ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Un tête à tête chimérique [Pv: Kiki♥]

    avatar
    Invité
    Invité
    #1 le 14.02.17 19:22


    Un tête à tête chimérique
    FT AKIYO FUJIWARA

    Toi, tu es mon autre... ?

    Essoufflée, une goutte de sueur perlant le long de ma tempe, je gardais le rythme. Ma chevelure flamboyante était aujourd’hui attachée en queue-de-cheval et tournoyait de gauche à droite à chacun de mes prompts pas. Je finis cependant par m'arrêter le long d'un sentier, retirant mon casque audio de mes oreilles qui crachait la mélodie d'une musique enivrante. Passant ma langue sur mes désireuses lèvres, je prends de mon sac à dos une bouteille d'eau que je m'empresse de débouchonner. Le goulot à mes lèvres, le liquide froid se met à couler à l'intérieur de ma gorge, quelques gouttes elles, s’échappant de mes babines, coulant alors de mon menton jusqu'à ma gorge suante.

    Je ne peux alors retenir, une petite quinte de toux. Je me racle la gorge, rangeant ma bouteille d'eau dans mon sac avant de replonger mon écouteur à l’intérieur de mon oreille. D'un rapide geste de main, je change de musique, passant alors avec ce genre de son à vous faire pleurer. Reprenant ma folle course, je me mise à avancer droit devant moi, ne me concentrant alors plus que sur le bâtiment de mon cœur, celui-ci frappant alors fortement contre ma cage thoracique.

    Aujourd'hui, il était simplement question de faire un peu de sport pour perdre les kilogrammes que j'avais en trop. Je me souviens encore de ce matin, devant ma glace, à enfiler mon survêtement et mes baskets de sport. Vous l'aurez compris, il n'y avait pas grand chose de féminin sur moi en ce moment, mis à part une petite touche de maquillage. Mes attributs, eux, étaient évidemment comme ma chevelure ; propre, doux et soyeux. Je passe ma langue sur ma petite canine, humant alors le parfum de l'horizon.

    Instinct ou non, je me dirigeais alors en direction de la forêt, ce lieu qui était devenue un endroit très familier pour moi. J'aimais m'y promener, y être au calme... Relâchant un soupire, j’accélère le mouvement, pénétrant dans ce jardin d’Éden, venant m'y perdre au centre.

    Je fus cependant arrêtée par la présence de quelqu'un. M'arrêtant à quelques mètres d'elle, je pouvais ressentir sa présence même si elle n'était pas visible dans mon champ de vision. Je passe ma langue sur mes lèvres sèches, retirant mon casque glissant autour de mon cou. J'avance alors doucement, un peu méfiante de la personne derrière la pénombre de cette forêt.  


    avatar
    Invité
    Invité
    #2 le 21.02.17 0:58
    Un tête à tête chimèrique × ft. Hedwige & Akiyo


    Il faisait beau et pour une fois, Akiyo n'était pas de mauvaise humeur. Elle avait réussi à dormir confortablement calée entre ses deux coussins favoris, les autres habitants n'avaient pas foutu la pagaille partout dans la pièce à vivre communale. Bref, c'était un jour plus facile à supporter que d'habitude. Bien sûr, elle avait quand même croisée les quelques rats qui vivaient dans l'appartement avec elle. Comment s'appelaient-ils déjà ? Quelques choses qui sonnait comme son prénom (ce qui lui avait hérissé le poil la première fois qu'elle l'avait entendu) et un autre que tout le monde appelait "Toutou", ce qu'il faut dire, lui allait plutôt bien que par sa condition d'humain inférieur. Après tout, ils étaient des hommes.

    En regardant ses préparations d'injections la veille au soir, la blondinette S'étant rendu compte qu'elles étaient presque à court de fiole ainsi que d'ingrédient pour en créer. C'est donc sous un beau soleil et un ciel dégagé qu'elle se mit en tête de retourner dans ce lieu si imprévisible appelé la forêt sombre.

    Akiyo adorait la forêt sombre, car elle savait que personne ne viendrait la chercher par ici : elle avait toujours gardé le lieu de récoltes de ses ingrédients top secret pour deux raisons. La première était qu'elle ne voulait pas manquer d'ingrédients, et la jeune antilope savait pertinemment que si elle divulgauit cet endroit remplis de plantes en tout genre, les autres chimères viendraient tout lui voler. Après tout, n'avait-elle pas découvert cet endroit par elle-même ? Pourquoi devait-elle partager avec des inconnues ? La deuxième raison était encore plus simple : personne ne venait jamais dans ces bois reculés, et cela l'arrangeait grandement car elle adorait partager des moments de calme avec la nature.

    La chimère chantonnait une mélodie qu'elle avait entendue souvent dans sa jeunesse en cueillant les ingrédients qu'il lui manquait pour ses potions. C'était son petit secret, elle aimait chanter. Elle aimait chanter quand elle était seule, agenouillée entre les buissons ou gazouillaient d'innombrables oiseaux en tous genre.

    Un bruit de pas rapides la fit sortir de sa rêverie, quelqu'un approchait. Le bruit de pas se rapprochant, elle attendit qu'ils s'arrêtent pour sortir de sa cachette. Elle avait senti l'odeur d'une de ces camarades. Avançant ses petits pieds habillés de Geta, lesquelles étaient ornées d'une clochette, elle se redressa. Les yeux jaunes vifs d'Akiyo étaient très clairs dans la pénombre faisant resortir la partie animale qui vivait en elle. Ne faisant qu'amplifier cet effet de vivacité dans ses yeux, elle traversa un faisceau de lumière dévoilant ses longs cheveux dorés et son kimono tombant sur ses épaules.

    Elle examina la belle créature qui venait de se dessiner devant elle : une charmante jeune femme aux yeux verts et aux cheveux rouges feu. Elle ne l'avait jamais croisée ici auparavant, et cette jolie jeune femme l'intriguait, elle voulait en savoir plus sur la nouvelle tête qu'elle venait de croiser. Elle s'approchât donc d'elle à tel point qu'elle pouvait sentir son souffle accéléré qu'elle essayait de reprendre après sa course.

    « Qui es-tu ? Je ne t'ai jamais croisée ici avant. »

    Elle lui posa la question d'un ton calme et détachée, comme elle le faisait avec la plupart des personnes qu'elle ne connaissait pas. Cependant intriguée, elle continua à regarder intriguée la belle créature qui se dessinait devant elle.

    code by lizzou × gifs by tumblr
    avatar
    Invité
    Invité
    #3 le 21.02.17 14:41


    Un tête à tête chimérique
    FT AKIYO FUJIWARA

    Toi, tu es mon autre... ?

    Les oreilles dressées, le haut de mon crâne, mon cœur hâtif brutalisa une nouvelle fois ma cage thoracique. C’est lors d’une déglutition que je pue entrevoir la créature ayant mis fin à ma course impétueuse. Elle, elle était apparue ainsi devant-moi. Son regard dans la pénombre me faisant un instant tressaillir alors que la douce mélodie d’une clochette apaisa mon cœur meurtri. Elle était belle et son aura dégageait cette prestance de sagesse, qui était-elle… Ce qui était sûr, c’est qu’elle était là, devant moi… Et non, elle n’était pas plus somptueuse que moi-même.
    J’étais resté devant-elle, sans ressentir l’envie de quitter son champ de vision. C’est alors qu’elle se mit à s’approcher peu à peu de moi. Je la scrutais du regard, cette dernière s’était approchée de moi au point que je pouvais sentir son souffle contre mon visage. Que voulait-elle ? Voilà une chose qui m’impressionnait… cette demoiselle avait réussi à attirer ma curiosité, ce qui s’annonçait amusant.

    « Qui es-tu ? Je ne t'ai jamais croisée ici avant. » Dit-elle d’un ton calme et détachée.

    Je ne répondis pas immédiatement et sans doute comme un jeu, je me mise comme elle à me perdre dans la profondeur de ses iris couleur, or. L’atmosphère était sereine et le chant des oiseaux parvenant à mes oreilles, picotaient mes tympans. Avant de lui répondre, je me mis à l’observer. Elle avait une longue chevelure blonde, rappelant un champ de blé éclairé par la douceur du soleil. Elle était aussi un peu plus petite que moi, sans doute faisant elle dans les 1m65… Qui sait. Ce qui faisant ça grâce, était sans doute son kimono, elle le portait bien… ce genre de vêtement ne m’attirait cependant pas.

    « Je suis Hedwige Kärtner mais, cette désignation ne te saurait guère très utile, je n’ai pas cette habitude de converser… et peu de personnes me connaissent depuis mon arrivée dans le monde des morts » prononçais-je avant de sourire légèrement, mes canines semblant un court instant à celle d’un vampire assoiffée de sang « Et en ce qui te concerne, jeune créature de la forêt ? » Prononçais-je une seconde fois, on peut plus enjouée par la situation qui s’annonçait amusante.

    Un peu trop proche l'une de l'autre, je me mise à reculer délicatement d'elle, essuyant une nouvelle goûte de sueur perlant le long de ma tempe. Puis discrètement, je me mise à observer le parterre de plante au sol, que faisait-elle juste avant... ? Je m'étire, faisant craquer mon cou avant de sourire une nouvelle fois. Puis sans crier garde, je dépose un de mes doigts sur la corne droite de la demoiselle, faisant alors glisser ma main sur celle-ci, j'étais réellement tactile... et je ne m'en rendais pas compte moi-même.

    « Sympathique les cornes... je me demande de quel mélange es-tu faite » prononçais-je d'un ton moqueur avant de croiser les bras sur ma poitrine.


    avatar
    Invité
    Invité
    #4 le 01.03.17 2:21
    Un tête à tête chimèrique × ft. Hedwige & Akiyo


    Elles s'étaient fixées un instant, se perdant dans les yeux l'une de l'autre. Comme pour essayer d'y trouver quelque chose de mystérieux, de merveilleux... elles restèrent quelques secondes ainsi. Akiyo ne cachait pas sa curiosité et la jeune femme avait un regard intrigué mais amusé.

    La plupart du temps, quand Akiyo ne connaissait pas quelqu'un, elle essayait de dégager du reste l'odeur corporelle de la personne. C'était ceux à quoi elle faisait le plus attention avec le regard chez les inconnus qu'elle rencontrait. La chimère aux cheveux blond avait un très bon odorat et prenait un malin plaisir à l'utiliser. S'étant approché de la Belle pour lui demander qui elle était, elle se trouvait désormais assez proche pour percevoir à travers l'odeur d'un effort récent, la douce odeur de cannelle qui émanait d'Hedwige.

    « Hedwige Cartner » avait-elle dit. Car oui, c'était le prénom de cette charmante inconnue. La rouquine flamboyante informa Akiyo qu'elle était une personne assez solitaire et que par conséquent, elle connaissait peu de monde, du moins, depuis qu'elle était morte. Cela étonna fort Akiyo qui ne le fit pas paraitre. Généralement, quand la demoiselle demandait ce genre d'information, les personnes répondaient par l'histoire de leur mort, ce qu'elle trouvait toujours étrange. Comme ci cette histoire devenait leur identité à proprement parler, eux qui avait pourtant un prénom, une vie antérieur mais surtout, la chance de pouvoir servir leurs rêves irréalisés dans cette vie qu'ils leur avaient été offerte. Les canines pointues d'Hedwige resortèrent pendant qu'elle continuait à répondre à la blondinette. Akiyo aimait ses canines, la rendant dangereusement séduisante.

    «  Et en ce qui te concerne, jeune créature de la forêt ? »

    Décidément, cette jeune femme intriguait Akiyo, et celle ci s'amusait à voir la Belle répondre d'un ton enjoué : elle n'était donc pas la seule à s'amuser. Elle répondit après un temps de pause encore occupée à fixer la jeune femme avec un sourire au coin. C'est donc de manière assez similaire au ton de son interlocutrice que la petite blonde lui répondit. Non pour ce moquer, mais pour lui faire comprendre qu'elle rentrait dans son petit jeu.


    « Je me nomme Fujiwara Akiyo, mais comme tu le sais, cela ne te sera guère utile ici, chaton. »

    Elle l'avait appelé chaton par supposition. Les oreilles qui venaient se déposer sur sa chevelure rouge était en effet similaires à des oreilles de chat...ou peut-être bien de chien sauvage, elle ne le savait pas vraiment. Mais il était évident qu'elle était fière de celles-ci, car elle les dressait fièrement sur sa tête.

    Hedwige recula un moment, comme pour se dégourdir d'avoir couru. Puis, sans vraiment que celle-ci s'y attende, elle déposa délicatement un doigt, puis sa main sur la corne droite d'Akiyo. Elle frémit. Habituellement, personne n'osait toucher ses cornes. D'ailleurs en général, ce n'est pas quelque chose qu'elle appréciait particulièrement. Son sourire s’élargissait pour laisser entrevoir ses canines aussi pointues que celle de sa partenaire de discussion.

    « Sympathique les cornes... je me demande de quel mélange es-tu faite »

    D'un ton posé, elle répondit qu'elle avait pensé la jeune femme assez subtile pour le deviner, mais qu'elle reconnaissait la complexité de l'affaire, son croisement n'étant pas un mélange très répandu. Elle l'informa donc qu'elle était mi-tigre mi-antilope, et que cela provenait sûrement de ses origines Indienne. Puis elle examina à son tour les différents attributs qui constituaient le côté animal d'Hedwige et essaya de deviner par elle même ce que pouvait bien être ce mélange d'espèces.

    Délicatement, elle déposa le panier en osier qu'elle avait apporté pour récolter des ingrédients par terre, et comme pour lui rendre la monnaie de sa pièce, mais toujours sur le ton de la rigolade, elle s'autorisa à toucher l'oreille droite de la Belle. Après quelque instant, Akiyo fit un demi-tour sur elle même annonça son hypothèse.

    « Mi-louve, mi-félin, avec une légère odeur de cannelle. »

    Elle laissa échapper un petit rire de sa bouche. La journée s'annonçait beaucoup plus passionnante que les précédentes, et ce n'était pas pour déplaire à la jeune chimère.
    code by lizzou × gifs by tumblr
    avatar
    Invité
    Invité
    #5 le 03.03.17 10:22


    Un tête à tête chimérique
    FT AKIYO FUJIWARA

    Toi, tu es mon autre... ?

    La créature s’était présentée à son tour. Puis dans une pointe de provocation, elle eut prononcé ces quelques mots qui me firent un instant hésiter. J’avais annoncé un plan et elle semblait vouloir le suivre d’elle-même. D’un côté, j’étais contente puis d’un autre déçu… Ce masque que je portais si bien commençait peu à peu à se fendre, était-ce parce que j’étais désormais morte ? Qui sait… Quoi qu’il en soit, le petit surnom qu’elle m’avait attribué « chaton » me surpris, puis m’agaça. J’étais loin d’être un chaton, et même si ce surnom n’était qu’un signe d’affection, je ne l’aimais pas…

    Quoi qu’il en soit, la douceur de ses cornes m’ahurissait quelque peu. C’est rapidement que cette dernière prit la parole pour expliquer le mélange d’on elle était faite. Une touche de tigre et d’antilope, pourquoi pas… le résultat était sublime.

    Malgré que la jeune demoiselle est pénétrée la zone personnelle que je m’étaie fixé autour de moi avec les années, je ne dis rien… Croisant les bras sur ma poitrine avant de la regarder faire, doucement. Elle déposa son petit panier d’oseille, s’approchant alors de moi, attrapant entre ses mains mon oreille droite. J’eus alors un léger mouvement de recul, grognant légèrement sur mon interlocutrice. Depuis mon arrivée ici, personne n’avais jamais osée toucher à mes attributs animaux que je soignais autant que ma propre personne. Je n’aimais pas que l’on me touche… La demoiselle en face de moi était belle et n’avait rien d’une fille négligé, mais… Je détestais la saleté, et je ne voulais pas que ses mains me touchent de la sorte.

    « Mi-louve, mi-félin, avec une légère odeur de cannelle. » prononça t-elle finalement, me faisant redresser les oreilles sur le haut de mon crâne. Avec un large sourire, je me mise à rire comme l’antilope.

    « Tu as raison, mais, tu as oublié une petite chose… Mon parfum ne fait pas mes gênes mais... tu as l'air de l’apprécier, je me trompe ? » je me mise à sourire, penchant la tête sur le côté « mi-louve, mi-féline ainsi que mi-loutre, mais ça, c’est plus dans mon caractère que ça se sent… Je peux être, très agressive, ce mélange n’arrange en rien mon impulsivité » prononçais-je une seconde fois, riant de mes propres paroles.

    Je me mise alors à sourire, décroisant les bras avant de déposer mon regard sur le petit panier en oseille « Et qu’est-ce que tu faisais là, avec ton petit panier d’oseille ? Tu attendais le grand méchant loup… ? » Dis-je un peu amusée, cette fille avait quelque chose… Étrangement, je n’avais pas envie d’être méchante en sa présence… Ça faisant longtemps, que je n’avais pas ressenti ça…

    En attendant ça réponse, je déposai mon dos contre le tronc d’un arbre, baillant légèrement, le son de la petite clochette me faisant hérisser le poil « Rien de mieux qu’une petite clochette pour attirer les prédateurs » dis-je une nouvelle fois, plongeant mes yeux dans ceux de la chimère en face de moi.


    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires