#11 le 18.04.17 21:22

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1620
× Øssements 887
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1620
× Øssements 887
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien



Un soir où la sorcellerie,



semble si proche.



En découvrant la boutique de la jeune femme, le nécromancien attrapa un sourire de curiosité que les enfants affichent la première fois qu’ils rentrent dans un lieu totalement magique. Les couleurs vives, les différentes fioles et les odeurs. Cet endroit ressemblait à une échoppe de sorcellerie. Fluorescents, colorés, pastels, en mouvance, liquides, presque gazeux, avec des bulles, de la fumée voir totalement solides. Un univers féérique. Souvent, Pom se surprenait à redécouvrir le monde des morts. Lorsqu’il pensait avoir tout vu, il découvrait des nouveautés. Ce n’était pas le premier magasin de potions où il se rendait, mais celui-ci était singulier, accueillant, rangé et bien agencé. Il aurait pu fournir Merlin, Mélusine, Harry Potter et Gandalf. Certainement qu’il aurait pu être dans chacun de ses films également. Est-ce que les humains s’inspiraient du monde des morts pour leurs récits ?

Laissant ses affaires sur la chaise que lui désigna la jeune femme, Pom accepta volontiers le thé mais il demeura debout, occupé à observer les potions, à observer les différents aspects et à les prendre entre ses mains pour les reposer. Puis, il vint naturellement vers l’apprentie sorcière pour la voir travailler, ses yeux s’amusant !

Toutefois, l’homme s’en retourna à la chaise et s’installa. Il déposa la bague zombifiante sur la table. Sortant de son sac, une petite boîte en bois, ressemblant à une boîte à musique, il l’ouvrit pour en tirer des petites fioles. Ses doigts jouant avec ses dernières, il attrapa un morceau de verre où se trouvaient des extraits d’épidermes de zombies, des restes de poussière, et quelques herbes qu’il avait lui-même attrapé. Il commença son breuvage, ses yeux se déposant sur ceux de la femme. Le problème de Pom n’était pas l’expérience ou le savoir, c’était sa magie. Son pouvoir était totalement instable puisque dépendant de ses émotions et il avait toujours du mal à le canaliser.

Après avoir trempé la bague dans le breuvage, et s’être coupé le doigt pour y laisser tomber une goutte de sang, il la tendit en direction de la femme, pour qu’elle fasse la même chose. Ensuite, il la remettrait dans la fiole et la laisserait travailler pour le restant de la nuit.

« C’est vraiment une sympathique boutique que tu as ici. »
Constata-t-il, joyeusement, visiblement le lieu lui avait redonné un coup de fouet. « Je suis bien curieux du coup de gouter à une de tes créations, mais ce n’est pas dangereux ? »

Venant d’un type dont les bras dissimulaient de multiples hématomes et plaies de drogues, c’était particulièrement stupide ! Toutefois, Pom n’était pas du genre à être correct ou raisonnable. Cela semblait plus ou moins évident. Mais, il était tenté. Tenté d’essayer l’aphrodisiaque ! Sauf qu’il n’avait pas envie d’être un violeur qui se jetterait ensuite sur la petite sorcière.

« Tu dois avoir beaucoup de clients. C’est étrange que je n’aie jamais entendu parler de toi. Tu es singulière et visiblement doué. Comment as-tu dit que tu te nommais ? Malia ? Malia .. Maliva ! Maliva comment ? »





Objets utilisés
Invité

#12 le 04.05.17 20:09

avatar
Invité

Maliva alla tendre une tasse remplie de thé à Maël une fois qu'elle eut fini de le préparer et s'attela à ranger son comptoir, une autre tasse, la sienne bien sûr, à la main. Elle sirota de temps à autre quelques gorgées et adressa un sourire au jeune homme. Elle était heureuse de voir que sa boutique lui avait en quelque sorte redonné le sourire avec toutes ses couleurs. Une fois qu'elle fut satisfaite de l'état de son espace principal de travail, elle rejoignit l'autre nécromancien et prit place en face de lui. Elle déposa sur la table sa tasse encore un peu remplie de breuvage et mima les gestes qu'avait réalisés Maël pour achever la recharge de la bague. Elle se demanda néanmoins quel profit il pouvait en tirer en devenant temporairement un zombie grâce à elle. Tous ceux qu'elle avait rencontrés semblaient en proie à une profonde affliction alors pourquoi ? Elle s'apprêta à le demander à l'homme mais il la devança et lui demanda si c'était possible de tester une de ses potions. Elle sourit de nouveau et tenta de l'effrayer. C'était bien entendu une petite blague de sa part juste pour essayer de le mettre davantage à l'aise.

Oui. Certains effets secondaires peuvent être terrifiants. J'ai eu des clients qui sont revenus et se sont plaints de leur oeil droit qui avait disparu.

L'hawaïenne tenta de demeurer la plus sérieuse possible mais la bêtise qu'elle avait racontée à Maël était tellement idiote qu'elle ne put s'empêcher de rire sans retenue juste sous ses yeux.

Je rigole bien sûr. Ne t'inquiète pas. Le plus grave qu'il pourrait t'arriver serait de t'évanouir et de dormir pendant quelques jours parce que mes aphrodisiaques te plongent dans un état d'euphorie très intense et que tu auras tendance à te laisser vraiment aller et y mettre tellement d'énergie que tu ne te rendras pas forcément compte que tu as épuisé tout ton stock de forces depuis bien longtemps. Quel genre d'aphrodisiaque t'intéresserait ? En ce moment Fly high, une potion qui te donne l'impression de devenir éthéré et de littéralement planer dans les cieux fait fureur si cela te fait envie.

Maliva trouva Maël adorable à se montrer soudainement aussi émerveillé et intéressé par ce qui l'entourait. Elle rigola tout doucement et gentiment lorsqu'il balbutia avec un peu de difficultés son prénom. Elle se contenta de l'écouter attentivement et fut agréablement surprise par ses compliments. Elle ne s'y attendait pas vraiment et Maël lui fit vraiment chaud au coeur, peut-être même sans le savoir.

Ce que tu me dis me touche vraiment. Je ne sais pas vraiment si j'ai beaucoup de clients car je n'ai pas comparé le nombre de personnes qui viennent me rendre visite par rapport aux autres magasins de potions voisins. J'ai par contre une bonne partie d'entre eux qui sont des habitués. Maliva Maöri mais je pense que je ne suis pas vraiment connue car mon échoppe est un peu dissimulée si on y réfléchit bien.

Origami

#13 le 06.05.17 19:39

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1620
× Øssements 887
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1620
× Øssements 887
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien



Un soir où la sorcellerie,



semble si proche.



Se répétant mentalement l’identité de la jeune femme pour essayer de ne pas oublier, le jeune homme finit par le noter sur son téléphone portable, en précisant le nom de la boutique. Puis il vint s’asseoir en face du thé qu’elle avait gentiment préparé. Il réfléchit à la question. Voulait-il monter aussi haut que ça et en avait-il seulement besoin ? Il sourit amusé, tendrement surpris par la tentation, mais curieux de tout. Il ne fallait pas lui montrer ce genre d’endroit. Il aurait envie de tout gouter, tout essayer et tout tenter. La chaleur du thé l’apaisa, il se sentait à l’aise dans cet endroit. Ce n’était pas un sanctuaire, un lieu que l’autiste atypique nommait ainsi pour la tranquillité qu’il rattachait au lieu – ce n’était toutefois pas si loin.

Devait-il lui dire le nombre de potions qu’il prenait à coté ? Est-ce qu’il y avait des risques secondaires en les mélangeant ? Car l’abus de potions, de drogues et d’alcool étaient son quotidien. Ce n’était même pas un choix et drogué comme il l’était, il ne pourrait jamais se stopper. Il était totalement dépendant des substances dans ses veines au point que son sang rouge, qu’il avait coupé tantôt, luisait légèrement plus vif que la plupart des gens.

Riant joyeusement, il la remercia pour le thé – une nouvelle fois – visiblement un peu gêné. « Au Japon, la plupart des gens me nomment Pom Warren. Je m’excuse de m’être présenté sous une autre identité – et j’en ai beaucoup. J’étais simplement incertain de la personne que je rencontrai dans ce lieu que je trouve un peu sinistre.

Je peux peut-être vous remercier pour la bague. Avez-vous besoin de l'essence d'émotion particulière pour l'une de vos potions ou d'un produit rare ? »


Souriant amusé, Pom pencha la tête sur le côté. Elle l’intimidait. Elle avait un air spectral, sortant de Salem et de la poussière. Presque une ombre, sublime, pulpeuse, impressionnante. Lui qui n’était capable que d’extraire les émotions pour les mettre en bouteille – provenant de son pouvoir et non de sa capacité de maître des potions. Pouvoir en produire autant qu’elle lui semblait totalement irréaliste. Toutefois, il savait produire de la matière première. Des émotions, des plantes zombifiées, des plantes rares. En fonction des demandes d’Eden, Pom pouvait trouver presque tout et n’importe quoi. Il était juste incapable d’assembler les matières pour produire une potion correcte.

Soupirant, Pom hésita une seconde, puis il répéta doucement :

« Je vais vous faire confiance en ce qui concerne la potion à prendre. Je suis curieux, davantage que dans une autre idée. Aussi, vendez-moi simplement ce qui vous simple qui me conviendrait. Est-ce que je dois rester ici pour la consommer ou dois-je le faire à l’extérieur ? En consommez-vous aussi ? »

La question lui sembla brutalement pertinente. Est-ce qu’elle essayait sa marchandise ? Cela expliquerait sans doute son côté très étrange. Comme les coiffeuses ont les cheveux moches à force de tester les produits sur elles, les maîtres des potions devaient avoir un estomac en forme de marmite.

« Faisons ça maintenant ! »

Ce qui était certain, c’est que Pom n’était pas question de responsable. Vraiment pas.




Objets utilisés
Invité

#14 le 15.05.17 19:51

avatar
Invité

Maliva fut surprise d'apprendre les révélations de Maël qui s'appelait en vérité Pom. Elle ne lui en voulut pas de lui avoir menti à ce sujet. Il l'avait fait pour se protéger après tout ce qui était parfaitement normal avec tout ces gens malheureusement malintentionnés. Son sourire qu'elle avait adressé au jeune homme s'agrandit énormément lorsqu'il lui proposa de la remercier avec un ingrédient rare pour la remercier pour son aide. La métisse se mit à réfléchir quelques instants en levant les yeux au ciel. Elle était en train de préparer une toute nouvelle création et voulait y ajouter de la fleur de monoï pour en voir les effets. Mais elle n'avait jamais réussi à en trouver. Peut-être que Pom en serait capable lui, de lui fournir se composant.

Ne t'inquiète pas, je ne t'en veux pas. Tu as voulu te protéger et c'est tout à fait normal. Hmmm ... J'ai vraiment besoin de fleurs de monoï à vrai dire et si tu pouvais en trouver ce serait merveilleux mais je ne te force à rien bien entendu.

Maliva sourit à nouveau joyeusement et se leva doucement pour aller chercher la potion qu'elle avait mentionnée à Pom. Celle qui donnait l'illusion de devenir éthéré et de progressivement s'élever avant de croire d'être en train de planer dans les cieux. La métisse s'arrêta devant une étagère en particulier et attrapa une fiole contenant un liquide fluorescent vert-rouge. Elle se dirigea ensuite au comptoir pour se munir d'un petit récipient semblable à un mini verre de shot pour y verser quelques gouttes et le remplir à moitié seulement. C'était largement suffisant et elle ne voulait pas voir Pom se retrouver complètement dans les vapes durant des jours. Elle revint par la suite s'asseoir en face de lui pour lui tendre le récipient et poser la fiole sur la table.

Essayons donc Fly High. Tu me diras si elle te plait d'accord ? Tu peux la consommer n'importe où mais fais attention à ne prendre que cette dose sinon tu seras emprisonné par l'illusion durant des jours plutôt qu'une dizaine de minutes ... Tu oublieras alors complètement de te nourrir et de prendre soin de toi ce qui pourrait devenir très dangereux. Pour répondre à ton autre question, oui, je les teste toutes avant de les vendre. Je juge de cette manière leur efficacité mais elles m'ont pour le coup fragilisé l'estomac à force d'en boire différentes de manière régulière. Certaines peuvent causer des effets secondaires à d'autres si on ne les prend pas de manière suffisamment espacée et comme j'essaie de les mettre en vente le plus rapidement possible ...

Maliva trouvait son métier très difficile sur cet aspect, il fallait l'avouer.

Origami

#15 le 16.05.17 2:44

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1620
× Øssements 887
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1620
× Øssements 887
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien



Un soir où la sorcellerie,



semble si proche.



La plaisanterie était amusante. Sans doute ne pouvait-elle pas savoir qu’elle avait en face de lui l’homme qui était à ce point drogué et alcoolisé en permanence qu’il avait oublié ce qu’était être sobre. En réalité, de jour comme de nuit, du matin jusqu’au soir, il ingérait tellement de substances nuisibles, que c’était certaine une bonne étoile qui le protégeait de la mise ne poussière. Chez les morts comme chez les vivants, il y a des types qui survivent alors qu’ils testent en permanence leurs santés ; et d’autres qui bien au contraire prennent soin de leurs santés et pourtant meurent jeunes. Si le monde était juste, Pom aurait été le premier au courant. Malgré tout, le voilà presque surpris, presque triste, presque heureux. Il ne sait plus.

Il sourit joyeusement, hochant de la tête face aux recommandations pour enfuir la fiole dans sa poche, insistant pour payer. Il en profite pour noter sur son téléphone portable la fleur que recherche Maliva. Puis il retourne s’asseoir pour consommer son thé. Il le bu, calmement, riant joyeusement alors qu’il racontait à la femme qu’il l’utiliserait sans doute chez lui. C’était sans doute le lieu le plus sécurisé, mais qu’il ne voulait pas avoir de problèmes avec son colocataire à cause de ça.

Puis, il termina son thé mais au lieu de partir, il demeura songeur. Et soudainement, il demanda d’une voix calme, une voix qui semblait avoir réfléchit tout le long de ses bavardages s’en servant comme un rideau inutile à sa réflexion.

« Pourriez-vous me confectionner une potion qui me fasse perdre mon pouvoir temporairement, au moins ? Ou qui me ferrait tomber malade, de cette maladie qui bloque les pouvoirs ? »


Il n’hésitait pas et pourtant, il se mordilla la lèvre. Il ne comptait pas l’utiliser immédiatement, et sans doute jamais. Mais elle pourrait lui être utilise si un jour ses pouvoirs le faisaient trop souffrir ou qu’il ne pouvait plus ingérer de potions inhibitrices. « Et, j’ai une demande un peu plus spécial. »

L’homme se redressa brusquement, pour s’approcher des fioles. Il n’aimait pas mentir. Mais il n’avait pas le choix. Dire la vérité serait risqué qu’elle refuse. Est-ce qu’il pouvait l’admettre ? Non. Elle était compétente, il le voyait dans sa boutique. Et parce qu’elle était compétente, il ne voulait pas risquer de la perdre. Ni maintenant. Ni jamais.

« Je voudrais une potion, où prise à petites doses, elles permettent de retirer les éléments trop intenses de son esprit. Voyez-vous, je suis doué d’empathie. Et je n’ai aucune liberté d’émotions. En permanence, je ressens les sentiments des uns et des autres. Parfois, j’en suis à ce point éprouvé que je ne sais plus me calmer. Je voudrais une potion, que je peux prendre pour revenir au calme, pour dormir, pour me reposer. »


Et qui puisse à grande dose me rendre totalement stone et défoncé comme s’il avait fait une surdose d’un puissant opium ? Aussi. Sans aucun doute. C’était toujours mieux que de continuer à s’injecter à si forte dose de l’héroïne du monde des vivants et des potions du marché noir du monde des morts.




Objets utilisés