Terminé #1 le 12.03.17 15:12

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 30 Féminin
× Age post-mortem : 1222
× Avatar : Poison Ivy - DC Comics
× Croisée avec : Un Athéris, un serpent.
× Logement : Viens
× Métier : Femme d'affaire, entre autres.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 235
× Øssements 508
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : R
× DCs : Ael Shanks, Sen Ashitaka
chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t1468-c-est-moi-la-belle-eressea#28006/www.peekaboo-rpg.com/t1468-c-est-moi-la-belle-eressea#28006 http://www.peekaboo-rpg.com/t1583-erefkieobvkcnjf

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
60/100  (60/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 30 Féminin
× Age post-mortem : 1222
× Avatar : Poison Ivy - DC Comics
× Croisée avec : Un Athéris, un serpent.
× Logement : Viens
× Métier : Femme d'affaire, entre autres.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 235
× Øssements 508
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : R
× DCs : Ael Shanks, Sen Ashitaka
chimère
Two girls, one cup.

Cela faisait tellement longtemps que je n’étais pas revenue à Tokyo. Cette ville m’avait manqué finalement. Je n’y avais pas mis les pieds, depuis quoi ? Les années 1000, 1100 ? Oui sans doute. Ça remontait à loin à vrai dire. Mais je me souvenais de ma vie ici ou plutôt de tout le travail que j’avais pu obtenir à cette époque. La période de Heian avait été un ère pleine de rebondissements. Les samouraïs se rebellaient de plus en plus et moi, "jeune" occidentale, j’étais là, dans le pays des morts à voir tous ces hommes d’armes, toutes ses familles vaincues débarquer sur les côtes de l’au-delà. En réalité je n’aimais pas tellement cette agitation mais mon "moi superficiel" l’aimait de tout son coeur. Le travail allait couler à flot et c’était bon pour les affaires. Je m’étais introduite dans le cercle du clan Minamoto, clan qui prenait de plus en plus d’importance dans le monde des vivants. À cette époque, ils avaient même réussi à conquérir une part du Japon des morts grâce à mon aide, grâce à mon implication politique et mes dons de manipulation.

J’avais donc en tête un pays étant capable de m’apporter fortune et travail. Car j’aimais mon travail finalement, sans lui, je n’étais pas grand chose, juste cette vieille femme faible, préoccupée par son passé, se forçant à rester seule pour ne pas s’attacher. Non je préférais être cette garce manipulatrice capable de se refermer sur elle-même afin de réussir dans ce monde d’hypocrites et de brutes.
Je revenais donc, bien consciente que le pays avait changé, dans l’espoir d’être utile à nouveau. Je venais de passer presque deux cents ans en Europe et j’en avais assez d’être entourée de ces hippies bobo chic peace and love. Ce n’était pas bien pour les affaires, pas bien du tout. J’avais entendu certaines rumeurs sur la capitale Nipponne. Entre dealeurs d’émotions, pseudos mafias et la petite Maggy qui semblait faire tourner son affaire avec brio, j’étais persuadée d’avoir quelques jobs intéressants.

La nuit commençait déjà à tomber, j’arriverai donc tard à l’agence. Il me semblait qu’elle restait ouverte H24 mais n’étant sûre de rien je me dépêchai d’arpenter les rues. Tout avait tant changé. Les immeubles étaient sortis de terre et il y avait un telle agitation. Tout était différent qu’à l’époque et tout était différent du reste du monde. J’arrivai enfin à destination. J’entrai dans le bâtiment, il y avait encore du monde à l’accueil, je m’avançai donc. Un jeune homme d’une vingtaine d’années se présenta alors à moi. Je le regardai d’un air charmeur, il fallait que je fasse bonne impression.

- "Bonjour, je me prénomme Eressëa Qorwyn, je viens d’arriver.. J’ai besoin d’aide, je suis totalement perdue."

Je lui fis mon plus beau sourire, tout en passant ma main dans ma longue chevelure. Je m’appuyai un peu contre le comptoir faisant apparaitre légèrement ma belle poitrine. Aux vues de sa réaction de bêta, il était conquit. Il bafouilla quelques mots et se précipita dans ses papiers. Très vite j’obtins une clef, un plan de l’agence et un peu de documentation.

APPARTEMENT VAN GOGH - ERESSËA QORWYN.

Bien, il fallait que je descende donc. Je pris mes sacs et feins qu’ils étaient bien trop lourds pour la si fragile femme que j’étais. Très vite le jeune homme se pencha sur mes affaires et les porta jusqu’à devant l’ascenseur. Je le remerciai d’un grand sourire et d’une caresse sur l’épaule. Fragile. J’entrai donc. Après quelques remous, quelques arrêts inopinés et quelques secousses, les portes s’ouvrirent enfin au bon étage. Je soupirai et me mis à la recherche du bon appartement.

- "Van Gogh.. Van Gogh.. "


Van Gogh, un homme très gentil d’ailleurs. J’avais eu la chance de le rencontrer en France dans les années 1920, très doué mais très instable aussi. Peut-importe. Je marchai le long du couloir un peu perdue dans mes pensées quand ce nom m’interpella à nouveau. J’y étais.
Je passai une nouvelle fois mes mains dans mes cheveux, réajusta mon haut et me décidai enfin à toquer à la porte. Qui serai-je donc aujourd’hui ? La garce Ere ? La douce Ere ? La fragile Ere ? Peut-importe, je serai tout, sauf moi-même.

Pride

Terminé #2 le 12.03.17 16:19

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
× Pouvoir : Dealeuse d'émotions
× Logement : Duplex
× Métier : Bah dealeuse du coup :x
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1243
× Øssements 883
× Age IRL : 26 Féminin
× Inscription : 17/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le panda
× DCs : Andrea E. Darlington
Troubles in Paradise
http://www.peekaboo-rpg.com/t1306-teodora-war-to-the-east-pain-to-the-west http://www.peekaboo-rpg.com/t1314-teo-agnus-dei

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
42/100  (42/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
× Pouvoir : Dealeuse d'émotions
× Logement : Duplex
× Métier : Bah dealeuse du coup :x
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1243
× Øssements 883
× Age IRL : 26 Féminin
× Inscription : 17/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le panda
× DCs : Andrea E. Darlington
Troubles in Paradise
ft.
Shirleydevache
« But I could've told you Vincent »
This world was never meant for one as beautiful as you.
Le feu et la glace se livraient une guerre de territoire sur son corps alors qu'elle traînait dans son lit, un pied en dehors de la couverture, froid, une jambe repliée contre son ventre sous l'épais édredon, chaud. Les yeux mis clos elle essayait d'assimiler l'heure qu'il était sans réellement réussir à le déterminer, l'absence de fenêtre la laissant dans le brouillard. Son rythme de vie faisant qu'il aurait tout aussi bien pu être le matin, l'après midi ou la soirée, la seule constante chez elle étant qu'elle vivait principalement la nuit, ou une bonne partie de cette dernière en tout cas. Elle savait juste que Toulouze n'était pas là et qu'il y avait peu de bruits provenant de tout l'appartement, elle entendait juste le hululement rauque de Ungjävel, son hibou, hululement qui ressemblait plus à un grincement de porte mal huilée qu'à un cri animal. Elle s'était paresseusement levée pour se diriger presque au radar dans la salle de bain inoccupée, enjambant les tas que ses affaires abandonnées là formaient sur le sol, s'engouffrant sous l'eau brûlante après avoir négligemment abandonné ce qui lui serait de pyjama au sol. Que ce soient des bains ou des douches Teo avait toujours tendance à se plonger dans une eau avoisinant les 47°C et en sortait toujours fumante et parfaitement détendue, ce qui était à nouveau le cas aujourd'hui. Pieds nus et enroulée dans une serviette elle avait commencé tranquillement à sécher ses cheveux d'encre et à se brosser les dents avant de faire le chemin inverse, de sortir trente robes différentes, d'en choisir une et de ne pas ranger les autres. La jeune femme n'avait même pas pris la peine d'allumer la lumière, s'habillant dans le noir, pour refaire une nouvelle fois le chemin vers la salle d'eau, se coiffer, se maquiller, rituel immuable et indispensable à Teo.

Rituel qui l'habillait, la construisait, la rendait prête à affronter le monde extérieur, rituel qui la protégeait et la rassurait, fards et poudres aux yeux pour se maquiller d'indifférence. Tous ces préparatifs faisaient partie intégrale de sa personnalité, c'était ce qui lui permettait de mieux se cacher, de s'effacer totalement. Elle avait presque fini de se préparer, il ne lui restait plus que le parfum à vaporiser légèrement sur le bout de ses poignets et au creux de son cou à la naissance de ses clavicules. Elle sortit enfin de la salle de bain pour se diriger dans le salon, nourrir son poisson qui avait comme toujours essayé de mordre un de ses doigts lorsqu'elle avait approché sa main pour lui saupoudrer des paillettes alimentaires pour poissons. C'est à ce moment qu'elle avait entendu toquer à la porte, et elle s'interrogeait fort, personne ne frappait jamais vraiment à la porte ici, tout le monde entrait comme dans un moulin et elle avait donc mis un certain temps avant de se diriger vers la porte et de l'ouvrir, son éternel sourire en coin revenu sur son visage.

Elle avait découvert derrière la porte bien autre chose que ce à quoi elle s'attendait, si elle s'était jamais attendu à quelque chose. Juste là se tenait une des plus belles femme que Teo se souvenait avoir rencontrées. C'était une chose qu'elle ne pouvait nier, un instinct que les femmes ont entre elles, la reconnaissance de ce qu'elles sont. Peau claire, cheveux de feu et yeux tout autant flamboyants qui faisaient écho à la glace des siens. Le mètre 76 de la jeune femme encore rehaussé de ses 10 centimètres de talons regardait la femme qui se tenait à l'entrée de l'appartement, et Teo sentait déjà une certaine tension qui s'installait alors même qu'elles n'avaient pas ouvert la bouche. Elle regardait les valises de la rousse, comprenait peu à peu qu'elle devait être un de ses nouveaux, nombreux à présent, colocataires. Elle renforça son sourire, les yeux froids comme toujours.

« Bienvenue je suppose ? »

Terminé #3 le 15.03.17 20:43

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 30 Féminin
× Age post-mortem : 1222
× Avatar : Poison Ivy - DC Comics
× Croisée avec : Un Athéris, un serpent.
× Logement : Viens
× Métier : Femme d'affaire, entre autres.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 235
× Øssements 508
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : R
× DCs : Ael Shanks, Sen Ashitaka
chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t1468-c-est-moi-la-belle-eressea#28006/www.peekaboo-rpg.com/t1468-c-est-moi-la-belle-eressea#28006 http://www.peekaboo-rpg.com/t1583-erefkieobvkcnjf

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
60/100  (60/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 30 Féminin
× Age post-mortem : 1222
× Avatar : Poison Ivy - DC Comics
× Croisée avec : Un Athéris, un serpent.
× Logement : Viens
× Métier : Femme d'affaire, entre autres.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 235
× Øssements 508
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : R
× DCs : Ael Shanks, Sen Ashitaka
chimère
Two girls, one cup.


Je ne savais pas vraiment ce qui allait m’attendre ici. Quel type de colocataires j’allais avoir. J’espérais au fond de moi qu’ils soient davantage de nature soumise, faibles et manipulables. Je ne voulais pas avoir à faire face à des esprits forts, à des caractères qui ne me laisseraient pas une minute de repos. Je voulais simplement un peu de tranquillité, faire ce que je veux d’eux et m’en allait une fois un appartement indépendant trouvé.

La porte s’ouvrit. Merde. La jeune femme devant moi ne semblait pas être du genre "facile" en vérité. Je ne saurais pas dire pourquoi mais elle ne m’inspirait pas confiance, enfin, du moins, je savais pas avance qu’il serait compliqué de la berner. Elle était belle, d’une beauté glaciale, ses longs cheveux noirs contrastaient avec un regard bleu perçant. Et elle était grande, bien trop grande pour moi. Du haut de mes 1m70, j’avais finalement passé des centaines d’années à être plus grande que tout le monde. Mais ce dernier siècle m’avait rapetissé d’une manière incroyable. Et j’étais là, sur le parvis de la porte à regarder cette femme en levant presque la tête au ciel.

Elle me fixait autant que je la fixais finalement. Elle était perturbante à souhait et je n’aimais pas ça. Je n’aimais pas ce genre de personne, le genre que je n’arrive pas à cerner du premier coup d’oeil. Non il me faudrait du temps pour la connaître et je n’en avais pas à gaspiller. Mais il le fallait ? Oui ? Non ? Le fallait-il vraiment ? Avais-je besoin de m’entourer de personnes fortes ? De personnes de caractère ? J’aime jouer avec les gens mais l’expérience m’avait appris qu’il était dangereux de jouer quand nous n’étions pas sûr de gagner. Pouvait-elle me servir un jour ? Sans doute, oui.

Je savais que la première impression était la bonne. Je ne devais donc pas me tromper sur qui j’allais jouer aujourd’hui. Une femme forte ? Une femme faible ? Un charmeuse ou une désintéressée ? Hm, je ne savais trop quoi faire. Je n’avais pas le physique de la femme discrète et timide. Je pouvais l’être mais ce n’était pas ce que j’avais prévu à la base en venant ici. Non, j’étais là pour du travail, j’étais la pour m’occuper. Et en tant que telle je devais montrer ce côté là de moi. Soit, je serai donc forte avec elle, froide parfois, dure même. Si je ne pouvais pas l’avoir dans ma poche alors elle ne me serait d’aucune utilité. Il n’y avait pas de teintes de gris ici, tout était soit noir soit blanc. Soit nous allions nous adorer, soit nous détester.

Elle me sourit. Son regard était froid mais pas le mouvement de ses lèvres. Étrange. Elle parla. Bien joué. En même temps il ne fallait pas être devin aux vues de mes bagages. Je me redressai un peu et la regardai alors avec un sourire tout aussi "vrai" que le sien.

- "Vous supposez bien mademoiselle."

Je pris mes valises et lui passai alors devant, il fallait que je reste froide, que je l’ignore presque, il fallait qu’elle ne me comprenne pas. L’odeur de son parfum chatouilla mes narines. Bon choix. L’appartement dans lequel je me trouvais était étonnamment agréable. Tout ce que j’aime à vrai dire. Il était apaisant et me rappelait mes dernières années passées dans le sud de la France.
Je posai mes affaires sur le sol et me retournai vers la brune. Je passai ma main dans mes cheveux et une odeur de rose s’éparpilla dans la pièce. J’avançai pour me retrouvai très vite qu’à quelques centimètres d’elle. Je l’observai quelques secondes, fis un pas en arrière et finis par lui tendre la main.

- "Je me prénomme Eressëa, je vais vivre ici quelques temps, enchantée. "

J’avais pris ma voix la plus douce et le visage le plus tendre qui soit.

Pride

Terminé #4 le 23.03.17 0:15

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
× Pouvoir : Dealeuse d'émotions
× Logement : Duplex
× Métier : Bah dealeuse du coup :x
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1243
× Øssements 883
× Age IRL : 26 Féminin
× Inscription : 17/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le panda
× DCs : Andrea E. Darlington
Troubles in Paradise
http://www.peekaboo-rpg.com/t1306-teodora-war-to-the-east-pain-to-the-west http://www.peekaboo-rpg.com/t1314-teo-agnus-dei

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
42/100  (42/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
× Pouvoir : Dealeuse d'émotions
× Logement : Duplex
× Métier : Bah dealeuse du coup :x
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1243
× Øssements 883
× Age IRL : 26 Féminin
× Inscription : 17/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le panda
× DCs : Andrea E. Darlington
Troubles in Paradise
ft.
Shirleydevache
« Frameless heads on nameless walls »
With eyes that watch the world and can't forget.
Sans se l'expliquer clairement elle sentait toutes ses alarmes retentir à chaque fois que Teo regardait la femme dans l'embrasure de la porte, bien plus qu'un danger et une concurrence potentielle féminine, elle ne retenait pas seulement la beauté non négligeable de la nouvelle arrivée mais surtout son attitude si facilement et rapidement adaptée. Elle avait compris très rapidement que la femme en face d'elle jouait dans la cour des grands, et ça hérissait Teodora au plus haut point, comme un défi qui lui était lancé en pleine figure, sourire toujours aussi ironique sur le visage alors que ses yeux perçaient aussi profondément qu'ils le pouvaient. Et comme une réponse non prononcée, comme une réplique à son attitude la jeune rousse lui avait retourné ce sourire, un rictus aimable, un regard glacial. Teo n'avait pas voulu être impolie ou trop rapidement sur la défensive, elle avait juste ce réflexe avec les étrangers, mais la belle flamboyante avait répondu presque automatiquement. La nouvelle était indubitablement grande sans la rattraper, mais il était difficile de rattraper son mètre 76 suédois, surtout quand elle portait ses éternels escarpins trop hauts. Elle était froide et agréable à la fois, ça l'aurait presque fait grincer des dents si elle ne les avait pas aussi serrées dans son sourire tout sauf véritable. La femme en face d'elle avait récupéré ses valises sans que Teodora ne fasse un geste pour l'aider tandis qu'elle passait devant elle, une odeur douce et fleurie suivant son passage, plutôt contraire à ce dont elle était habituée, peu de femmes passant dans l’appartement à par elle d'ordinaire.

Teodora n'arrivait pas à mettre le doigt sur quoi exactement mais il y avait quelque chose qui la hérissait chez la femme qui venait d'entrer, quelque chose qui ne lui inspirait absolument pas confiance et qui de plus tirait la sonnette d'alarme de son indépendance et de sa liberté d'esprit. Teodora n'était pas quelqu'un de facile à manipuler, elle faisait souvent semblant de croire, laissait passer les trois quarts de ce qui lui tombait dans les oreilles, plus par flemme ou par désintéressement, tant qu'elle ne se sentait pas directement menacée. Et c'est exactement ce que faisait cette « Eressëa », inconsciemment elle se sentait menacée par elle, instinctivement elle avait érigé toutes ses défenses au niveau maximal sans en avoir de réelles raisons, elle était polie, elle se montrait même douce dans ses paroles, paroles aussi douces aux oreilles qu'elles lui paraissaient tranchantes à l'esprit. Sourire d'occasion, sourire de défi né, de caractère bien trempé, sourire aussi fin que le papier à musique et aussi affûté que l'était celui de son interlocutrice, si elle voulait jouer, Teo pouvait jouer, elle s'en fichait de se brûler.

« Moi c'est Teodora, j'espère que tu te plairas ici. »

Poignée de main rendue, un peu sèche et un peu rigide mais toujours dans la douce et fausse politesse qui s'était installée automatiquement entre elles deux. Teo ne savait pas ce qui la faisait tant douter de la rousse, elle ne savait pas pourquoi elle avait tant de mal à même trouver les qualités de la personne en face d'elle, elle, Teo, la si ironique, la si insouciante perdait toute frivolité devant Eressëa, parce qu'instinctivement elle savait très bien que perdre face à elle signifiait une sorte d'asservissement qui lui collait si peu qu'elle aurait préféré mourir une seconde fois que de se laisser aller aux doux sourires et aux voix aux intonations presque chantantes de la jeune femme. Mais tout à ses défenses elle laissait malgré tout le jeu du chat et de la souris s'installer entre elles, une danse quasi mortelle, dangereuse et si tentante.

« Tu n'es pas morte récemment n'est ce pas ? »

Simple déduction au vu de sa réaction en entrant, sa façon de se comporter, non Eressëa n'était pas née de la dernière pluie, et une jeunette comme Teodora pouvait très bien sentir la différence d'expérience entre elles deux, ses réactions, son assurance, ses bagages bien trop nombreux et fournis pour une morte récente qui débarque dans son premier appartement. Regards fugaces, glace contre lave, choc éternel, lutte incessante, jugements sous jacents.

« Et alors, tu fais quoi dans la mort ? »

Sourire en coin, moqueur de sa pauvre comparaison, dérision sur fond de déraison, la routine de Teodora qui ne vivait que pour provoquer, jusqu'à en saigner et à en souffrir, parce que c'était comme ça qu'elle arrivait à ressentir, à se sentir étonnamment et incroyablement en vie.

Terminé #5 le 30.03.17 11:50

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 30 Féminin
× Age post-mortem : 1222
× Avatar : Poison Ivy - DC Comics
× Croisée avec : Un Athéris, un serpent.
× Logement : Viens
× Métier : Femme d'affaire, entre autres.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 235
× Øssements 508
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : R
× DCs : Ael Shanks, Sen Ashitaka
chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t1468-c-est-moi-la-belle-eressea#28006/www.peekaboo-rpg.com/t1468-c-est-moi-la-belle-eressea#28006 http://www.peekaboo-rpg.com/t1583-erefkieobvkcnjf

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
60/100  (60/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 30 Féminin
× Age post-mortem : 1222
× Avatar : Poison Ivy - DC Comics
× Croisée avec : Un Athéris, un serpent.
× Logement : Viens
× Métier : Femme d'affaire, entre autres.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 235
× Øssements 508
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : R
× DCs : Ael Shanks, Sen Ashitaka
chimère
Two girls, one cup.


Me plaire ici ? Se moquait-elle de moi ? Comment pouvais-je me plaire dans un appartement où vivaient autant d’étrangers ? Je n’étais là que de passage, je n’allais surement pas partager mon quotidien avec ces petits jeunots sans expérience.
Teodora était un joli prénom, accouplé à un bel accent, c’était un mot qui sonnait agréablement à mon oreille. Comme la vision que j’avais actuellement. Elle était belle comme femme, vraiment très belle, peut-être un peu trop d’ailleurs. Cela s’annonçait mal. La drague était une de mes techniques favorites et si je voulais avoir dans ma poche chaque hommes et femmes de cette appartement, il fallait automatiquement que j’élimine la concurrence OU que celle-ci soit de mon côté. Et avec elle je sentais que c’était presque perdu d’avance. Mais autant essayer, après tout, cela ne durerait que quelques jours.


- "Tu n'es pas morte récemment n'est ce pas ?"


Je n’avais pas cherché à cacher cet aspect là de moi, bien au contraire. Avoir plus d’un millénaire pouvait me rendre intéressante pour certaines personnes et j’avais eu cette sensation étrange que ce serait sans doute le cas pour ma chère et tendre colocataire.
J’avais aussi remarqué son tutoiement, chose dont je m’étais habituée petit à petit avec le temps. Les politesses du siècle dernier s’étaient vite fanées ces dernières décennies.


- "Et alors, tu fais quoi dans la mort ?"


Encore une question ? Je la regardai un sourcil levé et un sourire au coin des lèvres. Elle semblait tout aussi moqueuse que moi et aimait cette situation, ce jeu qui était en train de s’installer entre nous. Si tel était son désir, elle allait être servie. Après tout elle paraissait avoir déjà sa propre opinion de moi, alors autant la surprendre.
Je passai ma main dans mes cheveux, encore une fois, comme à mon habitude, et captai son regard du mien. Elle ne pourrait pas s’en détacher, il était bien trop perçant.


- "Non je ne suis pas morte récemment, c’est exacte. J’ai quitté le monde des vivants il y a 1222 ans me semble-t-il, à quelques jours près."


Je me rapprochai d’elle dangereusement la faisant reculer peu à peu près de la porte.


- "Autant dire, une éternité."


Je soufflai ces quelques mots laissant apparaitre un semblant de nostalgie aussi faux que ces doux sourires que je lui adressais. Notre "danse" continua un moment jusqu’à ce que son dos heurte doucement le mur de l’entrée. Je m’approchai encore un peu, avec sensualité et délicatesse et passai ma main sur une des mèches de ses cheveux, la lui plaçant derrière son oreille.

- "En ce qui concerne.. mes activités, je pourrais vous les montrer un jour si vous le désirez."

Je lui frôlais la joue sans la regarder, ce n’était qu’un jeu après tout et ce qu’elle pensait vraiment pour le moment, m’intéressait peu.
Je me reculai et retournai vers le salon. Je pivotai à nouveau vers elle avec une désinvolture des plus totales.

- "Oh, et vous ? "

Ce faux sourire, encore lui.


Pride

Terminé #6 le 01.04.17 15:51

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
× Pouvoir : Dealeuse d'émotions
× Logement : Duplex
× Métier : Bah dealeuse du coup :x
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1243
× Øssements 883
× Age IRL : 26 Féminin
× Inscription : 17/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le panda
× DCs : Andrea E. Darlington
Troubles in Paradise
http://www.peekaboo-rpg.com/t1306-teodora-war-to-the-east-pain-to-the-west http://www.peekaboo-rpg.com/t1314-teo-agnus-dei

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
42/100  (42/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
× Pouvoir : Dealeuse d'émotions
× Logement : Duplex
× Métier : Bah dealeuse du coup :x
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1243
× Øssements 883
× Age IRL : 26 Féminin
× Inscription : 17/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le panda
× DCs : Andrea E. Darlington
Troubles in Paradise
ft.
Shirleydevache
« You're a teaser, you turn 'em on »
Leave 'em burning and then you're gone.
Tout avec Eressëa était comme un jeu, elle avait joué le chaud et le froid et elle se mettait maintenant à la séduction. Malheureusement pour la rousse Teodora était peut être morte récemment mais était très difficilement manipulable, encore moins naïve ou sensible aux tentatives d'amadouement. Elle reculait alors qu'elle s'avançait, avait senti le mur dans son dos, elle était étonnée de croiser un spectre aussi vieux dans une colocation de l'agence, elle reculait parce qu'elle savait instinctivement que la jaune femme en face d'elle était bien plus dangereuse à sa manière que tous les fantômes qu'elle avait déjà pu croiser. Même si Teodora aimait le risque et les challenges il y avait dans cette danse à deux une ombre planante et la brune avait l'impression que dès qu'elle détournerait les yeux elle lui sauterait dessus. Elle ne s'était pas départie de son sourire, son masque éternel, sa protection contre tout. Elle la regardait avec toute l'attention qu'elle pouvait accorder à quelqu'un, la glace de ses pupilles sondant et attrapant tous les détails et les informations qu'elles pouvaient. Elle la regardait comme on regardait une curiosité, elle la regardait pour la comprendre, sourire en coin.

« Une éternité effectivement. »

Elle la laissait faire ce qu'elle voulait, tant qu'elle n'envahissait pas plus son espace personnel que ce qu'elle était déjà en train de faire, elle tiqua légèrement lorsqu'elle lui toucha les cheveux, c'était une habitude avec les gens ! Elle pencha la tête, une moue interrogatrice sur le visage alors qu'elle mentionnait ses activités sans lui en dire davantage. Sourire sardonique et ironique, rictus qui pique et qui veut tout dire sans rien en dire pour autant.

« Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que je risque d'y laisser pas mal de choses si je te laisses me les montrer comme tu le dis. »

Elle s'éloigne après une caresse sur sa joue qui lui fait froncer les sourcils alors que Teodora préfère rester adossée un moment là où elle est, n'entendant plus que sa voix qui lui retourne sa question. Elle a toujours du mal à clairement expliquer ce qu'elle fait pour vivre alors comme bien souvent elle allait sortir une phrase vague qui englobait globalement son pouvoir ou son secteur d'activité sans non plus bien permettre de cerner exactement ce que c'était. D'une part elle avait du mal à expliquer et d'autre part elle aimait bien ne pas divulguer trop d'informations la concernant trop vite, en bizarrement, encore moins à elle. Elle haussa les épaules, laissant ses talons claquer sur le sol alors qu'à son tour elle se dirigeait vers le salon, englobant la pièce du regard avant de venir se poser sur la rousse tandis qu'elle s'adossait  l'embrasure de la porte, proche de la sortie, sait-on jamais.

« Moi ? Oh moi je suis dans tout ce qui se rapproche plus ou moins des émotions »

Ouais autant dire qu'elle ne lui indiquait rien du tout mais qu'elle avait retourné la politesse et répondu à sa question. Dans un mouvement fluide elle s'était déjà redressée et contournait le canapé pour aller ouvrir le frigidaire et s'emparer de la première bouteille de jus de fruits qui traînait, s'en servant un large verre, ne poussant pas la chose jusqu'à boire à la bouteille, quand même. Elle la regarda voir si elle en voulait, mais évidemment elle n'arrivait pas à la déchiffrer alors elle remit la bouteille en place, la laissant faire ce qu'elle voulait.

« Ici c'est un peu chacun fait ce qu'il veut quand il veut donc je ne pense pas que tu auras trop de mal à thabituer. »

C'était plutôt le contraire, les autres qui allaient avoir du mal à s'habituer à elle. Enfin, « ce qu'il veut quand il le veut » valait pour presque tous les colocataires sauf le petit japonais qui s'évertuait à mettre un tant soit peu d'ordre dans le gros foutoir qu'était l'appartement Van Gogh. Elle aurait pu indiquer sa chambre à la nouvelle colocataire mais elle se doutait que de toute façon Eressëa choisirait où s'installer quoi qu'on lui dise alors elle lui laissa de nouveau le choix, bien que de toute manière il était parfaitement impossible qu'elle s'installe dans la sienne.

Terminé #7 le 05.04.17 14:51

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 30 Féminin
× Age post-mortem : 1222
× Avatar : Poison Ivy - DC Comics
× Croisée avec : Un Athéris, un serpent.
× Logement : Viens
× Métier : Femme d'affaire, entre autres.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 235
× Øssements 508
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : R
× DCs : Ael Shanks, Sen Ashitaka
chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t1468-c-est-moi-la-belle-eressea#28006/www.peekaboo-rpg.com/t1468-c-est-moi-la-belle-eressea#28006 http://www.peekaboo-rpg.com/t1583-erefkieobvkcnjf

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
60/100  (60/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 30 Féminin
× Age post-mortem : 1222
× Avatar : Poison Ivy - DC Comics
× Croisée avec : Un Athéris, un serpent.
× Logement : Viens
× Métier : Femme d'affaire, entre autres.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 235
× Øssements 508
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : R
× DCs : Ael Shanks, Sen Ashitaka
chimère
Two girls, one cup.



- "Moi ? Oh moi je suis dans tout ce qui se rapproche plus ou moins des émotions"

Intéressant. J’avais rencontré beaucoup de nécromanciens durant ma vie, beaucoup ayant des pouvoirs tout aussi différents les uns des autres. Mais les émotions.. Je ne connaissais qu’une personne "travaillant" la dedans. C’était Philip. Je ne savais pas ce qu’il était devenu après toute notre histoire mais j’étais sûre d’une chose c’est qu’être en rapport avec les émotions était à la fois difficile mais surtout un atout énorme dans mes affaires. Il m’avait tant aidé. Peut-être pourrais-je alors me servir de Teodora. Ou du moins faire de ces émotions quelque chose pouvant me servir.
Mon attitude changea directement et je devins alors un peu plus sérieuse, un peu plus moi.

Toujours près de mes bagages, elle en profitait pour se rendre à la cuisine et se prendre quelque chose à boire. Je le remarquai mais n’en fis pas vraiment cas. Elle me regarda un instant mais à vrai dire j’étais légèrement perdue dans mes pensées, dans cette époque, sur Philip, sur ses pouvoirs, sur ce métier que semblait faire Teodora. J’avais besoin d’en savoir plus. Peut-être pouvait-on un jour se retrouver à travailler ensemble. Enfin je ne devais pas trop m’avancer non plus.

- "Ici c'est un peu chacun fait ce qu'il veut quand il veut donc je ne pense pas que tu auras trop de mal à t’habituer."

Je la fixai alors, sortant de ma tête un instant et la hochai afin de lui signifier que j’avais compris. Je regardai alors l’appartement, sans un mot. Je n’étais plus la Ere qui avait joué avec elle un instant, non j’étais moi, juste un instant, pensant davantage à mon passé et à mon avenir qu’à ce présent. Je me passais les mains sur le visage et replaçai mes cheveux doucement avant de me rapprocher de mes valises sans un mot. J’allais m’installer et voir ce qu’il se passerait après.

J’aimais cette appartement, malgré le foutoir que je leur ferai vite ranger, j’aimais cette ambiance. J’allais sans doute aimer ma futur chambre. Au pire, pour le temps que j’allais rester cela n’allait pas être si horrible.
Je me rendis donc vers le couloir qui devait mener aux chambres. Je n’aimais pas le bruit et je préférais rester tranquille en réalité. Je me dirigeai donc vers la dernière pièce du couloir. Je mis la main sur la poignée et ouvris alors la porte.
En quelques secondes une petite masse maronnée me passa entre les jambes et me fit lâcher mes affaires. Je fronçai les sourcils et la vit rejoindre à toute vitesse ma colocataire. En le fixant je me rendis compte alors qu’il s’agissait d’un petit marcassin. À force plus rien ne me surprenait de toute manière. Je le regardai faire le fou devant Teo et me retournai vers la pièce que je venais d’ouvrir, j’y entrai sans vraiment faire attention à ce qu’il y avait à l’intérieur. Après tout je pouvais faire bouger mes colocs dans d’autres chambres sans soucis.

Je fermai la porte derrière moi et regardai plus attentivement la pièce. Ok, de toutes celles qu’il y avaient, il avait fallu que je choisisse une chambre avec un lit double. Lit double qui signifiait soit un couple, soit quelqu’un ayant payer le prix fort pour son indépendance. Bon je devrai sans doute changer de pièce. tant pis.  

Pride

Terminé #8 le 07.05.17 21:20

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
× Pouvoir : Dealeuse d'émotions
× Logement : Duplex
× Métier : Bah dealeuse du coup :x
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1243
× Øssements 883
× Age IRL : 26 Féminin
× Inscription : 17/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le panda
× DCs : Andrea E. Darlington
Troubles in Paradise
http://www.peekaboo-rpg.com/t1306-teodora-war-to-the-east-pain-to-the-west http://www.peekaboo-rpg.com/t1314-teo-agnus-dei

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
42/100  (42/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
× Pouvoir : Dealeuse d'émotions
× Logement : Duplex
× Métier : Bah dealeuse du coup :x
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1243
× Øssements 883
× Age IRL : 26 Féminin
× Inscription : 17/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le panda
× DCs : Andrea E. Darlington
Troubles in Paradise
ft.
Shirleydevache
« You're a teaser, you turn 'em on »
Leave 'em burning and then you're gone.
Au final Teodora avait du mal et se méfiait toujours plus quand on la questionnait sur ce qu'elle faisait, quand la discussion s'orientait sur ses occupations et pas la même occasion, sur son pouvoir. Elle n'aimait pas parce qu'elle savait à force, elle connaissait cet intérêt que ça suscitait, elle reconnaissait entre mille l'éclat intéressé dans les yeux de ses interlocuteurs. Et s'il y avait bien une chose qu'elle n'aimait pas Teodora, c'était d'être utilisée, tant que l'intérêt était mutuel, qu'elle en retirait quoi que ce soit de bénéfique pour elle, que c'était clair qu'ils se servaient l'un de l'autre ça passait. Mais le problème à l'intérêt des gens c'était bien qu'ils allaient forcément essayer de la rouler à un moment ou à un autre et si elle s'était méfiée de la jeune femme face à elle instinctivement c'était bien parce qu'elle la sentait particulièrement intelligente et fine et qu'elle voulait éviter à tout prix un affrontement direct d'intérêts, elle savait qu'elle tenterait plutôt de privilégier la collaboration, elles n'en étaient pas là cependant et après avoir hoché la tête de compréhension elle suivi des yeux la rousse qui ouvrait une porte du couloir. La brune ne pouvait pas voir d'où elle était quelle porte la nouvelle colocataire avait décidé d'ouvrir mais le bruit rapide des sabots glissants dans une course folle sur le parquet la renseigna bien vite et en quelques secondes la minuscule boule de poils marrons se collait déjà à sa jambe en lui faisant une fête pas possible, heureux d'être en liberté à nouveau.

Elle se penchait déjà pour le prendre dans ses bras, trouvant naturellement une position confortable pour lui comme pour elle, elle commençait à avoir l'habitude de le tenir aux creux de ses bras nus. Le grattouillant mollement sur le dessus du crâne ce n'est que lorsqu'elle entendit la porte se fermer qu'elle s'avança dans le couloir, laissant du temps à Erëssea pour comprendre tranquillement qu'elle ne pouvait pas dormir là et ressortir. Il n'y avait qu'un lit, et même s'il était plutôt vide depuis quelques temps elle n'avait pas envie pour autant de dormir collée à la rousse. Déposant de nouveau le marcassin au sol, qui restait malgré tout collé à ses chaussures, elle ouvrit la porte de sa chambre avec un sourire en coin, l'autre nécromancienne semblait déjà avoir compris.

« C'est ma chambre ici, désolée il va falloir jeter ton dévolu sur une autre pièce. »

Elle n'avait pas spécialement envie de préciser si elle y était seule ou pas, ne serait ce que parce qu'il restait des vêtements masculins par terre et qu'elle pouvait facilement le deviner et d'autre part parce qu'elle ignorait s'il allait ne serait-ce que revenir. Et elle n'avait pas réellement envie de réfléchir à la question, parce qu'elle sentait très bien que ça lui faisait mal et qu'elle ne voulait pas connaître la réponse à cette question. Elle haussa les épaules, reportant ses yeux glace cernés de noir pétrole sur la rousse.

« Avec les allées et venues, les arrivées et les départs il y a souvent des chambres totalement vides, mais je n'ai pas le souvenir desquelles, tu devrais bien en trouver une. »

Elle profita d'être dans sa chambre pour saisir une paire de boucles d'oreilles pendantes sur sa coiffeuse, les enfiler et rectifier son trait de rouge à lèvres discret avant de quitter la pièce, laissant l'autre femme aller à son rythme, elle pouvait bien fouiller elle s'en fichait, elle savait du premier coup d’œil reconnaître ses affaires et ne s'inquiétait pas d'en perdre ou de laisser la rousse porter les siennes. Le marcassin toujours sur les talons elle rejoignit le salon où elle attrapa un de ses sac à mains qui traînaient pour y jeter tout son bordel nécessaire. Ses clefs, son rouge à lèvres, ses papiers, son portefeuille, ses clefs de voiture et de bureau, un miroir de poche, son taser. Déposant l'objet sur la petite table elle se dirigea dans la salle de bain, donnant un dernier coup de brosse dans ses cheveux, regardant l'heure, il lui restait encore un peu de temps avant d'avoir à partir, elle devait passer à plusieurs endroits mais elle ne se donnait jamais d'horaires précis.

« Tu connais un peu le Tokyo des morts ? Tu as besoin de quelque chose ? »

Tant qu'à faire elle pouvait bien la déposer en ville si elle le désirait, bizarrement à ses yeux c'était tout autant de temps qu'elle ne passerait pas forcément à fouiner dans ses affaires et puis, c'était également une manière de garder des relations cordiales avec ses colocataires.

Terminé #9 le 29.05.17 10:05

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 30 Féminin
× Age post-mortem : 1222
× Avatar : Poison Ivy - DC Comics
× Croisée avec : Un Athéris, un serpent.
× Logement : Viens
× Métier : Femme d'affaire, entre autres.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 235
× Øssements 508
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : R
× DCs : Ael Shanks, Sen Ashitaka
chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t1468-c-est-moi-la-belle-eressea#28006/www.peekaboo-rpg.com/t1468-c-est-moi-la-belle-eressea#28006 http://www.peekaboo-rpg.com/t1583-erefkieobvkcnjf

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
60/100  (60/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 30 Féminin
× Age post-mortem : 1222
× Avatar : Poison Ivy - DC Comics
× Croisée avec : Un Athéris, un serpent.
× Logement : Viens
× Métier : Femme d'affaire, entre autres.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 235
× Øssements 508
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : complète
× Surnom : R
× DCs : Ael Shanks, Sen Ashitaka
chimère
Two girls, one cup.


J’avais bien compris que cette chambre n’était pas accessible. J’hochai la tête sans vraiment lui répondre, lui montrant juste que j’avais entendu ses quelques paroles inutiles. Elle s’éloigna ensuite, le petit cochon toujours dans ses pattes.

Je continuai alors ma visite, ouvrant alors plusieurs chambres. Toutes semblaient être occupées par au moins une personne, ce qui ne me plaisait pas des masses en réalité. Je n’avais aucune envie d’habiter ici et encore moins de partager une pseudo intimité avec qui que ce soit d’autre que moi-même. J’avais de quoi vivre une semaine à l’hôtel, le temps de faire le transfert d’argent entre mes comptes bancaires étrangers et celui présent au Japon. Je n’étais pas coincée ici avec tout ce petit monde mais au niveau administratif je devais au moins signifier une adresse à l’agence durant une semaine. Je posai donc mon sac dans une des chambre. Elle était assez spacieuse et la personne vivant dedans devait soit être très ordonnée soit totalement absente car rien ne trainait et c’était tant mieux.

Je posai mon sac au pied du lit et retournai dans le salon afin de me servir un grand verre d’eau. Au même moment Teodora revint dans la pièce, un peu plus apprêtée que précédemment. Je bu une gorgée.

- "Tu connais un peu le Tokyo des morts ? Tu as besoin de quelque chose ?"

Il était clair qu’on ne s’appréciait pas et pourtant elle faisait des efforts pour que tout soit cordial entre nous. J’aimais cette intelligence là. Je lui rendais alors l’appareil sans aucune arrière pensée, pour une fois.

- "J’ai connu Tokyo il y a des centaines d’années à vrai dire. Tu te doutes bien que cela à quelque peu changé.."

Pour ce qui m’était nécessaire, en réalité j’avais simplement besoin de faire le tour de mes contacts et qui sait qu’ils étaient nombreux. Il fallait que je montre que j’étais de retour et donc, pour cela, rien ne valait un petit détour à Kabukichô. Ce quartier était parfait pour passer rapidement dire bonjour et signifier ma présence. Teodora semblait être une femme intéressante et j’avais envie qu’elle voit en moi quelqu’un de sérieux finalement. Étrangement je sentais en elle quelque chose pouvant m’être utile dans le business, et je n’allais pas laisser passer ça. Je la regardai alors un peu plus sérieusement et décidai finalement d’être plus professionnelle avec elle, plus vraie dira t-on.

- "Écoutes Teodora, nous sommes partie sur de mauvaises bases j’ai l’impression. Je vis dans ce monde depuis des lustres et j’ai connu des choses pouvant tuer un mort crois moi. Je ne suis pas quelqu’un de sympathique, loin de là. Mais j’ai des contacts et les affaires sont une priorité à mes yeux. Tu sembles être intelligente, un peu trop peut-être ce qui te rend difficilement manipulable mais je pense que nous pourrions travailler ensemble dans un futur proche. Je ne te propose pas une amitié car je n’ai pas d’ami et je n’en veux pas, mais si tu désires des contacts, gagner un peu d’argent ou autre, saches que je suis la bonne personne pour cela." Je lui tendis alors ma carte. "Je te laisse mes coordonnées. Je serais au Conrad pour toute la semaine. En attendant je vais faire un tour à Kabukichô, quelques uns de mes "partenaires" s’y trouvent encore parait-il."

Je pris mon sac sur mon épaule et la regardai alors.

- "Tu peux venir si tu le souhaites ou bien continuer ta vie comme si de rien n’était. À toi de voir."

Je pris mes clefs et m’avançai vers la porte.

Pride

Terminé #10 le 04.07.17 14:34

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
× Pouvoir : Dealeuse d'émotions
× Logement : Duplex
× Métier : Bah dealeuse du coup :x
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1243
× Øssements 883
× Age IRL : 26 Féminin
× Inscription : 17/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le panda
× DCs : Andrea E. Darlington
Troubles in Paradise
http://www.peekaboo-rpg.com/t1306-teodora-war-to-the-east-pain-to-the-west http://www.peekaboo-rpg.com/t1314-teo-agnus-dei

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
42/100  (42/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 21 Féminin
× Age post-mortem : 22
× Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
× Pouvoir : Dealeuse d'émotions
× Logement : Duplex
× Métier : Bah dealeuse du coup :x
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1243
× Øssements 883
× Age IRL : 26 Féminin
× Inscription : 17/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le panda
× DCs : Andrea E. Darlington
Troubles in Paradise
ft.
Shirleydevache
« You're a teaser, you turn 'em on »
Leave 'em burning and then you're gone.
Ce qui se tramait entre elles deux n'était plus une aversion mutuelle mais plus de la méfiance, une sorte de concurrence qui s'était installée sans que Teodora n'en sois pleinement consciente, elle savait juste que ça faisait vibrer ses nerfs et qu'à la longue, ça allait être épuisant. Teodora savait toujours reconnaître le talent et l'intérêt en quelqu'un, et elle savait instinctivement qu'Eressëa en avait plus que n'importe qui qu'elle avait déjà pu rencontrer. Un fin sourire glissa sur ses lèvres peintes en rouge, les yeux intéressés, manifestement elle préférait l'attitude de la rousse à ce moment là, son changement de ton lui plaisait plus et permettait à ses oreilles d'écouter plus attentivement ce que la créature divine en face d'elle semblait vouloir lui dire. Elle la regardait attentivement, se donnant le temps de considérer ce qu'on lui proposait et de peser le pour et le contre, entre les intérêts que ça représentait mais également la proximité rien que dans le travail qu'elle devait lui accorder.

Elle penchait la tête sur le côté, hochant finalement du bonnet en récupérant du bout des doigts la carte qui lui était tendue, y jetant un coup d’œil avant de la ranger dans son sac, pour une fois qu'elle rangeait quelque chose, ne voulant pas la perdre non plus. Son sourire faux revenant, mais plus accessible et moins moqueur.

«  Ok. Je sais reconnaître les atouts quand ils me tombent sous le nez, je serai une imbécile si je refusais ne serait-ce que cette possibilité. »

Elle enfila son sac sur son épaule, se préparant à sortir tout en réfléchissant à la proposition de la rousse mais si elle allait voir ses « partenaires » comme elle les appelait alors Teodora préférait ne pas s'en mêler, il était un peu tôt pour ça et comme l'avait si bien fait remarquée sa jolie interlocutrice, elle avait des années derrière elle et elle ne doutait pas que même si ça avait changé, Eressëa saurait parfaitement se faufiler dans la ville sans qu'elle n'ait à la conduire.

Elle se pencha vers la table dans l'entrée, saisit un stylo et nota rapidement son numéro de téléphone portable avec son nom écrit en européen et en caractères japonais avant de le tendre à la jeune femme, se dirigeant vers la porte.

« Tu peux m'appeler si tu as besoin de quelque chose, ou si tu penses que je pourrais t'être utile. On verra bien ce qu'on peut faire. »

Sachant qu'elle n'arriverait pas à se débarrasser du cochon qui couinait dans ses jambes, elle se baissa pour le saisir sous le bras, attrapant la laisse au passage, tant pis, elle allait l'emmener et puis de toute façon, le hibou était déjà sorti. Un dernier sourire en coin pour la nouvelle colocataire avant de faire claquer ses talons dans le couloir jusqu'aux ascenseurs.