ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Event du moment
    The Nightmare...
    du 20 octobre au 20 novembre

    Ce n'est pas le pont de la Rivière Kway, dommage

    Aller à la page : Précédent  1, 2
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 16 Masculin
    × Age post-mortem : 32
    × Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
    × Péripéties vécues : 1003
    × Øssements1179
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 09/03/2017
    × Présence : complète
    × DCs : le chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    74/100  (74/100)
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1003117929Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    avatar
    Cutie courageux ☼
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1003117929Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    Cutie courageux ☼
    Terminé
    #11 le 15.03.17 20:22
    Il n'avait pas besoin de ses compliments, il allait choppé la crève a être trempé comme ça. Il se secouait un peu. Histoire de se débarrassé de l'eau comme un chien le ferait. Alex s'était joué de lui, comme d'habitude. Il faisait la moue. Il était en colère. Il n'aimait pas être la victime de sa tendance à suivre toujours ce diable. Il lâchait un soupir. Il ne pouvait que s'en prendre à lui même. Il passait un main dans ses cheveux sombres. Alors que le chat farceur lui demandait s'il avait aimé.

    « J'ai eu la peur de ma vie, j'ai cru pas m'en sortir. Tu veux savoir quoi, j'aime bien... Un peu... Mais je ne suis pas aussi fou que toi ! »

    Il croisait ses bras sur son torse pour se donner de l'importance, tel un paon faisant la court à sa belle. C'était juste des apparences. Le rouquin le rassurait sur son état. Il n'était pas si amoché. Attends, pas si amoché ? C'est à ce moment que le jeune homme captait qu'il y avait un truc qui clochait. Alors que Alex continuait son discourt, mettant à nouveau leur prétendue mort. Sans elle, il serait mort, là, à ce moment. Il regardait ses bras. Il hurlait. De douleur, après quelques minutes à être comme ça. Son cerveau était vraiment lent. Ou c'était la vue de ces derniers qui le rendaient si douloureux. Il détournait un peu son regard de ses bras. Il ne savait comment il allait faire pour les remettre en place. Il devait avoir des médecins ici. Dans toute ville, il y avait des personnes qui étaient assez bons en science pour se lancer dans ces études bien compliqués. Il pleurnichait un peu.

    « Je pourrais à nouveau les avoir droits, normaux quoi. Tu penses... J'avoue qu'un vivant aurait du mal à s'en sortir de ça... Mais je refuse, je ne suis pas mort. Non, non, non.... »

    Il se bouchait les oreilles. Il n'était pas mort, ce n'était possible. Il pleurait. Ses parents, ils les avaient complètement oubliés. Ils devaient détruits, perdre leur fils unique. Il n'avait pas fait attention aux craquements sinistres qui venait de ses bras, alors qu'il niait à répétions. Il secouait sa tête. Le regarder n'était pas une options. Il niait, il sentait son air se faire rare. Il commençait à suffoquer. Il devait se calmer. Mais comment. Il repensait au cours de gestion de stress qu'il avait pu suivre lors de son vivant. Cette idée augmentait la panique du zombie. Il n'avait plus de souffle, il s'écroulait dans l'eau. Il devait penser à de belles  choses. Sa rencontre particulière avec le roux, des jolis drama qu'il avait pu voir. Il retrouvait son calme. Remontant à la surface.

    « J'ai paniqué... Pardon Alex, je ne pensais pas qu'un jour tu me vois dans cet état. Tu dois me trouver bien pitoyable. Tu dois avoir l'habitude, cher lapin blanc... »

    Il était une pitoyable Alice, un ersatz de cette demoiselle innocente. Pas bon pour ce rôle, pas crédible, moins de courage que cette demoiselle de conte. Tu tendait à ressembler un peu en suivant malgré toi cet homme ; Mais si tout ceci servait à rien. La mort, c'était la fin, non ?
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #12 le 16.03.17 3:03




    On dit que la vie est comme une rivière. Elle coule sans pouvoir s’arrêter. On ne dit pas que la mort est comme une rivière. La mort t’emprisonnait dans un corps qui ne connaissait pas l’âge. Pourtant le temps continuait à défiler tout autant que l’eau de la rivière. Qu’est-ce que c’était cette mort ?

    Asuma n’avait pas l’air très heureux de son plongeon. Il soupira puis passa sa main dans ses cheveux tout en restant à la surface de l’eau. Mais ces paroles réchauffèrent le cœur du pitre. Il avait aimé. C’était l’essentiel. Asuma avait beau dire qu’il était fou, il avait aimé. Cela suffisait amplement à satisfaire le farceur. Le zombie avait du avoir une plus grande frayeur que la sienne qui était plus habitué à ce genre de chose. Mais il avait aimé. C’était ces mots là qu’il aimait entendre de la bouche du zombie. Il l’entraînait sûrement dans toutes ces pitreries pour entendre ces mots. Une personne normale lui aurait hurlé dessus le traitant de psychopathe. Elle l’aurait détesté sans vouloir avouer le plaisir qu’il y avait eu. Mais le japonais était honnête. Il avait aimé. Asuma pouvait lui répéter autant qu’il voulait que le vampire était fou. Il l’était aussi pour aimer.  

    "J’aurais trop de concurrence si t’étais aussi fou que moi."

    Le jeune cria soudainement, rendant pendant une seconde le roux sourd. Il était plus amoché qu’il ne l’avait cru. Son bras flottant sur l’eau était tourné dans un sens clairement opposé à ce que les articulations permettaient. L’autre détourna le regard de son bras comme si la douleur pouvait être atténuer si on ne voyait pas les dégâts. Inefficace bien sûr. Il grimaçait face à cette intense douleur. Alex n’avait que les doigts brisés alors il ne dit rien. La douleur était présente mais il avait vu pire, il pouvait supporter cela. Des larmes s’étaient accumulé aux bords des yeux bridés. Cependant il ne pouvait rien faire pour atténuer la douleur du zombie.

    Il avait essayé de l’appeler mais Asuma ne l’écoutait plus. Il s’était retranché sur lui-même pleurant. Déniant encore et encore sa mort. Alex fut surpris de la raison de ces larmes. Il avait d’abord cru que c’était à cause de la douleur et ça devait être en partie vrai. Cependant c’était sa mort que le jeune pleurait. Ses larmes se mêlaient à l’eau froide. C’était ses sanglots qui lui permettaient de savoir qu’il pleurait car son visage était trempé. Et sous ses yeux, Asuma commençait à couler étouffer par ses propres sanglots. Le rire joyeux du farceur s’effaça. Il pouvait être un joyeux luron dangereux qui entraînait les autres dans les pires cauchemars. Il ne semblait jamais s’inquiéter de rien mais c’était faux. Il s’inquiétait pour ceux qui comptait pour lui. Il ne la montrait pas car cela n’aidait pas la situation mais le bien être de ceux chers à sont cœur était essentielle pour lui-même s’il les secouait beaucoup. Asuma en faisait partie. Il avait adopté ce zombie aux airs d’adolescent en tant qu’ami. Il ne pouvait le laisser comme ça. Alex replongea dans l’eau. Le zombie ne le voyait pas trop préoccupé par ce qu’il lui arriver. Il attrapa avec sa main valide un bout de son haut pour le remonter à la surface même si l’autre ne l’avait sûrement pas remarqué.

    "Ça va Asuma ?"

    Il avait l’air plus calme. Il balbutia des mots d’excuse. Mais pourquoi il s’excusait alors qu’il avait failli couler ? Il avait un visage triste, presque fatigué, comme si le monde entier lui avait refilé leurs fatigués sur ses épaules. Son déni, c’était une façon de se protéger. C’était une cage qu’il s’était créé pour pouvoir être quelqu’un, pour pouvoir avancer. Il s’était fixé des règles qui permettait de se définir et de créer autour. Il venait d’ouvrir de force cette cage, laissant toute l’eau de la réalité se déversait dedans. Il comprenait alors la peine du zombie. Lui aussi il possédait une cage même si elle était différente de la sienne. Alex avait ressenti la mort, il l’avait littéralement explosé. Alors accepter la mort n’avait pas été bien compliqué. Mais il n’avait jamais réfléchi à ceux qui était mort sans se rencontre, ceux dont la mort était une chose beaucoup trop douloureuse et effrayante pour l’accepter.

    "Mais qu’est-ce que tu racontes comme connerie ? Tu penses qu’un mec pitoyable pourrait monter sur une rambarde, sauter d’un pont et dire qu’il aime ça ? Un mec pitoyable arriverait pas à survivre ne serait-ce qu’une minute et toi tu me supportes depuis bien longtemps. "

    Le sourire habituelle était revenu sur les lèvres du roux. Il aurait pu avoir l’air compatissant, dire qu’il comprenait mais ce n’était pas dans ses capacités. Alors il jouait dans sa spécialité. Il avait parlé d’un ton léger, haussant son sourcil pour bien faire comprendre qu’Asuma disait n’importe quoi à ses yeux.

    "T’inquiètes pas pour ton bras. Une fois je me suis explosé les jambes et ils ont réussi à me raccrocher la jambe comme même. Un tour chez le Croque Mort à l’infirmerie est tout sera de retour comme neuf. "

    Il regarda à nouveau l’état du bras. Il n’allait sûrement pas réussir à nager dans cet état-là. Il prit alors le bras encore normal d’Asuma pour le passer autour de son coup.

    "Accroche-toi bien."

    Il essaya de bouger le bras. Ces doigts branlants criaient douleur à chaque fois que le courant leur faisait changer de position mais Alex ne montra rien. Il était plutôt résistant à la douleur depuis le temps. Il les ignora pour commencer à nager en direction de la rive, le zombie sur son dos.



    HRP:


    J'ai dit qu'il nageait en assumant qu'Asuma se serait accroché mais si tu veux que je change dis-le moi
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 16 Masculin
    × Age post-mortem : 32
    × Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
    × Péripéties vécues : 1003
    × Øssements1179
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 09/03/2017
    × Présence : complète
    × DCs : le chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    74/100  (74/100)
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1003117929Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    avatar
    Cutie courageux ☼
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1003117929Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    Cutie courageux ☼
    Terminé
    #13 le 16.03.17 9:01
    Le jeune homme était encore un peu sous le choc. Il ne voulait pas faire concurrence à ce mec, jamais. Il le suivait juste. Car il s'amusait toujours. Mais vivre à cent à l'heure, c'était tout sauf son truc. Il avait besoin de moment plus calme. Et heureusement pour lui, il en avait à loisir. Le lapin roux le demandait si ça allait. Il avait un pauvre sourire. Qu'espérait-il convaincre avec ce dernier. Pas ce rouquin. Il lui parlait, criant un peu dessus. Le diable mettait en avant sa façon un peu stupide de le suivre. Ce n'était pas pitoyable, ça ? Il avait survécu aux pitreries du rouquin, ça faisait de lui, un gars pas pitoyable. Il penchait un peu la tête, se demandant s'il ne disait pas ça sous le coup de l'émotion qu'il avait pu voir sur son visage.

    Alors que le roux lui expliquait qu'il pourrait retourner à la normal, il se mettait à réfléchir, se disant que tout ça était bien exagéré comme réaction. Voilà qui ne lui ressemblait pas. Il haussait les épaules. Il pourrait retrouver ses bras. Il ne savait par quel miracle. Non , il n'était pas mort, ce n'était pas une preuve. Il n'allait pas recommencer à paniquer. Il se retrouvait proche du rouquin, le chat avait un peu perdu de son sourire distinctif. Il s'accrochait comme l'indiquait son ami. C'était un drôle d'ami. Mais s'en devait en être un. Car il l'aidait. La logique de gamin, certes. Mais Asuma était encore un adolescent dans sa tête. Jamais adulte, encore un peu enfant. Il serrait le haut du rouquin alors qu'ils étaient en route pour rejoindre la rive.

    « Merci Alex... »

    Il s'accrochait avec la même volonté qu'il avait montré avant de tomber du pont. Sa voix était brisé, marquant son état, d'homme détruit. Le château de carte était tombé. Il lui faudrait un moment pour se remettre de ce choc. Il ne devait pas penser à cette mort, celle qui avait été réelle un moment pour le garçon. Mais que faisait-il à Tokyo s'il était mort. Pourquoi pouvait-il toucher des choses, ressentir la douleur, avoir du mal à avoir à respirer. Se sentir si mal. Ses doigts crispé sur l'homme à la chevelure de feu.

    « Tu crois que ce gars va me mordre ? Son nom l'indique en tout cas... Je ne suis pas comestible. Quelle idée de manger des cadavres, beurk... Remarque, on mange des cadavre de bestioles... Hum... »

    Oui, Asuma essayait de se convaincre qu'il allait mieux. Ce qu'il pouvait faire de plus adapté à ça ; c'était parler de choses un peu banal. Comme de viande. Le zombie n'était pas très difficile niveau nourriture. Il mangeait un peu de tout. IL trouvait souvent les choses fades. Il devait avoir perdu un peu le sens du goût. Ou simplement habitué à manger d'une autre façon depuis qu'il vivait ici. Un Tokyo différent ? Pas tant que ça. Pourrait-il revoir son père et sa mère ? Il n'en savait rien.
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #14 le 17.03.17 17:09




    La température de l’eau était froide, même pour un mois de mars. Les vêtements permettaient de garder la chaleur corporelle mais il pouvait la sentir s’immiscer doucement à travers le tissu. Il n’avait pas beaucoup de mal à nager tout habillé. Il lui rappelait des lointains souvenirs d’entraînement de natation habillé qu’il avait eu. De plus il l’avait la musculature adaptée pour tenir dans l’eau. La seule chose qui le ralentissait était sa main. Elle pendouillait contre son gré dans l’eau. A cause cela, il n’arrivait pas à pousser l’eau comme il le voulait et leur avancée était plus lente qu’il ne l’avait pensé.

    Un remerciement, Alex ne s’y attendait pas. Il avait juste dit ce qu’il pensait. Pour lui pitoyable, c’était ceux qui partait en courant dès que quelque chose se passait mal. Dès que leur espace de sécurité était franchi ne serait-ce que d’un millimètre, il détalait comme un chien apeuré, la queue entre les pattes. C’était sa définition de pitoyable et Asuma ne rentrait pas dans cette catégorie. Il pouvait crier comme une gamine de 15 ans et tremblait de tout son corps, il ne fuyait pas. C’est vrai qu’il fuyait la réalité de sa mort mais on avait tous besoin de base sur laquelle se tenir et c’était celle-là pour lui.  Il l’avait suivi sur cette rambarde, c’était suffisant pour Alex pour qu’il ne soit pas un pitoyable.

    "Il va te mordre et te bouffer les doigts de pieds tout crus."

    Qu’est-ce qu’il lui sortait encore celui-là ? Ne se blessait-il donc jamais pour ne pas connaître le Croque Mort ? C’est vrai qu’Alex était une de ses habitués. Et il y avait son assistante aussi. Elle allait encore soupirer en le voyant arriver le réprimandant de ne pas prendre assez soin de son corps. Qu’est-ce qu’elle allait dire quand elle verrait Asuma avec lui en pire état ? Sûrement pas beaucoup de bien. Ce n’était pas très important. Elle était efficace et il savait qu’elle pouvait réparer ça facilement avec deux trois potions. Il ne dit pourtant rien de ces deux personnages laissant Asuma aller à son imagination. Son imagination et ses réflexions partaient souvent dans des directions très différents de lui et il avait une pointe de curiosité du portrait qu’il pouvait faire de ce curieux personnage.

    "Tu me donnes faim avec ton histoire. Je mangerais bien un steak bien saignant là. Et toi ?"

    Parler de chose du quotidien le distrayait de sa douleur qu’il ressentait à chaque fois donnait un coup de brasse dans l’eau. Ces vêtements protecteurs devenaient de plus en plus lourd et le poids sur son dos ne l’aidait pas tant que ça. Il sentait qu’il commençait à fatiguer, ayant déjà nager un bon bout de temps. La baie de Tokyo n’était pas toute petite. Cependant il pouvait voir la rive se rapprochait doucement d’eux. Il grogna légèrement lorsque le courant tira un des doigts trop fort et que le muscle s’était étiré plus que dans sa capacité habituelle. Mais il ne s’arrêta pas pour autant. Toute façon il n’avait pas le choix, il fallait continuer s’il ne voulait pas rester ici à barboter avec les poissons pour l’éternité.

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 16 Masculin
    × Age post-mortem : 32
    × Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
    × Péripéties vécues : 1003
    × Øssements1179
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 09/03/2017
    × Présence : complète
    × DCs : le chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    74/100  (74/100)
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1003117929Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    avatar
    Cutie courageux ☼
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1003117929Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    Cutie courageux ☼
    Terminé
    #15 le 17.03.17 18:03
    A part marcher, ou remuer les jambes, il ne pouvait pas faire grand chose. Il pouvait que se tenir à cet homme. Le diable finissait par ressembler à une personne qu'il aimait vraiment fréquenté. Il souriait bêtement à cette pensée. C'était ça une amitié ? Une vraie. Peut-être. Le farceur ajoutait une plaisanterie digne de lui. Il affirmait à Asuma qu'il allait se faire dévorer. Comme à son habitude. Il avait eu peur, donc hurlé comme une pucelle.

    « Je veux pas qu'on me mange, je ne suis pas comestible ! Je suis vraiment obligé d'y aller ? Je... »

    Asuma oubliait bien vite son idée vouloir se soigner tout seul. Il savait que le géant en profiterai pour le faire hurler de douleur. Il lâchait un petit soupir. Il fallait vraiment qu'il évite ce genre de personnage, mais il les attirait comme des mouches. Alex exprimait sa faim, celle que le zombie avait provoquer. Il frappait.

    « Idiot, je risque de me faire manger et toi, tu as les crocs. Il y a vraiment quelque chose qui tourne pas rond chez toi. Même si je ne dirai pas non à une grillade après avoir remis mes bras en place... »

    Même si je sais pas si mon argent suivra pour nous deux. Une partie a tendance à disparaître. Il ne pouvait l'expliquer. Il savait qu'il pouvait compter sur Alex pour sortir de l'eau. Car même s'il avait un grain, il n'était pas le genre de gars à vouloir la disparition d'un de ses sujets de distraction. Asuma ne se leurrait pas sur ce rôle qui lui était attribué. Il en était content dans un sens. De distraire un aventureux comme ce garçon. Pour mieux se sentir intégré à ce Tokyo qui changeait, il devait changer. Chaque jour qui passait, il trahissait de plus en plus ce qu'il était avant d'atterrir ici. Le gars sérieux, subissant la pression parentales n'était plus qu'un souvenir. Même s'il se retrouvait avec des gens spéciaux, il ne sentait pas comme eux. Trop ordinaire.

    « Pourquoi tu m'as abordé la première fois ? J'aimerai savoir. C'est une simple curiosité. »

    Asuma disait la vérité, autant se dire les choses. Alors qu'ils tentaient tous les deux de retrouver la terre ferme. Loin des poissons qu'il avait pu sentir ou des cadavres agonisant dans l'eau, attendant juste la mort. De tomber en poussières. Tant de choses se trouvaient ici. Sûrement des personnes qui avait perdu le sens de la mort... Non, ce n'était pas la mort, non, non et non. Il n'allait pas retomber dans cette idée. C'était plus fort que lui, ses bras tordus lui rappelait douloureusement son état. Il aurait besoin d'une potion calmante. Cette boisson étrange avait ce nom étrange. Il se croyait parfois dans Harry Potter. Pourtant aucun Rogue en vue. Il devait être masochiste pour aimer ce genre de personnage. Il serrait de ses doigts valides le haut du roux. L'eau rendait tout plus difficile. Pourquoi il avait l'impression de peser des tonnes.
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #16 le 19.03.17 22:31




    Il rigola encore une fois en entendant les paroles du zombie. Pas très longtemps car rire et nager en même temps n’était pas chose aisé à faire mais il était clairement d’humeur joyeuse. Il ne savait pas ce que l’autre allait sortir après. Il passait d’une idée à une autre comme on changeait de chaîne avec la télé. A un moment il était effrayé à l’idée de se faire manger par le Croque Mort. Puis quelques instants plus tard il lui parlait de nourriture. Alex n’arrivait jamais à prédire la suite de ses pensées. C’était un grand mystère dont il ne comprendrait jamais. Le zombie lui avait dit que quelque chose ne tourner pas rond chez. C’est vrai qu’il ne serait pas là en train de nager s’il tourner rond. Mais ça faisait beaucoup trop longtemps qu’il ne tournait plus rond. Peut-être qu’il était toujours resté barjot depuis que lui et ses compagnons étaient devenu fou dans cette guerre. Tous des tarés mais des tarés vivants qu’ils disaient. Maintenant il était juste un taré mort. Enfin, cela ne servait à rien de se demander pourquoi. S’il était bien fou autant en être fier et vivre la tête haute avec elle. Et c’est que le roux faisait.

    "J’en sais rien."

    Alex était de nature social. Sûrement dû à son enfance dans le Sud des Etats-Unis. Dans le coin où il vivait il était normal de discuter avec un parfait inconnu rencontrer dans un magasin au coin de la rue pendant une heure. Il était enclin à d’adresser la parole au premier inconnu juste parce qu’il n’était pas loin. Ou juste le surprendre comme il savait si bien le faire. C’était de cette façon qu’il faisait de merveilleuse rencontre comme des ennuyantes. Il ne se rappelait pas en détails comment il avait rencontré le zombie. Il l’avait connu à son retour de Tokyo donc il devait le connaître depuis deux, trois ans maintenant. Pourquoi l’avait-il abordé la première fois ?

    Tu devais sûrement avoir une tête avec écrit Je m’ennuie en bien gros ?
    C’était sûrement ça. Asuma avait dû se trouver sur sa route par hasard. Au bon endroit, au bon moment tout simplement. Y avait-il vraiment une raison pour aborder les gens ? Il se laissait aller à ce que la vie apportait devant lui. L’instinct le bougeait et non la réflexion. Les rencontres, c’était comme un jeu de carte. Tu ne choisissais pas les cartes qui te venait en main. C’était juste le hasard. Cependant tu étais celui à décider de les garder entre les mains ou pas.

    "Et toi alors ? Pourquoi tu as suivi le grand fou que je suis ?"

    Il devait nager depuis presque 15 minutes maintenant. Il n’avait heureusement pas plongé loin de la rive mais il sentait bien le poids du zombie s’alourdirent sur son dos. Il était toujours rempli d’énergie mais la course poursuite avec le bonhomme énervé et cette nage l’avait fatigué petit à petit. Son rythme ralentissait clairement mais comme pour l’aider, la rive était presque là. Un coup de brasse, puis une autre. Il avait bien l’habitude de se retrouver dans des situations impossibles par lui-même et il s’en sortait toujours alors il ne s’inquiétait pas.

    Ses pieds touchèrent enfin le sol. Il arrêta de nager pour faire quelques pas, le corps d’Asuma toujours dans son dos. L’eau dégringolait de leur corps. L’eau était arrivée au niveau de son torse. Il était sûr qu’Asuma pouvait tenir également sur ses pieds. Il se sortit de l’eau sentant l’air frais taper sur son corps. Il explosa d’un rire joyeux tout en s’écrasant sur les fesses.

    "Tu vois on s’en est sorti ?"

    Il lança un clin d’œil dans la direction d’Asuma, d’un air fier. Le diable était fier de sa blague et d'avoir pu entraîner ce jeune padawan avec lui. Ils étaient là en un morceau, un peu amoché mais en un morceau. Il avait adoré. C’était excitant. Il aurait recommencé sans problèmes. Cet adrénaline frappant tout son corps, il se sentait vivant, tellement vivant. C’était sa drogue à lui. Les autres prenaient leur poudre ou leurs potions. Lui, il se jetait du haut des pont, il faisait le funambule à 30 mètre du sol et pour rien n’au monde il n’arrêterais. Oui, il l’aurait recommencé encore mais pas cette fois-ci. Le bras d’Asuma était prioritaire. Et il pourrait aussi soigner ses doigts au passage.

    "Tu veux recommencer ?"

    Il demanda sur un ton blagueur juste pour observer la réaction qu’aurait le zombie. Il était trempé de haut en bas. Même ses bottes de militaire n’avaient pas été épargné et de l’eau s’était infiltré dans ses chaussures. Le vent froid collait ses vêtements sur le corps et la sensation était désagréable. De sa main valide, il attrapa le bas de son haut pour l’enlever. Il dû se débattre un peu à cause de sa main mais il arriva à se sortir de ce tissu dégoulinant. Son corps recouvert de deux tatouages se laissait couvrir du vent frais.

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 16 Masculin
    × Age post-mortem : 32
    × Avatar : Ryugamine Mikado - Durarara !!
    × Appartement : Jolly Jumper
    × Métier : Jobiste (fait des petits boulots)
    × Péripéties vécues : 1003
    × Øssements1179
    × Age IRL : 29 Transgenre
    × Inscription : 09/03/2017
    × Présence : complète
    × DCs : le chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    74/100  (74/100)
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1003117929Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    avatar
    Cutie courageux ☼
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1550-asuma-un-pied-dans-la-tombehttp://www.peekaboo-rpg.com/t1559-ils-ont-les-balls-il-n-a-pas-la-foihttp://www.peekaboo-rpg.com/t2095-gently-slowy-asuma
    16Masculin32Ryugamine Mikado - Durarara !!Jolly JumperJobiste (fait des petits boulots)1003117929Transgenre09/03/2017complètele chinchilla (Maxence Bridyr ; Efia Kamba; Takuma Honda)
    Cutie courageux ☼
    Terminé
    #17 le 20.03.17 10:02
    Asuma faisait face à un nouveau souci, le rouquin ne savait plus pourquoi il l'avait abordé. Hasard des choses sûrement. Il fallait dire que cette première fois entre eux n'était pas aussi mémorable que de sauter d'un pont. Même si on l'avait poussé pour qu'il le fasse. Maintenant il pouvait dire qu'il l'avait fait simplement. Il riait à sa question. Pour être fou, le diable l'était. Mais le Zombie l'aimait bien. Il ne savait pas pourquoi d'ailleurs. Il devait s'être attaché à cette boule d'énergie. Ce qui lui manquait souvent dans sa vie, même avant de venir dans ce Tokyo étrange.

    « Moi, je t'ai suivi parce que je m'ennuyait comme un rat mort. Vu tes idées farfelues tu as dû sûrement m'en faire part. Même si j'ai peur souvent. Je ne regrette en aucun cas de te connaître. »

    Asuma mentait assez peu, c'était souvent pour faire plaisir. C'était sa manière de faire. Il était bien content de toucher le fond de l'eau. Comme il n'était pas bien grand, il lui fallait un peu plus de temps que son compatriote roux. Il sortait de cette surface d'eau. Lâchant par la même occasion celui qui le portait avant cela.IL était content d'être à l'air libre. Le zombie regardait le rouquin qui se fendait la poire. Ils étaient hors de l'eau, c'était ce qui comptait.

    « Ouais, on est sorti, contrairement aux autres qui se sont laissé couler, les nuls. »

    Il essayait tant bien que mal de se débarrasser de l'eau qui l’alourdissait. En tordant les manche avec mains, mais tout faisait mal. Il lâchait un soupir, il était vraiment bon pour faire un coucou au monsieur qui le mangerait tout cru. Alex demandait avec toujours cette joie dans la voix, comme si elle ne l'avait jamais quitté. Elle était accroché à ce garçon.

    « Euh, pas tout de suite et si j'ai un autre coup que celui-là avec mon corps, je pense que ce n'est pas une bonne idée. Je vais finir dans l'estomac du croque-mort. J'ai encore des choses à tester. »

    Car oui, le zombie aimait trop la nouveauté pour s'en passer. C'était aussi ça qui l'avait poussé à suivre son lapin roux qui lui montrait le côté effrayant de la vie, juste pour s'amuser. Les sensations fortes, il n'en avait pas tellement connu avant l'arrivée de cet homme dans sa vie. C'était mieux comme ça. Alex serait ce garçon qui avait révélé un courage, celui qui se cachait très bien en lui.

    « Je n'ai aucun doute sur notre prochaine aventure sera aussi drôle. Tu sembles avoir besoin de croqueur, toi aussi... »

    Disait Asuma en regardant les doigts du rouquin qui semblaient faire ce qu'ils voulaient. Le rouquin avait bien plus de courage que lui. Peut-être parce qu'il vivait avec le danger comme amant. Ou peut-être que le lapin roux ne connaissait pas le mot peur. Qu'importe. Ce n'était pas si important à savoir. Il souriait. Il se secouait comme un chien le ferait. Pas très efficace comme méthode.
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #18 le 24.03.17 22:19




    La terre ferme est la place de l’homme. Il pouvait voler dans les airs, plonger dans l’eau, revenir sur la terre ferme était toujours rassurante, même pour Alex l’aventureux. Sentir le sol froid sous son corps lui apportait une certaine sérénité qui semblait être partager par le zombie. Il essayait également d’essorer ses vêtements mais pas avec grand succès. Son bras devrait lui faire mal déduit le roux. Il n’y avait pas besoin d’être un expert pour le savoir vu l’angle du bras et les grimaces sur le visage du japonais. Le zombie avait raison, ils s’en étaient sortis eux, pas comme ces nuls de suicidaires. Ils s’étaient battus lui et Asuma. Il était sûr que le japonais ne se serait pas laissé faire comme ces suicides. Il affirmait qu’il était en vie. Une preuve qui montrait qu’il essayait toujours d’avancer même s’il se voilait un peu trop la face.

    "Tu as raison Asuma. J’ai encore plein de trucs à te faire tester. J’ai besoin que tu sois remis sur patte d’abord."

    Asuma était définitivement de la même espèce qu’Alex. Celle qui ne se lasse jamais et cherches toujours des nouvelles choses. Est-ce qu’un jour Asuma le dépasserait ? Ou serait-il même au niveau que le roux ? Si un jour tel que celui-ci venait, il voulait être présent pour le voir. Les commissures de ses lèvres remontèrent un peu plus. Dans le ciel sous lequel ils se tenaient, des nuages se promener sans se soucier d’eux. Contrairement à ces quelques personnes qui semblaient les observer de loin.

    Il enleva un de ses bottes puis l’autre et les secouèrent pour enlever l’eau. Ces chaussettes étaient trempées. Gardez les pieds secs, changez de chaussettes autant que possible. Les paroles de son commandant revinrent dans son esprit. Cependant il n’avait rien. Il soupira légèrement. Il enleva ses chaussettes, fit un nœud avec les lacets de ses bottes pour les tenir plus facilement. Après avoir eu l’approbation d’Asuma pour une aventure future, le roux se leva sur ses jambes. Il prit son haut complètement mouillé dans sa main et le posa sur son épaule. L’eau dégoulinait sur son torse, ses cheveux étaient collés sur son visage.

    "Bon, allons-y avant que le Croque Mort rentre chez soi."

    Il fallait qu’ils arrivent avant la fermeture de l’infirmerie. Le Croque Mort n’aimait pas qu’on vienne le chercher hors de ses horaires. Il fit un signe pour qu’Asuma le suive. Peut-être qu’il pourrait faire un tour dans un fastfood pour grignoter un truc ? Les passants observaient le duo avec des yeux ronds. Il n’avait sûrement pas joué dans la discrétion deux hommes mouillés avec des membres tordus marchant dans la ville, cela ne se trouve pas tous les jours. Alex n’en avait que faire de ses fantômes qui l’observaient.  Il vivait comme il voulait. Et c’était la mort qu’il s’était choisi. Le duo avança dans les rues de la ville. Pour quand serait la prochaine fois ? Dans pas longtemps pensa le roux. Le lapin roux et l’Alice japonais n’avait pas fini leur voyage dans le monde merveilleux des morts.
    Aller à la page : Précédent  1, 2
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    forums partenaires