ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Cinemont a posté un rp libre dans l'allée des cerisiers

    Alexiel Etsuko cherche plusieurs rps pour son personnage deux en un.

    Alexiel Etsuko a posté un rp libre dans l'appartement Kiss

    Urie Kaneki recherche divers vampires pour rp !

    Event du moment
    Calendrier de l'avent
    du 1er au 24 décembre

    Chelsea Aymen, pour vivre un autre jour

    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Transgenre
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : White robe - Journey
    × Appartement : Bozo
    × Péripéties vécues : 179
    × Øssements703
    × Age IRL : 5 Féminin
    × Inscription : 02/02/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le requin-scie

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    14/100  (14/100)
    19Transgenre20White robe - JourneyBozo1797035Féminin02/02/2017complètele requin-scie
    avatar
    zombie
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1428-chelsea-aymen-pour-vivre-un-autre-jourhttp://www.peekaboo-rpg.com/t1429-au-pays-de-chelsea-wip-mais-vous-pouvez-poster
    19Transgenre20White robe - JourneyBozo1797035Féminin02/02/2017complètele requin-scie
    zombie
    #1 le 10.02.17 19:51

      - Here lies Kyle Matthew Aymen -
    1996 - 2016

     

     
      trouver son étoile
      NOM : Aymen
      PRÉNOM : Chelsea, elle n' a pas de deuxième prénom.
      DATE DE NAISSANCE : 23/12/1996
      DATE DE MORT : 26/07/2016 (19 ans)
      NATIONALITÉ : Britannique (ta m- mmh, non, rien)
      LANGUE(S) PARLÉE(S) :
      [x] Anglais (de Grande Bretagne).
      [x] Autre(s) : Français, de façon rudimentaire.
      RACE : Zombie
      PERSONNAGE DE L'AVATAR : White robe - Journey (ICI)

     

     

     

     
      Chelsea, tu baises ?
      Couleur des cheveux : Blond clair, comme son paternel.
    Longueur des cheveux : Mi-longs, ils s' arrêtent un peu au dessus des épaules. Lisses. Elle ne s' en occupe plus vraiment depuis sa zombification, alors les pointes sont fourchues, et les cheveux en pagaille. On notera néanmoins que, sous son masque, Chelsea a une petite tresse à la droite de son visage, restée telle quelle depuis qu' elle l' a faite avant de se transformer.
    Couleur des yeux : Marron foncé. Le blanc de ses yeux vire facilement au rouge. Elle ne porte pas de lunettes (mais c' est femme à...).
    Style vestimentaire : Chelsea porte toujours une sorte de robe/cape/whatever blanche assez ample, lui couvrant la totalité du corps. Quelques broderies dorées de formes géométriques l' ornent ça et là. Un masque, apparemment en bois, est également placé au devant du visage. Les seules ouvertures d' icelui sont vers la bouche pour pouvoir se nourrir et vers les yeux, mais elles sont difficile à remarquer tant l' intérieur est sombre. Elle porte même ça pour dormir... Chelsea ne souhaite pas dépenser son argent dans des potions, mais ça ne cache pas l' odeur... Enfin malgré tout, ça l' aide à bien vouloir sortir. Sans ça, elle resterait sous ses draps.
    Taille : 1m82, qu' elle n' augmentera certainement jamais, ô grand jamais, avec des talons.
    Piercing(s) : Elle a quelques petites boucles d' oreille en or. Mais elle ne les met jamais. Elle trouvait ça sympa qu' on puisse les voir quand ses cheveux bougeaient un peu, mais si son visage est recouvert...
    Tatouage(s) : Aucun, none.
    Corpulence : Elle n' a que la peau sur les os (si ce n' est moins) depuis qu' elle a subit sa transformation. Actuellement, elle fait 58kg, contre 79 auparavant. Elle est très peu musclée. Ses genoux sont franchement gros. Contrairement à sa poitrine, oh ça alors.
    Habitudes : Ses mains ne sont jamais immobiles ; en général, elle tripote quelque-chose qu' elle tient (coucou Ael ^^). Elle dort toujours sur un côté. Son regard est assez fuyant, mais puisqu' elle a un masque, ça n' est pas très important... Quand elle entend un bruit inconnu au milieu du silence, elle se dresse et tourne la tête. Elle marche parfois à cloche-pied sans s' en rendre compte ; quand elle le remarque, elle cesse sur-le-champ. Elle n' a jamais ouvert la moindre boîte de cosmétiques. Sa démarche est assez dignifiée et féminine, elle se concentre sans aucun doute dessus. Elle ne se gratte jamais, mais quand elle est seule, elle se ronge souvent les ongles.
    Autre : Chelsea est un vil zombie qui n' aura jamais des dents aussi jaunes que son pseudo : sa dentition est naturellement blanche, et même sans les entretenir, elles gardent à peu près cette couleur et ne semble pas avoir de caries. Son nombril va un peu vers l' extérieur.  Chelsea, qui avant sa mort était toujours parfaitement épilée, a cessé de réguler ses poils par dépit. En tant que zombie... En plus de perdre plus de vingt kilos, Chelsea voit sa peau, auparavant assez pâle, rougir comme si elle avait un coup de soleil bien balèze, et être parcourue de grosses verrues bien crades, qui sont par ailleurs la principale source de puanteur. Son front s' est largement avancé. Sa cage thoracique a été comme écrasée, tandis que son cou a grandi d' autant, laissant sa taille inchangée. La chair autour des lèvres est comme tombée, laissant à nu ses gencives et ses dents. Son nez est renfoncé légèrement, c' est pas Voldemort, mais ça ne semble pas très humain pour autant. Ses orteils sont plus longs, ses doigts plus courts, et l' os de son avant-bras gauche est par endroits découvert.
     

     

     
      Chelsea Aymen facts
      Chelsea pense que dans le monde, rien n' est plus cool que les magical girls. Elle a tendance a parler un peu trop vite pour elle, et bégaye généralement quand elle s' y met, ce qui arrive surtout quand elle parle de choses très sérieuses, où elle est plus tendue. En parlant de ça (NDLR (note de la rôliste) : je suis visiblement plus douée que Chel pour les transitions), pour ce qui est de la mort de tous les jours, elle a une voix qu' elle trouve satisfaisante, mais par contre, elle ne chante sous aucun prétexte (de toutes façons, elle aime surtout la musique classique, qui est assez peu chantée). Son rire est également assez bruyant. Chelsea adore le vin, même si de son vivant, elle n' en buvait presque jamais, par peur de devenir alcoolique ; elle prenait plutôt du thé. Chelsea est aussi allergique aux plumes, et a fini par nourrir une haine déraisonnée pour les oiseaux (de ce fait, elle s' entendrait sûrement avec Guenièvre). Elle essaye depuis des années d' être végétarienne, mais n' objecte pas quand on lui sert des plats à base de viande. Elle ne possède aucun permis de conduire. Elle pratique la méditation, généralement en soirée, mais également quand elle doit attendre pour une raison ou pour une autre.
     

     

     

      50 nuances de Chel
    Chelsea sortait de son appartement, pas tout à fait réveillée. Elle ne savait pas exactement quoi faire, mais nous sommes à Tokyo. Chelsea trouvera toujours quelque-chose pour s' occuper. Quand bien même elle considère surtout le monde des morts comme un passage désagréable, ça reste un lieu pouvant devenir vivable (lololol).

    Elle entrait dans un de ces bars, qu' aucun disent sordides. Non pas bar PMU, mais bar à zombies. Instinctivement, naturellement, elle se dirigeait vers les tables éloignées, généralement occupées par ceux qui n' achètent pas de potions et sentent donc notablement mauvais. Ou schlinguent grave leur race, pour faire plus simple. Désireuse de ne pas se faire trop regarder de travers, tant à cause de l' odeur que de son costume, elle se pressait. Elle avait choisi une table déjà prise, se joignant à d' autres zombies odoriférants. Elle va souvent vers les gens. Elle s' était faite avoir dans les largeurs, plusieurs fois de surcroit, et souhaite vraiment accorder sa confiance à quelqu' un, constater que le monde n'est pas si mauvais. La rancoeur qu' elle peut garder à l' encontre de certains n' en devient, cela dit, que plus grande ; ce qui peut poser problème, considérant qu' elle est assez susceptible et vive quand il s' agit de vocaliser son mécontentement.
    Chelsea parle peu d' elle. Il ne se passe pas grand-chose dans a vie, et elle n' a pas vraiment de "bande" à qui raconter n' importe quoi. Il lui arrive de dire qu' elle aime ceci ou cela, mais rien d' autre. Elle s' intéresse néanmoins aux gens, à leur vie. Quand elle était petite, son rêve était de se retrouver seule sur Terre, pour pouvoir avoir les habits les plus jolis et pouvoir aller chez les gens regarder ce qu' ils avaient vécu. Un vieil album photo, des messages électroniques ou épistolaires, ce genre-là.
    De toutes façons, elle préfère dire des choses positives. Si elle se mettait à parler d' elle, elle se plaindrait plus souvent qu' à son tour.

    Elle sortait du bar. Elle n' allait probablement pas revoir ses convives. Elle n' avait même pas pensé à dire comment elle s' appelait - elle voulait trop rentrer dans la conversation, ou quelque-chose comme ça. Elle, ne pas revoir ces gens lui importait peu. Il est rare qu' elle ait vraiment envie de revoir une personne.
    Et elle n' est pas du genre à dire "on s' appelle", ou des choses comme ça. Elle n' aime pas conseiller les gens, leur proposer des choses. Pire, leur donner des ordres. Et si ça intéressait réellement ses interlocuteurs, elle n' aurait pas besoin de le proposer, déjà. Et si ça ne s' annonce pas épanouissant pour les deux partis, autant ne pas prolonger la relation plus que de raison.
    En parlant de relations, Chelsea ne tombe pas amoureuse. Bon, j' avoue, c' était une façon dramatique de le dire ; peut-être que si, mais elle ne le prendra pas comme ça. Elle a l' habitude d' envier les gens, et confond facilement le désir d' être à la place d' une personne et le désir d' être avec. De ce fait, elle ignore consciencieusement ce type de pensée. Elle aimerait une belle histoire, toussatoussa, de préférence dans le monde des vivants, et préfère attendre jusqu' au jour où elle sera bien dans sa peau pour considérer une telle relation.

    Chelsea aide les gens, quand c' est dans ses cordes et n' a rien de mieux à faire. Elle dit que c' est son devoir de zombie de donner une bonne image (NDLR : elle sent la merde, mais c' est pas une image) de cette race. Elle ne l' admettra probablement pas, mais c' est surtout qu' elle aime qu' on lui soit redevable. Ça lui donne l' impression d' être importante, et elle en a... Plutôt besoin.

    Elle n' aime pas, vraiment pas, penser au passé. Elle aimerait tout refaire, et en être incapable l' agace.

    Elle rentrait chez elle. Se promener, elle apprécie ça, ça lui vide l' esprit, mais il se faisait tard. Elle se rendait vers la cuisine de son appartement. Elle sait cuisiner, surtout des desserts appris des années de cela, et est contente de pouvoir en manger quand elle le désire. L' odeur imprégnant les plats, elle mange généralement sa cuisine seule - elle n' aime pas incommoder les gens alentours, et pourtant, elle ne songe pas à utiliser de potion. Elle ne souhaite pas apprendre à préparer d' autres choses, non, elle n' aime pas vraiment se cultiver. Elle sait qu' elle oubliera facilement le savoir engrangée, ça lui donne l' impression de perdre son temps. Après... C' est aussi quelqu' un de patient, elle sait attendre pendant un bon moment. Et elle n' a pas l' impression de perdre son temps...

    (NDLR : je suis archi-nulle pour écrire les caractères. Je suis plutôt de la vieille école qui dit "show, don't tell", mais c' est difficile et de toutes façons peu exhaustif sur une fiche. Le problème aussi, c' est que je ne sais juste pas décrire les personnalités, et surtout, je ne peux pas penser à tout, contrairement au physique ou à l' histoire. Ces deux parties sus-citées ayant déjà des informations relatives au caractère, je me permets d' arrêter là. ^^)
     


      Souviens-toi... L' été dernier
      Certains s' imaginent les funérailles d' un proche comme un moment où même le ciel se doit de cacher sa peine derrière les nuages. Cette fois, la rivière reflétait un insolent soleil qui ne se laissait pas même masquer par les cendres descendant le courant. Sans même qu' elle en sache la signification, la mère portait du noir de la tête aux pieds. Le père s' était vu offrir des condoléances par des gens que l' attraction du jour ne connaissait même pas.

    ... Je me dis que ça devait être comme ça. En réalité, je ne veux même pas savoir, mais l' imagination vient d' elle-même.

    Je me lève. Quand ça arrive, en début de matinée, je n' ai jamais de plan, je ne sais pas ce que je vais faire. C' est ce qui se fait, et on dirait que pour ça, je peux me laisser porter.

    J' avais paniqué quand j' avais vu cette ville. Quand j' ai compris que j' y étais réellement. D' une part parce-que je pensais que la conscience ne faisait que se dissoudre dans le néant après notre mort, d' une autre parce-que je ne pouvais pas raisonnablement quitter le monde des vivants. Je craignais, plus que tout, qu' on se souvienne de moi comme j' avais vécu (NDLR : poil au cul). D' une dernière part parce-que je pensais que MJ était encore vivant.

    Chelsea Aymen, 2016
    "Je ne voyais pas ça comme ça, tiens. Je pensais me sentir plus... Consciente de mon environnement..."

    J' essayais de modeler mon environnement. Si, comme on m' avait dit, je pouvais modifier ma perception, alors autant tester ça immédiatement.
    ... Rien. Rien avant que...

    Je ne sais pas qui a eu l' idée de montrer aux gens leur mort. Ça me semble plus traumatisant qu' autre chose... Pas vraiment une bonne façon de "s' amuser". Une pièce grise, des machines... J' ai détourné le regard que je me suis vue assise à une chaise, sereine, comme si j' avais hâte de mourir ; alors que c' était pas le cas, hein ! Mais même du coin de l' oeil, j' ai pu apercevoir, à la fin de la vidéo, les gens autour de cette image de moi commencer à s' affoler.
    Je serrais le coeur. J' en voulais à ce type juste ici. Si il voulait me prendre de haut, c' était réussi. Je suis misérable, merci, je le savais déjà. Qu' est-ce que ça pouvait lui faire, que je m' amuse ? Pour mettre la tête des gens dans leur merde, il était doué.
    Je serrais le poing. Ça n' allait certainement pas se finir ainsi. Le monde des vivants est "mon" monde. C' est à cet endroit-là que j' appartiens. Donc je ne vais pas rester éternellement ici, right ? Tout ce qui monte redescend. Même aujourd'hui, si j' ai des visions, c' est bien que j' y suis encore liée d' une façon ou d' une autre, non ?
    Je serrais les dents pour la première fois depuis un bon mois. La dernière fois...

    Maman    le 18/06/2016
    Objet: Sois sage !    
    "Tu es un grand       
    garçon, mais ce n'    
    est pas une raison    
    pour ne pas rentrer ! 
    Tu devrais revenir à  
    la maison de temps en 
    temps, ton père       
    devient fou, et tu ne 
    parles même pas la    
    langue...            "
    Kyle     le 18/06/2016
    Objet: RE:Sois sage ! 
    "Mais si, madame. Le  
    champagne, oui ? Tu   
    sais très bien que je 
    me débrouille...     "

    J' avais rendez-vous. Avec un homme. Oh, non, pas "ce" genre de rendez-vous. Plutôt une sorte d' entretien. Les locaux étaient peu accueillants, le gris dominait. Une vieille dame à la réception me prescrit un trajet, et...

    - Mademoiselle Aymen, asseyez-vous, je vous en prie.

    Je retenais un sourire. Mais considérant leur projet, ces gens auraient pu se fendre d' une salle plus agréable. Le minimum syndical, chaises, table, lumière... Caméra. L' homme qui était avec moi s' assit de tout son embonpoint devant un café brûlant après m' avoir serré la main en silence. J' avais droit à un thé, il savait que je les préférais.

    - Nous aimerions, en premier lieu, connaître les raisons de votre décision.

    Il les connaissait probablement, mais cette entrevue servait surtout à mettre les choses à plat, à montrer que je comprenais et consentais.
    Je tournais mon visage et commençais à murmurer ma réponse, qu' elle sorte bien.

    - Le reste ne marche apparemment pas... Avec moi, je veux dire. Je ne m' imagine pas vraiment continuer comme ça...
    - Vous semblez avoir l' habitude de juger trop promptement.


    Il regarda une feuille qu' il avait sous les yeux.

    - Cela étant dit... Ça ne me pose aucun problème.

    Rétrospectivement, j' aurais mieux fait de me mordre la langue. C' était toujours moins pire.
    Mais tout de même, je n' aime pas quand les gens font mine de bien me connaître. S' improvisent psychologues éclairés - ça doit être un pléonasme. Quoique, et malgré mes efforts, je n' apprécie pas énormément plus ceux qui vont au-delà de l' improvisation.

    Esther   le 02/03/2015
    Objet: Alors ?        
    "=3                  "
    Chelsea  le 02/03/2015
    Objet: RE:Alors ?     
    ":<                  "

    C' était en sortant de chez l' un d' eux, la porte qui se fermait dans mon dos contrastait avec le mur peint en jaune qui se dressait devant moi.

    Esther   le 02/03/2015
    Objet: RE:Alors ?     
    "ca finira par        
    marcher! fight!      "

    Esther était de quelques années mon ainée, et j' avais vu ces soucis lentement rejoindre son passé. Je l' ai probablement rencontrée par internet, tant je ne me souviens que du fait d' être allée vers elle la première ; un accomplissement dont je ne pense pas être capable dans la "vraie" vie.
    ... Je ne sais pas vraiment si je devrais appeler ça ainsi. J' ai l' impression d' avoir toujours été plus vraie dans la fausse.
    Toujours est-il que j' étais, à l' époque de notre rencontre, encore en Grande Bretagne, et si ma mémoire ne me fait pas défaut, géographiquement proche d' Esther. Malgré tout, je ne me souviens pas l' avoir une seule fois rencontrée en chair et en os. Je pouvais lui dire, à elle, que j ne souhaitais pas sortir, pas plus que je ne souhaitais qu' elle mette un visage sur mon nom.

    Esther   le 14/06/2015
    Objet: shelly?        
    "Tout va bien? =o    "

    C' était pendant cette période que j' ai perdu de vue Esther. Ça faisait bien quatre ans que nous nous connaissions. Mais à l' époque se combinaient au stress la difficulté de devoir parler français en toutes circonstances, et la douleur de devoir prouver quelque-chose dont j' étais certaine de l' existence sans en avoir la capacité. Dans le pire des cas, c' était comme convertir un anti-religieux. Et dans une tragique ironie, je n' en avais visiblement pas les épaules. Paradoxalement, c' était à ce moment que j' aurais le plus eu besoin d' elle ; et peut-être que je n' en serais pas là.
    Pas une seule fois je n' avais pensé à lui répondre. J' avais décidé de me concentrer sur qu' il me fallait faire, et elle n' en faisait pas partie. Et j' ai suivi sans sourciller cette ligne de conduite pendant plus d' un an. C' était une entreprise, et je le pense encore encore aujourd'hui, qui ne permet pas de remise en question à qui est déjà sûr. Quelqu' un aurait pu exploiter la moindre ouverture pour me faire croire que j' étais un fou dont le seul crime était d' être perdu.
    Je ne sais pas du tout ce qu' elle devient, mais dans le monde des morts, pas de nouvelle, bonne nouvelle, non ?

    - Mademoiselle Aymen, vous portez-vous volontaire pour participer à une expérience semblable à la vision de Kenneth Hayworth ?

    Si seul le diable peut faire remonter les âmes de l' enfer au purgatoire, alors voici une main tendue qui ne me demande que de m' y accrocher.

    Hayworth est un transhumaniste notoire qui compte se suicider pour "vivre éternellement" en tant que robot. Mais ce n' est pas exactement le but, ici. Si Kenneth veut créer une réplique, ces gens ont la prétention de pouvoir transférer la conscience vers la machine. J' y avais cru, et je m' étais dit que même si ça ratait, je n' avais plus grand-chose à perdre. Je ne me doutais pas que la mort était une telle prison.
    En y repensant, je ne sais même pas si ça a marché.

    Heinrich Heine, 1828
    "Un homme aussi se tient le visage vers les cieux,
    Il tord ses mains par la seule force de sa peine ;
    Je mesure ma terreur, croisant ses yeux-
    Quand la lune me montre une face étant mienne."

    Je n' ai jamais demandé à mes parents de me raconter ma naissance. En 1996, Emma Rius (qui ne s' appelle pas Marius) accouche du joli petit Kyle Aymen. J' imagine que Richard Aymen était tout joyeux. Ils n' étaient pas encore mariés, et déjà avaient un enfant.

    Je pense qu' on comprend la vraie valeur des gens quand ils sont confrontés à un choix sérieux, qui changera leur vie d' une façon ou d' une autre. Et si mon père avait un esprit sans pareil - dont j' ai plus ou moins hérité, je pense - malgré sa profession de banquier, il n' en restait pas moins que peu importe le nombre de fois que je lui parlais, c' était toujours la première. Plus d' une dizaine de premières fois. Il n' était heureusement pas aussi frontal que son épouse, qui cherchait plutôt à me pousser à croire que je ne savais pas ce que je racontais, que ça n' était pas possible, mais l' un comme l' autre ne se sont pas abaissés, au moins, au niveau de cette jeune nécromancienne dont la splendeur des promesses n' avait d' égale que la somme rondelette passée dans ses poches.
    Je dis jeune... Au-delà de son apparence, elle n' avait pas l' assurance de quelqu' un qui avait déjà roulé sa bosse.

    Chelsea Aymen, 2016
    "Alors au final, il faut boire une potion pour vivre... Les choses ne changent pas tellement..."

    J' étais morte depuis quelques jours. Je devais avoir l' air paumée et bouleversée. J' étais paumée et bouleversée. Elle était apparue comme une oasis dans le désert ; et son breuvage ne valait pas mieux que du sable. Elle avait des cheveux dont on m' interdisait la longueur - même à ma majorité, d' ailleurs, c' était une condition pour que je reste habiter chez mes parents, puisque je n' avais ni le travail ni les moyens d' aller ailleurs. J' étais dans une cantine, assise à une table ; elle s' abaissa à ma hauteur, son grain de beauté de fixait autant que ses yeux.

    - Hey. Le monde des morts est pas pour toi, c' est ça ?

    J' étais surprise par sa question. D' habitude, les gens ici faisaient comme si ils étaient arrivés au paradis. Rien que de l' entendre évoquer une telle idée me mettait en confiance.

    - Ah, ça se voit vraiment... ? Non c' est vrai.

    Je me demandais si le monde des vivants l' était plus. Put-être pas, je me disais, mais c' est là-bas que je suis censée être.

    - La plupart ici sont là pour fuir leur vie. Je connais quelqu' un qui doit pouvoir t' aider... Je crois ?
    - A repartir ?
    - Tu reviens ici. Demain ! Hop, même heure, même endroit ! Bon sinon, faudrait prévoir des ossements hein, c' est un petit boulot, puis je dois payer mes études et tout...


    Elle joignit les mains devant sa bouche avant de s' éclipser. Je pensais, à l' époque, que c' était pour dire "désolée", mais à la réflexion, ça ressemblait à une prière, "pourvu que ça marche". A mon avis, elle avait inventé cette histoire fumeuse de petit boulot, mais à l' époque, je ne savais déjà pas trop ce qu' il s' était passé, alors pour en plus analyser la situation... On venait de me faire une offre que je recherchais. C' était tout ce que j' avais compris.

    Kyle    le 11/06/13
    Objet: RE:Coucou      
    "Si ton travail te    
    stresse autant, tu    
    devrais en changer,   
    non ?                "
    Papa    le 11/06/13
    Objet: RE:Coucou      
    "Je travaille surtout 
    pour ta mère et toi,  
    tu sais.             "

    C' est ce qu' il disait souvent. Et ainsi, je pouvais me voir descendre aux enfers dans la fierté des mes pairs. On me félicitait de grandir, tandis que je me félicitais de pouvoir tenir, de ne pas mourir en me noyant pourtant continuellement. Je devrais le remercier.

    Il avait eu une promotion. Muté en France à un poste plus important il n' avait plus vraiment le temps de venir nous voir. Pas que ça me dérange cela dit, il était ô combien combien content de dire qu' il avait le plus beau des jeunes hommes dans sa famille. Mais à l' anniversaire de ma mère, soit le 17 Juillet, il nous a annoncé qu' il avait trouvé un bel appartement pour trois près de son boulot.
    Je ne sortais déjà pas beaucoup, et autant dire que là-bas, je ne sortais plus du tout. Je me suis accroché à internet, et ai même appris le HTML et le C à cette époque, alors que j' ai généralement du mal à bien vouloir étudier quelque-chose ; on peut dire que j' étais coupée du monde.

    Je ne veux pas y revenir. Sûrement pas. Mais je ne pouvais pas quitter cette histoire avant qu' elles ne puissent finir, et c' était la promesse d' un futur peut-être meilleur qui me permettait de tenir, alors, vienne la nuit, sonne l' heure...

    Je me réveillais. La jeune femme m' avait conseillé de boire la potion avant de dormir. Il faisait encore nuit. Les effets devaient me réveiller.

    Le ciel était couvert. Je me demande, en y pensant, si les étoiles visibles dans ce monde sont des étoiles éteintes, ou sont les mêmes que celles du monde des vivants. Une fenêtre près de mon lit reflétait grâce à l' obscurité presque aussi bien qu' un miroir.
    Je n' ai jamais aimé les miroirs.

    Il m' arrive, en méditant, d' avoir l' esprit vide. Ici, mon esprit s' était bloqué. Plus rien ne passait alors que je m' arrêtai devant la vitre. Une minute, une seconde. Je ne saurais dire combien de temps s' était écoulé. je n' avais ni les mots pour pleurer ni la voix pour crier. Instinctivement, je me dirigeais vers la rue. Les personnes que je croisais se comptaient sur les doigts d'une main, mais leur regard m' indiquait que je n' avais pas rêvé.
    Je m' accrochais à un lampadaire éteint tandis que je sentais mes forces me quitter, mais qu' est-ce qu' il s' était passé, qu' est-ce que j' allais faire, je n' arrivais même pas à penser à demain, je n' arrivais même pas à penser au présent, je ne sentais même plus si je maintenais une emprise sur ma béquille, je voyais seulement le monde basculer, je voyais seulement ma respiration s' arrêter-
    Je ne sais pas ce qui m' était arrivé. Quand j' ai rouvert les yeux, il faisait plein jour ; pourtant, je n' arrive pas à m' en souvenir comme une scène lumineuse, mon esprit y applique une sorte de calque sombre. Je n' étais pas dans mon appartement, je n' étais pas dans la rue. Un appareil à ma droite mesurait mon pouls.

    Mais mieux vaut refermer tout ça...

    - Papa.

    Je me rapprochais doucement de mon voisin de canapé. J' avais à lui parler.

    - Oui ?
    - ... Est-ce que les arbres ils peuvent être tristes ?
    - Non.


    "Je dois lui dire, ou ma vie ne changera jamais."

    - Papa, euh...
    - Oui ?
    - Ça fait quoi si on met du feu dans une bouteille ?
    - Et bien ça, ça dépend si elle est ouverte ou non.
    - Alors si on la sert très fort pour qu' elle reste fermée ?
    - Le feu doit s' éteindre, alors. Tu sais, il a besoin d' air, comme nous.
    - Ah...


    "Je dois lui dire, ou je n' arriverai jamais à vivre correctement."

    - Papa...
    - Oui ?
    - Je suis une fille.

    ...

    ...

    ...

    - Ah ?


    Je le sentais trembler contre moi.

    - Et bien, je verrai comment je peux t' aider, alors.

               03/12/2015
    Esther                
    Effacer? Y/N          

    Je regardais mon portable comme si le Seigneur allait me parler au travers.

               03/12/2015
    Esther                
    Effacer? Y/N          

    - Je désire, par ma volonté inaliénable, de participer en tant que sujet de test à cette expérience dont je connais les tenants et les aboutissants.

    Il me tendait une feuille. Son expression me disait qu' il se doutait que je n' allais pas aimer ce qu' il allait me demander.

    - Très bien. J' en suis navrée, mais veuillez signer ce document.

    ... Et vivre un autre jour.

    Tandis que je m' exécutais, je serrais les dents.

    Spoiler:

    Esther  le 10/02/2017
    Objet: Hey!           
    "Shelly, tu te        
    souviens de moi? =D   
    Javais vu ton numero  
    dans mon repertoire et
    je me suis dit que je 
    pourrais tenvoyer un  
    message. Ca va mieux  
    depuis la derniere    
    fois? Bisou. <3      "

    Imagine me
    PRÉNOM : Il l' y vit ici, ses viscères servirent et sévirent sans souci. Lis, sais et vis : c' est si vil, six vers d' hiver, si ces serres lissées s' enlisent et sont sans verre. Si le lys est vert, c' est le lit sévère vers l' envers de l' enfer.
    AGE : de Pierre... ^^
    COMMENT T'AS TROUVE LE FORUM ? Plutôt sympa jusqu' ici, mais hé, parle pas au passé gros blaireau.
    Le smiley que tu préfères ici ? Le :3 parce-qu' il est mignon.
    Tes mangas préférés ? Girlfriends (YURI !)
    En anime, mon point va cependant à Shinsekai yori et Serial Experiments Lain. Je ne saurais choisir entre les deux. Ayant assez peu de yuri de qualité de part ces contrées, ma préférence va aux choses très sérieuses avec un scénario poussé. ~























































    ... Tu veux une corde ? Pour remonter.














































































































































    ... Merci de t' intéresser autant à moi, individu d' internet. Pour la peine, en guise de cadeau, sache que la première apparition de Chelsea était dans une OS écrite pour un concours. Ça donne l' entretien de Chel d' un autre point de vue, plus orienté philosophie -> http://textup.fr/189004ei
    Techniquement, c' est canon dans mon... Erm... Univers fictif global... Mais pas nécessairement par rapport à PaB, hein. Way too much bullshit. :3





    avatar
    Invité
    Invité
    #2 le 10.02.17 20:03
    JOURNEEEEEEY

    C'est so cute ♥️
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 12 Masculin
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : yukine (noragami)
    × Pouvoir : télékinésie.
    × Appartement : Pucca
    × Métier : vendeur de potions truquées.
    × Péripéties vécues : 3057
    × Øssements591
    × Age IRL : 17 Neutre/Sans genre
    × Inscription : 14/01/2017
    × Présence : réduite
    × Surnom : la papaye
    × DCs : (laughs in ukrainian)

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    17/100  (17/100)
    12Masculin20yukine (noragami)télékinésie.Puccavendeur de potions truquées.305759117Neutre/Sans genre14/01/2017réduitela papaye(laughs in ukrainian)
    avatar
    (despite everything, it's still y o u)
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1289-mikhail-chernenkohttp://www.peekaboo-rpg.com/t2499-je-suis-tombe-par-terre-c-est-la-faute-a-voltaire-mikhail
    12Masculin20yukine (noragami)télékinésie.Puccavendeur de potions truquées.305759117Neutre/Sans genre14/01/2017réduitela papaye(laughs in ukrainian)
    (despite everything, it's still y o u)
    #3 le 10.02.17 20:27
    Ahhhh, ta fiche est enfin là ♥️♥️ Ton choix d'avatar est super sympa !
    J'ai beaucoup aimé te lire, même si c'était un peu long
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 18 Masculin
    × Age post-mortem : 193
    × Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
    × Pouvoir : absolu /PAN/
    × Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
    × Métier : Roi ♛
    × Péripéties vécues : 3639
    × Øssements1767
    × Age IRL : 21 Féminin
    × Inscription : 08/02/2014
    × Présence : complète
    × Surnom : le koala
    × DCs : Luap Jones

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    38/15  (38/15)
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3639176721Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    avatar
    Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
    http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body
    18Masculin193Greed/Lin Yao - FMAabsolu /PAN/(à venir, je suis sdf présentement)Roi ♛3639176721Féminin08/02/2014complètele koalaLuap Jones
    Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
    #4 le 10.02.17 21:05
    Je viens lire ! Je me suis déhypé c'est bon demon J'étais pas hypé à la base

    Identité Le calcul est bon pour l'âge de la mort ~ Du coup pour le post-mortem ça lui en fait 20, tu penseras à le rajouter dans ton profil ? ELLE EST ZOMBIIIIIIIIIE demon Tout est ok par ici !
    Physique Sa dissimulation est vachement intéressante du coup Elle est hideuuuuuuuuse Bref tout son physique est justifié et bien détaillé, c'est très cool, et je valide o/
    précisions Que des petites précisions cutes :stachh: Rien d'embêtant rapport au contexte, c'est parfait !
    caractère Du coup j'aurais pensé qu'elle s'intéresserait moins aux autres, mais c'était un vieux préjugé wallah Well j'ai rien repéré de contradictoire, c'est tout bon par ici
    histoire Aaaaah j'avais entendu parler de cette histoire de neurobiologiste (Du coup je me suis perdue sur l'internet à relire des articles dessus, wtf sérieux )
    Du coup, les choses sont racontées dans un ordre tout chamboulé, mais j'ai quand même bien réussi à suivre ♥️ Il y a beaucoup de choses qui sont peu développées, mais tout est parfaitement compréhensible, donc je n'ai vraiment rien à redire, surtout que l'essentiel est là et tout à fait cohérent avec le contexte et les annexes donc C'EST TOUT BOOOOON.


    tu es validée !

    Félicitations, tu peux désormais aller rp !
    A son arrivée dans l'au-delà, ton personnage aura également été placé pendant une semaine dans un des appartements de l'agence Azazel :

    L'appartement Bozo
    En te rendant dans le sous-forum qui y correspond, tu trouveras un sujet de "flood privé" réservé pour la discussion avec tes colocataires, n'hésite pas à t'y présenter pour nouer de premiers liens sur le forum o/

    En parallèle, pense à aller recenser ton avatar dans le bottin pour ne pas qu'un futur nouveau te le pique, et à remplir les différents champs de ton profil ♥️.

    Tu pourras éventuellement aussi te créer un carnet spectral pour qu'on vienne te demander des liens et des rps, et surtout qu'on sache où tu en es dans ta vie sur le forum !

    Je pense que tu es assez submergée de liens pour le moment, je te laisse profiter du forum, étant donné que tu es officiellement une Zombie !
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 19 Transgenre
    × Age post-mortem : 20
    × Avatar : White robe - Journey
    × Appartement : Bozo
    × Péripéties vécues : 179
    × Øssements703
    × Age IRL : 5 Féminin
    × Inscription : 02/02/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le requin-scie

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    14/100  (14/100)
    19Transgenre20White robe - JourneyBozo1797035Féminin02/02/2017complètele requin-scie
    avatar
    zombie
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1428-chelsea-aymen-pour-vivre-un-autre-jourhttp://www.peekaboo-rpg.com/t1429-au-pays-de-chelsea-wip-mais-vous-pouvez-poster
    19Transgenre20White robe - JourneyBozo1797035Féminin02/02/2017complètele requin-scie
    zombie
    #5 le 10.02.17 21:46


    Je pensais que le post-mortem c' était le temps qu' elle avait passé dans le monde des morts, en fait. ~
    Du coup oui, je vais changer ça !

    Je suis contente que l' histoire aile bien du coup, je savais pas si ça faisait trop SF malgré le ratage, donc youpi. :3
    Pour ce qui est des trucs pas très développés, j' avais voulu faire en sorte que soit développé ce qui avait le plus d' importance pour Chel, donc oui, ça me surprend pas que certains trucs puissent être sous-développés. ^^
    Afficher toute la signature


    MuC N-- [f] S.H+ A(b- r---/) Os Wc-^/* Cc* OF(r-- o) Ppre+/psi/phy/mag/"afterlife" F# T(-/---) Ju Do R(--/++) C(-/+++!)  So(++/-)
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires