dans la mort.
- D'ailleurs, il n'a jamais pu se débarrasser de l'accent espagnol qu'il a quand il parle une autre langue.
- Lorsque la peur ou l’angoisse s’emparent de lui, son aspect extérieur se dégrade. Il donne l’impression d’être plus maigre qu’il ne l’est déjà et on peut parfois voir des débuts d’ecchymoses se former sur son corps. Une fois calmé, il reprend une apparence normal.
- Ekaïtz déteste ses mains. La peau morte et les plaies à moitié refermées le dégoûte et le font parfois souffrir, surtout lorsqu’il angoisse. Du coup, vous le verrez souvent les mains dans les poches ou derrière le dos.
- Il lui arrive parfois de cauchemarder sur sa mort ou d’avoir en pleine journée des souvenirs de cette nuit.
- Il a une peur bleue des endroits trop sombres, des forêts et du vide.
- Il est homosexuel.
- Si avec des adultes Ekaïtz semble froid, avec des enfants il devient la personne la plus gentille du monde et ce sera une des rares fois où vous pourrez voir un sourire sincère sur son visage.
- Il a une fascination pour les vampires. Enfin, c’est surtout leur capacité à pouvoir aller dans le monde des vivants qui l’intéresse. Capacité qu’il compte bien exploiter.
- Il a un grand appétit et serait capable d’engloutir trois assiettes complètes de pâtes à la sauce tomate. Et puis, voyant que désormais il ne prend plus un gramme, il en profite.



caractère
Avant sa mort, Ekaïtz était une personne assez joviale et dynamique, toujours souriant et amusant. Il aimait sortir le soir et faire la fête mais une fois de l’autre côté, c’était comme s’il avait totalement chassé cette partie de lui, en extérieur en tout cas. Au premier abord, Ekaïtz semble être une personne assez discrète, timide ou même froide. C’est vrai qu’il est rare de voir un sourire sincère se dessiner sur son visage ou même un rire sortir de sa bouche et pourtant si vous le connaissiez un minimum, vous pourriez peut-être trouver des parties du Ekaïtz-vivant, une personne qui en plus de sa joie de vivre est généreuse et attentive. Il a toujours été à l’écoute des autres, peut-être un peu trop d’ailleurs mais il ne s’en était jamais plaint. Ce qui était resté en revanche était le refus de parler de sa vie d’avant, que ce soit de son enfance, de sa famille ou désormais de sa mort, c’est quelque chose qu’il garde enfouit au fond de lui, comme un secret honteux que personne ne devrait connaître. Non pas qu’il en ait réellement honte, mais moins les gens en savaient sur lui, mieux il se portait. Ce qui était nouveau en revanche, c’était cette vengeance qui était née juste après que l’écran soit redevenu noir. Il savait qui était ses assassins désormais et il comptait bien les faire payer. L’avantage avec la mort, c’est qu’il pourra les faire souffrir sans craindre qu’ils ne succombent à cette torture.

Cependant, Ekaïtz n’est pas quelqu’un qui s’énerve facilement. Il en faut beaucoup pour qu’il perde son sang froid. Mais, une fois énervé il devient effrayant, en apparence il n’aura jamais l’air de vous en vouloir mais intérieurement il chercha de nombreux moyens pour pouvoir se venger. Oui, Ekaïtz entretien un lien particulier avec la vengeance. Les trahisons ? Il en a horreur. Il veille à toujours être honnête et sincère avec les autres et il attend qu’on en fasse de même avec lui.

En société, Ekaïtz se comporte pourtant comme une personne tout à fait normal, un peu froid certes mais jamais il ne sera jamais mal poli ou désagréable, pas intentionnellement en tout cas. Depuis tout petit, on lui a répété que la politesse était primordiale si il voulait s’intégrer dans une société et ayant toujours ce besoin d’intégration, Ekaïtz avait toujours été extrêmement poli, un peu trop peut-être. La trop grande solitude le rendait nerveux et il n’avait pas besoin d’un groupe d’amis mais juste d’un endroit où il pouvait entendre le brouhaha de la foule et les rires des enfants.  

Il a également du mal à se faire à ce nouveau siècle et à toutes ces technologies. Il s’était acheté un téléphone portable mais ne savait pas vraiment s’en servir, ne comprenant pas grand chose à toutes ces applications que les jeunes utilisent. Pour ce qui était de l’ordinateur, il ne valait mieux pas qu’il s’en approche. Il serait capable de tout faire exploser.

Physiquement parlant, il évoluait avec son temps, il essayait en tout cas mais mentalement il était resté bloqué dans les années 60 à 80. Il était certain, que la guerre froide était encore d’actualité et avait appris a se méfier des russes et pourtant, il soutenait aussi tous ces mouvements féministes qui avaient éclos en Amérique. Comme tout bon cliché de l'homme américain, il aimait aussi se poser sur un vieux rock chair et écouter des vinyles d’Elvis Presley (qu’il espérait croiser un jour dans ce monde des morts). Il avait également du mal avec le slang du XXIème siècle et ne comprenait pas toujours ces nouveaux fantômes qui venaient remplir l’agence.


histoire

Une femme en pleins travail dans une salle d’accouchement. Un père stressé dans les couloirs, soutenus par sa famille et ses amis. Quelques minutes plus tard les cris d’un nouveau-né. Elaïa Armo est née. Un joli bébé de 51 centimètres et de 4,1 kilogrammes se trouvait désormais dans les bras d’Idalia Armo, une jeune espagnole d’à peine 20 ans marié depuis peu à Loïs Armo. Cet enfant n’était pas ce qu’on pouvait réellement appeler un “ enfant désiré “ et était plutôt le fruit d’une romance de jeunesse qui était initialement destinée à prendre fin. Mais que voulez vous, le destin en avait voulu autrement et quand Idalia avait compris qu’elle était enceinte, elle avait presque supplié Loïs de l’épouser. Sa famille était catholique pratiquante, tout comme celle de son futur époux, et n’aurait jamais accepté une grossesse hors mariage. Les deux amoureux avaient donc échangé leurs alliances en secret avant de l’annoncer à leurs familles respectives. Ca avait certes eu l’effet d’une bombe mais ce n’était rien à côté de ce qui aurait pu arriver si tous avaient su pour la grossesse. Évènement qu’ils annoncèrent quelques mois plus tard, prétextant un bébé qui se développait rapidement pour expliquer ce ventre déjà bien rond.

Elaïa grandit donc dans une famille très croyante où homosexualité, mélange ethnique et tout ce qui allait contre la volonté de Dieu en général, n’étaient pas acceptés. Pourtant, la fillette, âgée d’à peine 6 ans, se sentait différente. Elle n’aimait pas les jeux, les jouets ou les vêtements dis de filles. Ce qu’elle aimait elle, c’était taper dans un ballon, monter aux arbres et tirer les cheveux de ses camarades de classes. Elle ne saurait compter le nombre de fois où elle s’était faite réprimander car “ ce n’était pas le comportement qu’une fillette de son âge devait avoir “. Elle n’aimait pas son prénom, ni ses cheveux longs et même dans sa tête, elle savait qu'elle n'était pas faite pour habiter ce corps de fille. Pourtant, elle savait qu’elle ne pouvait pas en parler à ses parents. Elle comprenait déjà beaucoup de choses pour son âge et savait que ses pensées n’étaient pas normales et pendant elle tenta de les refouler, de refouler ce qu'elle voulait être.

Elle devint une jolie jeune femme aux yeux gris ravageur. Oui, elle aimait séduire et se jouer de la gente masculine. Peut-être pour s’affirmer en tant que femme et repousser ses envies qui avaient finis par la dégoûter. Elle avait vingt ans et vivait seule, faisant des études qu’elle n’aimait pas et sortant souvent le soir. Au fur et à mesure que cette routine s'installer, tel un parasite, son humeur changea. Elle refusait de sortir désormais, de voir ses amis ou sa famille. Son corps la dégoûtait de plus en plus, elle vivait une bataille mentale, opposant ce qu’elle était et ce qu’elle voulait être. Elle n’arrivait pas à s’accepter, à accepter ces pensées qui revenaient, la tuant à petit feu. Un jour, elle entra en crise, cassant tout dans son appartement et ce n’est qu’une fois calmée, qu’elle s’approcha du miroir sale et fissuré de la salle de bain. Elle attrapa un ciseau et coupa une mèche de ses longs cheveux noirs, puis une autre et une autre. Elle finit par être entourée de cheveux tout en fixant son reflet. Elle ne se reconnaissait plus, elle qui avait l’habitude d’être parfaite, avait le visage creux et le teint terne. Ses joues étaient mouillées de larmes et ses cheveux étaient désormais un amas de mèches courtes et ondulées qui partaient un peu dans tout les sens. C’est à ce moment là qu’elle eut un déclic.

“ Je suis un homme. “

Voilà ce qu’elle prononça ce jour là. Elle voulait changer, devenir ce qu’elle avait toujours voulu être et se battre pour y arriver.
La transsexualité à cette époque était un sujet encore plus tabou que l’homosexualité. Très peu d’hommes et de femmes s’assumaient en tant que transsexuels car ces derniers étaient souvent rejetés par leurs familles et la société en générale qui les considérait comme anormaux, affirmant qu’ils étaient atteins d’une maladie mentale afin de pouvoir les enfermer et les faire se soigner. Pourtant Elaïa avait entendu parlé de prise d’hormone qui permettait une transformation complète du corps. Cela n’existait pas encore en Europe et elle eut du mal à trouver des personnes dignes de confiances qui auraient pu utiliser ce traitement ou qui connaissaient d’autres personnes qui l’auraient utilisé. Evidemment, tout ça se fit en secret, elle n’osait même pas imaginer la réaction de ses parents s’ils avaient été au courant de ce qu’elle était entrain de faire.
On finit par lui parler d’un programme en Amérique. Une clinique proposait des injections d’hormone et un suivit quotidien des patients afin qu’ils puissent s’accepter et s’intégrer dans la société. Cette clinique avait été ouverte par un Docteur donc le fils transsexuel avait été assassiné à cause de ce qu’il était.

Afin qu’elle puisse devenir ce qu’elle avait toujours voulu être, elle réussit à prendre de l’argent à ses parents, prétextant un voyage pour l’école avant de décoller pour le continent Américain.

Après l’accord d’un psychiatre, elle commença les injections mensuels et vit ainsi son corps se transformer peu à peu. Elle commença également le sport, afin de se muscler. Elle subit une opération consistant à lui enlever la masse graisseuse de ses seins afin d’avoir la poitrine aussi plate que celle d’un homme. Son visage prit des traits plus durs, plus masculins, sa voix changea également, descendant d’une octave. Ses muscles se développèrent de plus en plus et finalement au bout d’un an, ce n’était plus une jolie jeune femme qui se trouvait face au miroir mais un magnifique jeune homme. Ce n’était désormais plus Elaia qui se trouvait face à lui mais Ekaïtz Armo.  

Ekaïtz resta aux Etats-Unis où il se créa une toute nouvelle vie. Il avait un boulot dans un petit restaurant dont le patron était au courant et acceptait totalement sa transsexualité. Il ne pouvait en dire autant de certains de ses collègues qui ne se gênaient par pour faire des remarques plus ou moins méchantes à son égard, souvent lorsqu’ils étaient seuls avec lui. Contrairement à avant, Ekaïtz s’acceptait de plus en plus, il mentirait s’il disait que ça avait été facile car de nombreuses fois il avait voulu tout arrêter. Il en avait fait voir de toutes les couleurs à son psychiatre qui pourtant n’avait pas baissé les bras, étrangement il avait été l’un des seuls à voir la force qui habitait le jeune homme, il avait su qu’il pouvait y arriver. Après la première prise d’hormone, Ekaïtz était devenu son patient principal pendant deux ans environ. Désormais, les deux hommes se voyaient, non plus sur rendez-vous mais en tant qu'amis, ils se voyaient simplement lors de leurs temps-libre, partageant un café ou se promenant simplement dans un parc. Ekaïtz l’appréciait énormément, il avait été d'une grande aide, autant sur le plan psychologique que financier, car oui, Ekaïtz avait peut-être pris de l'argent à ses parents mais il n'avait pas réfléchi au coût conséquent du traitement et de son opération et rapidement l'argent était venu à manquer. Pourtant, son psychiatre lui avait fait confiance et l'avait aidé.

Ekaïtz rencontra par la suite un jeune homme qui passait souvent dans le petit restaurant où il bossait pour prendre son petit-déjeuner et il avait pris l’habitude de venir le servir tout en discutant un peu. Au bout de quelques semaines, il n’eut même plus besoin de lui demander sa commande et lui apportait directement la nourriture. Un jour, il trouva sur un morceau de serviette un numéro, il comprit de suite que c’était celui du client, sous le numéro était simplement signé “ - Samuel “, c’était la première fois qu’il voyait son prénom. Le soir même il l’avait appelé et les deux jeunes hommes avaient parlé presque toute la nuit. Les rendez-vous s’étaient par la suite enchaîné et le couple s’était formé.

Il aurait pu finir sa vie sur un happy ending... Pourtant, un soir, il terminait assez tard. Le patron lui avait confié les clefs pour la fermeture étant donné qu’il avait du parti plus tôt pour un rendez-vous urgent. Ekaïtz était donc seul, un soir d’hiver, entrain de nettoyer la salle avant de rentrer chez lui. Un clochard qui était dormait près du restaurant ce soir-là affirmera qu’il avait vu le jeune homme sortir. Il l’avait vu monter dans sa voiture, démarrer et repartir. Pourtant, Samuel dira qu’il n’était pas rentrer et que cela ne lui ressemblait pas et qu’il avait du lui arriver quelque chose. Les policiers ne l’écoutèrent pas plus que ça, qui s’intéressait aux gays de toute façon ? Personne. Il lui avait dit en rigolant, qu’il avait du trouver un jeune homme mignon et qu’il avait passé la nuit avec et malgré les supplications du jeune homme, ils partirent sans même prendre la photo que Samuel leur tendait. Trois semaines plus tard, le corps d’Ekaïtz fut retrouver par un chasseur dans une forêt non loin du restaurant. Il était maigre, nu et attaché à un arbre. La découverte du corps en fit trembler plus d’un pendant quelques jours et puis voyant que ce n’était pas l’oeuvre d’un serial killer, tous oublièrent cet incident. La police s’y était intéressée pendant un moment mais ne trouvant aucune preuve, l’affaire avait été laissé à l’abandon. Personne ne savait ce qu’il lui était arrivé, personne, pas même Ekaïtz lui même... Enfin, jusqu’à ce qu’on lui montre la nuit de sa mort.


Je n’étais pas sûr d’où j’étais. Une créature étrange me faisait marcher au travers d’un couloir sombre. Une immense porte apparu rapidement face à moi et on me fit entrer. Un jeune homme se tenait devant moi. Il semblait jeune, très jeune, plus jeune que moi en fait et pourtant on sentait qu’il avait un rôle important dans cette... Organisation ? Il me parlait mais, encore confus et essayant de deviner où je me trouvait, je ne l’écoutais pas vraiment. Soudain, tout devint noir et un écran s’alluma. Mon regard se bloqua sur cette vidéo, je me voyais sortir du restaurant, monter dans ma voiture et démarrer. Lentement, les souvenirs me revinrent en mémoire, cette nuit, cette longue et affreuse nuit me revint en mémoire. Je savais ce qui allait se passer ensuite, bien avant que les images n'apparaissent à l’écran. Je me souvenais avoir sentis que quelque chose n’allait pas avec ma voiture, j’avais eu besoin de me garer sur le côté pour vérifier. C’était une nuit glaciale d’hiver et je n’avais eu que deux envies à ce moment là, que ce ne soit pas grand chose et que je puisse rentrer chez moi rapidement. J’avais passé une dizaine de minutes à tout vérifier pour au final voir que mes deux pneus arrières étaient crevés. J’avais été tenté de tout de même rentrer chez moi, il n’y avait pas grand monde sur la route et puis si j’avais roulé prudemment, tout ce serait bien passé. Mais non, j’avais décidé de changer au moins une roue et de rentrer. Je n’avais pas de téléphone sans fil et ne pouvais donc prévenir personne.
Je me vis entrain de changer cette maudite roue, me blessant les doigts qui étaient gelés à cause du froid. Enfin elle arriva, cette voiture... Je n’avais pas eu le temps de voir ne serait-ce que la marque mais désormais j’étais spectateur de la scène, c’était une Ford Mustang de couleur rouge. Deux hommes sortirent du véhicule, je me vis me retourner en entendant la voiture se garer mais je n’avais même pas eu le temps de demander de l’aide qu’on me frappa brutalement au crâne. Je me souviens m'être évanoui et m’être réveillé attaché à cet arbre. Je savais ce qui allait arriver après...

“ - Mon Dieu, je vous en supplie. Arrêtez ça. “

Je sentis les larmes me monter aux yeux et pourtant malgré mon envie de partir en courant, loin de tout ça, mes yeux restèrent scotchés à l’écran. Je vis comment, ces deux individus cagoulés m’avaient déshabillé, se moquant ouvertement de mes parties génitales que je n’avais pas pu faire opérer. Ils m’avaient roué de coups, souvent jusqu’à ce que je m’évanouisse. Il m’avait insulté et traité comme de la merde. Ils m’avaient également torturé... Que ce soit en m’arrachant les ongles des mains ou autres pratiques que je ne voulais pas regarder. Ça avait duré trois jours. Ils revenaient tous les matins et chaque journées étaient les même. Je mourrais de faim et de soif et rapidement mon corps devint maigre, déjà que je n’étais pas bien gros de base. Au bout de trois jours, ils m’avaient simplement laissé là, toujours attaché et mourant. Je n’étais pas conscient les trois quart du temps mais quand je l’étais, je ressentais cette douleur atroce, elle n’était pas localisée comme lorsque vous vous blessez au genou par exemple, non, elle était partout. Mon corps entier souffrait. Je me vis mourir, lentement et douloureusement. Ce n’est qu’au bout du cinquième jours que mon cœur lâcha. Seulement cinq jours ? J’avais eu l’impression que cet enfer avait duré des semaines. Tout s'accéléra soudainement, pour directement arriver au moment où mon corps fut retrouvé par un chasseur.  




derrière l'écran
PRÉNOM :
AGE : 18
COMMENT T'AS TROUVE LE FORUM ? DC
Les smileys que tu préfères ici ? , ,
Tes mangas préférés ? Beaucoup trop demon


©️joshua rokuro pour peek a boo!

#2 le 19.03.17 12:32

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3381
× Øssements 1533
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14 http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body http://www.peekaboo-rpg.com

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
38/15  (38/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3381
× Øssements 1533
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
Pwot, rebienvenu

(omg le vava que t'as fait Rav est juste sublime )

#3 le 19.03.17 12:43

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Keith (Voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Maison d'Ael
× Métier : Petits boulots et sbire de Teodora
× Communication : PortableDeathbook
× Péripéties vécues : 6199
× Øssements 531
× Age IRL : 20 Autre
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre / Brendan
FLOODSHOOTER
http://www.peekaboo-rpg.com/t1434-cassian-snowflakes-shit-of-paper http://www.peekaboo-rpg.com/t2110-cassian-how-can-emptiness-be-so-heavy

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
48/100  (48/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Keith (Voltron)
× Pouvoir : visions
× Logement : Maison d'Ael
× Métier : Petits boulots et sbire de Teodora
× Communication : PortableDeathbook
× Péripéties vécues : 6199
× Øssements 531
× Age IRL : 20 Autre
× Inscription : 11/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le sans-surnom
× DCs : Léandre / Brendan
★ FLOODSHOOTER ★

Bienvenue de nouveau, toi
En vrai j'aime ce prénom.
En vrai j'aime ce physique.
En vrai je veux en voir plus.
Afficher toute la signature
Réduire la signature


#4 le 19.03.17 12:45

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1290
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat
http://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glass http://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourself

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1290
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat
Que tu es beau

Vite, la fiche !! On veut tout savoir
Afficher toute la signature
Réduire la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658

#5 le 20.03.17 12:45

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Transgenre
× Age post-mortem : 55
× Avatar : Made by Raven
× Appartement : Pucca
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 73
× Øssements 235
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 18/03/2017
× Présence : réduite
× DCs : Lynn Ahern
lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t1589-ekaitz-armo-inserez-titre-cool http://www.peekaboo-rpg.com/t1653-ekatombe

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
22/15  (22/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Transgenre
× Age post-mortem : 55
× Avatar : Made by Raven
× Appartement : Pucca
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 73
× Øssements 235
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 18/03/2017
× Présence : réduite
× DCs : Lynn Ahern
lémure
Josh - Merci
(Oui je sais )

Cassy -
Merci

Tou - Je sais
Je vais essayer de ne pas mettre 3 mois pour la finir, promis

#6 le 20.03.17 12:46

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
EKADJZISIAJAJ
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.
Invité

#7 le 20.03.17 16:32

avatar
Invité
Salut beau gosse

#8 le 20.03.17 16:57

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Transgenre
× Age post-mortem : 55
× Avatar : Made by Raven
× Appartement : Pucca
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 73
× Øssements 235
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 18/03/2017
× Présence : réduite
× DCs : Lynn Ahern
lémure
http://www.peekaboo-rpg.com/t1589-ekaitz-armo-inserez-titre-cool http://www.peekaboo-rpg.com/t1653-ekatombe

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
22/15  (22/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Transgenre
× Age post-mortem : 55
× Avatar : Made by Raven
× Appartement : Pucca
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 73
× Øssements 235
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 18/03/2017
× Présence : réduite
× DCs : Lynn Ahern
lémure
Salut

#9 le 20.03.17 17:04

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Transgenre
× Age post-mortem : 20
× Avatar : White robe - Journey
× Appartement : Bozo
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 151
× Øssements 516
× Age IRL : 5 Féminin
× Inscription : 02/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le requin-scie
zombie
http://www.peekaboo-rpg.com/t1428-chelsea-aymen-pour-vivre-un-autre-jour http://www.peekaboo-rpg.com/t1429-au-pays-de-chelsea-wip-mais-vous-pouvez-poster

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
9/100  (9/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Transgenre
× Age post-mortem : 20
× Avatar : White robe - Journey
× Appartement : Bozo
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 151
× Øssements 516
× Age IRL : 5 Féminin
× Inscription : 02/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : le requin-scie
zombie
Les grands esprits se rencontrent, j' avais hésité à utiliser ce titre pour ma fiche. ~

Ton avatar me fait penser à Matrix. ^^

#10 le 20.03.17 21:39

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 867
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 867
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
Impatient de lire ta fiche !