#1 le 12.02.17 22:56

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien

On porte chacun un masque ...






Mais certains plus que d'autres.


Ce n’était pas rare que Pom s’égare au travers des rues de la ville, cherchant sans but et sans raison, un moyen de se distraire. C’est ainsi qu’il était tombé sur le malaise d’un jeune muet à la patinoire ou qu’il avait découvert une coccinelle joueuse sous des fleurs de Cerisiers. Ce ne fut pourtant pas un moment de divagation qui le ramena jusqu’au grand parc de la ville. Ni même qui lui fit porter la bague qui lui permettait d’avoir une apparence de chimère, et donc de femme, pendant vingt-quatre heures. Non ! Les raisons de ce choix de tenue étaient des plus basiques : Kurt Cobain.

Pom avait découvert le chanteur et fondateur de Nirvana au fur et à mesure du temps. A l’époque, il avait payé très cher des vampires pour aller lui chercher les premiers 45 tours, des tee-shirts et divers autres objets liés au groupe. Autant dire que lorsqu’il avait entendu dire que des places étaient disponibles pour le prochain concert  de Cobain qu’il allait donner, Pom n’avait ni dit oui, ni dit non, ni dit peut-être, il avait juste manqué de s’évanouir sur place telle stupide groupie. Il avait ensuite repris ses esprits et son flegme naturel pour se renseigner.

Ce fut avec une certaine humeur mauvaise qu’il apprit par Dadine qu’une chimère vendait les dites places et qu’elle ne les vendait qu’à des hommes. D’autant qu’elle ne le vendrait pas à Pom. Ils se connaissaient et il lui avait dit un jour que rien au monde n’était plus sot qu’une chimère ! Et qu’il fallait être bien con pour en vouloir à chaque homme. Peut-être avait-il également dit, une phrase, du genre : puis sérieusement, je te rassure, j’ai aucunement envie de me taper une hystérique avec une morphologie d’animaux, je suis ni zoophile, ni débile.

Toutefois, n’étant pas du genre à renoncer à des places du chanteur de Nirvana, il avait aussitôt fait ce qu’il savait faire de mieux : tricher. Une bague chimérisante au doigt, une jupe bleue, un chemisier blanc et noir, un chandail en lainage tricotés blanc (volés à sa colocataire vampire @Lynn Ahern), un gros chignon lâche et un peu de maquillage plus tard avaient parfaitement fait l’affaire. Porter un soutien-gorge était particulièrement gênant et Pom n’avait pas pu se résoudre à abandonner son boxer, mais le prix en valant la chandelle : il s’était rendu joyeusement dans le parc.

Ce fut avec joie qu’il recueillit de la naïve chimère le billet qu’il attendait depuis longtemps contre un nombre important d’ossement – autant dire qu’il était parti pour ne manger que des soupes instantanées pendant un long moment – et joyeusement il avait quitté la chimère d’un geste de la main se voulant des plus féminins.




$('#avatarprevisu').html(_userdata["avatar"]);


XXY



L’après-midi ne tarderait pas à se terminer, mais l’air était encore agréable malgré le froid qui lui vrillait les jambes, et Pom décida de faire le tour du parc tranquillement. Dire qu’il se sentait ridicule avec ses oreilles n’était pas faux. La bague devait choisir de manière aléatoire les attributs animaux ou bien c’était le pote qui lui avait régénéré la dernière fois. Quoiqu’il en soit, avec dix centimètres en moins, une taille plus fine, une allure plus menue et un air plus jeune, Pom s’appréciait mais se trouvait comique. Sans parler de cette poitrine rebondie, de sa démarche plutôt masculine, des élastiques noirs à ses bracelets et de la douleur lui brulant les pieds (Pourquoi avait-il eu cette stupide idée d’emprunter des chaussures à talons de l’une de ses colocataires ?)



Agacé et amusé, Pom retira les dites chaussures pour les ranger dans son sac à dos, s’asseyant tout simplement dans l’herbe, s’y étendant malgré le froid. Ce qui trouvait de plus ridicule dans sa personne actuellement, ce n’était pas tant d’être une femme, mais d’avoir des oreilles et une queue de fennec, et d’avoir les cheveux bien plus rouges qu’à l’ordinaire (qui étaient bien trop visibles à l’ordinaire.) Grognant, Pom avala un peu de potion contenu dans une flasque rangée dans son sac, telle un alcoolique de l’Ancien temps.
La journée s'annonçait ennuyante.

#2 le 13.02.17 19:53

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Katarina - League of Legends
× Croisée avec : loup | panthère | loutre
× Appartement : Jolly Jumper
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 18
× Øssements 264
× Age IRL : 19 × Inscription : 10/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t1422-hedwige-kartner-terminee http://www.peekaboo-rpg.com/t1435-carnet-de-hedwige-kartner

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
0/100  (0/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 27
× Avatar : Katarina - League of Legends
× Croisée avec : loup | panthère | loutre
× Appartement : Jolly Jumper
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 18
× Øssements 264
× Age IRL : 19 × Inscription : 10/02/2017
× Présence : actuellement absent(e)
chimère


SOMETHING IN THE WAY
FT Pom Warren

On porte chacun un masque ...

Errer, errer était bel et bien la seule chose que je savais faire depuis mon arrivée dans le joyeux monde des morts. J’étais cependant chagrinée… En me mordant la lèvre inférieur, je repensais à eux, ceux qui ne m’avais jamais aimée, que pensais-je là… c’était leur richesse qui me manquais le plus, désormais, il était temps pour moi de travailler pour gagner ma vie, putain…

Par où commencer ? Devais je écrire des romains et les vendre… ou même crée un recueil de poème… écrire oui, pourquoi pas. Je constituerais donc un orchestre à moi seule…

Mon esprit divaguais, mes jambes me menant alors dans un parc qui doucement s’assombrissait, la lune ne tarderais pas à montrer le bout de son nez.

La douce brise s’engouffrait alors, ébouriffant ma chevelure de feu ainsi que mes attributs animal bien apparents et soignée. Qui étais-je moi-même ? Certain jour, j’avais l’impression de devenir étrangère à l’espèce humaine… l’adaptation était rugueuse.

Puis dans un soupire, je m’arrête déposant mon dos contre le tronc d’un arbre. D’une geste familier, je plonge ma main droite dans ma poche, attrapant alors  mon paquet de cigarette. D’un simple mouvement, l’un d’elle vint à mes lèvres avant que je ne l’allume avec mon briquet, la fumer enivrant et brulant mes poumons et ma gorge. Dans un nuage de toxine, je me mets à regarder le ciel… les mots prenant part à mon esprit corrompu de toutes émotions.

Il y a des choses qui n’existent pas,
Des choses que l’on ne croit pas,
Conte de fées ou non,
L’amour fut sont nom,
Dans mon rêve, je t’ai vue,
Avec toi, je l’ai vécu,
Ce fut un moment inoubliable,
Telle une pluie d’étoiles,
Même une avalanche de pierre,
N’aurai pas su nous faire t’aires.
L’amour était-il bien trop fort,
Je le ressens encore et encore…
Des choses que ne l’on ne croit pas,
Ne sois qu’un élément,
Et que notre vie,
Soit un paradis.


Prononçais-je alors dans un murmure peut-être un peu trop élevé. Je semblais parler d’une chose que je connaissais… et pourtant, ceci était plutôt un pauvre rêve que j’avais fais une fois. L’histoire de princesse et de prince charmant était bien mauvaise pour les enfants…

Agacée, je me met à me mordre la lèvre inférieur, m'approchant alors de la poubelle la plus proche pour y jeter mon mégot de cigarette. C'est à ce moment que aperçue une jeune demoiselle ayant elle aussi des attributs et des cheveux aussi flamboyant que les miens. Je lui souris bêtement avant de détourner le regard puis de prendre une nouvelle cigarette avant de allumée, au moins, je n'étais pas la seule à être dans ce parc...