en partenariat avec...
Nano RoleplayEsquisseJust MarriedMaster PokéThe Holiday ScamGifted
Recherche
Recherche avancée
Annonces
Elena a posté un rp libre dans le musée
Elena recherche un personnage masculin pour un rp négatif

I believe in you [Pv Ael chou ♥]

Terminé #1le 07.02.17 13:24
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Raven White
Invité

I believe in you [Pv Ael chou ♥] Tumblr_mggixgyZwt1rsargso2_500

Raven était toujours un peu chambouler par ce qui s'était passé chez Ael. Elle passait la plupart de son temps dans son appartement, elle sortait que lorsqu'elle devait faire des courses. Elle n'avait pas aimé partir sans avoir des explications. Car elle la connaissait, elle s'avait que ce n'était pas voulu, que Raven avait réagir un peu trop violemment. Elle était énervée sur le coup, mais en y réfléchissant, en revoyant le visage d'Ael, elle s'en voulait. Elle rêva d'elle toutes les nuits, de ses larmes qui coulaient sur son visage.

Elle ne l'avait pas revue depuis plusieurs jours maintenant. Elle lui avait dit qu'elle ne voulait plus la voir pourtant Ael l'avait contredit et au fond de savoir ceci, Raven était heureuse. Elle n'aurait pas aimé, ne plus la voir, elle était la seule personne qui était énormément proche d'elle. Elle n'arrêtait pas de faire les cent pas dans son appart qui maintenant avait plus de gueule avec la déco et les meubles. Elle se demandait si elle devait aller la voir, si elle devait l'appeler. Elle fixa ses chats un moment avant de regarder dans le vide.

Elle posa ses mains sur son visage avant de s'écrouler par terre en repensant à tous ces mauvais souvenirs. Elle avait réussi avec le temps à les oublier, à ne plus y pensait. Et à cause d'Ael, ça n'arrêtait pas de lui revenir maintenant. Elle soupira avant de s'allonger par terre fixant la lumière qui se trouvait au plafond. Elle était décidée, elle irait voir Ael, même si elle, elle ne voulait pas voir Raven pour l'instant. Elle avait besoin d'une explication, elle voulait avoir un poids en moins et elle voulait retrouver son amie. Elle se releva et alla se préparer dans la salle de bains.

Elle se lava les dents sous la douche pour être plus rapide et perdre moins de temps. Une fois finie, elle sortit de la douche passant une serviette autour de sa taille. Elle posa son pied sur le tapis venant se faire rapidement coller par ses trois chats. Elle les caressa avant de se prendre le tapis dans les pieds à cause d'elles. Sa tête venant heurter le coin du lavabo, elle grimaça avant de venir poser sa main sur sa blessure. Elle s'était ouverte et saigner. La journée commencée bien pour elle. Elle prit quand même le temps de s'habiller pour ne pas y aller à poil non plus. Buvant une potion en passant pour devenir humaine. Elle prit un torchon et le posa sur sa tête avant de se rendre rapidement aux urgences, prenant un taxi pour s'y rendre.

Quelques minutes plus tard, elle arrive à destination, tranquillement, sans paniquer. En même temps vu son passé, son ancien métier, elle avait un peu l'habitude d'être blessée. Elle alla à l'accueil demandant à voir un infirmier pour la soigner et recoudre sa blessure. Elle fut emmenée dans une salle au calme avec déjà quelque blessé. Elle s'assoit sur un lit et attendit une infirmière, car oui, elle ne voulait pas qu'un homme la touche et elle l'avait fait savoir. Elle joua nerveusement avec ses doigts, n'aimant pas se retrouver dans ce genre d'endroit. Elle fixa l'horloge, voulant très vite partir d'ici. Elle se mordit la lèvre avant de grogner un peu. Elle finit par se calmer un peu lorsqu'elle vit une belle jeune femme, s'en doute l'infirmière qui allait la recoudre. Elle ferma les yeux et se laissa faire, car si elle voyait l'aiguille, elle aurait paniqué encore plus. Et elle voulait que cette situation passe vite, elle ne voulait pas perdre de temps et aller voir Ael, la prendre dans ses bras, en larmes lui demandant pardon.

Une fois recousu, Raven se leva et quitta la pièce, longeant le mur. Elle prit son téléphone en main, s'adossant contre le mur, elle composa le numéro d'Ael. Elle attendit un moment, avant d'entendre un téléphone non loin d'elle sonner. Elle ne capta pas que ce téléphone était celui d'Ael. Raven finit par raccrocher, elle avait peur et ne savait pas vraiment pourquoi elle avait fait ça. Elle se prépara une cigarette avant de la mettre à sa bouche et se dirige vers l'entrée. Sur sa route, elle vit une jeune femme de dos, aux longs cheveux noirs. Tout de suite, elle repensa à Ael, à son visage, à cette journée. Elle serra un peu les poings avant d'essayer de se contrôler, elle soupira finalement. Elle reporta son regarde sur la jeune femme en face d'elle. Et lorsque celle-ci se retourna un peu, Raven aperçut direct que c'était Ael. Elle n'était plus du tout la même, vu son état, elle avait bien morflé. Raven fut choqué, elle était maigre, presque un zombie. Une douleur apparut au niveau de la poitrine de Raven, elle aurait aimé courir vers elle et la prendre dans ses bras, mais elle n'osa pas. Elle était prête à rebrousser chemin et passer ailleurs pour éviter Ael. Mais elle vit celle-ci tombé se rattrapant au mur. Ni une, ni deux, s'en même y réfléchir, Raven courra vers elle, venant la prendre dans ses bras.

Elle lui fit un câlin avant de commencer à verser quelque larmes, elle ne pouvait pas se retenir et elle n'avait pas besoin de se cacher avec son amie.

- " Ael ça va !? "

Elle prit son visage dans sa main la regardant dans les yeux. Est-ce à cause d'elle, qu'Ael était dans cet état-là ? Même si à son avis, elle s'avait déjà la réponse. Raven qui la détester depuis cet incident, changea totalement en la voyant. Elle lui pardonner tout ce qui s'était passé. Tout ce qu'elle voulait, c'était qu'elle aille mieux. Elle voulait la voir sourire, entendre son rire, sentir sa peau contre elle, sa chaleur...

- " Ael... Dis-moi que ce n'est pas de ma faute... Je m'en veux tellement, pardonne-moi d'avoir été aussi conne ce jour là..."
Terminé #2le 09.02.17 14:18
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Ael Shanks
Invité

I believe in you [Pv Ael chou ♥] E8a90010


Je ne pouvais plus toucher qui que ce soit, je ne pouvais plus prendre le risque de faire quoi que ce soit de mal pour les autres. Il en était hors de question. J’avais blessé Raven, j’avais été affreuse et elle ne m’avait jamais recontacté par la suite. Je ne pouvais m’en prendre qu’à moi-même, à cette lâcheté dont j’avais fait preuve. Depuis cet incident je restais enfermée dans ma chambre, je ne voulais voir personne, absolument personne. Aucun de mes colocataire avait eut la malchance de me croiser ces deux dernières semaines. Je ne me nourrissais plus ou bien avec quelques restes de la veille qu’ils prenaient tout de même le temps de préparer au cas ou. Mais généralement une bouchée me suffisait à ce que je rejette tous les repas de la semaine. Je ne pouvais rien avaler et à peine boire à vrai dire. Je passais la plupart de mon temps dans mon lit, à me morfondre. Après tout je n’avais plus que ça à faire, je ne pouvais plus sortir comme ça, je ne pouvais plus prendre le risque de blesser qui que ce soit..

Je ne savais pas vraiment quel jour on était. Je ne savais même pas d’ailleurs si c’était le jour. J’avais fini par arrêter de faire attention aux bruits présents dans l’appartement. Je dormais, pleurais, dormais encore. Je ne me douchais plus. À quoi bon ? Je n’avais plus envie de rien.
Enfin je me levais parfois pour aller aux toilettes ou me rincer le visage. Et c’était un de ces moments là. Je ne m’étais pas levée depuis longtemps et mon envie devenait pressante. Je me rendis donc aux toilettes faisant bien attention de ne croiser personne. J’allumai la lumière et la première chose que je vis fut mon visage. Je m’avançai en titubant vers ce miroir, l’effleurant du bout de mes doigts. Je ne me reconnaissais plus. J’étais frêle, d’une blancheur extrême et des cernes couvraient la moitié de mon visage si cadavérique. Mes cheveux étaient sales et non coiffés. J’avais sincèrement l’impression d’avoir perdue beaucoup de poids et c’était sûrement le cas. Par réflexe je sentis mon t-shirt, puis ma peau. Mon dieu. Il fallait sincèrement que je me lave, j’en risquais presque l’infection.

Je décidai donc de retourner à ma chambre prendre quelques affaires et de me doucher pour la première fois en deux ou trois semaines. J’entrai dans la baignoire et laissai couler l’eau chaude sur moi. Aux vues des marques rouges qui se formaient petit à petit sur mon corps, la température devait être réellement élevée. Mais peut-importe, je me sentais comme enveloppée, protégée pendant quelques minutes. Et ce fut quelques minutes de trop. Ma tête se mit à tourner et je décidai donc de sortir. La pièce était emplie d’une vapeur plus qu’étouffante et je manquais cruellement d’air. J’inspirai de toutes les forces qu’il me restait mais aucune sensation de fraicheur n’entra dans mes poumons. Je fis un pas et je sentis mon corps perdre pied. Je me rattrapai comme je le pouvais à toutes les choses qui m’entouraient. Une serviette, le lavabo, tous y passèrent. Mais rien à faire, je me sentais partir.

Mon vacarme avait sans doute attiré l’attention vu le bruit sourd qui raisonnait contre la porte. J’eus à peine le temps de la voir s’ouvrir et d’entendre une silhouette m’appeler. Tout disparu alors.

J’ouvris les yeux. Vu ce qui m’entourait j’étais sans doute à l’infirmerie. Que s’était-il passé ? En y songeant bien tout me semblait à présent logique. À force de tirer sur la corde, celle-ci avait lâchée. Mais je ne pouvais pas rester là, j’étais un vrai danger pour les autres. Il fallait que je parte, que j’évite tout contact avec qui que ce soit. Alors sans vraiment réfléchir j’enlevai ma perfusion, laissant un peu de sang couler sur le dessus de ma main, grimaçant par la même occasion et me levai tant bien que mal. Je regardai alors autour de moi espérant y trouver des affaires familières. La personne qui m’avait emmené là devait me connaitre, sans doute un des mes colocataires car mon sac de sport était posé sur une chaise. Je l’ouvris et y trouvai des vêtements de rechange. Je passai mon haut et mon vieux jean, mis mes converses. Même mon téléphone était là. Je le mis dans ma poche et décidai de sortir discrètement de la pièce.

Il y avait un peu de monde et vu l’agitation cela devait être le matin. Je longeai donc les murs profitant du brouhaha pour essayer de passer inaperçue. Je n’étais peut-être pas entièrement reposée, je me sentais toujours aussi faible mais il fallait que je parte loin de tous ces gens, il le fallait tellement. Je sentis quelque chose vibrer dans ma poche, sans doute mon cellulaire. Il sonna. Tant pis. Il fallait que je retourne à mon appartement. Prendre l’ascenseur serait sans doute plus intelligent en vrai mais en même temps, je ne voulais pas prendre le risque de rester coincée une nouvelle fois à l’intérieur. Il fallait donc que je prenne les escaliers. Je me décollai du mur, essayant de continuer mon chemin, mais je perdis rapidement l’équilibre. J’eus à peine le temps de me rattraper que je sentis deux bras forts m’entourer. Quoi ? Non ! Ne me touche pas.

- " Ael ça va !? "

Je me calmai. Raven ? Pourquoi était-elle là ? Non ! Il ne fallait pas qu’elle soit là, il ne fallait pas qu’elle me touche. Elle prit alors mon visage entre ses mains et me regarda. Pourquoi pleurait-elle ? Non ! Ne pleure pas, ne pleure pas !

- " Ael... Dis-moi que ce n'est pas de ma faute... Je m'en veux tellement, pardonne-moi d'avoir été aussi conne ce jour là..."

Quoi ? Hein ? NOOON ? Je ne pouvais pas entendre ça et encore moins ses excuses. Alors je ressemblai toutes mes forces et je la repoussai aussi loin que possible manquant de tomber contre le mur.

- "Ne m’approche pas ! Ne me touche pas !"

Je mis mes bras autour de moi. Je cachai mes mains. À me regarder au aurait sans doute cru une folle et sincèrement c’était le cas. Je devenais folle, j’étais complètement folle. Je me mis donc à sourire, sourire de toute cette merde qui m’arrivait, sourire d’en être là, d’avoir autant changé, d’être devenue ce zombie. Mon sourire était glaciale, totalement faux et forcé mais il était là, figé sur mon visage. Mon regard se perdait sur le sol. Il était hors de question que je la regarde, hors de question qu’elle se rapproche de moi. Je ne ferai plus de mal à personne, quitte à rester enfermée. J’étais condamnée à "vivre" ici, à être celle que je suis, ce démon, cette chose affreuse.
Il fallait que je rentre, il fallait qu’elle arrête de pleurer et de me regarder avec cet air fautif, parce que rien n’était de sa faute. C’était moi.. c’était.. juste moi le problème.

Mon corps commença à trembler. Que je devais faire pitié. Moi, cet horrible sourire sur le visage, me tenant le corps de la sorte, que je devais être misérable.

- "Tu n’es qu’un monstre Ael.. Tu n’es que ça.."

Je me parlais à moi même, à voix basse. C’était la seule chose qui me revenait encore et encore.
Terminé #3le 10.02.17 18:42
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Raven White
Invité

I believe in you [Pv Ael chou ♥] Tumblr_mggixgyZwt1rsargso2_500

Raven qui avait toujours Ael dans ses bras, ne savait pas qu'elle l'aurait revenu de si tôt. Se fut un soulagement pour elle, de la revoir. Elle ne voulait plus la lâcher, ne plus la quitter, pas après ce qu'il s'était passé. Elle la prit contre elle sans trop l'écraser, car elle avait pas mal maigrir. Raven était quand même inquiète de la voir dans cet état. De sentir ses os sous ses doigts aussi facilement, ne la rassurait tellement pas. D'ailleurs, elle se demandait pourquoi on l'avait laissé sortie. Elle devrait être dans une chambre sous perfusion et non à marcher dans les couloirs. Surtout qu'elle n'était pas capable de faire quelque mètres sans toucher mur-kun. Raven finit par se calmer, séchant ses larmes, pour se montrer plus forte, comme quand elle avait rencontré son amie. Elle ne devait pas montrer qu'elle était à l'heure actuelle, très faible surtout quand il s'agit d'Ael.

Raven fut surprise de se faire rejeter, enfin, on va dire qu'à force, ça devenait un peu une habitude avec Ael. Mais cette fois-ci Raven n'allait pas réagir comme ce qui s'était passé chez la brune, loin de là. Il s'agissait ici de sa santé et Raven n'était pas du genre à rigoler ou a s'en ficher. Elle grogna un peu avant de se relever et de croiser les bras fixant sa camarade. Raven était passé du mode inquiet au mode, je suis en colère en très peu de temps. Même s'il était dur pour elle de gronder Ael, elle était obligée de le faire dans cette situation. Elle se mordit la lèvre avant de soupirer, n'aimant pas être froide avec elle.

- "Ael !"

Raven vient lui prendre le bras avant de venir l'attirer contre elle avant de réfléchir en fixant les mains de celle-ci quelque instant. Elle fouilla dans son sac avant de sortir une paire de gants en cuir noir. Elle les montra à Ael avant de venir les lui mettre en essayant de moins la toucher que possible. Elle vient déposer un baiser sur son front avant de venir la prendre dans ses bras, comme une mère qui voulait rassurer son enfant.

- "Je pense qu'avec ça, tu ne devrais pas me blesser. "

Raven entendit les paroles d'Ael, ce qui la fit grogner avant de venir la coller contre le mur doucement pour ne pas la blesser ou lui casser un os. Elle posa sa main sur la bouche de la brune avant de la regarder dans les yeux. Elle se rapprocha d'elle, ces iris, quant à eux, étaient dilater. Elle lui sourit un peu, pour montrer qu'elle n'était pas vraiment fâchée contre elle avant de poser son front contre le sien.

- "Tu es loin d'être un monstre Ael..."

Le regarde de Raven s'adoucît. Elle lui donna un vrai sourire qui se voulait rassurant. Elle lui caressa la joue avant de se décaler un peu d'elle. Tout le monde les regardait, mais Raven s'en fichait totalement, en ce moment la seule chose qui compter pour elle, s'était Ael. On pouvait penser ce qu'on voulait de Raven, elle ne prêtera pas attention à ça.

- "Ael ne te considère pas comme tel, même si tu as ce "don". Tu es une personne merveilleuse et ma seule amie qui plus est ! Et... Et... Et je ne sais pas trop quoi dire, je n'ai pas l'habitude de ça. Mais je serais toujours là pour toi quoi qu'il arrive."

D'ailleurs, ni une, ni deux, Raven prit Ael dans ses bras telle une princesse pour la ramener à sa chambre, encore faut-elle, qu'elle sache où elle se trouvait. Elle se mordit la lèvre, se trouvant un peu conne. Elle soupira avant de se dire que ce n'est peut-être pas dans cet endroit-là qu'Ael irait mieux. Après tout Raven ne se sentait pas chez elle, en sécurité dans cet établissement, c'est peut être pareil pour elle. Elle la reposa par terre avant de venir passer sa longue veste sur ses épaules. Elle la ferma et prit Ael par la taille pour se faire discrète envers les infirmières. Elle l'emmena dans un endroit plus discret pour parler. Elle la posa sur une chaise avant de venir caresser ses cheveux.

- " Je vais aller te chercher un petit truc à manger pour dire d'avoir des forces ! Ensuite, je t'emmènerais au resto pour parler calmement de ce qui s'est passé quand j'étais chez toi, d'accord ?"
Terminé #4le 13.02.17 12:50
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Ael Shanks
Invité

I believe in you [Pv Ael chou ♥] Tumblr14


Je tremblais, je le sentais, tout mon corps tremblait et je n’arrivais pas à le contrôler, à penser même. Je savais que Raven était là, mais ce n’était pas la question, je ne voulais toucher personne, je ne voulais rencontrer personne aujourd’hui, je voulais juste rentrer chez moi, me remettre dans mon lit et être ignorée pour les semaines à venir. Je l’entendis presque crier mon nom et mes yeux se relevèrent vers son visage.

Je ne sais pas pourquoi mais elle m’attrapa le bras et me tira une nouvelle fois vers elle. Je forçais un peu pour ne pas m’approcher mais elle n’en faisait qu’à sa tête. Pourquoi fallait-il toujours que je me retrouve à dix centimètres d’elle alors que mon seul souhait était de m’enfuir très loin d’ici ? Hélas je n’avais plus la force d’il y a quelques semaines et en moins d’une seconde mes mains étaient recouvertes de gants en cuir noirs. Raven était douce avec moi, mais je n’avais pas besoin d’elle, je ne voulais pas qu’elle prenne soin de moi. Pas elle, pas après ce que je lui avais fait.

- "Je pense qu'avec ça, tu ne devrais pas me blesser. "

Je regardai mes mains, comprenant un peu plus le pourquoi du comment. Ne pas la blesser ? Oui je n’en avais pas envie. Oui, je ne voulais pas l’approcher et je pense qu’elle l’avait comprit, je pense vraiment qu’au fond d’elle, elle savait que ce qui s’était passé ce jour là, dans ma chambre, m’avait changé entièrement. Mais ce qu’elle ne comprenait pas c’est à quel point cela m’avait changé. Ce n’était pas juste que je ne voulais plus utiliser mes pouvoirs, non, je ne voulais surtout plus me voir, me regarder dans un miroir, être confrontée à moi-même.

Mais je n’eus pas le temps de lui dire que je me retrouvai une nouvelle fois contre ce mur à la différence qu’elle avait sa main sur ma bouche. Sur ma bouche ? Mais qu’est-ce qu’elle avait à être si tactile avec moi ? Ne pouvait-elle pas me laisser tranquille ou au moins se tenir à une distance raisonnable ? Elle ne comprenait rien mais je ne pouvais pas non plus la rejeter une nouvelle fois. Son regard était emplie de "compassion" ou je ne sais quoi d’autre et en réalité ça me faisait une peu de peine de la voir dans cet état pour moi. Je me laissai donc faire un peu, essayant de lutter contre moi-même pour ne pas la pousser encore une fois à quelques mètres de moi. Elle posa son front contre le mien et sans m’en rendre compte je plissai les sourcils, voulant qu’elle comprenne que je ne voulais plus de ce genre de contact.

- "Tu es loin d'être un monstre Ael..."

Mon propre regard s’adoucît en même temps que le sien. Elle ne se rendait tout simplement pas compte de la situation, elle, son innocence et sa gentillesse. Elle vint alors caresser ma joue et je me redressai d’un seul coup, à nouveau surprise par tant de contact. Il fallait que je lui dise qu’elle arrête, il fallait qu’elle stop tout ça rapidement ou je risquais de m’enfuir à nouveau.

- "Ael ne te considère pas comme tel, même si tu as ce "don". Tu es une personne merveilleuse et ma seule amie qui plus est ! Et... Et... Et je ne sais pas trop quoi dire, je n'ai pas l'habitude de ça. Mais je serais toujours là pour toi quoi qu'il arrive."


Je ne voulais pas qu’elle parle de ça bon sang, je ne voulais pas qu’on repense à tout ça, juste qu’elle me laisse tranquille. Pourquoi était-ce si dur à comprendre. Pourquoi ne me laissait-elle pas ? J’étais son amie certes, et j’appréciais ses paroles mais non.. rien n’allait, je n’avais pas besoin de ça. N’est-ce-pas ? Après tout peut-être qu’elle savait, elle, ce qu’il me fallait ?

Et puis à nouveau elle manqua de tact, me prenant dans ses bras et me soulevant. J’étais en colère. Raven n’en faisait qu’à sa tête, mais réellement, elle ne faisait absolument pas attention à ce que je voulais. J’étais prête à lui hurler dessus quand je la vis se diriger vers les appartements. Me ramenait-elle vers chez moi ? D’un coup je me sentais enfin soulagée. Elle avait enfin compris que je voulais simplement rentrer. Sa technique était gênante et je rêvais de me débattre afin de retomber sur mes pieds, mais non, elle m’amenait à ma chambre et après elle me laisserait.

Enfin c’est ce que je croyais. Mais non elle me reposa. Elle passa sa veste sur mes épaule et m’emmena discrètement dans un coin. Enfin elle faisait preuve d’un peu de jugeote. La seule chose que je voulais faire au final était de partir d’ici et ce n’était en faisait son preux chevalier que je n’allais pas me faire remarquer et retourner dans ma chambre d’hôpital. Je fus rapidement assise sur une chaise, car oui je n’avais plus aucun contrôle sur moi-même apparement. Je lui en voulais d’être comme ça, d’être si entreprenante. Lâche moi, je voulais tout simplement lui dire ça, malgré toute sa gentillesse et malgré le fait qu’elle était mon amie je voulais tout simplement lui dire d’arrêter de me toucher, d’arrêter de me parler, d’arrêter.

- " Je vais aller te chercher un petit truc à manger pour dire d'avoir des forces ! Ensuite, je t'emmènerais au resto pour parler calmement de ce qui s'est passé quand j'étais chez toi, d'accord ?"

C’était mon moment. Oui laisse moi, vas, laisse moi juste le temps de m’enfuir et de retourner à mon appartement. J’avais beau me sentir faible, j’avais assez de force pour me trainer jusqu’à chez moi, j’en étais certaine. Alors ce comportement froid que j’avais depuis le début changea et je lui adressai un immense sourire. Faux. Il était tout simplement faux mais n’importe qui y croirait. Même Raven y croirait. J’acquiesçai lui laissant ainsi cette liberté d’aller me chercher quelque chose à manger.

Au restaurant ? Elle voulait vraiment m’emmener au restaurant ? Je n’avais aucune envie de la voir et d’encore moins aller au restaurant. Réfléchissait-elle parfois ? Je m’entendis alors penser et oui je devenais bien ce monstre que je détestais, ayant de moins en moins de considération pour les autres et encore moins pour moi. Actuellement je me foutais pas mal de moi, et j’avais simplement envie qu’on me foute la paix. Et non elle était là, encore, à toujours s’approcher de moi ainsi, à me coller, me toucher, me porter, être tendre avec moi, à prendre soin de moi. J’avais envie de hurler. Elle s’éloigna un peu et j’en profitai alors pour retirer sa veste et ses gants. Je ne lui donnerai pas une raison de plus pour venir me voir.

Je pris mon courage à deux mains et me levai tout doucement afin de ne pas attirer l’attention. Par chance le hall de l’infirmerie était bondé et les infirmières semblaient un peu déboussolées. Je regardai Raven près du distributeur, concentrée à mettre sa pièce dans la fente prévue à cet effet et regardai alors devant moi. Je n’étais qu’à quelques mètres de la sortie. Je me mis alors à marcher, ni doucement, ni trop vite, je ne voulais pas qu’on me remarque. Arrivée près de la sortie je me mis à accélérer. Mon dieu que c’était agréable d’être enfin libre de pouvoir marcher sans que quelqu’un ne décide à votre place de tous vos faits et gestes. Je marchai, encore et encore et arrivai vite aux escaliers. Ils seraient une épreuve pour moi, mais peu importe. J’ouvris la porte de la cage d’escalier et la refermai doucement. Je m’accrochai à la rambarde et commençai alors à monter une marche après l’autre sentant quelques goutes de sueur perler sur mes tempes. Mon dieu que j’étais faible.
Terminé #5le 14.02.17 16:50
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Raven White
Invité

I believe in you [Pv Ael chou ♥] 51ffee4ab684c5feebc7d45530eb8ea8

Raven se dirigea vers une petit distributeur qui se trouver pas trop loin de l'acceuil. Elle resta un moment devant à le regardait sans aucune raison et finit par soupirer cherchant ce qu'elle pourrait bien prendre. Elle finit par prendre de quoi manger et aussi a boire. Venant mettre les barres de chocolat dans sa poche, elle prit les deux canettes dans ses mains avant de revenir vers là où elle avait laissé Ael.

Or quand Raven releva la tête, elle ne la vit plus, il ne restait que sa veste et ses gants sur le banc. Elle soupira, essayant de garder son calme. Elle posa les canettes avant de venir remettre sa veste et de ranger les gants. L'attitude de Raven changea, elle posa sa main sur sa tête avant de s'adosser contre le mur essayant de se contrôler. Elle devait se calmer, ce n'était pas l'endroit idéal pour ça. Elle se mordit la lèvre à sang avant de finir par jeter les canettes par terre. Mais lorsque celle-ci croisa le regard de la bête, elle recula et prit même la fuite. Mais lorsque celle-ci croisa le regard de la bête, elle recula et prit même la fuite.

Raven se mit à chercher Ael dans toute la pièce avant de s'arrêter en plein milieu. Elle se mit à réfléchir, elle se demandait ou elle aurait pu bien passer. Raven pense comme Ael, demande toi ou tu irais à ce moment là. Et à ce même moment Raven sentit une fine brise d'air sur sa main. Elle releva la tête et fixa la sortie. Elle se mit à réfléchir, elle se demandait ou elle aurait pu bien passer. Elle savait très bien où Ael voulait aller et elle n'allait pas la laisser partir, pas avant d'avoir tout déballé. Elle marcha rapidement vers les escaliers et ouvrit la porte.

Raven courra presque montant les escaliers rapidement, deux marches par deux marche. Plus elle avancer et plus elle commençait à apercevoir Ael. Faible, sauf que cette fois-ci, elle n'avait pas vraiment de la peine pour elle, peut être de la pitié qui sait. Elle cria le nom d'Ael avant de courir vers elle. Elle avait horreur de ce genre de comportement, elle avait l'impression de voir un peu de son père en elle. Elle serra les poings se retenant d'en coller une à Ael. Elle avait horreur de ce genre de comportement, elle avait l'impression de voir un peu de son père en elle. Elle la jeta contre le mur avant de venir facer à elle gardant ses distances.

- "MAIS PUTAIN C'EST QUOI TON PROBLEME ?!"

Raven la regarda avant de frapper le mur. Elle lui tourna un peu le dos essayant de reprendre son calme, mais rien n'y fait, il y avait tellement de choses qui n'arrêter pas de resurgit dans sa tête et l'attitude de son amie n'aider pas la chose, elle la faisait empirer même. Elle finit par s'adosser contre le mur fixant Ael méchamment. Elle croisa les bras et finit par rigoler, mais pas comme son rire habituel. C'est le rire qu'elle utilisait quand elle parlait avec son père.

- " Non mais vraiment pourquoi je suis encore là à t'aider... Après tout ce que je fais pour toi, tu te comportes comme ça... Nan, mais soit franche avec moi Ael. Quand on était dans ta chambre et que je ne voulais plus te voir, tu as crié un non et là, tu es froide. Si depuis le début, tu ne voulais pas me voir autant le dire, que de mentir. Je hais le mensonge et franchement plus le temps passe et plus je commence à te détester."

Raven la regarda froidement, elle comprit très vite pourquoi elle n'avait jamais eu d'amies avant. Elle croyait que c'était à cause d'elle, mais en réalité, c'était la faute des gens. À changer d'attitude comme de chemise. Elle se rapprocha un peu d'Ael avant de la regarder.

- " Je tenais réellement à toi, mais je vois que ça ne sert à rien. Sois contente Ael, je vais prendre tes responsabilités en te disant ce que toi, tu n'as pas voulu me dire la dernière fois. Je vais arrêter de toi voir."

Raven ne voulait vraiment pas ça, elle ne pensait vraiment pas ce qu'elle disait, mais peut être que la séparation sera moins douloureuse ainsi. Elle avait tout perdue dans sa vie et pour une fois qu'elle avait une amie, elle allait la perdre. Elle ferma les yeux et pensa tout haut sans s'en rendre compte.

- " Je me dedans pourquoi on m'a donné une deuxième chance... Pourquoi je ne suis pas morte, de chez morte... Si c'est pour vivre cette vie, j'aurais préféré ne plus ou ne pas exister."
Terminé #6le 16.02.17 18:15
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Ael Shanks
Invité

I believe in you [Pv Ael chou ♥] Maxres10

J’étais enfin seule, il n’y avait que moi et ces marches. Je reprenais un peu mes esprits et il faut dire que la perfusion que l’on m’avait faite à l’infirmerie commençait à faire son effet. Je me sentais un peu mieux, enfin assez bien pour monter quelques marches. J’avais parcouru peut-être deux étages et je voyais bientôt le début du troisième quand j’entendis une voix familière hurler mon prénom. Je m’arrêtai net sachant très bien que dans tous les cas je ne pourrais pas la semer. J’étais donc la sur le palier du deuxième étage et me retournai afin de faire face à Raven. Vu la vitesse à laquelle elle fonçait vers moi je devais réellement l’avoir mise en colère. Tant pis, je ne lui avais rien demandé après tout.

Il ne lui fallu que quelques secondes pour m’atteindre, pour m’atteindre et me jeter contre le mur. Je sentis alors tout mon dos s’écraser contre celui-ci. Mes sourcils se froncèrent et je gémis de douleur un instant. Pourquoi tant de violence ? Pourquoi juste ne pas être partie ? Pourquoi elle ne me foutait pas la paix bon sang ?! Mon dos me faisait mal maintenant mais je me décollai de ce mur en utilisant le peu de force qu’il me restait. Elle était face à moi et finalement je ne pouvais plus fuir.

- "MAIS PUTAIN C'EST QUOI TON PROBLEME ?!"

Je sentis alors une brise sur mon visage. Son poing venait de percuter le mur près de ma tête. J’écarquillai alors les yeux, plus surprise qu’effrayée. Je n’aimais pas les gens violents car l’étant moi-même ces derniers temps, cela ne faisait que me rappeler à quel point je pouvais blesser et faire mal aux autres. Elle se retourna et vint s’adosser au mur en face de moi. Je voulais en profiter pour partir une nouvelle fois mais son attitude changea et me fit rester. Je ne l’avais jamais vu comme ça, comme si un air démoniaque venait alors de prendre possession de son corps. Elle me regardait en riant. Elle aussi était clairement en train de perdre pied. Mais c’était de sa faute après tout, elle n’avait pas qu’à me poursuivre.

- " Non mais vraiment pourquoi je suis encore là à t'aider... Après tout ce que je fais pour toi, tu te comportes comme ça... Nan, mais soit franche avec moi Ael. Quand on était dans ta chambre et que je ne voulais plus te voir, tu as crié un non et là, tu es froide. Si depuis le début, tu ne voulais pas me voir autant le dire, que de mentir. Je hais le mensonge et franchement plus le temps passe et plus je commence à te détester."

Elle était froide mais finalement c’était peut-être mieux ainsi. Qu’elle me déteste, ça allait me faciliter la tâche après tout. J’aimais Raven, je l’aimais vraiment énormément. Et je me détestais tellement qu’il n’y avait plus de place pour personne en ce moment dans ma vie. Je ne voulais plus faire de mal aux autres et si cela les amenaient à me détester alors tant pis, je ferais ainsi et serais sure de n’être un danger pour personne.
Je l’écoutai me dire qu’elle me détestait et je ne savais pas vraiment quoi lui répondre au fond. Mon coeur voulait lui recrier un "NON" mais ma tête, elle, se contentait de me faire sourire et d’attendre qu’elle se barre loin de moi. Elle continua alors son monologue.

- " Je tenais réellement à toi, mais je vois que ça ne sert à rien. Sois contente Ael, je vais prendre tes responsabilités en te disant ce que toi, tu n'as pas voulu me dire la dernière fois. Je vais arrêter de toi voir."

Enfin, enfin on y arrivait, enfin elle allait m’abandonner, enfin j’allais pouvoir rentrer chez moi et m’enfermer le temps que tout cela me passe. Enfin en espérant que ça passe. Peut importe il était temps pour moi de lui dire au revoir. Je m’avançai donc vers la suite des escaliers afin de partir, tout simplement, sans un mot. Après tout que pouvais-je lui dire ? Je n’avais même plus envie de parler finalement, ni même de la regarder. Elle me faisait mal rien que par sa présence, rien qu’en me courant après comme ça, elle me faisait un putain de mal de chien. J’allais enfin retrouver le calme dont j’avais besoin quand j’entendis quelques mots qui me firent m’arrêter net.

- " Je me dedans pourquoi on m'a donné une deuxième chance... Pourquoi je ne suis pas morte, de chez morte... Si c'est pour vivre cette vie, j'aurais préféré ne plus ou ne pas exister."

Quoi ? Comment pouvait-elle dire des choses pareil ? Simplement à cause de moi ? Il devait y avoir autre chose dont je n’étais pas au courant. Après tout Raven m’avait parlé un peu d’elle mais sans plus. Je ne savais même pas comment elle était arrivée là, ce qu’il s’était passé dans sa vie, ses douleurs, ses craintes, je ne connaissais rien d’elle. Mais je savais que c’était une bonne personne et qu’elle devait se ressaisir. Je me retournai donc d’un seul coup et marchai vers elle d’un pas décidé.
Avec tout l’élan possible et inimaginable je tendis mon bras en arrière pour venir lui coller une gifle des plus mémorables. Ma main me fit affreusement mal alors je n’imagine pas la douleur qu’elle pouvait ressentir à ce moment là. Au moins elle arrêterait peut-être de raconter autant de conneries. Je la regardai alors fixement attendant une réaction de sa part.
Terminé #7le 16.02.17 20:05
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Raven White
Invité

I believe in you [Pv Ael chou ♥] 51ffee4ab684c5feebc7d45530eb8ea8

Raven était toujours dans ses pensées, elle ne savait même pas pourquoi elle avait pensé à ça, mais au fond, depuis qu'elle était ici, dans ce monde, il lui arrivait peu de bonnes choses. Et les seules qui sont bonnes sont toujours écouter pour laisser place à des malheurs. Elle voulait bien évidemment parler de son ex, qui avait réussi à lui faire aimer sa deuxième chance. Finalement, ça avait mal fini et c'était ce qui été en train de se passer avec Ael. Elle ne voulait vraiment pas la perdre, mais si elle n'avait pas le choix, c'est à contre cœur qu'elle coupera les ponts avec elle. Si ça lui permet d'aller mieux, Raven n’hésitera pas, elle pensa d'abord aux bonheurs des gens qu'elle aime avant le sien.

Raven fut très vite sorti de ses songes lorsqu'elle vit Ael se rapprocher d'elle, au départ, elle crut qu'elle allait s'excuser et lui faire un câlin, elle ne s'attendait pas du tout à ce qui allait lui arriver. Elle fut prise de coup et reçut une gifle de la part d'Ael, d'ailleurs, même étant faible, il lui resta de la force. Elle avait la marque de sa main sur sa joue, le seul hic, c'est qu'en ce moment Raven était énervée et de la frapper n'allait pas du tout arranger la chose. Elle se frotta la joue, ses attributs d'animaux commençaient a montrer le bout de leur nez. Les yeux de Raven quant à eux, changea, ses iris se dilatèrent. Raven n'arrivait plus à se contrôler et son côté bestial prit le dessus. Elle grogna avant de venir attraper fermement le bras d'Ael.

Raven la regarda dans les yeux avant de lever sa main vers le ciel. Elle trembla, elle ne voulait pas faire ça, mais elle ne contrôler plus son corps, ses nerfs avaient lâcher. Elle ferma les yeux avant de venir mettre une claque à Ael, ne contrôlant pas sa force. Elle la lâcha en même temps la faisant tomber par terre. Mais cette fois-ci, elle ne s'excusa pas au contraire.

- " Évite de me frapper... Prochaine fois que tu me frappes, crois-moi que tu vas le regretter et que tu vas retourner vite fait dans ta chambre d'hôpital "

Raven croisa les bras et était prête à partir, à laisser Ael par terre, seule. Après tout, c'est ce qu'elle voulait non, qu'on la laisse seule. Pour une fois Raven allait l’écouter et la laisser. Elle ne l'aiderait plus, elle ne s'occuperait plus d'elle. Elle ne fera plus partie de sa vie, elle ne sera plus qu'une simple personne qui vit dans l’au-delà parmi tant d'autres.

Terminé #8le 17.02.17 13:24
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Ael Shanks
Invité

I believe in you [Pv Ael chou ♥] 12728710


Ses yeux changèrent complètement. C’était finalement ce qui était le plus effrayant dans sa réaction, la rage qui émanait d’elle la faisait tout simplement se transformer petit à petit. Je ne connaissais rien aux chimères en vrai, pour la simple et bonne raison, que de base, je ne m’intéressais à personne. Raven avait été la première que je rencontrai et même si elle laissait souvent apparaitre ses oreilles et sa queue, je ne savais pas jusqu’où cela pouvait bien aller. En général j’aurais été assez inquiète, je me serai demandé si cette situation pouvait être dangereuse aussi bien pour moi que pour elle. Surtout pour elle. Je ne savais pas ce qu’elle pouvait ressentir dans ces moments là mais sincèrement à cet instant la seule chose que je voyais c’était cette haine dans ses yeux, cette haine envers moi. Comment avait-on pu passer à ça, de toute cette tendresse à cette colère ? Ah oui, j’avais utilisé mes satanés pouvoirs sur elle. Ah oui je lui avais fait un mal de chien. Mon regard se vida et elle m’attrapa le bras. Elle me fit mal mais je ne dis rien. Pas un mot, pas un geste, je ne fis juste rien. Alors elle leva la main, prête à me gifler. Je sortis de mes songes et la regarda alors à mon tour, le visage plein de dédain. Vas-y, frappe moi qu’on rigole, frappe moi que j’ai mal.

Je sentis alors une force incommensurable s’abattre sur moi. Ce genre de force qui se génère lorsque l’adrénaline est là, lorsque la frustration, la colère, la peine se présentent. Elle me frappa si fort que j’en tombai à terre.

- "Évite de me frapper... Prochaine fois que tu me frappes, crois-moi que tu vas le regretter et que tu vas retourner vite fait dans ta chambre d'hôpital."

S’en étais trop. J’avais passé une bonne heure à lui faire comprendre que je voulais être seule. Je ne lui avais strictement RIEN demandé. Ni de jouer les preux chevaliers, ni de l’aide, ni du soutient. RIEN. Et elle était là, à parler de sa mort et à me frapper aussi fort que possible alors que la seule que j’voulais finalement c’est qu’elle arrête de dire des conneries et qu’elle me laisse tranquille, qu’elle ne s’occupe plus de moi. Mais non elle n’avait rien compris. Elle n’avait retenu que ma gifle et c’était peut être mieux ainsi. Ses paroles… Ses affreuses paroles qu’elle venait de prononcer me firent mal dans le fond. Je ne le montrai pas mais c’était à mon tour d’être en colère. Si tu ne comprends rien, alors je vais te faire comprendre.

- "Si tu t’occupais de tes affaires un peu on en serait pas là !"

Elle ne se retournait pas et ne me regardait pas. Elle m’énervait.

- "Tu viens, joues les protectrices, mais je n’ai pas besoin de TOI !"

Je la provoquai mais rien. Elle m’énervait !

- "TU VAS ME RÉPONDRE OUI ?!"

Rien. Elle m’énerve.

Je sentais la sang afflué dans mon cerveau. J’étais incapable de contrôler ma colère qui était en train de prendre le dessus sur moi. Elle me tournait le dos, m’ignorait, me dédaignait. J’avais clairement juste envie de la casser en deux. Pour la première fois de ma vie, je devenais méchante.
Sans vraiment réfléchir je me jetai sur elle, le genoux en avant et lui frappai ainsi le bas des reins tout en m’accrochant à son dos. Je passai mes mains près de son cou, essayant de la faire tomber en arrière. J’y arrivai et on s’écrasa sur le sol. Je me mis à califourchon sur elle et commença à la gifler. Sans m’en rendre compte je commençai à pleurer. Mais peut importe à ce moment là je la haïssais, à ce moment là je haïssais notre rencontre.

Hors RP:
Oui mon image n'a rien avoir, mais c'pour détendre l'atmosphère un peu I believe in you [Pv Ael chou ♥] 3946617890
Terminé #9le 17.02.17 19:14
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Anonymous
Raven White
Invité

I believe in you [Pv Ael chou ♥] 51ffee4ab684c5feebc7d45530eb8ea8

Raven resta dos à elle, elle ne voulait pas croiser son regard à cet instant, elle ne devait pas craquer. Elle devait rester impassible, même si elle regrettait clairement la claque qu'elle avait donnée à Ael. Elle n'a jamais pensé qu'elle serait violente avec quelqu'un de nouveau et encore moins avec une personne qu'elle apprécie. Elle se mordit la lèvre, serrant les poings essayant de se concentrer dans son rôle. Elle ne prit pas la peine de lui répondre et puis de toute façon Ael, ne l'écouterait pas et n'en ferait qu'a sa tête. Elle était têtue cette fille. Même si d'un côté ça avait son charme.

Les protectrices... Raven était bien loin de ce rôle là, si elle était comme ça avec les gens, c'est parce qu'elle avait une bonne raison. Son regard changea, elle repenser à son amie, ce qui lui était arrivé. Les yeux de Raven commencèrent à briller. Elle allait lui répondre lorsqu'elle sentit un poids sur elle.

Elle sentit aussi une douleur au niveau de ces reins, elle grimaça. C'est alors qu'elle sentit les bras d'Ael autour son cou, Raven paniqua et préféra se laisser tomber avec elle, se faisait mal au cul. Elle n'avait pas imaginait que ça partirai en couille avec Ael. Elle ne pensait pas qu'un jour, elle aurait été violente avec elle et inversement. Raven roula pour se mettre sur le dos, soufrant toujours au niveau de ces reins. Une ombre se posa sur son visage et Raven aperçut Ael sur elle. Celle-ci n'arrêter de pas la gifler, elle m'y du temps à réagir. Elle était tellement mal au fond d'elle, que chaque claque était mériter. Elle accepta la douleur que lui donner Ael. Elle lui prit les mains fermement avant de la regarder. Elle la poussa pour se libérer d'elle. Mais ne s'aperçut pas qu'elle l'avait poussé dans les escaliers. Elle voulut la rattraper, mais il était déjà trop tard et celle-ci dévala les marches une par une. Raven fixa la scène terrifiée, ne pouvant plus bouger. Elle finit par verser quelque larme. Elle paniqua et laissa Ael par terre avant de prendre la fuite.

C'était sur, que là, Ael ne voudrait plus entendre parler d'elle. Raven avait encore perdu une amie.
  • Citer
  • Editer
  • Supprimer
Contenu sponsorisé
Réponse rapide :

N'oublie pas de valider le captcha avant de partir, sinon le message ne sera pas envoyé :(


forums partenaires devenir partenaire