Invité

#1 le 26.02.17 16:52

avatar
Invité


Jae était allongé sur son lit à fixer le plafond blanc, se demandant ce qu'il pourrait bien manger ce midi. Il en avait un peu marre de manger toujours la même chose, même si pour lui, ce n'était pas si grave que ça, il n'avait plus la sensation du goût depuis sa tentative. Et ça n'aider pas non plus, le fait, qu'il n'y ai pas d'électricité dans cet appartement. Or de voir toujours la même chose dans son assiette, ça va bien deux fois. Il soupira avant de se retourner fixant la fenêtre. Il avait envie de quelque chose de sucrer, même s'il n'avait pas le goût. Jae commençait à baver un peu et tel un enfant capricieux, il allait dépenser le peu d'argent qu'il avait, dans des bonbons, s'en penser à économiser. Il était encore immature pour son âge, en même temps, il n'avait plus aucun souvenir de son passé, il avait perdu certaines notions qu'on lui avait apprises. Il ne savait pas qu'en faisant ça, il avait en baver, pour trouver de l'argent. Il s'avait qu'il pouvait toujours compter sur son mentor pour lui donner un peu d'argent, comme lorsqu'un parent donne de l'argent de poche à son enfant. Mais Jae n'allait pas faire sa toute sa vie. Il devait trouver un boulot, mais son handicap ne l'aider pas non plus, le fait d'être rester un enfant au fond de lui non plus. Il ne voulait plus penser à ça et profiter de cette nouvelle vie, enfin profiter. Il était mort depuis peu, il était encore dans sa période de dépression, ne croyant toujours pas qu'il soit mort. Ne sachant pas encore qu'il était devenue un vampire.

Jae finit par se lever et alla prendre un bain. Cependant, il passa la tête entre la porte et le mur pour regarder s'il n'y avait personne dans l'appartement à ce moment là.Tel un gamin, il sautilla sur place, un grand sourire se dessina par la même occasion sur son visage. Il s'empressa d'aller vers sa boite secrète.

" Je vais pouvoir enfin les utiliser ~ Se disait-il intérieurement "

Jae sortit des jouets dans la mallette avant de courir vers la salle de bains. Il les posa dans le fond de la baignoire avant d'ouvrir les robinets. Il y ajouta de quoi faire de la mousse et revient vers sa chambre. Il prit des affaires propres ainsi qu'une serviette. On aurait dit une puce, il était devenue un peu nerveux presser d'être dans son bain pour jouer. Un grand enfant...

Il marcha pour aller de nouveau vers la salle de bains et une fois dans le salon, il se mit à courir très vite en levant les bras en l'air. S'il pouvait parler, il aurait crié un très gros weeeeee. Il finit par arrivée à destination, posant ses affaires dans un coin. Il ferma les robinets avant de venir se mettre nu rapidement, jetant ses affaires dans le coin de la salle de bains. J'en connais une qui va encore l'engueuler. Il trempa d'abord son pied avant de venir se mettre complétement dans l'eau. Il profita un instant de la chaleur de l'eau, fermant les yeux. Mais il changea très vite d'attitude en voyant son beau bateau. Il commença à jouer tel un enfant de huit ans. Et oui, Jae a bien dix-huit ans, mais en réalité, il est encore un enfant... Il refuse de grandir.

Une heure plus tard, une fois que l'eau était devenu froide, Jae finit par sortir du bain soupirant, il aurait aimé rester plus longtemps et profiter de ses jouets. Il enfila son peignoir lapin bleu avant de venir essuyer ses jouets. Il s'habilla, se lava les dents et ne prit pas le temps de se coiffer. Il entendit le bruit de la serrure de la porte d'entrer. Il commença à paniquer et cacha ses jouets dans la serviette avant de commencer à courrir vers sa chambre. Sur le chemin, il finit par se prendre les pieds dans un sac et tomba par terre, les mains tenant la serviette en l'air. Il soupira avant de fixer la personne, il sourit et fila dans sa chambre. Il ferma à double tour derrière lui avant de soupirer. Il alla ranger ces jouets et ferma avec un cadenas son coffre. Il mit la clé autour de son cou et alla enfiler ses baskets, prenant son manteau.

Finalement, il quitta l'appartement oubliant par la même occasion son carnet, son stylo, et même son téléphone. Mais quel boulet, Jae n'avait vraiment rien dans le crâne, ah oui et il avait aussi oublié son argent... Il ne s'était pas rendu compte de ses oublies et marcha rapidement vers la fameuse boutique. Il se faisait tout petit sur le chemin, mettant même sa capuche, croyant être un fantôme à la vue de tout le monde. Il arriva devant la vitrine et la fixa un moment. Il avait posé ses mains dessus regardant toutes ces couleurs, toutes ces formes. On pouvait voir que ces yeux brillaient, comme s'il était fasciné... Fasciné par des bonbons... Well c'est Jae, ne chercher pas à le comprendre.

Jae entra dans la boutique et fit le tour de celle-ci, en repérage pour savoir ce qu'il allait prendre. Même si comme un gosse, il aimerait tout prendre. Il prit un sachet qui se trouvait non loin de lui et commença à faire ses emplettes. Au bout de quelques minutes, il avait fini par remplir son sac. Il avait fait son gourmand et avait rempli celui-ci presque à rebord. Tout content, il se dirigea vers la caisse, faisant la queue.

Arriva son tour, il posa son sac sur le comptoir et chercha son porte-monnaie. Et là, il commença à paniquer, comment se faire, comprendre lorsque l'on ne parle pas. On pouvait voir dans le regarde du caissier, qu'il commençait à perdre patience. Jae commença à parler en langages des signes, mais l'homme grogna encore plus. Il essaya comme il peut à se faire comprendre. Même lorsqu'il lui demanda un papier et un crayon, l'employé ne comprenait pas. Il était idiot ou quoi ?
Invité

#2 le 01.03.17 23:26

avatar
Invité
Are You Kidding Me, Right ?
Kim Jae-Sun
Ryan Colman
Manque. J'ai envie. Mais j'ai pas envie. Mais en même temps j'ai envie. Mais en même temps j'ai pas vraiment envie. Envie, pas envie de quoi ? Je sais pas. Je sais plus. Il me faut un truc, vite, je peux plus attendre. Attendre quoi ? Je sais pas, je sais plus. Un truc. Un truc mais quoi ? Un truc dont j'ai envie. C'est quoi ce truc ? Et c'est quoi ça ? Qu'est-ce qui m'arrive ? Qu'est-ce qui me prend ? Ça gratte. Ça gratte très fort. Sur mes bras, encore. Plus fort, toujours plus fort. Qu'est-ce qui m'arrive ? J'suis où déjà ? Ah oui. Ça pue le sucre. Ça sent bon le sucre. Faim. Ah c'est peut-être ça. Le truc dont j'ai envie, mais dont j'ai pas envie, mais en même temps j'en ai envie de ce truc. Mais en même temps j'en ai pas vraiment envie de ce truc. Il me le faut, je peux plus attendre ce truc. Du sucre ? Peut-être. Sinon pourquoi je serais ici ?

Un magasin de bonbon, mais oui c'est ça. J'ai la fonce dalle, bien sûr. La potion commence à plus faire effet, je recommence à y voir plus clair et j'ai mes bras qui me démangent, j'ai la peau qui pèle. Heureusement que j'ai des manches... J'ai un paquet de j'sais pas quoi dans les mains, j'ai pris le premier truc qu'était à ma portée et j'ai fait la queue. Mais ya du monde. J'ai faim. J'veux du sucre bordel, donnez-moi du sucre putain. J'attends, mais ça bouge pas, les gens se plaignent et le caissier a l'air de faire la tronche. Je bouscule tout le monde, parce que c'est drôle de faire chier les gens. Ils se plaignent, "allez vous faire enculer" que j'ai envie de leur dire, mais pour l'instant j'ai d'autres chats à fouetter. J'me pointe devant la caisse pour comprendre le putain de problème qui bloque toute la file d'attente. J'ai faim putain.

« Bon, y s'passe quoi là ? C'est quoi l'problème ? Qui est-ce qui emmerde le monde comme ça ? »

J'crois que le caissier me regarde et me pointe un truc du doigt. Je baisse les yeux, et qu'est-ce que je vois ? Bah pas grand chose en faite, j'suis un peu à moitié aveugle. Mais bon, avec les effets de la potion qui se dissipent, j'y vois un peu plus que le bout de mon nez quand même. Ce que je vois, c'est un truc plus petit que moi, avec des cheveux, ça c'est sûr. Je peux même dire que ces cheveux sont verts foncés, la potion nique vraiment mes yeux faut croire. Puis ce truc non identifié se tourne vers moi. J'y vois mal, mais je crois distinguer des yeux, un nez et une bouche. Un visage. Un visage plutôt une familier.

« Attends une minute... »

Je me penche littéralement pour m'approcher de ce visage familier. Je l'approche de très, très, très très près, une petite dizaine de centimètres tout au plus. Et là je vois. Enfin. Le visage de ce gamin, évidemment que j'le connais. C'est foutrement dingue comme coïncidence. Si j'avais su...

« TOI. T'ES BIEN TOI !? OUI T'ES TOI, J'PEUX PAS M'TROMPER. »

J'attrape son poignet pour commencer à l'entraîner avec moi, puis j'entends quelqu'un gueuler, hurler qu'il allait appeler les autorités. Le caissier évidemment. Vraisemblablement, ce gamin devait pas avoir ce qu'il fallait pour sa bouffe. Je grogne fortement, fourrant mon propre sachet de connerie dans la poche que je viens fouiller pour en soutirer des pièces. Je les balance sur le comptoir, attrape le sachet du gamin et me tire en courant, le traînant derrière moi. J'avais aucune idée de si j'avais laissé assez d'argent pour payer le tout, et pour ainsi dire j'en ai strictement rien à foutre. Je continue ma route en tenant toujours l'autre.

« Faut qu'on cause toi et moi, j't'ai vu crevé gamin. J'veux dire je sais comment t'es mort. Enfin j'ai rêvé de toi. Enfin j'veux dire je t'ai vu mourir dans un de mes rêves, genre j'ai vu comment que t'es mort quoi, t'as suivi ? »

Expliquais-je sur dans un débit de voix rapide et conséquent alors que je continuais de traîner ce pauv' garçon derrière moi en direction de mon appartement. Mais je n'obtiens aucune réponse alors je m'arrête et me tourne vers lui, lâchant son poignet pour lui tendre son paquet de bonbons et prendre le mien pour l'entamer.

« Ouhouh j'te cause blanc-bec, t'as suivi ou bien ? »
© ASHLING POUR EPICODE


Invité

#3 le 02.03.17 17:31

avatar
Invité


Jae qui essayait tant bien que de mal à se faire comprendre, finit par tirer la tronche lorsqu'il entendit une voix grave râler et qui en plus de ça se diriger vers eux. Il commençait a flipper, lui qui voulait se faire tout petit qu'il ne l'est déjà, c'était mal barré. Il était devenue le centre des conversations autour de lui, tout le monde étaient en train de le regarder. Il n'avait qu'une envie, c'était de pleurer, de se mettre en pls par terre dans un coin. Les larmes commencèrent a remonter et il finit par baisser la tête voulant que tout s'arrête.

Il finit par regarder l'homme qui se tenait maintenant devant lui. Il se mordit la lèvre ne sachant pas trop quoi faire, il aurait tellement aimé appeler sa mère à la rescousse. Mais d'un, il ne parle pas et de deux, bah Jae est mort et pas sa mère. Certes, il était majeur, mais au fond de lui, c'est comme s'il avait toujours dix ans, comme si depuis ce moment-là le temps s'était arrêter. Syndrome? Maladie? Ou tout simplement Jae? Qui sait.

Il était prêt à partir d'ici le plus rapidement possible, en chialant bien évidemment, sans prendre ses bonbons. Il allait courir vers la sortie lorsqu'il croisa le regarde du jeune homme. Il recula tout rouge en le repoussant par la même occasion, trouvant la distance trop près à son goût. Jae finit par faire de gros yeux l'air de dire what?! Il ne connaissait pas du tout cet homme en face de lui et pourtant, celui-ci, avait l'air de le connaitre. Il se demandait si son mentor, avait raconter à des personnes qu'il avait recueilli un jeune vampire. Jae secoua la tête avant de fixer les gens qui commençaient à le regarder de travers, à s'en prendre un peu à lui puisqu'il ne répondait pas. Pas par manque de politesse, mais parce que voilà, il a rien pour écrire. Jae commença à verser quelque larmes avant de venir se frotter les yeux et bizarrement les regards changea tout à coup. Heureusement pour lui qu'il fait vachement plus jeune que son âge.

Jae fut surpris en sentant quelque chose l'attraper, il avait comme réflexe de mettre fermer les yeux. Mais il repensa très vite à ses marques sur ses bras et pendant qu'il se faisait traîner, il remettait sans cesse la manche de son haut en place. Une fois loin de la boutique, Jae s'arrête et tira sur son bras pour que le jeune homme le lâche. Jae ne savait pas du tout de quoi parler l'homme, en plus d'avoir perdu la parole, Jae était amnésique et ne se souvenait de rien. Il était aussi un peu curieux de savoir comment il était mort, mais il ne voulait pas non plus être traumatiser et puis bon c'est pas comme si il pouvait lui dire,oh oui raconte moi... Même s'il avait encore du mal, à se faire à l'idée qu'il le soit. Il baisse la tête, cherchant un moyen pour se faire comprendre, puisqu'après tout, Jae ne comprenait rien à ce que lui disait le jeune homme. Pour lui clairement, il lui parlait chinois. Il releva la tête et la fixa avec une tête neutre,voir même un peu débile sans dire un mot avant de venir prendre son paquet de bonbons en main.

Il allait se poser dans un coin non loin de lui, s'asseyant par terre contre le mur. Il replie ses jambes, posa ses bonbons à côté de lui et commença à pleurer. Il pleura un bon moment attirant encore les regards sur lui. Il finit par se calmer essuyant ses chaudes larmes sur son haut avant de venir commencer à manger ses bonbons le sourire aux lèvres. Il se comporte vraiment comme un enfant, il change d'humeur très vite et pour rien... Il en avait même oublié qu'il ne se trouvait pas seul. Il releva la tête, un gros bout de bonbon dépassant de sa bouche avant de hocher la tête pour remercier cet inconnu d'avoir payé les friandises a sa place. Il se releva et commença à partir vers l'appartement.

Mais il s'arrêta net, il ne savait pas par où passer, il ne connaissait pas trop cette rue-là. Et comme il ne pouvait pas demander son chemin, il commença de nouveau à paniquer et à pleurer. Un vrai gamin.