#1 le 12.03.17 19:44

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire



It's time to hunt, little butterfly




Une fois mort, on ne peut ressusciter. Les zombies en était la preuve morte. Revenir. C'était le rêve de beaucoup. Revenir dans ce monde où la mort était encore un mystère. Et pourtant, seul les vampires étaient une exception. Etre errant entre la mort et le vivant. L'air du vivant t'empoisonnes mais tu ne peux rester dans le monde des morts indéfiniment. Pourquoi les vampires étaient-ils aussi différent que les autres fantômes? La réponse était encore un mystère bien trop épais pour être découvert.

Le bruits assourdissant des voitures qui filent. Les humains qui marchent à toutes vitesse sans se soucier des autres. Le ciel qui commence à s'assombrir dans de couleurs orangées. C'est le spectacle d'une ville qui ne cesse jamais qui se présente devant leurs yeux. Tokyo. Le Tokyo des vivants. Ce Tokyo ressemblait au Tokyo des morts mais il était en même temps bien différent. Le roux était habitué à voir ce monde parallèle depuis plusieurs années. Pourtant à chaque fois, il sentait l'air changer. Cet air empoisonné qui les faisaient disparaître s'il restait trop longtemps. Que penserait la japonaise? Revenir dans ce monde, ce monde où elle n'était plus la bienvenue?

"Welcome back. dans le monde des vivants."

Il prit la main de Masae pour la faire franchir la porte, ce sourire plein de malice toujours sur les lèvres. Il avait commencer le début de la phrase en anglais puis continuer en japonais, pour rajouter un effet dramatique. Il relâcha sa main la positionnant devant lui, devant ce spectacle. Les deux se tenaient dans une rue étroite de Tokyo où peu de personne ne passait. Pourtant, au bout de la rue, le monde rempli de vivants était là. Il referma la porte derrière eux. La porte ressemblait à une porte la plus banale. Personne ne pouvait se douter qui ils étaient vraiment.

"Alors, qu'est-ce que tu en pense?"

Le vampire n'avait pas le besoin de s'abreuver. Il lui restait du temps depuis son dernier repas, qui se tenait à côté de lui en ce moment même. Pourtant, il pouvait sentir, sentir les humains ou plutôt leurs veines remplies de sang. C'était comme un instinct. Il pouvait sentirr cette douce odeur du sang frais et chaud. Non, ce n'était pas encore son heure mais il pouvait néanmoins sentir ses canines pousser, sa soif pointant son bout de nez.

"Bon, je dois te dire quelques règles avant. Surtout, il faut pas qu'on se fasse repérer qu'on soit des vampires. Mais t'inquiètes, les vivants ne croient pas à ce genre de chose pour de vrai. Ils sortent des conneries disant qu'on brille soi-disant aux soleil. Donc relax. "

Il parla avec ce ton moqueur envers ces vivants qui ne se doutaient de rien.  Lui non plus, il n'avait douté de rien avant. Et pourtant n'était-il pas plus simple de croire à des vampires plutôt qu'à un Dieu qu'on a jamais vu? Il avait bien été chrétien de son vivant mais tout ça n'avait plus d'importance.

"Alors, comment tu te sens, vampire?"

Alex lui chuchota près de son oreille, prenant ses épaules de derrière. Parce qu'on ne pouvait pas comprendre qu'est-ce que signifiait un vampire. Pas avant d'avoir goûter au liquide tabou.
Invité

#2 le 13.03.17 18:46

avatar
Invité
"Alors, qu'est-ce que tu en penses?" Me demanda-t-il, tandis qu'on avait franchis la porte, main dans la main. Je toussais en premier lieu. La soif me tenaillais les entrailles, et l'air était.. Bizarre. Comme s'il avait changer en peu de temps, qu'il y avait un poison dedans.

"J'en pense que l'air est moins saint ici.." dis-je, en grimaçant quelque peu.

"Bon, je dois te dire quelques règles avant. Surtout, il faut pas qu'on se fasse repérer qu'on soit des vampires. Mais t'inquiètes, les vivants ne croient pas à ce genre de chose pour de vrai. Ils sortent des conneries disant qu'on brille soi-disant aux soleil. Donc relax. "

"On ne brille pas au soleil?" demandais-je en pouffant, me régalant de sa tête.

"Alors, comment tu te sens, vampire?" demanda-t-il, près de mon oreille, en mettant ses mains sur mes épaules. Le souffle dans mon dos me donna quelque frisson, ça fais longtemps que je n'ai pas été aussi... Proche, d'un homme. Depuis.. Quelque semaines déjà, que j'avais cassé d'avec mon ancien petit-ami. Je ne l'avais jamais fais, mais mon petit ami avait voulu. Mais je n'ai pas céder. Ce serait peut-être un bon investissement que de profiter de sa mort pour profiter du plaisir charnel. Je verrai plus tard, j'ai faim pour l'instant.. Ceci dit, je n'avais jamais reçu de frissons aussi intense, peut-être ma faim faisant amplifier ses sensations. Ou peut-être que je suis aussi devenue une bête assoiffée de sexe en passant de la condition de vampire. Je tournais ma tête vers lui, doucement, presque trop, mes yeux devenant de plus en plus luisants.

"Je pense.. Que ça sent bon.. Ah..." Dis-je en reniflant, ressentant l'odeur comme jamais. C'est.. indescriptible.. C'est comme un plat chaud tout juste sortis du four. J'avais faim, soif, peu importe, je devais m'abreuver d'eux jusque la dernière goûte..

Je m'avançais dans la rue principal. Les humains marchant frénétiquement, comme des machines, finissant ou commençant leur travail.. Je les enviais d'une part. Je retrouvais Tokyo et sa frénésie quotidienne.. C'était dur. Je n'habitait pas très loin, dans la région de Kyoto seulement. Je me tournais vers Alex.

"Ne traînons pas ici, beaucoup de gens me connaissent et ont déjà probablement fais mon enterrement." Je le regardais dans les yeux le prenant par la main, m'engouffrant dans un boutique de... De choses bizarre, y compris des lentilles et des perruques.

Je suppose que tu n'as pas d'argent? Et bien moi non plus, je dois prendre des lentille set des faux-cheveux, sinon je risque de faire faire des crises cardiaques à pas mal de monde."

J'ouvrais mon nounours par le ventre, l’éventrant alors, pour y engouffrer un perruque blonde et des lentilles vertes, avec lesquelles j'avais au préalables enlever les codes barres pour ne pas me faire prendre. Nous sortîmes sans encombre de la boutique, et allâmes dans la rue ou nous étions apparus. En mettant tout les accessoire, je dis d'un ton pressé:

Je connais Tokyo comme ma poche, même trouée. Alors je propose qu'on aille vers la campagne. C'est bientôt l'Hanami, dans quelques jours, et beaucoup de gens traîneront tard le soir. Ce sera propice pour <>" Dis-je en soufflant d'un coup.

"Je suis stressée, j'ai peur de ne pas bien.. Bien faire. J'ai jamais tuer personne.." Dis-je en baissant la tête, me rendant compte que je tenais toujours sa main. Elle était étrangement chaude malgré notre condition actuelle, et propice à l'aide dont j'avais besoin en ce moment. Je lâchais un souffle tremblant. J'étais sûre de moi il y a un instant, et maintenant, j'hésitais, je voulais reculer. J'avais encore peur. Je lâchais mes larmes qui dévalèrent le long de mes joues, sans que je ne puisse rien faire. Je me mordis la lèvre inférieur, essayant en vain de me retenir. J'avais l'impression d'être faible, d'attirer l'attention afin qu'on me plaigne, mais non.. Habituellement je ne pleure pas beaucoup, voir jamais, mais depuis quelque temps, on dirait que mon "corps" relâche toute les tension sans crier gare, comme si lors de ma vie j'avais entraîner trop de stress d'un coup. Ce n'est pas moi qui pleur, c'est mon corps, et mon esprit. Mon âme elle est détendue, elle réconforte mes deux autres entités en les faisant pleurer. Je regardais par-terre sans rien dire, gardant mes larmes silencieuses pour moi même.

#3 le 14.03.17 4:32

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire




La petite chose frissonna sous ses doigts tel la rosée d'une fleur à l'aube d'un matin froid. Etait-ce la peur? L'excitation? Ou juste son corps qui réagissait trop à sa condition de vampire ? Quand les vampires venaient dans ce monde, tous leurs sens étaient amplifiés comme ceux des animaux, des bêtes. Elle renifla dans l’air. Elle devait elle aussi le sentir, cette odeur humaine. L’œil d’Alex ne pouvait se détacher de la jeune fille. Il assistait au début d’un vampire.

La jeune le prend par la main pour l’entraîner dans les rues de Tokyo. Le roux fut surpris par cette réaction. Le guide était devenu le suiveur. Il avait cru devoir la guider pas à pas sur ce chemin sanglant sauf que c’est elle qui mène. Lui qui pensait avoir affaire à un lapin tremblant au fond de sa cage. La japonaise en a plus d’en le ventre que ce qu’il pensait. Il se réjouit de la chose. Ce devenait plus intéressant. Que lui préparer donc la petite ?

"Je suppose que tu n'as pas d'argent? Et bien moi non plus, je dois prendre des lentille set des faux-cheveux, sinon je risque de faire faire des crises cardiaques à pas mal de monde."

Un vol. La première chose qu’elle faisait en revenant dans le monde des vivants c’était un vol. Il avait cru qu’elle aurait voulu aller voir des connaissances mais ça n’avait pas l’air d’être son cas. Elle était d’un réalisme assez impressionnant pour une personne morte juste quelques jours auparavant. Le roux écarquilla son œil en observant les gestes de Masae. Ses mains déchirent sa peluche sans ménagement pour y fourrer des objets. Avait-elle déjà volé auparavant ? Elle semblait plutôt à son aise. Alex ne volait pas, il empruntait sans avoir la chance de retourner l’objet ou les casser mais il ne volait pas. Il avait toujours réussi à vivre même avec un rien. Alex n’est pas un de ces hommes moralisateur qui prêche la bonne parole. Il savait pertinemment que des fois on ne pouvait survivre sans voler. Il avait bien entendu des histoires dans le monde des morts pour savoir ça. Alors il se tait sans rien dire. Il comprend que c’est nécessaire. Mais l’aise avec laquelle elle fait cela l’intrigue un peu. Elle n’avait pas l’air de quelqu’un qui avait besoin de voler dans son vivant. Peut-être que c’était juste une idée qu’il se faisait et il n’était sûrement pas la bonne personne pour juger les autres.

L’air de la jeune fille avait l’air d’avoir bien changé avec les mèches blondes de la perruque lui tombant sur le visage même avec son visage recouvert de piercing. Ses yeux était devenu vert grâce à ces lentilles. Un vert qui ressemblait un peu trop au sien. Il fronça légèrement les sourcils en apercevant ces yeux. Il n’aimait pas cette couleur trop similaire à son œil, aux yeux de l’autre con.

"Pas mal. Ça te va plutôt bien"

Alex dit d’un ton espiègle, lui souriant pour bien lui faire comprendre qu’il le pense. Son déguisement avait l’air naturel pour un volé dans une boutique à deux pas d’ici.

"Je connais Tokyo comme ma poche, même trouée. Alors je propose qu'on aille vers la campagne. C'est bientôt l'Hanami, dans quelques jours, et beaucoup de gens traîneront tard le soir. Ce sera propice pour <>"

"Comme tu voudras petite. Je te suis."

Alex continua avec son ton joueur et posée qui contraste avec l’air sérieux et pressé de la japonaise. Elle avait bien réfléchi à tout. Le petit papillon continuait à la surprendre par son sang froid. Il voudrait la voir plus perturbé, plus atteinte. Mais c’était peut-être ainsi pour les autres, leur première fois. Cependant Alex savait qu’il était encore trop tôt. Ce n’était que le début. Rien n’avait encore réellement commencer.

"Je suis stressée, j'ai peur de ne pas bien.. Bien faire. J'ai jamais tuer personne.."

Cette fille était bipolaire. Elle était sûre d’elle, confiante prenant le contrôle de la situation et la seconde d’après elle était en train de fondre en l’arme. Le roux l’observa en silence. Sa main était toujours dans la sienne. Heureusement que ce n’était pas son avant bras gauche avec le bleu énorme encore présent. Cette main était agrippée à la sienne de toute ces forces tel le criminel s’agrippant au fil de l’araignée dans le conte d’Akutagawa Ryunosuke. Elle n’avait pas assez de force pour lui faire mal mais il pouvait sentir tout le désespoir à travers cette petite main. Personne ne pouvait ne pas être affecter par sa mort, sa condition de vampire. Elle les transformer physiquement mais aussi intérieurement. Alors doucement, il la prend dans ses bras, son visage contre son torse. Elle semblait si faible, si petite du haut de ses 1m50. Il ne dit rien, sa main toujours dans celle de l’autre, l’autre autour des épaules de la jeune vampire. Il ne dit rien pour la réconforter. Il pouvait dire que tout allait bien se passer. Il pouvait dire qu’elle ne devait pas pleurer mais ça aurait été de l’hypocrisie.  Des fois, ça ne se passait pas bien, des fois on avait besoin de pleurer.

"Ça n’existe pas, bien tuer."

Tuer efficacement, c’était faisable. Tuer bien ? Sûrement pas. Il ne pouvait pas réellement comprendre ce que l’autre ressentait. Il avait tué des milliers de personnes dans sa vie et sa mort. Il devait tuer pour survivre alors il avait tué. Il avait tué de la façon la plus simple qu’il soit, appuyer sur la gâchette et c’était fini. C’était pareil dans sa condition vampire. Il tuait pour survivre dans sa mort. Quel paradoxe étrange. Cependant Alex se rend compte que cette jeune n’a rien fait. Et c’était à cause de lui que cette neige blanche qu’elle était, aller être recouverte de sang. Alors il la serre un peu plus fort comme s’il voulait absorber un peu de sa peine, car c’était la seule chose qu’il pouvait faire.

Le roux se détacha de la jeune fille sans faire attention si elle avait cessé de pleurer. Il se pencha pour être à la même hauteur qu'elle et fit une pichenette sur le front de la japonaise. Son sourire habituelle était retourné sur son visage. Il n’était pas un de ces hommes sérieux qui savaient réconforter. Son domaine à lui c’était le rire. Alors il rigola d’un rire joyeux même s’il pouvait être complétement décalé avec la jeune.

"Tu me montres le chemin ? Je ne sais pas comment on doit y aller."

Invité

#4 le 14.03.17 21:52

avatar
Invité
Doucement, il me pris dans ses bras, ma tête contre son torse. Étrangement, je sentais, et entendais battre un cœur, son cœur. Il garda sa main dans la mienne, tandis que son bras m'entourait les épaules, un réconfort silencieux que j'appréciais longuement. Je me sentis détendu en l'espace de quelques secondes, comme si je n'allais jamais tuer quelqu'un, comme si rien n'était arrivé, que j'étais toujours vivante.

"Ça n’existe pas, bien tuer." Dit-il au bout de longues minutes, brisant le silence réparateur dans lequel je m'étais cachée.

Je me crispai, et essayer de refouler les sanglots me montant à la gorge. Tout est si.. Soudain. Avant je n'aurais jamais été comme ça. Je n'aurais jamais été pleuré devant un inconnu, je me serai méfier, comme toute personne normale.. Mais je ne suis plus une personne normal, je suis un vampire, et je ne serai plus jamais humain.

Il se détacha de moi peu de temps après, mes larmes coulant toujours assez silencieusement sur mes joues, seuls mes reniflements étant témoins de ma crise de larme. Il me fit une pichenette, par lequel je répondis par un bref:

"Itaï!" Me tenant le front de mes mains, tandis que je gonflais mes joues mouillées de larmes, comme une enfant, pour faire signe de mon mécontentement.

"Tu me montres le chemin ? Je ne sais pas comment on doit y aller." Demanda-t-il en souriant chaleureusement.

"Avant tu t'excuses, tu m'as fais mal, brutal va." Dis-je en le pointant de mon index, mes joues gonflées, comme précédemment.

#5 le 15.03.17 19:43

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire




La petite japonaise se calme. Les sanglots devenant moins bruyants. Son corps se détendit en quelques instants dans ses bras, se laissant pleurer sur son torse. Si jeune, si fragile. Elle pleurait telle une enfant perdue qu’une mère a abandonné. Puis a ses mots, son corps raidit. Ses sanglots reprirent de plus belles, plus désespéré par la froide réalité. On pouvait décorer la vérité de pleins de sucres et de paillettes autant qu’on le voulait, la réalité restait la réalité. L’américain n’avait jamais été de ceux qui prenait des petites pincettes pour raconter les choses. Il les balançait à la figure des gens. Il comprenait que la délicatesse était nécessaire mais il n’était pas doué pour ce genre de choses-là. Masae avait de la chance. Elle avait un guide pour lui montrer comment faire. Une épaule sur qui pleurait quand la crainte l’envahissait. Beaucoup de vampires, comme lui n’avait eu personne pour leur montrer comment faire. Ils avaient été balancés comme des sacs poubelles dans ce vaste inconnu pour qu’il se débrouillent tout seul. Quelle chance d’avoir un guide. Et quelle malchance que se soit Alex Fletcher.

Il se retira d’elle. Ses larmes coulaient toujours sur ses joues et il pouvait entendre ses reniflements. Pas la chose la plus élégante qu’il soit. Cependant il ne le fit pas remarquer. Manquer plus qu’elle fasse une crise de colère comme toutes ses femmes. Elles lui disaient toujours qu’il n’y comprenait jamais rien aux femmes. Ses propos étaient soit-disant blessant. Il y en avait même une qui s’était jeté sur elle en le tabassant une fois juste parce qu’il avait fait une petite remarque sur son état à son lever. Il était juste direct dans ses paroles. Et parce que ça le faisait marrer de les voir s’énerver.

La jeune cria sa douleur en japonais. Elle se tenait le front, ses joues enflés, son visage vers le haut tel un hamster énervé. Mais un hamster énervé était tout sauf convainquant. Elle ressemblait vraiment à une gamine. En plus leur différence de taille de presque 40 cm n’aidait sûrement pas. Il garda son sourire, et d’un ton léger il lui répondit.

"Désolé."

Il n’était pas vraiment désolé bien sûr. Mais c’était plus pratique de s’excuser. La jeune saurait sûrement qu’il n’était pas vraiment sérieux. Mais au moins, elle n’était plus en train de sangloter. Alex n’aimait pas voir les femmes en larmes. Pour lui, une femme devait être belle, souriante et pleine de bonheur. Elle ne devait pas pleurer. Il savait très bien que s’était impossible mais les images ancrées dans son mémoire l’avaient trop marqué. Une femme brisée était la pire chose qui existait au monde selon l’américain. Les seules larmes qu’y devaient couler des yeux d’une femme était celle de joie.

"Bon, t’es contente maintenant. On y va ?"

Le roux ricana en lui lançant cette phrase. Il pouvait jouer le parfait gentleman mais sa personnalité ressortait toujours un moment ou un autre. Il était un diablotin impatient de piéger sa victime et il ne pouvait s’empêcher de rire.

Invité

#6 le 16.03.17 21:04

avatar
Invité
"Oui je suis contente!" dis-je en tirant langue et rigolant.

Je lui repris la main après l ceci, et commença à me diriger vers la gare quand je vis l'horloge d'un grand centre commercial.

"Mince..! Le dernier train et à 20 heures et la gare est à l'autre bout de la ville, on y sera jamais à temps.. Il est 19h45.. On va devoir trouver un endroit ou dormir.." Dis-je en paniquant, me souvenant qu'on avait absolument AUCUN ARGENT.

Je me pris la tête entre les mains, et soufflai un bon coup en me crispant.

"Qui plus est, je me sens mal-à-l'aise, ça sent trop.. Bon.." Dis-je en essayant de contrôler mes pulsion.

Qu'est-ce que je vais devenir..?

#7 le 17.03.17 20:09

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1616
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire





Ouf. Elle n’avait pas crié ou boudé. C’était rassurant car il n’avait pas envie de s’occuper d’une émotive. Le papillon bipolaire lui avait répondu d’un ton joueur. Il avait réussi sa mission. La faire sourire. La japonaise lui pris la main à nouveau pour l’entraînait dans les rues de Tokyo. Il ne comprenait pas pourquoi elle prenait sa main à chaque fois. Il n’était pas un enfant qu’on traînait derrière lui pour qu’il ne se perde pas mais il n’en dit rien. Pour l’instant. Les tokyoïtes se retournait devant ce couple bizarre qui passait entre eux. Un roux borgne géant et une petite blonde à piercing, ça ne devait sûrement pas courir les rues, surtout pas celle du Japon. Pour la discrétion, ils étaient mal parti. Pourtant l’autre n’avait pas l’air d’y faire attention. Alors il laissa passer. Il avait l’habitude d’être le centre de l’attention.

Ils étaient venus à une heure trop tardive. Il ne pouvait pas aller à l’endroit prévue disait-elle. Elle se prenait la tête l’air perdu et désespéré. Voilà qu’elle changeait d’émotion. Elle était comme une pirouette qui ne sait jamais vers où pointer. Il n’avait aucunement l’intention de rester ici pour dormir. Il n’était pas un de ces vampires qui traquait pendant des jours leurs proies pour bien tout observer. Il venait, faisait ce qu’il avait à faire et repartait. S’il restait plus longtemps dans le monde du vivant c’était soit pour faire du tourisme soit ramener une commande qu’un mort lui avait demandé.

La jeune se tenait la tête entre les mains. Ses paroles et ses yeux relataient que sa soif devenait de plus en plus intense. Non, il n’avait sûrement pas le temps de rester longtemps ici. Les réactions devenaient pire avec le temps et il ne voulait pas encore avoir des problèmes avec Joshua.

"Viens, je connais un quartier pas loin qui sera pratique."

Il pensait au quartier ou des bars et des discothèques étaient regroupés avec en plus des petites ruelles qui était propice pour ne pas se faire voir. C’était une info qu’il avait eu d’un autre vampire. Les saouls et les drogués étaient plus facile à attirer. Leur sens du danger était affaibli. Elles faisaient des proies faciles.

"Tu me suis ? Ou t’as besoin que je te tienne la main comme les enfants ?"

Il n’avait pu s’empêcher de sortir ces mots joueurs. Elle était censée être une adolescente mais elle avait presque des réactions d’enfant. Elle tenait la main d’un homme depuis un bon bout de temps. Elle n’était sûrement pas sur son radar, beaucoup trop jeune même si leur âge physique était proche. Mais il voulait voir si cette fille innocente se rendait compte de ce qu’elle faisait. Sans vraiment écouter ce que l’autre avait à dire, il commença à marcher. Elle le suivrait bien.

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.  Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Les liens externes sont activés pour les invités.
N'oubliez pas de remplir le captcha avant de partir pour que le message soit bien enregistré