ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Ao Ishidaru recherches plusieurs liens menant à des rps.

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Pire colocataire ever. [ alex ]

    avatar
    Invité
    Invité
    #1 le 16.03.17 20:20
    saul & alex
    La pire colocation de tous les temps.
    L'eau chaude coulait sur son visage doucement et lui laissait un sentiment d'apaisement profond ; Il s'était levé ce matin assez tardivement, traînant dans sa chambre vide un long moment avant de finalement oser se lever. Il avait alors constaté l'absence de ses autres colocataires avec un certain soulagement. L'appartement était donc à lui tout seul pour un temps limité et il s'y sentait donc, pour une fois, un peu bien. C'était presque comme se sentir chez soi, un sentiment qu'il ne connaissait plus depuis sa mort. Rien ici n'était "chez lui" pas cette chambre au décors ridicule, pas ces colocataires, ni tout ce bordel et cette mort ratée, cette mort qui le laissait envie et souffrant.
    Il en avait donc profité pour se prendre un léger petit déjeuner, prenant des céréales dans l'armoire pour les grignoter dans un bol. Il s'était senti bien vite assez plein, bien qu'il n'ait pas beaucoup mangé, décidant donc d'abandonner le tout sur le comptoir en se disant qu'il continuerait son repas plus tard. D'ici là, une bonne douche l'attendait. Le fait d'être seul à l'appart l'avait mis plutôt à l'aise et il avait envie de se détendre, de baisser sa garde de longues minutes sous l'eau chaude.

    C'est donc ce qu'il avait fait durant un bon quart d'heure, puis il tendit alors les doigts pour éteindre l'eau. Il rouvrit lentement les yeux, observant le mur en face de lui et les gouttes d'eau qui coulaient lentement sur celui-ci ; Un spectacle fort peu passionnant, mais qui l'avait envoûté de longues secondes. Il n'avait pas envie de sortir de la cabine de douche et affronter le froid.
    Enfin il n'eut pas bien le choix, se séchant donc enfin, enfilant ensuite un sous-vêtement propre qu'il avait pris en avance ainsi qu'un pantalon de jogging gris assez simple et douillet. Quelque chose de confortable plus que joli, qui tombait sur ses hanches trop minces malgré qu'il ait beaucoup ajusté la taille. Quelque chose qu'il n'aurait pas vraiment mis pour sortir, mais qui lui allait parfaitement pour une journée à l'intérieur.. Ce qu'il prévoyait aujourd'hui encore évidemment.

    Une fois habillé, n'ayant pas pris de t-shirt avec lui sans vraiment s'en soucier - après tout il était seul aux dernières nouvelles - puisqu'il avait toujours préféré être torse nu, il s'était observé une brève seconde dans la glace encore un peu embuée. Son reflet était terne, triste et misérable. Il détestait chaque parcelle de son visage, ses traits tirés, son corps lâche et ses bras tailladés. Tout son être lui donnait un sentiment de nausée et il préféra tourner le regard, se contentant de passer une main dans ses cheveux pour les replacer distraitement. Peu lui importait après tout d'avoir ou non une bonne tête, il les laissait donc toujours sécher naturellement.

    C'est alors qu'il poussa la porte, insouciant, ne se doutant pas que derrière celle-ci il ne serait plus seul. Il traversa donc le cadre et il le vit tout de suite ; Alex. La simple vision de ce vampire lui laissait un goût amer en travers de la gorge. Ne pouvait-il donc pas aller se perdre dans le monde des vivants, disparaître, ne plus exister l'espace d'une semaine ou deux, voire pour toute la vie ? Saul ne l'appréciait pas, et ce depuis le jour 1. En effet, à son grand déplaisir, Alex était du genre à chercher les embrouilles, à le chercher lui, tout simplement. Il rendait sa vie ici des plus difficiles parfois et c'était loin de le laisser indifférent. Sa douce tranquillité, sa zone de confort, il y tenait fort et plus que tout.

    Il espéra qu'Alex n'aurait pas envie de l'emmerder aujourd'hui, qu'il ne le regarde pas, ne le remarque pas. Saul baissa donc un peu les yeux, comme si ne pas le regarder rendrait le vampire aveugle aussi, puis essaya de passer devant lui discrètement. Il n'avait pas alors pensé à ses cicatrices saillantes sur ses bras qu'il cachait d'ordinaire toujours sous des manches aussi longues que le bout de ses doigts. Il n'avait pas calculé ce "détail", après tout il gardait ses bras près de son corps, après tout il y avait autre chose à voir..

    Il ne le salua même pas, comme à son habitude, car Saul avait encore beaucoup de mal à communiquer et encore plus avec Lui. Les gens l'intimidaient toujours autant et Alex, de tous ces gens, devait bien être le pire. Il préférait donc presser le pas et aller vers la porte de sa chambre, pensant s'en être sorti sain et sauf à mi-chemin il aurait presque pu soupirer de soulagement s'il n'avait pas eu le souffle bloqué par l'anxiété...
    avatar
    Invité
    Invité
    #2 le 18.03.17 20:33





    La porte de l’ascenseur s’ouvrit et le roux s’engouffra dedans. Il était vide alors qu’il était déjà tard dans la matinée. Peut-être que les habitants de l’agence avaient préféré l’escalier à cet ascenseur à l’humeur changeante. Il reposa son corps sur le mur froid métallique. Il n’avait pas dormi mais il ne se sentait pas vraiment fatigué, juste un peu vidé. Les vêtements qu’il portait étaient poussiéreux et tachés. Son haut en dessous de sa veste était à moitié déchiré au niveau des cotes révélant un corps musclé.  Il avait juste envie d’une bonne douche froide et s’étalait sur son lit.  

    Les néons trop brillant. Les murs gris en béton. Les cris de joie et de colère. Les fauteuils pas harmonieux. On lui dit qu’on l’attendait pas de sitôt. Il dit juste qu’il avait un besoin d’argent pressant. L’autre avait dit okay et inscrit son nom dans la liste du soir. C’était comme ça avec Ryu. Il ne demandait rien et vous laisser passer comme si c’était la poste. Il était resté toute la nuit là-bas. Regardant les autres puis participant à son tour. Il n’avait pas vraiment besoin de cet argent. Cependant ce qui s’était passé dans le garde-manger avec le nécromancien rouge avait décroché quelque chose en lui. La bête avait été relâché et elle demandait son dû alors il répondit.

    La porte de l’ascenseur s’ouvrit mais pas au bon étage comme à son habitude. Le vampire ne réagit pas, habitué à ses caprices. Il aurait pu rentrer plus tôt s’il l’avait voulu mais il était d’abord passé par l’infirmerie. Il s’était bien ramassé cette fois mais c’était pire pour les autres. Il avait été leurs premiers patients de la journée et ils avaient encore râler de le voir arriver. C’était quand même la troisième fois en une semaine. Il avait répondu à leurs remarques en rigolant et était parti.

    La porte s’ouvrit à nouveau. L’ascenseur daigna ouvrir au bon étage cette fois-ci. Il entendit le son de la douche couler. Sûrement quelqu’un qui s’était levé tardivement. Il soupira à l’idée de devoir attendre que l’autre ait fini avant de prendre une douche. L’appartement semblait vide à part lui et celui de sa douche. Les habitants de Bozo avait tous un train de vie très différent et il n’était pas étonnant de le voir aussi vide. Il se rendit au frigo pour prendre une bière. Il en buvait comme si c’était de l’eau. Il s’assit à la table tout en buvant une gorgée de ce liquide froid.

    Ce fut Saul qui sortit de la douche. Il ne l’avait pas beaucoup aimé dès le début et Alex le savait. Il l’évitait toujours, s’éloignant le plus loin possible de lui alors qu’ils habitaient dans le même appartement. Alex non plus ne l’avait pas beaucoup aimé. Cet homme-ci était à l’opposé de lui. Il ne trouvait jamais aucune énergie, aucun sourire provenant de ce personnage silencieux. Le voir si vide irritait toujours Alex. Il ne comprenait jamais ce genre de personne qui ressemblait à un papier peint de mur gris. Il avait cette bulle invisible autour de lui qui indiquait aux autres de ne pas s’approcher.  Alex l’avait parfaitement remarqué cette bulle mais c’était toujours à ce moment que ses mauvais ou bonnes habitudes reprenait sur lui. Il voulait voir comment réagissez l’autre s’il le secouait un peu. Il voulait que cette bulle éclate et montres ce qu’il y avait à l’intérieur. C’était toujours marrant de le voir se retrancher sur lui-même alors qu’il essayait de justement de l’ouvrir.

    Le jeune homme baissa les yeux et passa devant lui comme s’il ne l’avait pas vu. Un sourire marqua ses lèvres. Ce n’était pas en essayant de faire comme s’il n’existait pas qu’on pouvait se débarrasser de lui. Justement, ça lui donnait encore plus envie de faire quelque chose. Il se leva et marcha sans rien dire. Il se positionna en travers la course du lémure. Il s’approcha assez près sachant pertinemment que cela déplairait à l’autre.  Il avait son sourire de trouble-fêtes qui vient de trouver une mauvaise idée, encore une fois.

    "Alors on ne dit pas bonjour ?"

    C’était la moindre des politesses entre colocataires n’est-ce pas ? Non pas qu’ils étaient les meilleurs amis mais quand même. Il avait parlé d’un ton nonchalant comme s’il parlait du beau temps et de la pluie. Cependant il le provoquait clairement et intentionnellement. Il passa alors son œil lentement sur le torse de l’autre sans ses habituels vêtements cachant tout. Il n’avait rien sous la peau selon l’opinion d’Alex. Il était tellement maigre, sa peau tellement blanche que Blanche neige elle-même en aurait été jalouse.

    "Tu devrais faire quelque chose de ça Blanche Neige."

    Il ne l’avait jamais appelé comme ça mais son corps lui faisait penser à ça. Son ton était un mélange entre le joueur et le moqueur. Cependant il ne lui avait dit que ce qu’il pensait. Il n’y arriverait à rien s’il n’avait que la peau sur les os. Il se demandait même si les femmes n’avaient pas plus de force musculaire que lui. Son unique œil continua à le relooker et se stoppa sur ses bras. Il ne pouvait pas bien voir car les bras du lémure étaient collés à son corps. Pourtant il pouvait apercevoir la fin d’une marque mais pas assez pour savoir ce que c’était. Il haussa le sourcil se demanda bien ce que ça pouvait être.

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires