Terminé #1 le 12.03.17 17:24

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1291
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat
http://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glass http://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourself

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1291
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat

It's a sad night

Pom & Tou
Lumière blafarde. Passant entre les branches des arbres. Ciel sombre, comme le fond des ses yeux mornes. Fraîcheur ambiante et brise douce et lente. La nuit installée sur la ville s'annonçait calme, la robe noire aux mille points brillants n'étant traversée par aucun amas de coton gris/noir. Calme comme un long sommeil. Calme comme la mort.

Dans un endroit peu fréquenté du parc, là où les couples et les passants passent rarement, surtout à une telle heure de la nuit, l'homme allongé au sol fixait la voûte céleste comme s'il cherchait à en percer des secrets que bien des scientifiques n'auraient pas trouvé. Il ancrait ses perles sombres comme la nuit sur ce morceau de ciel qu'il réussissait à voir entre les feuilles des arbres autour de lui, ces éclats de diamants scintillants se reflétant dans ses prunelles. C'était étrangement beau, étrangement reposant, étrangement nostalgique.

Encore une mauvaise nuit qui s'annonce.

Son corps était étalé dans l'herbe à présent réchauffé par son être et déformé par ses membres. Cela faisait plusieurs heures qui Toulouze était là, alangui dans ce coin de parc qui lui rappelait vaguement les jardins emplis d'arbustes et cyprès où il s'était retrouvé en sortant de sa prison. De sa cage dorée. Ce genre d'endroits le rendait particulièrement calme et serein, dans un monde où la moindre petite chose pouvait l'énerver. C'était le genre d'endroit où il préférait se cacher, quand il ne désirait voir personne, n'entendre personne. Et à cette heure, dans le parc Yoyogi pourtant bondé de mondes, il était juste... bien.

Mais faut dire que t'es pas sobre aussi.

Sa tête roula dans le tapis vert, ses yeux couleur marine redécouvrant la petite fiole en verre dont il avait vidé le contenu. Une autre jonchait non loin de sa main à moitié ouverte, alors que de l'autre côté de lui, sa flaque était également couchée dans l'herbe, le bouchon ayant disparu. Mauvaise habitude. Satanée habitude. Toulouze se souvenait vaguement avoir rencontré un dealer non loin d'un bar à zombies, près à lui vendre du rêve comme il avait dit. L'homme ne s'était pas réellement posé de questions, sa journée s'étant assez mal passée, et avait acheté les potions qui lui avait tendu l'homme aux longs cheveux noirs. La première potion vu ingurgité en moins de cinq minutes, le rendant vaseux et mou avant qu'il n'aille faire un tour dans les bas quartiers, là où les bagarres et les filles de joie étaient facilement trouvables.

Toulouze ne saurait cependant dire comment il avait fait pour se retrouver là, une faible migraine lui vrillant le cerveau tandis que son corps ne voulait pas bouger d'un pouce. Il se sentait morose, nostalgique et particulièrement irritable. Une partie de lui voulait partir, se retrouver ailleurs, dans un endroit chaud, dans un endroit bien. Pendant que l'autre appréciait ce moment de liberté, de simplicité.

Mais tout cela n'est qu'illusion tu sais...

Soupir profond. Regard qui s'assombrit. Le zombie se redressa quelque peu, une douleur dans son abdomen se réveillant tandis qu'il tanguait légèrement de gauche à droite. À quoi bon bouger, partir, ou réfléchir. Mieux valait rester là et ne penser à rien. Juste rien. Et oublier ce monde qui l'entourait.
© Belzébuth




HRP:
Je pouvais pas lancer un dé ^^ du coup j'ai utilisé mon logiciel de tirage 8D et voila ce que j'ai eu :

- Toulouze a oublié la scène de la gare. Plus simple comme ça

- Tou est tout seul

Le tirage de fou encore
Afficher toute la signature
Réduire la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658

Terminé #2 le 12.03.17 20:03

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien

J ne t'hai'me pas du tout,



Tu sais ?


Sa respiration est saccadée. L’air froid rentre dans les poumons brûlant. Les jambes s’arquent, se plient et se soulèvent dans une course rapide. Personne ne lui court après, il est juste en retard. Il doit se presser. Couper par le parc peut être une bonne solution, l’herbe humide sous ses bottines noires qui accrochent un peu de terre.  Pom est d’humeur joyeuse comme souvent, il passe d’une soirée à une autre, d’une invitation à une rave à une soirée calme, à une fête de junkies. Il passe d’échanges philosophiques sur un roman de Stephen King à des hurlements enragés sous de la musique transe. Il passe de la danse à des combats violents, à des poings dans la gueule à des baisers étouffés.  Il ne s’arrête pas. Pas le temps de profiter de la beauté d’un ciel étoilé, de la douceur d’un vent frais, pas le temps de se stopper. Et pourtant, alors qu’il passe à côté d’un corps affalé sur le sol, à peine redressé, Pom se fige. Un bruit de verres se fait entendre sous son pas.

Ce spectre, impossible de nier que le nécromancien l’a reconnu immédiatement. Ses yeux brillants sous l’incertitude et l’inquiétude. Viscéralement, une émotion vive vient se créer dans ses tripes. De la colère, une rage qui rougit l’ensemble de ses iris. Ce bâtard ! Il va lui défoncer la gueule maintenant ! Un pas, vers l’autre, et le bruit du verre.
Des potions ... Putain de drogué.
C'est pas son problème. Il va pas crever, il va pas tomber en poussière, juste un sale moment pour lui s'il reste là. C'est pas son problème !

Les sentiments vacillent, et lentement, Pom les extrait et se laisse un peu submergé par un sentiment de lassitude. De la même manière, il les retient, du bout des doigts, les évitent et les fuient. Les bouts de ses doigts s’arrêtent sur la culpabilité. Ce gars souffre.
T'es pas faible, mec. Tu le crois toujours, n'est-ce pas ?
L’élastique claque à son poignet et le sourire est revenu sur le visage de Pom. Ses cheveux, dissimulés à moitié par son bonnet en laine verte, frôlent son visage, glissent, et dansent. Il n’est pas très élégant dans sa veste noire où l’inscription en petits caractères étaient collés dans une écriture standard : « Anormalité, anomalie, amoral, immoral, hymne oral, rythme du diable, je suis tout à la fois et bien pire que ça. Et si ça te plait pas, plains-toi à Joshua. »

Il s’avance, encore, se penche et s’accroupit. Il pourrait se venger, mais il n’en a pas envie. Il reste là, à une distance raisonnable, préparé à s’enfuir et se sauver. Il faut dire qu’il n’a pas envie de se faire dégommer à nouveau et Pom se doutait bien qu’il n’avait pas assez progressé physiquement pour se permettre d’essayer une confrontation avec l’énervé du Quai.

Ainsi accroupi, son sourire devient plus léger. C’est étrange. Dernièrement, il dormait généralement peu et quand il dormait, il voyait ce visage déformé par la cruauté venir le blesser et souvent, il se voyait en train de dépecer ce monstre cauchemardesque. Sauf qu’en face de lui, ce n’était clairement pas un monstre : c’était un paumé. Un paumé, qui si Pom en jugeait les potions autour de lui, abusait autant des drogues. Il ne pouvait pas juger. Si Pom n’était peut-être pas pire, il n’était sans doute pas mieux. Les traces d’injections dans son bras, les fioles dans son sac à dos, la flasque à sa ceinture, le paquet de cigarettes contenant pas uniquement du tabac dans sa poche arrière, et l’alcool qu’il buvait constamment n’étaient clairement pas des vertus.

« Eh … »
Un onomatopée pour commencer une phrase. Ce n’est pas terrible, mais Pom fait comme il peut. « Tu ne dois pas rester là. » continue-t-il en anglais, en prenant le soin de choisir cette langue, il n’a guère envie que l’autre le reconnaisse. Qu’est-ce qu’il était en train de faire, se grogna mentalement l’homme dans sa tête. Sérieusement. Il ne comprenait pas. Ce type pouvait bien souffrir au fond de ce parc, ce n’était pas son problème ! Il avait une fête, des gens à voir, même s’il ne se souvenait pas du nom de la plupart d’entre eux. Il voulait aller s’éclater.  Il voulait rire, pas être à cause d’une bombe à retardement qui pouvait se saisir de lui et l’anéantir. Certes, il avait son corps d’homme. Certes, il avait progressé, mais ce n’était surement pas suffisant et si un autre combat venait ?

Il pourrait se rapprocher, il pourrait. Est-ce que l’autre était en état ? En réalité, Pom était incapable d’abandonner un type seul dans un parc. Ce gars était faible, il se croyait faible ! Hors Pom était persuadé que chacun est fort mais que tout le monde ne le sait pas. Et ce type ne le savait pas. Ce type se croyait fragile et parce qu’il le pensait, il risquait de se retrouver dans de mauvaises situations. L’ébène pourrait être mutilé par la mafia, agressé par des chimères, attouché par des junkies,  torturé ou juste humilié. Et il le méritait !

Putain ! Rejetant cette nouvelle pensée, et cette once de haine en lui, Pom essaya de se concentrer sur l’homme. Non, il n’était pas stupidement gentil avec un connard : il l’aidait pour l’humilier plus tard, car lui seul avait le droit de se venger. Voilà ! C’est ça, essaye de te convaincre Pom, mais ça ne sert à rien de se mentir. Il n’y a que ce junkie et les étoiles ici.

« Allez, il faut que tu te lèves. Tu ne peux pas rester là. »

Objets utilisés

Terminé #3 le 13.03.17 0:23

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1291
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat
http://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glass http://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourself

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1291
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat

Just leave me alone

Pom & Tou
Situation inhabituelle. Il n'était pas rare pour Toulouze d'entendre des voix sortir de nulle part, au milieu d'une nuit silencieuse. La plupart du temps c'était des gens de passage qui curieux et impressionnés, s'approchaient pour voir ce qu'il faisait. D'autres voix, les voix venaient du fin fond de sa tête, de visions et d'illusions toujours plus horribles et tristes les unes que les autres. Mais cette voix-ci, grave et claire à l'accent étrange, avait cette pointe d'inquiétude qui laissa Toulouze perplexe. Sa tête tourna dans tous les sens quand il la perçut, ses sourcils se fronçant en se demandant qui avait bien pu troubler sa tranquillité quand il découvrit ce garçon.

Un gamin ? Mais il sort d'où ?

Un garçon, d'environ la vingtaine. Ou peut-être plus. Le zombie ne pouvait pas réellement le dire dans l'état où il était. Ses cheveux d'un rouge étrange caressaient son front pourtant couvert d'un énorme bonnet vert, contrastant avec son visage assez fin. Il donnait l'impression d'être un champignon, image qui fit légèrement rire le zombie quand l'autre s'approcha de lui, cette expression toujours inquiète sur le visage.

Il a pas l'air d'avoir envie de te laisser tranquille.

Un grognement échappa au zombie, son regard se durcissant tandis que ses lèvres se déformaient en une moue contrariée. En temps normal, Toulouze aurait pu en faire reculer plus d'un en prenant une telle expression seulement, les potions qu'il avait ingurgité lui donnait plus les mimiques d'un adolescent capricieux et bougon. Un gros gamin pas très encourageant.

- Tu me veux quoi au juste ? Laisses moi tranquille tu veux.

Sa tête tomba sur son épaule, une moue bien plus irrité étirant ses lèvres fines. Il lui voulait quoi ce type ? Il était tranquillement dans son coin de parc, tout seul, à ressasser toutes ces choses qui le rongeaient de l'intérieur. C'était ainsi qu'il fonctionnait, que ça marchait avec Toulouze. Il gardait tout au fond de lui toutes ces choses qu'il ne souhaitait plus voir, qu'il ne voulait pas entendre. Puis un soir, un triste soir, un soir où le ciel est clément et l'air douce comme une caresse, il se posait quelque part et sortait tout de ce gros sac qu'il avait rempli. Il le vidait lentement, regardait dedans, se traitait d'imbécile avant de s'endormir et d'oublier. De tout oublier et de remplir ce sac à nouveau.

Seulement là, ce type t'emmerde un peu...

gigotant quelque peu sur sa place, le zombie tenta de délier ses muscles nouer sans détourner le regard de ce garçon qui se tenait près de lui. Il ne pouvait pas le laisser tranquille. Et puis quoi ? Ils s'étaient déjà croisés ? Toulouze voulut grogner une nouvelle fois, ses dents se serrant. Mémoire de merde.

- Tu peux pas juste t'en aller ? Je sais même pas qui tu es alors si tu veux quelque chose, dis le et barres toi.

Et dire que la soirée s'annonçait pas trop merdique...
© Belzébuth


Afficher toute la signature
Réduire la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658

Terminé #4 le 13.03.17 5:21

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien

Tu es un souvenir,



Qui blesse.


Ras-le-bol ! Non seulement l’Inconnu du Quai l’avait visiblement totalement oublié. Certes, c’était ce que Pom voulait – mais il ne pensait pas qu’il aurait pu être zappé aussi facilement. Mais en plus, ce gars était exaspéré dès qu’il le voyait, était désagréable et se comportait comme un gamin trop gâté. Avec sa moue de gamin et ses attitudes totalement déconnectées, il ressemblait à un enfant qui ne voudrait pas aller se coucher alors que ses yeux se ferment tout seul. Et il se donnait pourtant le droit de l’envoyer au diable. Le nécromancien vacillait entre l’envie de lui mettre son poing dans la figure pour le réveiller et l’envie de le soulever de force en le tirant par les mains. Les deux actions lui semblaient bien trop dangereuses. Tant pis ! Qu’il se débrouille avec ses problèmes cet abruti !

Se redressant brutalement, sur ses deux pieds, Pom tourna net les talons. Ce visage l’emmerdait profondément ! Ce crétin pouvait bien demeurer dans le parc à s’enfiler ses fioles et devenir un tas de poussière, le nécromancien n’était pas là pour le sauver. Il n’avait pas que ça à faire. Il était attendu ! Puis, c'était pas à lui dont les bras étaient martelés de bleus et des stigmates des aiguilles qui pouvait jouer les anges gardiens ! Il était davantage déchu, ou comme dirait sa mère : le fruit du diable.

Il est seul.

Il est seul.

Tu n'es pas seul.

Un pas, deux, trois. Et merde ! C’était l’autre qui était agacé, n’est-ce pas ? Pom soupira, baissant le visage pour sourire malicieusement. Le voilà à nouveau en face de l’inconnu. Le voilà, souriant, joyeusement, il ne peut pas. Stupide culpabilité ! Il rit, feu follet. Il ne peut pas le laisser là, tout seul. Il ne peut pas s’inquiéter toute la nuit en se demandant si ce type avait pu s’en sortir ou s’il s’était endormi comme le tas de merde qu’il était dans l’herbe humide du parc. Il ne pouvait juste pas ignorer la présence de cet individu. Il ne pouvait simplement pas ignorer qu’il pensait bien trop à lui pour accepter que sa seconde rencontre avec lui se termine sur une fuite. Il allait se prouver et prouver à l’autre qu’il n’était faible ! Il allait lui prouver qu’on n’était pas tous des déchets qui ne pensent qu’à leurs gueules ou qu’il peut manipuler avec ses poings et ses mots. Sale gosse, tu veux jouer ! On peut jouer.

Riant encore, la voix de Pom s’élève dans le ciel, troublant le silence tranquille du parc : «  Tu repousses toujours de cette manière ? »

Cette fois-ci, il s’est rapproché dangereusement. Tant pis, il n’a pas le choix. Cette moue enfantine ne pouvait pas l’énerver. Pom en avait marre à la fin que ce type soit toujours sur son passage et contrôle les situations dans lesquels ils se rencontraient. Il ne lui laisserait pas l’opportunité de lui créer une nouvelle source d’inquiétude. Il s’agenouilla, demeurant là, face à l’autre.

« Tu crois que tu veux être seul, mais tu vas faire quoi ? Je t’offre ma compagnie et mon rire, le temps de te ramener. C'est peut-être juste un délire que tu as et qui te dit de rentrer chez toi. »

Les yeux de Pom fixent cet inconnu et le scrutent. Peut-être un peu trop. Il regarde les mains, la mâchoire, les iris. Les vêtements, l’attitude. Il le scrute, curieux. C’est idiot ! Il y a une heure, Pom l’imaginait géant, grand, fort et puissant. Il le voyait comme un monstre capable de se saisir de sa tête avec une main. Un effrayant monstre qui aurait pu l’anéantir. Il savait déjà que ce n'était que dans sa tête mais là : Ce n’était qu’un enfant, cet inconnu. Un jeune homme fragile qui avait l’air totalement paumé. Comment avait-il pu s’en prendre à lui l’autre soir ? Ce pauvre gars s’était chopé son pouvoir dans la gueule, alors qu’il n’avait rien demandé. Et visiblement, il avait déjà bien assez de problème. Pom était désolé, pour l’autre. Parce qu’il n’était clairement pas le modèle de vertu qui pouvait aider ce pauvre bougre.
Ce gars lui faisait penser à certain des gamins qu’il aidait à l’orphelinat. Toujours en colère, sans aucune raison. Toujours paumé, avec raison. As-tu oublié, mon gars, qu’ici on doit s’amuser ?

Et malgré ça, malgré ça, Pom craint ce type. Stupide.

« Je suis Pom. Et te retourne la question puisque je suis venu à toi, que me veux-tu, gamin pour que tu acceptes de te barrer chez toi ? »

Tu as tort, dans ce monde comme dans l'autre, on a toujours une chance. Et si je dois perdre ma nuit à être agenouillé dans l'herbe pour te le prouver, je resterai là. Je ne vais pas te laisser seul. Je te prouverai que cette chance tu l'as toi aussi.
Objets utilisés

Terminé #5 le 14.03.17 14:55

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1291
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat
http://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glass http://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourself

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1291
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat

Il y a des soirs comme ça...

Pom & Tou
Voix grave à l'accent étrange. Regard torve, inquiet, hésitant et étrangement bienveillant. Sourire en coin contre moue contrariée. Expression simple contre air revêche et irrité. Que voulait cet homme pour rester là à le fixer de cette façon, de cet air bien trop désolé qui l'agaçait grandement ? Ce n'était pas son problème si il désirait rester là, tout seul dans ce coin de parc, tout seul avec ses pensées. Ce n'était pas ses affaires s'il ne souhaitait pas rentrer maintenant, s'il ne voulait pas revenir sur ses pas et retourner dans cette ville grondante et grouillante qu'il avait du mal à supporter. Ce n'était pas ses oignons et il n'avait aucunement le droit de rester là à le faire chier bêtement pour un rien.

Qu'il s'en aille. Juste...

Un râle passa entre les lèvres déformées par une grimace agacée, les yeux couleur marine s'ancrant dans ceux du garçon face à lui. Toulouze était bien parti pour lui sortir une remarque de son cru, acerbe et froide. Peut-être même ne se gênerait-il pas en lui collant une, bien que ses bras puissants soient aussi mous et ballants que de la guimauve. Il pouvait au moins lui cracher à la figure qu'il ne souhaitait en aucun cas avoir à faire à lui et qu'il pouvait retourner d'où il venait, qu'il pouvait le laisser sans avoir à s'inquiéter pour lui. Ce n'était pas comme si le zombie avait besoin de cela.

- Je t'ai rien demandé alors laisses moi tranquille. J'ai aucune envie que tu restes ou que tu me raccompagnes, j'ai pas besoin d'une nounou.

Pas besoin de répondre à ses questions, pas besoin de se présenter. Pas besoin de faire la conversation ou de lui avouer quoi que se soit. Toulouze souhaitait juste être tout seul, seul. Ce n'était pourtant pas bien compliqué à comprendre pourtant ? Seul avec ses potions, seul avec sa solitude, seul avec sa mémoire trouée et torturée. Juste tout seul au beau milieu d'une nuit trop calme dans un coin de parc abandonné.

Voix lassée, basse et grave. Prunelles fatiguées, tremblantes sous les effets des différents breuvages qu'il avait ingurgité. Maux de tête lancinants qui revenaient par vagues, comme les remous de la marée. Le basané passa une main sur son visage, épuisé et vidé, ses cheveux se collant à son front qui commençait à se perler de sueurs. Il était fatigué de toute cela, juste fatigué. Fatigué de cette routine, fatigué de cette vie. Malheureusement, il était bien trop plongé dedans pour en sortir, voire même pour y penser. Personne ne pouvait plus rien n'y faire. Ni lui, ni ce type ne bougeait pas de sa place. Il l'observait, le couvait presque du regard, l'intriguait et l'énervait. Il n'avait vraiment pas besoin qu'un type pareil remue un peu plus le couteau dans la plaie béante de sa soirée pourrie.

- Tu peux pas juste te barrer et faire comme si de rien n'était ? Ça m'arrangerait pas mal.

L'homme battit une fois des paupières, sa vision devenant légèrement floue tandis que la fatigue se faisait plus présente. Il était bon pour s'endormir dans l'herbe tiède, comme bien des fois auparavant. Enfin, si seulement ce type le laissait tranquille. Mais une petite voix lui disait qu'il n'était pas près de lui lâcher les grappes de si tôt.
© Belzébuth




HRP:
Mon rp est plus court que d'habitude '^' J'étais partie pour balancer un max de feel mais je me suis retenue au final. Tu me diras si ça te va ou non.
Afficher toute la signature
Réduire la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658

Terminé #6 le 14.03.17 22:24

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
Note : :
Note : J'aime bien les RP courts. Les longs, aussi. Mais les courts sont plus stimulants pour une réponse et donnent une rapidité dans l'action. Les deux me conviennent et tous tes RP me conviennent.

Note 2 : Les objets utilisés dans ce RP ne sont pas à comptabilisé comme comme objets utilisés. Ce ne sont que des accessoires qui font une continuité aux RP plus anciens de Pom.


Tu es un souvenir,



Qui blesse.


Les brins d’herbe sous le corps de Toulouze remuent légèrement, imperceptiblement et  s’heurtent à cet obstacle. A l’intérieur de Pom, des brins d’amusement, de moquerie, d’inquiétude et de doute germent à l’intérieur de son cœur. Le cœur palpitant de Pom n’a jamais su décortiquer les réactions et les sentiments des gens, même après autant d’années dans le monde des morts. Pom ne sait que sentir une émotion et lui donner un nom en fonction de sa colère. Il lui arrive de se tromper : de confondre un amour puissant à une colère sourdre, de la haine à du désespoir, car les êtres ne sont pas comme ces grains d’herbe. Ils ne ressentent pas qu’un sentiment mais une multitude. A l’intérieur de Toulouze comme dans chaque être humain, Pom voit de très nombreuses couleurs qu’il ne peut pas forcément identifier. Tout comme une drogue peut annihiler, modifier ou transformer un sentiment sans pouvoir le faire disparaître totalement, Pom peut altérer mais si le sentiment doit exister il renaîtra. Les émois sont tels les bouts d’herbe, on peut les arracher, mais ils trouveront toujours un moyen de pousser.

Ainsi est-il de plus en plus amusé et de moins en moins irrité. Ainsi est-il de plus en plus souriant et de moins en moins méfiant. Pom regarde cet homme dans les yeux et ne voit qu’un enfant dont le corps vacille sous la fatigue et les drogues. Il se souvient l’effet que ça fait, d’être léthargique à ce point. Son breuvage semble puissant, tel un sédatif qui lui enlèverait la force de se lever. Pom connaissait, Pom comprenait. Il soupira, il ne pourrait faire bouger le Gamin du Quai par la force. Et retombant sur le sol, ramenant ses jambes devant lui.

Les mots de l’autre homme ne l’atteignaient pas. Ce n’était que les mots d’un enfant maladroit qui lui demandait de partir. Il le pouvait. Il pouvait partir. Ce n’était pas la bonne question. L’enfant ne posait pas les bonnes questions. Le nécromancien l’observa davantage ; il aurait aimé deviner ce qui se passait dans la tête de cet individu. Quels étaient ses secrets, ses rêves et ses doutes. Et en même temps, ne rien savoir lui évitait de s’éviter de devoir gérer un nouveau chaton. Il n’était pas très agréable d’avoir des responsabilités quand on se préparer à fuir en permanence dans un autre pays.  

« Et si je te proposais un jeu,
«  commença-t-il lentement, « Si je gagne. Tu acceptes de me suivre à l’agence Azazel et de dormir là-bas. Si je perds, je me barre sans prononcer une seule et unique parole. »

Il tire sur son bonnet, de ses deux mains, espérant désormais que cette offre serait assez tentante pour être accepté. Nerveusement, il tire un paquet de cigarettes de l’intérieur de sa poche, montant l’une à ses lèvres, l’attrapant entre elles pour l’allumer à l’aide d’un vieux briquet en plastique violet auquel il accorde pourtant de l’importance. A son poignet, en plus des élastiques habituels,  une petite boule rouge brille d’une fumée perpétuelle. C’est un Rappel-Tout qui est constamment là. Il n’est qu’un détail, un détail dans la vie de Pom car depuis sa dernière rencontre avec Koll, l’objet n’a jamais cessé de briller sans que Pom ne parvienne à se souvenir ce qu’il avait pu oublier.

Aujourd’hui encore, l’objet semblait plus intense que jamais. Pour Pom, c’était surtout l’effet boule de cristal, magique, à son poignet qui l’amusait en plus d’être un cadeau qu’il appréciait.

En attendant la réponse de Toulouze, Les doigts de Pom se mirent à rouler la cigarette, la ramenant à ses lèvres uniquement pour tirer des lattes et extraire des ronds de fumés, la glissant de doigts en doigts, tournant. Il remue les doigts, comme il taperait sur un instrument de musique, ses yeux se redressant avec cet air mutin, un brin séducteur. Pom a fait son choix, il restera là.

« Je n’abandonnerai pas, tu sais ? »  

Objets utilisés

Terminé #7 le 15.03.17 19:40

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1291
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat
http://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glass http://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourself

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1291
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat

I don't wanna go...

Pom & Tou
Agaçant. Horripilant. Sourire trop engageant et expression indéchiffrable. Il n'allait pas bougé, n'allait pas partir. Il allait rester là et faire en sorte que lui bouge, que lui parte, que lui rentre... bonne blague. Pensait-il réellement qu'il allait rentrer dans son petit jeu ? Qu'il allait accepter son manège sans rien dire, sans protester ? C'était mal connaître le zombie, surtout que dans cet état, il était bien plus irascible et virulent que d'ordinaire. Ce type ne savait pas à quoi il se frottait.

Ce que tu peux être chiant Toulouze.

- J'en ai rien à carrer de ton jeu pourri. Fais pas le sourd sérieux.

Sa tête pencha soudain sur le côté, une douleur se faisant sentir dans son front tandis qu'une grimace déformait ses lèvres. C'était bien sa veine. Voilà qu'il avait à présent des maux de tête plus dérangeants. Le zombie grogna en silence, sa main massant le haut de son visage alors que ses yeux observaient l'herbe autour de lui. Il mit plusieurs secondes pour repérer sa flasque et la prendre, en vidant les dernières gouttes sans se demander où le bouchon avait bien pu finir. Il tentait de ne pas s'occuper du garçon, de ce Pom comme il s'était nommé et de faire comme si de rien était. Mais son regard trop insistant avait quelque chose de trop perturbant. D'assez perturbant pour faire grogner Toulouze une nouvelle fois.

Fatigue trop grande. Vide total. Les perles au couleur d'un ciel noir observaient sans le vouloir le rouleau de tabac que Pom tenait entre ses doigts, une faible envie de la prendre et la consumer traversant l'esprit du basané. C'était mieux que les idées sombres qui le taraudaient depuis des heures, voire des jours. C'était mieux que cette sensation ne lâchant pas ses entrailles. C'était mieux que cette idée qui ne voulait pas le quitter. Ne pas rentrer. Toulouze ne voulait pas rentrer. Quand bien même son neuneu de colocataire soit présent dans l'appartement, lui permettant de passer ses nerfs sur lui, il ne voulait pas rentrer. Ne pas être entre ces quatre murs, dans la pénombre de ces pièces. Ne pas être enfermé seul, ou avec eux. Il ne voulait pas rentrer. Il ne voulait pas les voir. Il ne voulait pas la voir.

Mais il va bien falloir que tu y retournes un jour...

Les longues phalanges du zombie attrapèrent difficilement la cigarette entre ceux du jeune homme face à lui, ne se préoccupant de sa réaction. Il ne fit que la porter à ses lèvres, la tête basse et le regard dans le vague alors que sa colère habituelle se mêlait à cette langueur qui l'envahissait.

- Tu vas rester là hein ? Bah changes les règles de ton jeu de merde. Je rentre pas... hors de question que je rentre...

La fumée s'éleva dans l'air, comme des souvenirs que l'on oublie sans difficulté. Toulouze aurait tellement voulu en oublier certains, comme sa mémoire le faisait déjà si bien. En oublier beaucoup d'autres pour ne plus à avoir à se prendre la tête pour un rien, pour ne plus à avoir à vivre de cette façon. Cependant, il était trop tard pour demander une telle chose. Car le passé finissait toujours par lui revenir à la tronche. Il était certainement plus simple de laisser faire et de n'oublier que des morceaux. C'était déjà ça.
© Belzébuth


Afficher toute la signature
Réduire la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658

Terminé #8 le 16.03.17 1:55

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1618
× Øssements 868
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien

Je me souviens enfant,



Déjà, j'étais le danger.


Lorsque les sentiments sont déchirés, les couleurs perçues par Pom Warren l’étaient également. Il lui était alors plus difficile de ne pas les ressentir et de pouvoir les déchiffrer. Une émotion pure était préférable à un chaos tournoyant. Inexorablement, en demeurant face à cet être tourmenté, la capacité du nécromancien à essayer de repousser cette force obscure lui attirant chaque émotion devenait plus fragile. Il le contrôlait assez bien, entre autre, grâce aux drogues dans son sac, aux alcools sur lui, aux potions dans ses affaires et aux contenus de ses cigarettes. Si leurs marques étaient « Travestijs », ce n’était pas pour rien. Stupide gamin, tu n’es pas en train de fumer du simple tabac.
Junkie, le mot convenait parfaitement à Pom qui était un unijambiste jouant au funambule. S’assurant d’avaler assez de potions pour avoir une apparence d’homme, pour contrôler ses pouvoirs et les brimer et pour s’empêcher de ressentir d’avantage les émotions tout en diffusant en permanence un sentiment de joie. Ce qu’il prenait à longueur de temps reviendrait à boire de l’alcool, se piquer à l’héroïne, tout en fumant un mélange d’opium et de cocaïne. Il y était habitué. Etre sobre, il ne se souvenait plus ce que c’était et il fallait mieux pour les autres qu’il ne le soit jamais.

D’ordinaire, il aurait récupéré son dû. Le problème, c’est qu’inconsciemment Pom craignait toujours un peu ce gamin. Lui n’avait pas oublié son passage à tabac et même s’il ne le reconnaîtrait pas, ce n’est pas un souvenir qui permet d’être en confiance. Par ailleurs, Pom se méfiait en permanence de chacun. Peut-être avait-il davantage de points communs avec ce spécimen perdu qu’il ne l’admettrait.

Changer les règles ? Pour obtenir quoi ? Pom se trouve un peu estomaqué, alors qu’il sort une cigarette pour la monter à ses lèvres, laissant la fumée venir s’immiscer dans sa poitrine. Il sent la chaleur diffuse, la rondeur du filtre et ce gout de tabac, avec des onces de tabac proche de l’opium. C’était un jeu, n’est-ce pas ? Le simple jeu de prouver à l’autre qu’on n’était pas tous condamné dès la naissance. Toutefois, Pom y jouait sans en connaître les règles : seul le but qu’il se fixait. Comment changer ce qu’on ne connait pas ?

S’il trichait encore. S’il essayait d’insuffler à l’autre de la joie. Il pourrait. L’inconnu semblait assez défoncé pour être facilement perméable aux émotions. Le nécromancien aux cheveux rouges sourit. Soudainement, il réalisa un point que l’autre avait laissé échapper : il vivait à l’agence. Il ne voulait pas rentrer à l’agence car il ne voulait pas rentrer chez lui. Les deux points étaient forcément rattachés. Qu’est-ce qui pouvait l’en empêcher ?

Autre question : ce gars souffrait-il d’amnésie ? SI c’était le cas, Pom pouvait le conduire à un endroit. Un endroit où il pourrait l’y laisser et aller tranquillement à sa fête en le sachant en sécurité. Un endroit qui n’était qu’un squat aux yeux des autres, mais qui était un refuge idéal et où personne ne poserait de questions.

«  Je te promets de ne pas te conduire à l’agence. »
La voix se veut rassurante, presque réconfortante, Pom s’adresser à cet homme comme il s’adressait à une jeune femme en larmes dans les escaliers d’une rue sordide. Il s’adresse avec précaution, avec pincette.

Une fumée blanchâtre, troublant l’obscurité de la nuit et la rougeur d’un bout de mégot. Il ne sait pas quoi proposer comme jeu. Une série de défi avec ce gars tenant à peine debout ? C’est peine perdue. Un jeu de dés ? Pourquoi pas, mais il pourrait aussi vite perdre que gagner et ne pourrait n’en vouloir qu’au sort. Il ne fallait pas non plus qu’il oublie qu’ils n’étaient pas seuls. Le parc n’était jamais vraiment vide et ça qu’importait l’heure. C’était un lieu fréquenté de jours comme de nuits comme les spectres et ça Pom ne pouvait l’ignorer.

Sérieusement, ce type n’était pas sérieux. Il n’avait pas entendu les rumeurs que des gens disparaissaient dans Tokyo ? Ce n’était peut-être pas vrai, nombreuses sont les rumeurs qui ont une raison d’exister.

« Si tu gagnes, je te donnerai un verre d'une potion qui te donnera l'effet que tu voudras, et tu pourras me demander ce que tu veux : de partir, de ne jamais revenir, de te foutre la paix. »


Pom fait un signe de la main pour faire comprendre qu’il y a une suite à tout cela, laissant la fumée danser autour de ses doigts, et ça le fit rire. Les matières brumeuses le font souvent rire. Il doit cesser de rire, pour terminer de proposer son deal.

« Si je gagne, tu devras me suivre dans un endroit en sécurité et je demanderai de prendre une potion de sérénité. »

Au final, n’es-tu pas gagnant dans les deux cas ? Se questionne Pom, frissonnant par le froid. La course de tantôt était redescendu, la cigarette commençait à faire effet, et du fait, il n’avait pas prévu de s’habiller pour une soirée camping dans le parc – mais plutôt une soirée transe en ville.

« Je peux même te laisser choisir le jeu. Sinon, je te propose un shi fu mi en trois manches. Même un débile comme toi doit en connaître les règles,»
Ou deux techniquement si le même gagnait deux fois. « Qu’as-tu à perdre ? » continua-t-il, jurant un  « bon sang, » en français, avant de reprendre en anglais : « Me crains-tu  ? »

Il pourrait aussi l’emmener avec lui en rave. Certes. Mais sérieusement, l’autre n’était pas en état d’assumer ça et Pom n’avait pas vraiment envie d’être vu en compagnie de ce gars paumé. D’autant, que ce gars-là semblait clairement être du genre à s’attirer des ennuis –et des ennemis.)  

Objets utilisés

Terminé #9 le 19.03.17 0:46

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1291
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat
http://www.peekaboo-rpg.com/t1408-toulouze-broken-glass http://www.peekaboo-rpg.com/t1411-toulouze-find-yourself

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 283
× Avatar : Daiki Aomine - Kuroko no Basket
× Pouvoir : Te cogner dans le nez :nose:
× Croisée avec : Grympy Cat
× Logement : Duplex
× Métier : Prédicateur - Cobaye
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 983
× Øssements 1291
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 04/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : Touloose
× DCs : Etsu Morugawa | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
Big Grumpy Cat

Ainsi soit-il

Pom & Tou
- Pourquoi je te craindrais ?

Voix las et air morne. Brise lente et froide. Nuages gris et cotonneux. La nuit se faisait plus fraîche et silencieuse, malgré les quelques passants qui se promenaient encore dans le parc. Il se demanda quelle heure il pouvait être, ce que les autres pouvaient bien faire, ce qu'elle pouvait bien faire ? Ce n'était pas réellement important, là où il était, rien n'était vraiment important. Il finirait par tout oublier de toute manière. Même ce jeune homme en face de lui.

Qu'est-ce qu'il y a à craindre dans ce cas ?

Toulouze tira une nouvelle fois sur la cigarette, sentant à chaque bouffée qu'il n'inhalait pas que du simple tabac. Cela n'avait cependant aucun impact sur ses pensées, les effluves de fumées le tranquillisant plus qu'autre chose. Il n'y avait ni colère ni anxiété, juste un calme plat qui s'installait de plus en plus. Un calme très plat qui lui donnait envie de ne rien faire. Ni de bouger, ni de parler, ni de protester face à ce garçon. Calme et blasé. À quoi bon se prendre la tête avec ce Pom ? Autant aller dans son sens et laisser les choses se faire.

- Tu vas pas bouger hein ? Comme tu veux. Jouons si ça te chante.

Une nouvelle bouffée de fumée, un nuage qui passe, le vent qui se fait plus fort. Toulouze commençait à avoir froid mais il s'en fichait. Il commençait à être mal à l'aise à sa place mais il s'en fichait. Il se fichait de tout, d'être mal, d'être malade, d'être trempé par la pluie si il venait à pleuvoir. Il s'en fichait totalement. Seul la solitude comptait, sa solitude et son mal-être. Car cet instant était réservé pour cela. Une fois qu'il serait passé, que la nuit se serait estompée comme les brumes d'un rêve pour laisser le matin reprendre ses droits, le zombie retrouverait le cours bancal de sa vie, avec ses problèmes et ses non-dits, ses trous de mémoire et sa colère. Il vivrait à nouveau comme il le faisait toujours, laissant derrière lui sa nuit de lassitude et de gorgées de potions.

Dommage que ta nuit soit perturbée par ce gusse.

Avec flegme, le basané plongea la main dans la poche de sa veste, y cherchant quelques pièces qui devait y traîner. Il en ressortit une assez aisée, la fixant avec langueur et indifférence avant de la mettre sous le nez du jeune homme face à lui.

- On va faire simple, si c'est pile, je gagne. Si c'est face, tu gagnes.

Vide. Froid. Neutre. D'un geste lent, Toulouze prit furtivement la main du garçon avant de poser la pièce sur sa paume et de la délaisser. Il le regardait à peine, tirant sur les derniers millimètres de la cigarette qu'il avait piqué à ce Pom qui l'observait avec ce fin sourire. Ça ne le dérangeait même plus, ne l'agaçait même plus. Toulouze s'en fichait royalement. De toute façon, la nuit était bientôt terminée.

Et demain, un nouveau jour commencera.
© Belzébuth




HRP:
On va faire simple

Pile > Pile

Face > Face
Afficher toute la signature
Réduire la signature


and without you I'm losing my mind



En anglais : #006600
En japonais : #566C49
En suédois : #216658

Terminé #10 le 19.03.17 0:46

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1865
× Øssements 1513
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1865
× Øssements 1513
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Le membre 'Toulouze Ka' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'PILE OU FACE' :