Terminé #1 le 08.03.17 23:46

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1677
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1677
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire




Une nouvelle pétale tombée


Une belle journée de mars. Qu'est-ce qu'il y avait de mieux à faire qu'aller à l'allée des cerisiers? Alex s'était décidé de sortir de son lit douillet ce matin là pour se préparer. Après avoir inspecté le frigo, il sortit les restes pour les cuisiner. Il alluma la cuisinière et commença à cuisiner. On lui disait souvent qu'il ne ressemblait pas au type de mec qui cuisine et encore moins celui qui faisait des bentos. Un américain fouteur de troubles ne correspondait sûrement pas au stéréotype de celui qui aime cuisnier. Cependant c'était une des choses dont il était particulièrement bon depuis son vivant. Il cuisinait souvent pour sa sœur et sa mère depuis son enfance. Cette passion ne l'avait pas quitté. Une bonne odeur de sauce soja et de gingembre se répandit dans l'appartement. En un rien de temps, son bento était près. Il prit les premières choses qui lui vinrent à la main, un haut noir et un jean troué, pris un sac à dos pour ranger son déjeuner et sortit de chez lui.

Ce jour là, les fleurs de cerisiers n'avaient pas encore éclos. Des bourgeons roses sortait leur tête en présage du spectacle futur. L'allée était plutôt vide pour une fois. En général cette allée était bondé de monde. Les japonais raffolaient des hanamis et se pressaient en masse lors de leur floraison. Les tokyoïtes restait là, jour et nuit pour fêter le printemps, mangeant, buvant, chantant, dansant jusqu'à que toute les fleurs soient tombé au sol. Alex appréciait cet événement particulièrement. Cependant, le calme matinale de cette journée était la bienvenue pour le roux.  Il pris le temps d'observer les alentours, appréciant l'atmosphère paisible du coin. Il se promena lentement, observant ces arbres avec les bourgeons, impatient de voir la floraison de cette année.

Le roux s'assit sur un banc près d'un cerisier. Un vent frais passa entre les branches de l'arbre. Alex était content d'avoir pris son haut à manche à longue. Il était évident que les fleurs ne veulent pas encore sortir leur tête avec ce vent. Elle s'envolerait en rien de temps. Les fleurs ressemblaient beaucoup aux vivants. Elles se préparaient pendant tout l'hiver pour fleurir de leur beauté à l'arrivée du printemps. Puis, elles tombaient au sol, une par une, laissant juste des pétales. Et le spectacle se répétait encore et encore. Les humains étaient pareille. Il se préparaient pour leur vie et essayait de briller, d'être heureux. Puis la faucheuse arrivait tel le vent pour s'emparer de leur vie. Il aperçut alors un arbre un peu plus rose que les autres. L'arbre était en avance, les bourgeons étaient près à éclater et quelques fleurs avaient déjà oser fleurir. Alex se posa sur le banc à côté de l'abre. Il posa son sac et sortit son bento. Il s'essayait à la cuisine japonaise et il était assez content du résultat bento, même s'il était assez simple. Du porc au gingembre, des légumes sautés et du riz. Il piqua alors dans son repas, regardant le paysage devant lui.
Invité

Terminé #2 le 09.03.17 13:59

avatar
Invité
J'inspirais profondément. Je me sentais.. Vivante. L'étais-je réellement? Non. J'étais morte, mais je respirait comme si ce n'était pas arrivé, je sentais les odeurs des belles fleurs de cerisier, je voyais leur couleur rose flamboyante, je pouvais toucher leur pétales aussi douce que la soie, j'entendais le vent faire fit de sa voix, et je sentais le goût du printemps qui se profilait à l'horizon. Sur terre, pourtant, il faisait plus froid. Je m'en rappelle, c'était à peine il y a quelque jours, à peine. Je soupirai en secouant ma tête. Plus je me rappelais de mon vivant, plus j'avais envie de pleurer. Ma famille me manque. Et je dois aussi leur manquer. Je soupirai une seconde fois, et m'arrêtais vers le cerisier qui semblait être le plus propice à fleurir dans les jours qui suivent. Je regardais en l'air en m'y adossant. J'inspirai longtemps, avant de d'expirer tout aussi longuement. Mes cheveux d'un noir de jais flottais doucement au grès du vent, un vent doux, printanier. Je souris au pensant au futur. En avais-je vraiment? Ça a quelque chose d'excitant de ne pas savoir ce qu'on va faire dans les prochains jours. Moi qui aimait tellement mon quotidien, je me retrouve.. Dans.. Un monde parallèle, morte, vampire, sans avenir et je trouve ça.. Assez exaltant. Je m'étonne moi-même. Je rabaissais ma tête, regardait droit devant moi, croisant le regard d'un jeune homme en train de manger un bento. Il me disait vaguement quelque chose. Je me rendis compte qu'il n'y a vraiment pas d'âge pour mourir. On peut mourir n'importe où, à chaque instants, moments de notre vie. Ca peut aller d'un crise cardiaque, à un accident de voiture, pour aller à un meurtre.. Ou par un vampire, accessoirement. Je replaçais mes cheveux derrière mon oreille, en regardant les bourgeons de fleurs qui commençaient à fleurir doucement..

"C'est bientôt l'Hanami*.." Dis-je en souriant vaguement. J'aurais dû y aller avec ma meilleure amie, ainsi que deux autres amis à nous. Mon sourire disparut à ses pensées. Ils ne sont plus là.. Et je ne les reverrai peut-être jamais. Je fermais les yeux en ravalant mes larmes, me laissant glisser contre l'arbre, assise, genoux pliés sous mon menton. Tout me manque tellement. L'école, mes parents, ma famille, mes amis, ma ville, mon chien, mon chat.. Je ne les reverrai pas avant un moment. 17 ans.. C'est trop jeune pour mourir. Je passais ma main dans mes cheveux.. Et relevais la tête, les larmes pointant à mes yeux. Le jeune homme mangeait toujours, et regardais toujours en ma direction. Je cachais rapidement ma tête dans mes bras, sur mes genoux, et pleurais silencieusement, en me demandant si je pourrais retrouver ma vie d'avant.

Terminé #3 le 09.03.17 22:23

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1677
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1677
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire





Une petite figure marchait dans l'allée. En soit, elle n'avait rien de spécial, une asiatique aux cheveux noirs courts à l'apparence jeune. Rien de bien spécial. Pourtant ce n'était pas le cas pour Alex. Il l'avait ressentit au moment où il avait posé son oeil sur elle. Il la connaissait. Connaître être un bien grand mots. Il l'avait vu juste une fois, il y a quelques jours et Alex avait plutôt une bonne mémoire des visages. Son regard croisa le sien. Ses yeux bleus restèrent attachés au sien, vert. Elle décrocha le regard pour observer les fleurs. Cependant Alex lui continuait à la fixer. Elle était belle. Non pas que ces formes était attrayantes mais elle possédait un air de mélancolie, de fraîcheur, de vie. Quelque chose qu'il avait perdu depuis bien longtemps. Il avait tenu cette figure frêle entre ses bras. Il avait planté ces crocs dans cette chair blanche. Le goût de sa nourriture avait disparu pour être remplacé par celui du sang, de son sang. Il avait beau cuisiner tout les plats existants du monde, seul le sang rassasiait réellement sa faim. Le goût métallique de cette jeune fille avait coulé en lui. Ce n'était pas la première fois qu'il avait rencontré une personne qu'il avait mordu. Cependant jamais dans un laps de temps aussi rapide. Il n'avait aucune idée de comment réagir face à elle. Allait-elle essayer de se venger? Lui crier qu'il était un monstre et qu'elle voulait qu'il lui rende la vie?

Rien de tout cela n'arriva. Elle s'assailli par terre, son dos contre le cerisier, se tenant les bras comme pour se protéger. Décidément, il ne comprenais rien. S’asseoir devant son meurtrier. Qui ferait une chose pareille? Ou peut-être qu'elle ne l'avait pas reconnu? Elle ne savait juste pas qu'elle se trouvait en face de son meurtrier? Cette jeune fille n'avait aucun sens de survie. Enfin, elle était déjà morte donc ça ne lui servirait pas à grande chose. Il pensa alors à celui qu'il l'avait mordu. Est-ce qu'il s'était croisé aussi, sans savoir qu'ils étaient connecté par le sang? La fille releva ses cheveux et le roux put apercevoir des larmes. Elle pleurait, devant un inconnu. Cette fille dépassait toute sa logique. Il sentit alors une pointe de culpabilité en lui. Il était la raison de ces larmes. Elle aurait pu être heureuse, vieillir lentement mais il lui avait volé son futur. Il ne voulait pas sentir ses sentiments. Ils les avaient enfoui en lui il y a bien longtemps, pour ne plus y penser. Malgré tout, cette jeune fille avait réussi à les faire remonter.

Le roux se leva. Il ne voulait plus rester là à l'observer. Elle ravivait en lui ces sentiments contradictoires. Il aurait pu l'ignorer et partir. Sa curiosité débordante et son envie de jouer avec la demoiselle l'avait aussi envahi. Il s'approcha d'elle et s'accroupit. Malgré cela, leur différence de taille lui demander de baisser la tête pour voir le haut de sa tête enfouie. Il enfonça son doigt juste en dessous de sa cote droite. Il n'avait pas enfoncé très fort, juste assez pour que la jeune le ressente bien. Il voulait voir si elle allait sursauter ou s'énerver contre lui.

"Hey. Tu t'appelles comment?"

Toutes ces actions n'étaient sûrement pas les plus approprier pour réconforter une fille en pleurs. Cependant, il ne voulait pas toucher le sujet de ces pleurs. De son point de vue, il trouvait qu'il n'avait pas le droit de lui faire ça. Il devait au moins lui laisser sa dignité. De plus, il n'aimait pas voir les femmes pleuraient. Ils en avaient trop vus. Sans aucun commentaire sur son état, il lui montra un sourire chaleureux mais toujours avec cette pointe de malice bien à lui. C'était sa façon à lui de la distraire, parce que distraire, faire rire, c'était sa spécialité.

Il repris alors ses baguettes pour piquer dans son bentô. Après plusieurs secondes où il réfléchit, il se décida à prendre le poulet au gingembre. Sans prévenir, il fourra alors les baguettes dans la bouche de la jeune fille.

"T'aimes?"


Invité

Terminé #4 le 10.03.17 0:53

avatar
Invité
Je regardais ma peluche dans ma main droit, qui restais accroché via un petit lacet. J'aime cette peluche, mais morte, je l'ai encore sur moi. Le jeune roux se leva, et s'approcha de moi. Je ne compris pas tout de suite pourquoi, mais je compris bien vite que mes pleurs, certes silencieux, avaient du l'avertir et il s'était donc sentit obliger de me réconforter.. S'il parlait une langue bizarre? Si ça ce trouve il va parler allemand, je ne vais rien comprendre! Réfléchissant, je ne le sentis pas approcher, et me toucher les côtes afin de faire valoir sa présence.

"Hey. Tu t'appelles comment?"

Je le fixais. J'avais compris, il parle Anglais. Je soupirais discrètement de soulagement de le comprendre, j'avais eu très peur de ne pas pouvoir lui répondre que par des mimes. Je séchais mes larmes en vitesse, pleurer devant un inconnu, quelle impolitesse!

"Je m'appelle Masae." Prononçais-je dans un anglais que j’espérai ne pas être trop mauvais.

Il essayait probablement de me faire penser à autre chose. Il a du deviner que j'étais morte il n'y a pas si longtemps, et que je regrettais peut-être mon vivant. Il sourit chaleureusement, comme si mes yeux n'était pas bouffis et rouge, et que je n'avais pas les traces des larmes sur mes joues. Cet homme est vraiment très gentil.. Et j'ai vraiment l'impression de le connaitre.
Il regarda son bentô, avant de prendre à ce qui ressemble à du poulet. Il me le mit dans la bouche sans préavis.

"T'aimes?" demanda-t-il avec une pointe de curiosité.

En premier lieu, je mâchais. Je n'allais pas lui répondre la bouche pleine, et lui postillonner au visage. En plus son bout de poulet trop gros, j'ai du mal à mâcher. J'avale avec difficulté du au gros bout qu'il m'a donner, avant de le complimenter:

"Oishi! Mais cela manque peut-être d'un peau de.. Sauce? Je le trouve sec.. Après c'est mon avis.." Dis-je en rougissant de m'être exclamée dans ma langue de la sorte.

Je pris mon doudou dans mes bras, et le regardais, le détaillant correctement. Je suis persuadée de l'avoir déjà vu.

'Dis... Ne nous sommes-nous pas déjà rencontrés, dans une autre vie? J'ai vaguement l'impression de te connaître.." Lui demandais-je, vaguement préoccupée. Je secouais soudainement la tête, changeant d'avis:

"Laisse tomber.. Ce doit-être mon imagination qui me joue des tours.. La mort ne me réussit pas.." Dis-je en rigolant, les larmes revenant au coins de mes yeux sans que je ne puisse rien faire. Je me sentais tellement.. Misérable. C'est le mot. J'ai l'impression d'avoir été largué dans un terrain hostile assez chaleureux tout de même. J'aimais, et en même temps je n'aimais pas cette situation. J'aimais le nouveau, de temps en temps, malgré l'amour de mon quotidien, ça ne fais pas de mal. Mais je regrettais ma famille, mes amis.. J'avais un peu peur, tout en étant très excitée de ce qui ce passera dans le futur proche.

Terminé #5 le 10.03.17 16:00

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1677
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1677
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire





Sa réaction était plate. Il n’avait aucun autre mot pour décrire. Elle n’avait ni sursauté, ni crié ni rien. Elle avait juste levé la tête, le fixant puis laissé échapper un petit soupir. Alex s’attendait à plus. N’avait-elle donc aucun sens du danger ? Un étranger venait de l’aborder en lui touchant les côtes et tout ce qu’elle faisait c’était ça. Il comprenait pourquoi elle avait été si facile à approcher de son vivant et était devenu son repas par conséquences. Son rythme habituel était en déroute devant cette absence de réaction. Il aurait voulu avoir plus de réaction de sa part. Son petit démon farceur ne pouvait se contenter de ça. Et il comptait bien y arriver.

"Je m’appelle Masae"

La jeune lui répondit dans un anglais avec un accent japonais. Il lui avait parlé en anglais inconsciemment mais il était bien évident qu’elle était japonaise. Cependant son anglais n’était pas des plus horribles. Il avait entendu des horreurs, des boucheries de l’anglais au fil des années. Il s’attendait à pire de la contrée japonaise qui n’était clairement pas réputée pour un bon accent anglais.

Alex n’était pas sûr pourquoi il lui avait donner à manger. Le prédateur qui nourrissait sa proie, ça pouvait se faire. Mais après l’avoir mangé ? Sûrement pas. C’était complétement déjanté. Le roux se demandait ce qu’il faisait. Même lui ne comprenait pas ses propres actions et le siennes étaient encore plus bizarres. Il abandonna son envie de comprendre et se laissa entraîner par le flot des évènements comme il faisait si souvent.

"Oishi! Mais cela manque peut-être d'un peau de.. Sauce? Je le trouve sec.. Après c'est mon avis.."


Le sourire d’Alex s’agrandit en entendant la réponse. Il fallait qu’il arrête d’être surpris par chaque réactions de la jeune fille. Il n’y avait rien d’étonnant dans leur conversation. Lui le roi des farceurs et des conneries ne pouvait pas être surpris par une jeunette. L’absurdité de la situation lui tournait un peu à la tête. Cependant sa réaction était une surprise agréable. Il aimait quand on appréciait sa cuisine. Cela lui rappelait des mémoires d’antan presque oubliées où il vivait encore avec sa famille. Elles aussi, elles lui disaient franchement ce qu’elles pensaient de sa cuisine. L’honnêteté des commentaires permettait toujours de s’améliorer. Pourquoi lui rappelait-elle sa famille ? Elle ne leur ressemblait pas du tout. Elles n’auraient sûrement pas rougis de cette manière-là. Et pourtant… Il lui lança un Thank you tout en riant de sa réaction enfantine de la jeunette serrant sa peluche dans ses bras.

'Dis... Ne nous sommes-nous pas déjà rencontrés, dans une autre vie? J'ai vaguement l'impression de te connaître.. Laisse tomber.. Ce doit-être mon imagination qui me joue des tours.. La mort ne me réussit pas.."

Le roux éclata dans un fou rire en l’entendant. Elle avait tapé dans le mile. La japonaise n’était pas si naïve que ça en fin de compte. Au moins elle se rappelait vaguement de lui. Comment régirait-elle si  seulement elle savait ? Alex ravala sa curiosité dans ses rires. Il n’aurait pas du rire de cette façon alors qu’il était son meurtrier. La culpabilité lui pinçait le cœur mais il décida de l’ignorer complétement. Cette Masae était décidemment trop amusante. Son œil brilla comme s’il avait trouvé un trésor et elle en était un de son point de vue.

"C’est la pire phrase que tu puisses dire pour draguer quelqu’un, tu sais ?"

L’américain lui parla cette fois-ci dans un japonais parfait avec juste une pointe d’accent qui le trahissait. Elle serait sûrement plus à l’aise dans sa langue natale. Alex avait réussi à se défaire de son fou rire mais il continuait à rire intérieurement. La situation n’était-elle pas hilarante ? Il était le seul à comprendre à l’ironie du destin.

"Peut-être bien qu’on s’ait rencontrer dans un autre vie?"

Alex susurra dans un air mystérieux. Son visage s’était penché sur la gauche, sa joue se lovant dans le creux de sa main gauche. Il joua inconsciemment avec le fil qui tenait son cache-œil noir tout en faisant un sourire rempli de sens caché. Il était trop tôt pour lui révéler quoi que ce soit. S’il avait le courage de lui révéler chuchota une voix dans sa tête. Il ne pouvait pas lui dire. Elle aurait été traumatisée de se retrouver devant son assassin quelques jours après sa mort. Il ne fallait pas trop la brusquer. Et en plus ça lui aurait enlever son plaisir. Des sentiments et des pensées opposés tournaient dans sa tête sans trouver d’issues réelles.

"La mort ne te réussit pas ? Qu’est-ce que tu en sais ? Tu l’as essayé au moins ?"

Le roux posa délicatement sa main sur la tête de la japonaise. Il pouvait sentir la douceur de ses cheveux noirs de jais dans sa paume. Il releva la tête de la jeune doucement pour qu’elle le regarde droit dans son œil. Il lui sourit plus gentiment qu’à son habitude. Il lui devait bien ça, lui donnait de l’espoir, lui qui le lui avait arraché.


Invité

Terminé #6 le 11.03.17 17:42

avatar
Invité
Je le regardai éclater de rire. Il avait un beau rire, cristallin, qui mettait de bonne humeur immédiatement. Je me mis à rire par la suite, un peu plus discrètement. J'avais au moins réussis à le faire rire.

"C’est la pire phrase que tu puisses dire pour draguer quelqu’un, tu sais ?" Dit-il, en parlant cette fois-ci japonais.

Il avait un bel accent. Néanmoins, subsistait quelques erreur de prononciation, que je  ne comptai pas. Après tout, il avait fait l'effort de me parler dans ma langue natale.

"Mince, moi qui comptait t'avoir dans ma poche.." Ne pus-je m'empêcher de dire, rigolant devant son air pince-sans-rire.

"Peut-être bien qu’on s’est rencontré dans un autre vie?" Dit-il, avec une pointe de mystère. Je fronçais d'abord les sourcils, puis sourit, il devait sûrement être ironique et s'amuser à me faire douter.

"Peut-être, tout est possible après tout." Dis-je avec le même ton, remplit de mystère.

"La mort ne te réussit pas ? Qu’est-ce que tu en sais ? Tu l’as essayé au moins ?" Dit-il en posant par la suite sa main sur ma tête, me relevant ensuite la tête , regardant dans ses- son œil. Il sourit d'un air angélique, très gentil, prouvant sa bonté. Je souris de même, avec délicatesse.

"On peut essayer la mort comme un pantalon?" Demandais-je en blaguant, rigolant de ma propre blague pourtant des plus nulles.

"Disons que..." repris-je avec un air plus sérieux, réfléchissant alors. "Pour être ici, il faut être mort, ne? Donc... Oui je l'ai essayé.. D'un certaine façon. Cependant-

Je m'arrêtais soudainement en grimaçant, me massant la gorge par la suite. Je sais ce que c'est.. L'homme que j'ai vu quand je suis morte me l'avait expliquer.

"Quand tu seras tiraillée par la soif, ta gorge brûlera et tes canines pousseront. Il sera alors temps pour toi d'aller te nourrir. Cela devrait arriver dans quelques jours, comme tu ne t'ai jamais nourris. Tu es morte le 6 Mars.. Donc, tu devrais avoir faim dans à peine 3-4 jours, tout au plus.

Cela faisait 5 jours, j'avais tenue un jour de plus. J'évitais le regard du jeune homme. Je ne voulais pas lui faire peur. Mes yeux me brûlait, temps cela faisait mal. Mes canines sont en train de pousser, et je ne peux rien faire appart me cacher dans les bras et souffrir en silence, en espérant que le jeune homme s'en aille sans demander son reste.[/b]

Terminé #7 le 11.03.17 20:19

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1677
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1677
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire





Un sourire innocent. Un sourire dangereux. Une vérité simple. Un tourbillons de mensonges. L’interaction humaine était toujours synonyme de malentendu. Ce n'est que de cette façon là que le monde peut communiquer. Puis un jour, en se prenait la vérité en pleine façon. Mais ce n'était pas pour aujourd’hui.

"Mince, moi qui comptait t'avoir dans ma poche.."

La petite pleurait tel la fin du monde quelques minutes auparavant. Maintenant elle était là en train de lui retourner sa blague. Il fallait dire que ce changement était intéressant à observer. Non pas que ce soit étrange ou rare. Alex était aussi l'un de ceux qui peuvent changer d'une émotion à une autre en une seconde. Avec lui, c'était beaucoup plus mécanique alors qu'avec elle, c'était naturel. Il savait que les asiatiques avaient une apparence plus jeune que les caucasiens. Malgré cela, il eut l'impression de se retrouver devant une enfant. Un enfant où on était encore honnête avec soi-même. Et la peluche n'aidait pas à se persuader qu'elle était bien une adolescente. Elle n'était juste pas une petite qui se laissait bercer les choses autour d'elle. Elle pouvait répondre. Et le roux préférait ça.

"Peut-être, tout est possible après tout."

Masae lui répondit dans un ton similaire que le sien. Mais le vampire savait qu'elle ne faisait que l'imiter. Il lui avait balancer un indice à la figure. Sauf qu'elle n'avait pas saisi une once de ce que ses paroles voulaient vraiment dire. Tout son être était envahi par un fou rire qu'il dissimulait à la jeune japonaise. Il s'extasiait à la voir, lui répondre comme deux amis feraient. Elle était tel un papillon, volant au gré de ses envies sans savoir que ses ailes étaient déjà coincé dans les fils de l'araignée qu'il était.

"On peut essayer la mort comme un pantalon?"

Elle était définitivement marrante avec ces répliques. Il n'y avait jamais pensé de cette façon. Est-ce que la vie était un vêtement qu'on jetait à sa mort, juste pour se changer dans un autre? Non, on pouvait jamais jeté réellement les vêtements de sa vie passée. Elle restait collé sur la peau sans vouloir te lâcher. Et tout le monde apprenait à vivre avec. Le roux savait que jamais il n'abandonnerait ces vêtements de sa vie, il étaient trop précieux pour qu'il puisse le jeter.

"Tel un pantalon, des chaussures, une robe. C'est toi qui choisis."

Oui, parce que sa mort, on pouvait la choisir comme on voulait. Lui, il avait choisi et il aimait celle là.

"Disons que... Pour être ici, il faut être mort, ne? Donc... Oui je l'ai essayé.. D'un certaine façon. Cependant-"

Masae s'arrêta dans sa phrase, touchant sa gorge du bout de ses doigts, un air souciant inscrit sur ses traits. Elle retourna dans sa propre bulle, le laissant seul à la regarder. Une étrange lueur était apparu dans ses yeux, une lueur bien familière. Il avait vu de nombreuses fois chez ses confrères. Il les avait vu, ces torches de prédateur brillant dans les prunelles, les siennes. Il était bien évident que sa soif l'attrapait. Elle ne devait pas bien comprendre ce qui se passait. C'était pareille pour lui quand il était tout juste arriver ici. Il n'avait rien écouter, personne pour le guider. Il se rappelait encore le visage de sa première victime. Il était encré en lui pour toujours. Il chassa de ses pensées ce vieux souvenir, ne voulant pas y penser en ce moment.

"Tu as soif?"

Cette soif qui te prend, qui s'empare de ta gorge puis se propage de tout ton corps. Elle ne te lâche pas, s'amplifiant de plus en plus sans te laisser un moment de répit. Tu peux essayer de t'enfuir, mais elle te rattrape toujours. Et tu languis pour ce liquide chaud, ce liquide qui prouve que tu es encore vivant. Et à chaque fois, cette sensation revenait comme nouvelle, ne te laissant libre que quand son festin lui est apporté.

"Cet étrange la première fois n'est-ce pas? Mais on s'y habitue."

Il s'y était bien habitué depuis le temps. C'était pareil que quand il tirait sur la gâchette de son vivant. Tu tires, tu tues. Tu plantes, tu suces et tu tues. L'homme était un être fragile qui pouvait partir en miette si facilement. Il se releva, étirant ses bras engourdis, observant toujours la jeune japonaise du coin de l’œil. Il prit sa main et tira sur celle-ci pour qu'elle se relève toujours en lui affichant son sourire plein de malice et de mystère.

"Viens, je peux te montrer."

Une idée avait germer dans sa tête en voyant la jeune fille. Il avait déjà vu d'autres vampire s'abreuver de sang. Cependant il n'avait jamais vu la première fois d'un autre. Et cette idée se logea dans son cerveau, sa curiosité le piquant. Il voulait voir, voir comment elle réagirez, comment elle ferez. Peut-être qu'il voulait l'aider, elle qui était perdu dans ce monde nouveau. Les autres lémures ne pouvait jamais comprendre, seul les vampires pouvait. Souriant tel le chat d'Alice au Pays des Merveilles, Alex allait être son guide.
Invité

Terminé #8 le 12.03.17 16:43

avatar
Invité
"Tu as soif..?" Dit-il, devinant mon malaise soudain. Je me sentais mal, je savais que  ça devait arriver, mais psychologiquement parlant, je n'étais pas prête. Je relevais ma tête vers lui pour le regarder dans les yeux.. Je pleurais. Oui, encore, j'avais peur, j'étais perdue. Je savais quoi faire.. Mais je ne savais pas comment le faire.

Je.. Je bégayait me sentant gênée. Il avait tout de suite deviner, évidemment, tout le monde doit connaître les réactions quand à cette situation.

"C'est étrange la première fois n'est-ce pas? Mais on s'y habitue." Dit-il d'un ton bienveillant. Je devinais qu'il était donc aussi un vampire, et dans la même situation que moi. Il devait alors mieux comprendre que tout autres personnes. Je hochais la tête pour affirmer ces dires. Il se redressa en s'étirant les bras, probablement engourdis par la pose prise durant tout ce temps. Il me releva en tirant sur ma main, me l'ayant prise juste avant, tandis qu'il affichait un sourire malicieux, et mystérieux à la fois.

"Viens, je peux te montrer." Dit-il en me regardant.

D-d'accord. Bégayais-je, en hochant la tête, assez hésitante. Je le suivis alors vers un endroit totalement inconnus.

Terminé #9 le 12.03.17 17:21

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1677
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire
http://www.peekaboo-rpg.com/t1469-alex-fletcher-fun-is-waiting-for-us http://www.peekaboo-rpg.com/t1498-alex-fletcher-jump-in-the-flow-of-death

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
58/100  (58/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 19 Masculin
× Age post-mortem : 67
× Avatar : Lavi - D Gray Man
× Appartement : Bozo
× Métier : Récupérateur - Combattant dans des arènes underground
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 518
× Øssements 1677
× Age IRL : 20 Féminin
× Inscription : 22/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
vampire





Petit papillon. Tu ne réalises toujours donc pas dans quel piège tu es tombée? Tu ne doutes pas une seconde? Il ne t'a pas dit pourquoi il savait que tu étais un vampire. Il ne t'as rien expliqué. Personne ne peut tout deviner comme ça. Il sait quelque chose. Il en sait bien plus que toi. Tu devrais te méfier petit papillon. Ta maman ne t'as-t-elle donc pas dit qu'il ne fallait pas suivre les étrangers? Mais non, toi tu t'envoles. Tu suis le vent qui t'attires avec sa main. Est-ce que tu crois que c'est un ange qui est là pour te guider. Ne serait-pas plutôt le démon lui-même?

Et tu lui réponds, tes yeux encore larmoyant. Tes pupilles ont l'air perdu dans ce monde nouveau dont tu ne connais pas encore la profondeur. Ne t'inquiètes donc pas. Il est là. Il va te guider, te révéler à quel points les apparences sont trompeuses. Suis donc ce lapin et tombes dans le trou d'Alice au pays des merveilles. Et tu en jugeras par toi-même. Tu agiras, tu subiras pendant qu'il te regardera, révélant son sourire du chat invisible sous son apparence de lapin.

Alors il lui prend la main. Il marche sans rien lui expliquer. Il ne faut pas ouvrir le cadeau avant le bon moment. Tout est une question de dosage. Il marche pour te conduire devant la porte. La porte entre les deux mondes. Ouvres-la donc petit papillon. C'est l'heure de la chasse.





Poster un nouveau sujet  Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Les liens externes sont activés pour les invités.
N'oubliez pas de remplir le captcha avant de partir pour que le message soit bien enregistré