Invité

#1 le 01.03.17 18:18

avatar
Invité
Quand il a dit "assez ! "  


Depuis quand le cerveau de KOLL est-il aussi ramolli ? Est-ce que c'est la mort qui provoque un tel effet ? Sûrement, puisque dans le monde des vivants son corps est entrain d'être dévoré par des milliers de petites bêtes, il ne doit plus rester grand chose de son QI... Mais KOLL en a marre, ras-le-bol de se faire avoir !... KOLL n'est pas méchant, vraiment pas. Toute sa vie il a joué les caïds, les gros durs, le gars charmeur et macho sur le bord, le bagarreur qui aime supporter les coups et les rendre en pire. Mais quand il est mort, quelque chose a changé en lui. Il ne voulait plus faire semblant, faire du mal. A présent, un élan de bonté dirige son après-vie, il est heureux, joyeux, les soucis n'existent plus vraiment, il les efface ou les ignore... C'est un peu facile, mais agréable... Évidemment, quelques tracas subsistent, résistent, des gens, des bagarres. Une violence qui revient de loin parfois est là, parfois. Mais KOLL la rejette, elle est douloureuse et incontrôlable.

Cet après-midi, alors qu'il attend sur le rebord de la rivière qui traverse Tokyo, KOLL en a marre. Il est énervé comme jamais depuis longtemps. La routine de la mort l'a calmé, comme s'il avait trouvé une forme de sérénité et de paix... Mais KOLL se sent profondément con, naïf, idiot comme un enfant. En attend, là, qu'elle arrive, il boue. Il essaye de garder son calme, respire, expire, mais ses doigts se crispent toujours. Comment peut-il se faire avoir si facilement ? Est-ce que ça veut dire que l'on ne peut faire confiance à personne ?

Ils avaient passés un accord. KOLL ne peut pas payer, il est fauché. L'argent qu'il a avec ses petits boulots, il l'utilise pour sortir de temps en temps, s'acheter des fringues et c'est tout, le minimum syndical. Mais c'est un gros problème qu'il a ! Ses dents sont embêtantes et douloureuses par dessus le marché. Comment est-ce qu'il est supposé se nourrir correctement ? Il a déjà perdu 10 kilos, au moins ! -Non, KOLL ne se pèse pas, mais il sent que son corps a perdu en masse, c'est certain. Quant au quantité, il reste vague et subjectif. Il pensait avoir trouver la bonne personne, une fille, jolie, visiblement sérieuse et compétente. Jusque là tout allait bien, mais ils ont passé un accord et depuis, rien ne va. Cette fille se sert de lui sans scrupule, elle le colle, et joue à la princesse pimbêche et dieu -s'il existe- sait combien KOLL déteste ça. Mais il a accepté de se plier aux règles du jeu et ça l'amusait assez au début. Mais KOLL, aussi bête soit-il, a bien senti que quelque chose coinçait. « Elle va me donner ce que je veux maintenant. » Pense-t-il en regardant de ses yeux fins l'eau qui ruissèle doucement.

Il y a cette lueur dans ses yeux, qui brille. Une lumière étrangement sombre et oppressante, elle persiste dans les pupilles fines de KOLL qui attend.


#2 le 02.03.17 23:16

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 20 Féminin
× Age post-mortem : 51
× Avatar : Takane Shijou - The Idolm@ster
× Pouvoir : contrôle des acides
× Appartement : Kiss
× Métier : Ça change constamment, ces temps-ci elle baigne dans des trafics de potions.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 141
× Øssements 462
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 22/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le grizzli
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1331-skylee-lawford-truth-or-dare-over http://www.peekaboo-rpg.com/t1363-overdose-skylee-lawford#25298

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
9/100  (9/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 20 Féminin
× Age post-mortem : 51
× Avatar : Takane Shijou - The Idolm@ster
× Pouvoir : contrôle des acides
× Appartement : Kiss
× Métier : Ça change constamment, ces temps-ci elle baigne dans des trafics de potions.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 141
× Øssements 462
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 22/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le grizzli
nécromancien
quand il a dit
" assez "
Quand je panique la mécanique de mon cœur déraille au point que je me prends pour une locomotive à vapeur dont les roues décollent dans les virages. Je voyage sur les rails de ma propre peur. De quoi ai-je peur ? De toi, enfin de moi sans toi.



Tout cela avait des allures romantiques : un rendez-vous au bord de la rivière de Tokyo en une fin d'après-midi, le soleil commençant à prendre des teintes vacillant entre le vermillon et l'orangé. Skylee ignorait tout de ce " rendez-vous ", s'il y avait une raison particulière ou non, s'il tenait à lui annoncer quelque chose avec une certaine gravité ou non. D'un côté, maintenant qu'elle y réfléchissait avec un peu plus de profondeur, tout cela avait un caractère étonnant. C'est vrai... Même si elle était persuadée que Koll ne la détestait pas profondément, il était évident qu'il n'était pas d'usage pour lui de traîner avec le genre de filles qu'elle était : trop capricieuse, trop princesse, trop maniérée, trop prétentieuse. Pourtant, et surtout paradoxalement, c'était avec Koll que Skylee se sentait le mieux. Certes, elle ne s'était pas encore dévoilée et elle n'avait jamais fait tomber son masque, se cachant dans son rôle de capricieuse au doigt levé, mais elle sentait qu'avec lui, elle n'avait pas besoin d'en faire autant. Elle sentait qu'il était l'un des rares avec qui elle pourrait se sentir naturelle, si elle le voulait bien. Et c'était peut-être pour cela qu'elle avait tendance à ne pas le lâcher, elle recherchait sa compagnie en vain, en venant même à trouver des méthodes fumeuses et saugrenues pour l'obtenir, sinon il était évident qu'il ne s'intéressait pas à elle ! Alors il est vrai, elle percevait ce moment près de la rivière avec méfiance, et elle avait le pressentiment que malheureusement, ça n'allait pas être une partie de plaisir, car le vampire ne la considérait sûrement pas comme une amie... Mais actuellement, la demoiselle n'avait rien à se reprocher, ou presque.

Arrivant avec près d'une vingtaine de minutes de retard sur le lieu de rendez-vous, la jeune femme s'approcha du vampire tout naturellement, l'air serein comme si il n'y avait aucun problème. Ne lui reprochez pas son retard, elle vous répondra qu'une princesse doit se faire désirer et elle ne s'en excuserait certainement pas. Néanmoins, certains détails n'échappèrent pas au regard de la nécromancienne ( oui, elle n'est pas qu'une pimbêche intéressée par son nombril ), son ami semblait comme... Crispé, tendu. Elle le voyait à la manière dont il serrait les poings, son visage était fermé, et oh, quel regard ! C'était un regard ravageur, mais au sens propre du terme. Elle ne l'avait jamais vu ainsi, lui qui semblait toujours détendu, paisible, calme et parfois long à la détente... On aurait presque dit qu'il aurait pu tout détruire, évincer la première personne qu'il croiserait. Bon, ça s'annonçait mal pour Skylee, elle aurait préféré une simple balade le long du canal...

« Hey Scholl ! » Oui, elle s'amusait à le surnommer par le nom d'une crème de soins pour pieds, et ce n'était sûrement pas le moment de jouer ainsi... Prenant place à ses côtés avec un large sourire, dans l'espoir de le contaminer avec sa bonne humeur, elle se rendit assez rapidement compte que ses efforts étaient vains et qu'elle allait devoir l'affronter. Si elle avait su, elle ne serait pas venue.
« Bon, dis-moi ce que t'as... Je vois que tu fais la tête, et ce n'est pas franchement marrant de te voir tirer la gueule. Donc vas-y, je suis prête à t'écouter. » Finit-elle par lancer dans un soupir, déjà lassée de cette situation et de cette conversation à venir...

made by pandora, illustration by regard coupable.



Afficher toute la signature
Réduire la signature




leave this dollhouse
Sentiments Acerbes ☽ Quels sont ces mots tranchants qui te blessent ? Ces mots assassins qui te visent ? Ils veulent te faire du mal, arracher chacun des morceaux qui constituent ton masque de cire, briser le corps et détruire l'âme. Mais à quoi bon ? Jolie poupée, on aura beau te démembrer... Ton âme est déjà parti.
Invité

#3 le 11.03.17 18:43

avatar
Invité
QUAND IL A DIT :

ASSEZ !


Elle arrive. De loin, en sautillant... SKY, comme il l'appelle. Pour sûr elle a une aura céleste en quelque sorte, un port royal et des yeux prétentieux à souhait. D'habitude, il sourirait, mais là, il n'a pas envie. C'est difficile de rester droit avec cette fille. Elle provoque quelque chose de bizarre à chaque fois. Une espèce de gêne à cause de sa voix et ses manières. KOLL ne la comprend pas très bien, il n'arrive pas à rentrer dans sa tête. SKY ferme ses frontières et les défend à coup de caprices et de mots dédaigneux. Mais elle ne le laisse pas s'échapper pour autant. Avec SKY, KOLL n'insiste pas trop, il la laisse jouer à la maligne et ne cherche plus à voir au delà.

KOLL est fatigué. Fatigué d'espérer, parce que SKY l'allimente, cet espoir, s'en est presque cruel. KOLL veut pas s'énerver, KOLL sait être patient. Il a été avec elle comme avec tout les autres : bienveillant et protecteur, prêt à later la gueule à ceux qui lui causeraient des problèmes, parce qu'il est comme ça depuis sa mort. Mais il la suivait aussi parce qu'elle avait promit quelque chose en retour. KOLL l'apprécie, vraiment, même si parfois elle le saoul et qu'il aime pas trop comment elle se comporte. KOLL aime les gens simples, mais SKY elle joue la fille compliquée et ça sonne faux. C'est surtout ça que KOLL déprécie chez elle, elle n'est pas toujours sincère, même si l'attention qu'elle lui accorde l'est tout à fait. Pour KOLL, qui est incapable de mentir, le mensonge et les cachoteries sont les pires trahisons, parce qu'il se sent terriblement con.

« Hey Scholl » Dit-elle en le saluant, mais il ignore la blague, ça ne l'atteint pas, ce n'est pas méchant ça. C'est même assez gentil.

« Sky. » Répond-il avec une froideur non contenue sans même lâché un sourire ou un coup de tête complice.

Elle le regarde, un peu surprise, là, elle commence à sentir l'étaux se resserrer contre elle. KOLL la fusil du regard, un regard distant alors que sa tête reste fièrement perchée au dessus de SKY, bien haut, il ne se baissera pas. Ses mains sont crispées dans les poches de son blouson, sa machoir craque parfois.

« T'es en retard. » Fait-il remarqué sans attendre de sa part aucune excuse, parce que c'est inutile, qu'il n'a même pas vraiment vu le temps passer tellement ça le fait chier d'être dans cette situation inconfortable. Sa voix est dure, aussi sombre que l'éclat de ses yeux qui dévisage la Nécromancienne.

Il a l'impression d'être de retour dans le monde des vivants, lorsqu'il l'était encore et qu'il butait des gens dans la rue, le soir. Quand il devait récupérer l'argent d'il-ne-sait-plus-quelle-came en faisant les gros yeux et être menaçant. Ça le dégoûte vachement se sentiment de déjà-vu, peut-être lorsqu'il a frapé une fille, il se souvient plus d'une situation en particulier, c'est trop vague tout ça, trop vieux aussi... Mais là, c'est pas pareil, ce n'est plus pareil. Il donne vraiment l'impression de pouvoir frapper, mais il ne le fera jamais plus, il contrôle.

« Bon, dis-moi ce que t'as... Je vois que tu fais la tête, et ce n'est pas franchement marrant de te voir tirer la gueule. Donc vas-y, je suis prête à t'écouter. »

Il faut toujours qu'elle essaye de prendre les devants... KOLL lâche un soupire avec un sourire crispé pas très engageant. Il passe sa langue sur un de ses crocs brisés en reluquant la petite princesse qui lui lance une petite moue mécontente.

« Bien SKY, à tes ordres. » Lâche-t-il d'un ton macabre en marquant une légère pause. « J'en ai ras-le-bol de ton petit manège. Donne-moi ce que tu me dois. J'crois avoir assez donné. C'est tout. »

© ASHLING POUR EPICODE (+ KOLL)


#4 le 26.03.17 16:23

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 20 Féminin
× Age post-mortem : 51
× Avatar : Takane Shijou - The Idolm@ster
× Pouvoir : contrôle des acides
× Appartement : Kiss
× Métier : Ça change constamment, ces temps-ci elle baigne dans des trafics de potions.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 141
× Øssements 462
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 22/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le grizzli
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1331-skylee-lawford-truth-or-dare-over http://www.peekaboo-rpg.com/t1363-overdose-skylee-lawford#25298

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
9/100  (9/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 20 Féminin
× Age post-mortem : 51
× Avatar : Takane Shijou - The Idolm@ster
× Pouvoir : contrôle des acides
× Appartement : Kiss
× Métier : Ça change constamment, ces temps-ci elle baigne dans des trafics de potions.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 141
× Øssements 462
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 22/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : le grizzli
nécromancien
quand il a dit
" assez "
Quand je panique la mécanique de mon cœur déraille au point que je me prends pour une locomotive à vapeur dont les roues décollent dans les virages. Je voyage sur les rails de ma propre peur. De quoi ai-je peur ? De toi, enfin de moi sans toi.



A la remarque sur son retard, Skylee se contenta de lever les yeux au plafond en soufflant. Comme il avait pu l'imaginer, elle ne s'en excuserait pas, et encore moins face à l'attitude qu'adoptait Koll. Ce n'était pas dans ses habitudes d'être aussi inamical, distant, il ressemblait à un glaçon et c'était certain, il avait jeté un froid pas possible, un froid sibérien ! En l'espace de quelques secondes seulement, l'anglaise avait perdu sa joie de vivre et sa bonne humeur d'il y a quelques temps. Elle imaginait donc que c'était assez grave pour qu'il soit à ce point sérieux. Peut-être qu'il l'aimait et qu'il souhaitait se confesser ? À cette pensée, un léger sourire d'amusement se dessina sur le visage porcelaine de l'anglaise. C'était ridicule d'installer une pareille atmosphère pour si peu, après tout... Tout le monde l'aimait. Il ne ferait tout simplement pas exception à la règle si c'était bel et bien le cas, voilà tout. Non, ce devait être quelque chose de plus important encore pour qu'il ait installé un climat pareil. Un reproche à faire, peut-être ? Pourtant, elle avait beau chercher, elle ne pensait pas avoir fauté dernièrement. Ou du moins, pas avec lui. Sérieusement, elle ne trouvait rien qui puisse la condamner. Elle s'était plutôt bien comportée ces derniers temps, réellement. Et elle avait toujours été très gentille ( à sa manière ) avec Koll, même si parfois elle avait tendance à jouer avec lui, ça n'avait jamais rien été de bien méchant.

Enfin, après un silence dont Skylee commençait à se lasser, Koll pointa enfin du doigt le problème dont il souhaitait lui faire part.

« Ah. » Fut sa première réaction. Mais petit à petit, son expression détendue et ennuyée changea pour quelque chose d'un peu plus crispé. Elle fronça les sourcils, sentant quelque chose bouillir en elle, néanmoins pour le moment, elle garda son calme : « Déjà, il y a une manière de demander les choses, avec un s'il te plaît en l’occurrence. Et de quelle manège me parles-tu ? »

C'était simple, la réponse était dans sa question. Skylee savait très bien de quoi Koll parlait. Son attitude à faire comme si de rien n'était, comme si elle ne voyait pas de quoi il voulait bien parler, en était la preuve même. Elle savait bien que jouer la carte de l'ignorance ne ferait que l'agacer. Son ami commençait réellement à perdre patience, et la nécromancienne sentait qu'aujourd'hui, elle ne saurait pas le faire patienter et le maintenir comme elle l'eut fait jusqu'à maintenant. Il devait sûrement avoir atteint sa limite. À côté de cela, la jeune femme ne savait même plus quelle mensonge inventer. Elle ne savait même plus comment elle avait fait pour s'engager dans cette promesse irréalisable, c'était stupide de sa part. C'était simple, cette potion elle ne l'avait pas, mais elle lui avait tant de fois répété qu'elle avait la " solution à son problème " et qu'il n'avait pas à s'en faire que maintenant, elle avait l'impression qu'elle ne pouvait pas se permettre de lui avouer la vérité. Elle était coincée et il était impossible qu'elle se désengage vis à vis de lui, et vis à vis d'elle-même. Elle lui avait fait une promesse, avait fait naître une forme d'espoir chez lui, et Skylee étant loyale, elle s'était en quelque sorte jurée qu'elle allait lui donner ce qu'il voulait. Elle y travaillait régulièrement, les nuits blanches étant de plus en plus courantes pour la demoiselle.

« Écoute, Koll, hum...» Commença Skylee en passant sa main sur sa nuque, visiblement mal à l'aise. Elle était tiraillée entre la vérité ou sortir une nouvelle fois un mensonge pour se sortir de cette situation. « Là, je n'ai pas la potion sur moi. Je ne savais pas que tu voulais me voir par rapport à ça, donc voilà... J'ai pas mal de problèmes ces temps-ci avec celui qui me fournit les potions, puis il s'est cassé je ne sais trop où donc je t'avoue que c'est assez... Compliqué. Mais je fais de mon mieux, et je t'assure que tu l'auras cette potion. D'accord ? » Finit-elle sur un ton un peu plus doux dans l'espoir de l'amadouer. Ça se passait toujours ainsi. Skylee prenait un ton un peu plus doux, cherchait une excuse dans son sac à mensonge pour se sortir de cette situation, puis elle reportait encore et encore sa promesse.

« Bon, oublions tout ça, et... Tiens, si on se baladait ? Il fait plutôt bon, et étant donné qu'on est là, autant en profiter. » Termina-t-elle avec son sourire le plus naturel, tout en posant sa main sur l'épaule de Koll, optant de nouveau pour une attitude décontractée et joviale pour l'inciter à faire de même.

made by pandora, illustration by regard coupable.



Afficher toute la signature
Réduire la signature




leave this dollhouse
Sentiments Acerbes ☽ Quels sont ces mots tranchants qui te blessent ? Ces mots assassins qui te visent ? Ils veulent te faire du mal, arracher chacun des morceaux qui constituent ton masque de cire, briser le corps et détruire l'âme. Mais à quoi bon ? Jolie poupée, on aura beau te démembrer... Ton âme est déjà parti.