#1 le 01.03.17 1:20

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 712
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 712
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~


Je sentais de l’agitation autour de moi mais il était beaucoup trop tôt. Mon réveil n’avait pas sonné, mais je savais au fond de moi tout ce que cela signifiait. Je sentis du mouvement au dessus des draps et un long coup de langue bien baveux venir s’écraser sur mon visage.

- "Lex.. S’il te plait, cinq minutes encore."

Mais il n’y avait rien à faire, il était temps de se lever, de se doucher et de partir promener le monstre.
La pauvre elle était restée enfermée à l’appartement à cause de mon comportement depuis plus de trois semaines maintenant. Je n’avais pas eu la fois de la sortir et j’envoyais souvent mes colocataires à ma place. J’avais sincèrement été une mauvaise maîtresse ces derniers temps, j’avais donc décidé tant bien que mal de me rattraper.

Les semaines précédentes avaient été épuisantes. Après ce qu’il s’était passé avec Raven, je m’étais mise à tellement me détester qu’il avait été impossible pour moi de mettre le nez dehors. La sensation d’avoir tout perdu était si prenante qu’elle m’en tordait encore la poitrine. Mais j’allais mieux me semblait-il. Du moins j’arrivai depuis une semaine à sortir et Lex en avait elle-même vraiment conscience je crois. Du moins c’est ce que me montrait sa présence sur le lit. Elle commença alors à s’agiter et je compris une fois de plus qu’il fallait que je m’active.

Il devait être 4h30 du matin à tout casser.. Rah mes nuits étaient tellement courtes en ce moment. Mais bon j’avais assez dormi ces dernières semaines, il était temps que je vive à nouveau.
Je me dépêchai donc d’aller prendre une douche rapide, enfilai mon vieux survêtement gris et mon pull noir et attrapai la laisse qui pendait près de la porte d’entrée. Lex était comme une folle, elle le savait, il était l’heure de la promenade.

Je l’attachai par le collier et comme chaque matin, depuis une semaine, sortis de l’agence en direction du parc Yoyogi. C’était un endroit merveilleusement calme en matinée. J’y fus en quelques minutes. Le soleil était encore aux aurores et une brume légère recouvrait le parc aujourd’hui, c’était fort agréable, juste ce dont j’avais besoin actuellement. Je fis quelques pas tenant toujours ma chienne en laisse. J’aimais la détacher mais je préférais toujours m’assurer que l’on soit le plus seules possible. Elle écoutait parfaitement, enfin.. sauf quand elle était un peu trop heureuse, sauf quand elle trouvait des compagnons avec qui jouer. À part quelques silhouettes près du temple il n’y avait personne d’autre ce matin. Ah si, juste une femme, toujours la même, assise sur son banc. Cela faisait plusieurs fois que je la voyais et plusieurs fois que je l’évitais. À vrai dire je voulais éviter tout le monde encore plus les chimères.. Et aux vues de ses belles cornes, il était clair qu’elle appartenait à cette race là. Elle n’était pas Raven c’était sur mais dans tous les cas elle restait une inconnue et d’après mon instabilité émotionnelle du moment, je n’étais pas prête à croiser une inconnue.

Je voulu donc emprunter mon chemin habituel, celui passant derrière le temple. Je détachai Lex, lui laissant ainsi un peu de liberté. Je m’avançai donc quand une des deux silhouette m’arrêta. Je me reculai alors d’un mètre saisissant ma chienne par le collier. Trop prêt, il était trop prêt de moi. Je ne devais pas le toucher. Il me regarda étrangement et m’indiqua que la route était barrée de ce côté et qu’il fallait tout simplement prendre le chemin un peu plus loin. Faisant un peu la moue je repartis donc en sens inverse. Je tenais toujours Lex d’une main quand j’aperçu à nouveau la jeune femme blonde à quelques mètres de moi.

Je fis attention de longer l’autre bord du chemin afin de m’en approcher le moins possible quand ma chienne en décida autrement. Sans savoir pourquoi ni comment, elle se retourna d’un seul coup et fixa la chimère. Je n’eus la force de la retenir qu’elle était déjà en train de courir vers elle. Un peu en panique j’hésitai un instant à y aller. Je ne voulais pas m’approcher mais je ne pouvais pas non plus laisser Lex, faisant clairement la taille de lion, se jeter sur elle. Alors je me mis a courir dans sa direction. Mais il était déjà trop tard, elle lui avait bondi dessus sans aucune hésitation.

Je ralentis alors ma course, arrivant à leur niveau. Ma voix trembla légèrement.

- "Je… Je.. Excusez-moi, elle n’est pas comme ça d’habitude.. "

Je m’approchai alors tout en ronchonnant le nom de ce satané chien que j’aimais tant.
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.