Invité

#1 le 05.02.17 23:03

avatar
Invité
Chaerin revenait tout juste d'un voyage d'une semaine en Corée, elle s'était rendu dans son pays natal pour revoir les endroits ou elle avait grandi et parce que la Corée lui manquer énormément. Dès son arrivée elle avait décidé de se rendre dans son ancienne maison, là ou elle avait un tas de souvenirs et où elle avait passé la quasi-totalité de sa vie. Chaerin avait vécu tellement de chose dans cette maison. Elle fut surprise en voyant que la façade de la maison était comme dans ses souvenirs. La blonde fut néanmoins choquée de voir qu'à présent de parfait inconnus l'habiter, ça lui faisait tellement bizarre et elle sentait la nostalgie s'emparer d'elle. Chaerin se revoyait jouer avec son chien, jouer de son shamisen et rire avec ses parents. C'était tellement étrange de voir ces gens dans ce qui avait été sa maison. La blonde se sentait un peu triste et décida de partir à la recherche d'autres endroits rempli de souvenirs.

La jeune demoiselle se rendit donc dans l’hôpital qui était de son vivant devenu sa deuxième maison, mon dieu comme il avait changé! Chaerin ne reconnaissait pas toutes ces machines étranges. Elle se rendit dans la section cardiologie, celle qu'elle connaissait par cœur à son époque. La blonde était curieuse de voir comment ont traité les gens malades du cœur, ça avait sûrement énormément évolué. Elle resta donc la toute la journée à observer et apprendre et Chaerin se dis que si elle était née à cette époque alors peut-être que sa vie et celle de la petite Jiyeon aurait été bien différente. La blonde partie le lendemain matin et décida de visiter les quartiers où elle avait pour habitude d'aider les gens dans le besoin, ça avait tellement changé que Chaerin eut bien du mal a se repérer. La misère était beaucoup moins présente qu'a son époque et elle en fut heureuse. Elle passa le reste de sa journée à se promener, admirant le paysage et tous les changements que le temps et les hommes avaient opérés sur sa ville.

La blonde profita de ses autres journées pour visiter son pays et se remémorer les souvenirs de sa vie vécue. Le dernier jour elle décida de se rendre une dernière fois dans son ancienne demeure pour pouvoir aller sur la tombe de son fidèle compagnon Sumin. Dieu qu'elle lui manquer. Chaerin se rendit au pied du saule pleureur et y déposa des pivoines. Elle s’accroupit à côté de la tombe de son chien et entrepris de lui raconter tous ses périples, ça pouvait sembler stupide mais Chaerin n'en avait cure. Après plusieurs heures elle décida qu'il était temps pour elle de retourner dans le monde des morts.

Chaerin venait tout juste de poser les pieds a Tokyo quand elle reçut un appel de l'agence qui ce charger de loger les personnes arrivant dans l'haut de là. On lui avait enfin trouvé un logement ! Elle n'était plus SDF à présente mais elle appréhender la rencontre avec ses nouveaux colocataires. La blonde n'avait jamais vraiment eu l'habitude de partager sa chambre à part avec son chien ou alors quand elle se trouvait à l’hôpital. Chaerin ne savait pas non plus à quoi aller vraiment ressembler son futur logement et ça l'angoisser un peu également, elle avait peur de pas s’intégrer correctement. La blonde était partie chercher ses affaires heureusement elle n'en avait pas tant que ça. Elle rangea son shamisen et son matériel de peintures avec soin et emballa le reste de ses affaires et ce mis en route. Une nouvelle aventure s'ouvrer à elle et elle ne savait pas ce qu'elle lui réservait. Plus les mètres qui la séparer de sa destination s’amenuiser plus le stress s'emparer d'elle. Ce serait mentir que de dire qu'elle n'avait pas peur mais en même temps une partie d'elle se sentait exciter. Après quelques minutes assez compliquer due à ses bagages et à sa force pratiquement inexistante elle se retrouva devant la porte de l'appartement qu'on lui avait indiquée. La blonde jeta un coup d’œil à sa tenue et une fois satisfaite appuya sur la sonnette.

#2 le 07.02.17 16:56

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~


Aller à la salle de sport me faisait toujours un bien fou. Il n’y avait vraiment rien de mieux que de se défouler sans forcément blesser quelqu’un. Depuis mon "accident" dans la ruelle avec Viktor et ma chute près de la rivière lors de ma rencontre avec Etsu, je n’avais pas eu le temps de m’y rendre depuis. Enfin je n’avais pas le temps mais surtout je n’étais pas en forme. Ma transformation et mon entrainement pour maitriser mon pouvoir m’avaient rendu beaucoup plus faible. Moi qui avais pour habitude de dormir trois à cinq heures par nuit je me retrouvais aujourd’hui à passer dix à douze heures dans mon lit. J’étais sans cesse épuisée et je n’aurais vraiment pas dit non à quelques heures supplémentaires de sommeil.
Mais bon il était grand temps que je me secoue et que je prenne soin de moi. Je m’étais réellement trop dissipée ces derniers temps faisant passer mon "bonheur" émotionnel avant mon bonheur "physique". Je m’étais donc décidée à reprendre un peu le sport. Tout en douceur évidemment, je ne voulais pas me refouler une côte pour la troisième fois. J’évitais donc tous les sports de combat et me concentrais davantage sur un renforcement musculaire se rapprochant plus de la rééducation.

J’avais donc passé la matinée à la salle de musculation de la ville. Étrangement les gens venaient ici plus souvent le soir ce qui me permettait de ne pas côtoyer grand monde. Une séance d’étirements ne me ferait sans doute aucun mal, ne voulant pas risquer ma santé en commençant à soulever du poids. Porter Etsu une fois m’avait suffit. Elle n’était pas lourde, mais à ce moment là j’avais réellement ressenti comme une gène. N’étais-je plus assez forte pour de si simples choses ?
Reprendre une entrainement progressivement me semblait être la meilleure des idées.

Chaque effort avait été dur aujourd’hui. J’étais allongée sur le tapis, au sol, les mains jointes et je devais tout simplement les passer au dessus de ma tête et m’étirer au maximum. C’est ce que j’avais fait bien évidemment. Mais à chaque respiration je sentais mon visage se crisper et mon corps craquer. Passer deux mois à ne faire "aucun" mouvement vraiment ample avec mon corps avait fini tout simplement par engourdir mes muscles voir même mes os.
J’avais finalement passé deux heures à la salle ce matin avant de me décider de rentrer. Je marchais donc jusqu’à mon appartement.

J’entrai donc. Pourquoi n’y avait-il jamais personne ici ? Bon en réalité il était presque 11h du matin, certains étaient partis en voyage et d’autres bossaient. Je commençais à m’habituer à cette solitude. Je m’étais même surprise à apprécier la compagnie de mes colocataires mais être seule me manquait parfois. Mais juste parfois. J’aimais finalement manger avec eux le soir, jouer à la console, rire. J’avais confiance en eux et c’était quelque chose de rare chez moi. Je ne sais pas très bien ce qu’il se passait dans ma vie ces derniers temps mais j’avais fini par écouter mon coeur un peu plus au lieu de ma tête.  C’était parfois agréable et parfois non. Je me surprenais à rencontrer des gens exceptionnels mais aussi à sentir mon coeur se tordre face à d’autres. Il fallait peut-être que je prenne un peu de recul. Mais en étais-je capable ?
De toute façon ce n’était pas aujourd’hui que j’allais me prendre la tête avec toutes ces questions. Non aujourd’hui j’avais prévu de rester à la maison tranquillement  à réviser les recettes de mes potions. Mais avant ça j’avais besoin d’une bonne douche.

Je pris donc un vieux jogging gris qui trainait dans mon armoire et mon t-shirt noir de Star Trek. J’adorais ce haut, surtout le petit logo de l’Enterprise cousu juste au niveau de la poitrine. Je mis tout dans la salle de bain afin de me changer après ma douche.
C’était agréable de sentir l’eau brulante sur mon corps. Je restai là presque 30 minutes, à penser à tout et à rien, à juste me détendre. Je finis alors de me doucher, enfilai mes vêtement et finis sur le canapé. J’eus à peine le temps de poser mes fesses que la sonnette retentit.

Je me levai donc et arrivai rapidement à la porte. Je l’ouvris et mon coeur se serra. Je fis d’abord un pas en arrière prenant le recul nécéssaire pour la regarder. Je n’avais vu ce visage qu’une seule fois dans ma vie. Une seule petite fois, mais justement ça avait été dans ma vie, dans ma vraie vie. Mon coeur se serra davantage. Que faisait-elle là ? Elle était morte ? Et vu son apparence elle était morte jeune, surement quelques temps après moi seulement. Pourquoi n’apparaitre que maintenant ? Je restai là bouché bée. Je ne savais pas quoi dire ni quoi penser d’ailleurs. Je la regardais donc et je vis ce même visage doux et gracieux que lorsque j’étais partis à la recherche de ma mère. Elle dégageait une telle tendresse et une telle fragilité que ça en était presque.. perturbant.

Je ne sais pas pourquoi mais à ce moment là des larmes apparurent au coin de mes yeux. C’était totalement bête, je ne la connaissais absolument pas. Mais elle ressemblait à un ange, elle avait toujours ressemblé à un ange d’ailleurs aussi bien que je m’en souvienne. Alors instinctivement je me rapprochai d’elle et la pris dans mes bras. Je ne sais pas pourquoi, j’avais envie de la réconforter d’être morte. Je me rappelais de mon arrivée ici et de cette sensation de solitude et de confusion qui régnaient en moi. Je ne voulais pas qu’elle ressente ça, je voulais qu’elle se sente bien, qu’elle se sente peut-être.. vivante à nouveau. Je caressai alors sa douce chevelure blonde.

- "Mais qu’est ce que tu fais là.. ?"

Ma voix était triste, j’aurais tant aimé que sa vie soit longue et heureuse.. Mais le destin en avait été autrement.
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.
Invité

#3 le 08.02.17 2:04

avatar
Invité
La porte s'ouvrit et le cœur de Chaerin rata un battement, elle n'en croyais pas ses yeux ça devait être son imagination qui lui jouer des tours. Devant elle se trouvait la jeune fille qui lui était venu en aide quelques jours après son opération c'était il y a tellement longtemps et pourtant Chaerin avait l’impression que ça s'était passé hier et pourtant leur première rencontre avait eu lieu quand elle était toujours en vie. Non elle ne pouvait pas se tromper elle aurait pu reconnaître ce visage entre mille même si elle ne l'avait vu qu’une seule fois dans sa vie la blonde ne l'avait jamais oublié. La jeune fille aux cheveux de jais recula d'un pas et Chaerin n’eut pas le temps de faire le moindre mouvement que deux bras puissants vinrent encercler sa taille. Elle laissa tomber ses valises de surprise. Le petit doute que ce ne soit pas la réalité s’évapora quand l'odeur plaisante et familière vint titiller l'odorat de Chaerin. Une chaleur agréable envahit le corps de la blonde, elle se sentait bien et en sécurité dans les bras de la brune et pour la première fois depuis longtemps elle ne se sentait plus seule.

Le cœur de Chaerin battait tellement fort et vite qu'elle avait l’impression qu'il allait sortir de sa poitrine! Elle avait peur que la brune entende son cœur battre mais il est vrai que c'était agréable que son cœur ne lui fasse pas ressentir de douleur. La blonde aurait pu rester des heures dans les bras de la jeune fille aux cheveux de jais. Elle avait l'impression que le temps c'était figer. Quand elle sentit la main délicate de la brune lui caresser les cheveux Chaerin ce décida à passer ses bras autour de la taille de la jeune fille dont elle ignorer encore le nom. La blonde cala sa tête dans le creux du cou de la jeune femme et ce mis à humer son parfum. Elle sentait tellement bon. Chaerin avait l'impression de perdre pied, elle avait tellement souhaité la revoir pour la remercier correctement et parce que quelque chose en cette jeune fille l'avait attiré. Même si elle la blonde aurait préféré la retrouver dans de meilleures circonstances elle était tout de même heureuse de la voir. Elle était également triste que la brune soit morte à un si jeune âge au vu de son apparence.

Chaerin se demandait ce qui avait bien pu être la cause de sa mort et espérer vraiment que la brune n'avait pas souffert. La vie avait quand même un drôle de sens de l'humour pour qu'elle ne la retrouve que maintenant.

La blonde fut légèrement surprise quand la voix de la brune retentit. Sa voix était aussi jolie et mélodieuse que dans ses souvenirs. Chaerin nota néanmoins la voix triste qu'avait employé la jeune fille quand elle lui avait demandé ce qu'elle faisait là. Son cœur ce sera à l'entente de cette tristesse , elle ne voulait pas qu'elle se sente triste et encore moins a cause d'elle. La jeune blonde voulait la voir sourire et être heureuse elle ne voulait pas qu'elle se sente triste parce qu'elle était morte. Chaerin avait vécu une belle vie et bien que la mort est décidée de la prendre plus tôt que prévu elle ne regretter rien.    

Chaerin ce recula légèrement et tendit le bras vers le visage de la brune et déposa sa main sur la joue de celle-ci la caressant avec douceur. Elle lui adressa un tendre et sincère sourire tout en lui disant d'une voix douce

- Je t'en prie ne soit pas triste pour moi, j’étais malade j'allais de toute façon mourir alors je suis heureuse de l'avoir fait en aidant quelqu'un.  

La blonde essuya les larmes qui s'était formées aux coins des yeux de la brune à l'aide de son pouce et lui demanda

- La fois ou tu m'as aidé je n'ai pas eu le temps de te demander ton prénom et ça me ferais vraiment plaisir de savoir comment s'appelle ma sauveuse alors pourrais-tu me dire comment tu t'appelle?

#4 le 09.02.17 14:22

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~




Cette chaleur, cette douceur me faisait un bien fou. Je sentais son coeur battre aussi vite que le mien. Ouf, elle ne me repoussait et c’était déjà ça. Se souvenait-elle de moi ? Lorsque je sentis son bras m’encercler, j’eus ma réponse. Oui elle se souvenait, elle se souvenait bien de moi, de nous, de notre rencontre. Elle se rappelait de moi alors que l’on ne s’était vraiment pas vu longtemps. Lui avais-je fait bonne impression ? Sans doute, j’étais un peu perdue à vrai dire.
Je sentis alors sa tête se poser dans mon cou et je ne pouvais rien faire de plus que de la serrer davantage contre moi. Elle semblait si fragile, comme avant, elle semblait si douce, comme avant. Elle n’avais pas changé, aussi bien que je puisse m’en souvenir, elle était toujours la même.

Je ne l’avais pas vu depuis presque quarante cinq ans finalement mais je ne sais pas pourquoi son visage était resté gravé dans ma mémoire. En même temps elle était d’une beauté renversante. Elle l’avait toujours été. Je me souvenais de cette rencontre et mon coeur ne cessait de se réchauffer au fur et à mesure des secondes. Il était là, mon passé était là, à ma porte. Enfin je revoyais quelqu’un de familier. J’aurais tant préféré qu’elle vive longtemps mais au moins elle était là. Je me trouvais égoïste de penser ainsi mais c’était ce que je ressentais et je n’y pouvais pas grand chose.

Alors la douce blonde s’éloigna un peu de moi. Non je ne voulais pas, je voulais qu’elle reste encore, mais il fallait bien que je la lâche un moment, la pauvre. Par surprise je sentis sa main se poser sur mon visage. Instinctivement je fermai les yeux, me laissant bercer par cette douce caresse. Au son de sa voix, j’ouvris les yeux et aperçus ce magnifique sourire, le même que celui que j’avais pu entrevoir le jour de notre rencontre.

- "Je t'en prie ne soit pas triste pour moi, j’étais malade j'allais de toute façon mourir alors je suis heureuse de l'avoir fait en aidant quelqu'un."

Elle essuya mes larmes. Qu’elle était douce et rassurante. Elle était malade ? Je me doutais bien qu’elle était fragile mais de là à être atteinte d’une maladie mortelle.. J’espérais seulement qu’elle n’ait pas souffert de trop. Apparement elle s’était même sacrifiée. Je n’avais jamais douté de sa gentillesse. C’est fou on avait du être en contact à peine cinq minutes mais parfois une seconde suffit pour savoir ce genre de chose.

- "La fois ou tu m'as aidé je n'ai pas eu le temps de te demander ton prénom et ça me ferait vraiment plaisir de savoir comment s'appelle ma sauveuse alors pourrais-tu me dire comment tu t’appelles ?"

Je n’avais rien à lui cacher, au contraire, j’aurai pu lui dire tout ce qu’elle me demandait simplement pour la rassurer et me rassurer. J’avais enfin quelqu’un de "vrai" près de moi. Quelqu’un de mon époque, de mon temps, de ma région. Elle pourrait tout savoir de moi.

- "Je m’appelle Ael, Ael Shanks et je suis japonaise et américaine. Et toi ?"

Je ne sais pas pourquoi je sentais qu’il fallait que j’en dise plus. Que je lui raconte ce qu’il s’était passé avant et après notre rencontre. Et je voulais savoir la même chose venant d’elle.

- "J’étais au Japon pour retrouver ma mère que je n’ai jamais connu. Mon père avait fui le pays en me prenant avec lui. Enfin c’est une longue histoire. Mais c’est grâce à cela que j’ai pu te rencontrer."

En réalité la seule chose qui m’intéressait c’était de savoir ce que, elle, elle avait vécu. Avait-elle souffert ? Souffrait-elle encore émotionnellement parlant en tout cas ?

- " Et toi ? Je veux dire, tu es étais malade tu m’as dis.. As-tu souffert .. ? Excuses-moi de demander ça mais étrangement je m’inquiète un peu pour toi actuellement.."

Je grattai ma tête par gêne, espérant qu’elle me réponde et me donne son nom par la même occasion.
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.
Invité

#5 le 18.02.17 21:01

avatar
Invité
Elle se prénommée donc Ael, après tant d'années à attendre Chaerin connaissait enfin son prénom. Il lui allait à ravir et la blonde aimée la sonorité. La jeune femme avait hâte de prononcer son nom, de laisser ses trois lettres composant le prénom de la brune franchir ses lèvres. La jeune fille aux cheveux de jais qui se nommer donc Ael était donc américano-japonaise. Chaerin ne fut pas vraiment surprise ça se voyait qu'elle était métisse et ça n'enlever rien à sa beauté bien au contraire.

Ça faisait tellement étrange de revoir quelqu'un qu'elle avait connu dans sa vie passer mais c'était aussi très réconfortant de ne plus avoir l’impression d'être complètement perdue et seule.

Chaerin ne s'attendait pas à ce que la métisse continue de parler et fut donc décontenancé quand les mots continuèrent de s’échapper de la bouche de la brune. La blonde se sentit tout de même honorer qu'elle lui raconte une partie de sa vie, après tout elle était en quelque sorte encore des inconnues. Elle se sentit triste d'apprendre qu'Ael n'avait jamais eu l'occasion de connaître sa mère. C'est dans des moments pareils qu'elle se disait qu'outre sa maladie elle avait vraiment eu beaucoup de chance et que donc elle n'avait certainement pas le droit de se plaindre quand tant de gens souffraient ou avaient souffert bien plus qu'elle. Chaerin était après tout née avec une cuillère en argent dans la bouche et n'avait pas connu la misère chose plutôt rare à son époque. La blonde avait envie d'en apprendre beaucoup plus sur sa sauveuse, elle voulait tout connaître d'elle. Elle voulait savoir comment elle était arrivée là mais ne voulait pas se montrer trop intrusif. Chaerin la laissa parlé encore, elle lui dirait son prénom après l'avoir écouter était bien plus important et intéressant.

Quand la métisse aux cheveux de jais lui demanda si elle avait souffert et lui avait dit qu'elle s'inquiétait pour elle Chaerin se senti toucher de toute cette considération envers elle qui était
pourtant juste une inconnue. Elle sentit ses yeux s'humidifiés mais ne perdit néanmoins pas son sourire. Ça lui faisait tellement chaud au cœur que quelqu'un s’inquiète pour elle. Dès leur première rencontre elle avait senti qu'Ael derrière son apparence plutôt froide était une personne gentille et douce. Chaerin n'aurait pas su l'expliquer mais c'est ce qu'elle avait ressenti et jusqu'à preuve du contraire elle ne s'était pas trompée. Bien sûr elle ne l'avait vu qu'une fois avant aujourd'hui et pourtant elle avait l’impression de la connaître depuis toujours c'était très étrange comme ressenti.

La blonde décida qu'il était temps qu'elle réponde aux questions de la brune et dit donc d'une voix tremblante d'émotions

- Je suis désolée j'ai complètement oublié de me présenter. Je m'appelle Chaerin Yoon et je suis coréenne

La blonde décida qu'elle se devait de lui en raconter un peu plus sur sa propre vie, elle n'aimait pas particulièrement parler d'elle-même mais elle lui devait bien ça alors elle continua de parler

- Je suis née avec une maladie cardiaque très grave, j'ai subi plusieurs opérations mais aucunes n'ont abouti. La fois ou tu m’aies venu en aide je venais de sortir d'une opération et c'est pour cela que j’étais venue au Japon et même si l'opération a échoué j'ai pu te rencontrer alors je suis tout de même heureuse. A l'âge de mes vingt deux ans mon état s'est empiré étant de famille noble mes parents ont payé un chirurgien pour qu'il me fasse une greffe mais pendant mon séjour à l’hôpital je me suis lié d'amitié avec une petite fille qui était elle aussi malade du cœur et j'ai donc décidé de lui donner la chance de vivre en lui laissant ma place et c'est comme ça que je suis morte. Tu m'as demandé si j'avais souffert et la réponse et oui mais tout le monde souffre un jour et je ne pense pas être la plus à plaindre certes mon cœur me faisait parfois atrocement souffrir et je ne pouvais pas faire un tas de choses mais j'avais mon fidèle compagnon et ami ainsi que mes parents alors au final ce n'était pas si terrible.

Chaerin avait parlé en ne s’arrêtant seulement que pour rependre son souffle. C'était la première fois qu'elle parlait de tout ça a quelqu'un et ça lui faisait du bien de se confier même si à présent elle se sentait nostalgique. Elle espérait ne pas avoir trop parler et ennuyer Ael. La blonde ne s'en rendit pas compte immédiatement mais les larmes s'étaient mises à couler sur ses joues à présent rosi et humide. Chaerin tenta de les essuyées à l'aide de ses manches toutes en présentant ses excuses à la jeune brune. Elle n'aimait pas pleurer, non elle préférée sourire alors c'est ce qu'elle fit même si ses larmes sembler bien capricieuse et refuser d’arrêter leurs courses folles. Elle reprit alors d'une voix peu sure et encore charger d'émotions

- Je suis désolée je ne sais pas ce qui me prend..mais assez parler de moi dit moi en plus sur toi mais avant ça peut-être devrions nous rentrer à l'intérieur? Je me sens assez fatiguée pour dire vrai..

Chaerin n'aimait pas se plaindre mais elle sentait bien que son corps avait en quelque sorte atteint ses limites.

#6 le 19.02.17 21:34

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~



Elle avait donc été heureuse dans l’ensemble. C’est tout ce que je souhaitais au final, qu’elle ait eu une vie bien remplie, qu’elle ait connu la joie et l’amour. Et ça semblait être le cas. Elle avait eu des parents aimant et même si elle était morte jeune ils avaient tout fait jusqu’à la dernière minute pour son bonheur. Elle avait été heureuse mais je ne pouvais pas m’empêcher d’être triste de la retrouver ici après tant d’année.

Ce qui fut le plus difficile au final fut ses larmes qui perlèrent sur ses joues. Je ne voulais pas qu’elle pleure, je ne voulais pas qu’elle soit triste. Elle s’excusa de pleurer ce qui me fendit le coeur un peu plus.

-"Hey ça va aller, tout va bien aller tu verras."

Je lui caressai alors l’épaule essayant de me montrer affectueuse sans l’être trop. Je ne voulais pas qu’elle pleure davantage.

- "Je suis désolée je ne sais pas ce qui me prend..mais assez parlé de moi dit moi en plus sur toi mais avant ça peut-être devrions nous rentrer à l'intérieur? Je me sens assez fatiguée pour dire vrai.."

Il était évident que nous devions rentrer. Elle avait du revenir d’un long voyage pour n’avoir une chambre que maintenant. Je la regardai alors, elle et ses bagages, et décidai de les porter pour elle.

- "Je vais m’occuper de ça, rentre, fais comme chez toi. Enfin, tu es chez toi."

Oui concrètement elle était chez elle et chez moi par la même occasion. Nous allions être colocataires pour mon plus grand bonheur. À vrai dire j’étais enfin heureuse qu’un personne comme elle entre dans cet appartement. J’aimais mes compagnons de chambre mais je n’avais jamais été vraiment proches d’eux. Avoir une présence comme la sienne allait surement me faire beaucoup de bien.

Elle entra et je la suivis donc. Je posai ses affaires dans l’entrée et l’invitai ensuite à s’asseoir sur le canapé.

- "Je te ferai visiter l’appartement dans quelques instants. Repose toi un peu, tu sembles fatiguée."

Je filai dans la cuisine chercher de quoi boire et manger. Avec chance j’avais fait les courses deux jours plus tôt. C’était les vacances et ils étaient quasiment tous partis à la montagne. Les stocks n’avaient donc pas baissé. Je regardai dans les placards à gâteux manière de dénicher quelque chose de bon et ouvris le frigo. De la bière, il n’y avait quasiment que de la bière. Et vu son état, il était hors de question qu’elle en boive une. Alors je finis par revenir avec quelques cookies et deux grands verres de lait.

- "J’espère que tu aimes ?"

Je posai alors tout ça sur la table devant nous et m’assis à ses côtés. Nous étions proches l’une de l’autre mais cela ne me gênait absolument pas. Au contraire, j’avais envie d’être à ses côtés, elle était si familière pour moi, si importante dans le fond. Comme si je l’avais toujours connu.

Elle voulait que je lui parle de moi et je n’avais aucune raison de ne pas le faire. Je la regardai donc tendrement et commença mon monologue.

- "Lorsque je suis morte dans mon accident de moto, je suis directement venue ici. Mon grand-père ou du moins ce qu’il était censé être m’a rejeté et au final j’ai perdu la vie et je me suis retrouvé à Tokyo. J’ai passé des années et des années à rechercher ma mère, j’ai ouvert et lu tous les ouvrages possible pour la retrouver, mais rien, jamais rien. Je suis tombée sur quelques photos mais j’ai perdu sa trace complètement. J’ai visité le Japon pendant des années, de long en large et je ne l’ai jamais trouvé. Alors je suis rentrée, j’ai pris une chambre ici et j’ai commencé ma vie. J’ai rencontré des gens pour la première fois réellement. Puis petit à petit je me suis vu changé, émotionnellement parlant je pense. Je me suis ouverte et puis j’ai découvert mon don. Je suis une nécromancienne, je peux contrôler les émotions des autres comme les miens d’ailleurs. Je ne suis pas encore bien expérimentée mais je m’entraine au quotidien. C’est assez compliqué mais je fais de mon mieux. Et toi qu’a donc tu fais après ta mort ?

Je la regardai de plus près. Elle était belle, tellement belle. Je secouai un peu la tête attendant sa réponse.
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.
Invité

#7 le 23.02.17 0:10

avatar
Invité
La voix de la brune venait à nouveau de retentir, cette fois-ci c'était des paroles réconfortantes à l'égard de la blonde. Elle lui disait que tout aller bien se passer et Chaerin voulait croire en ses paroles. Pour une raison qu'ignorait totalement la blonde elle aurait bu n'importe là quelles des  paroles sortant de la bouche de Ael telle une personne n'ayant pas bu la moindre goutte d'eau pendant des jours. La jolie brune accompagna ses mots d'une tendre caresse sur l'épaule de la blonde. Chaerin se sentit toucher par le geste d'Ael et lui souri donc en réponse.

Elle s'empara des bagages de Chaerin en lui disant qu'elle aller s'occuper de ça et en lui disant également de rentrer. La blonde pensa qu'il fallait qu'elle la remercie car dans son état elle ne se pensée par être capable de les porter à vrai dire elle avait déjà du mal à porter son propre corps. La blonde ouvra donc la marche en vacillant elle s’arrêta néanmoins à la hauteur de la brune et y déposa un tendre baiser sur sa joue puis lui souffla

- Merci beaucoup encore une fois tu me sauve la vie


La jeune blonde reprit ensuite sa marche et alla s’asseoir sur le canapé que lui avait indiqué Ael. Chaerin en profita pour analyser la pièce ou elle ce trouvait c'était plutôt joli et surtout propre ce qui rassura la coréenne. Il manquait un peu de verdure à son goût. La pièce était plutôt spacieuse et assez lumineuse. Il n'y avait pas l'air d'avoir d'autres personnes dans l'appartement ce qui n'était pas plus mal puisque la blonde n'était pas sure de pouvoir gérer le fait de se présenter à tout un tas de nouvelles personnes. La coréenne était vraiment heureuse d'être tombée dans le même appartement que la brune grâce à ça elle n'aurait pas l’impression de n'être entourer que d'inconnus.

Ael prit la parole lui disant qu'elle lui ferait visiter le reste de l'appartement après que la blonde ce soit reposer. Chaerin ne comprenait pas pourquoi la jeune brune faisait tant attention à elle mais elle se sentait toucher par la préoccupation de cette dernière. Ça lui rappelait le temps ou c'était ses parents qui avaient ce rôle-la, ils s'étaient toujours inquiétaient pour elle et bien que parfois ça avait été difficile a supporter elle ne les remercierait jamais assez pour tout ce qu'ils avaient fait pour elle.
Chaerin avait était absorbée par ses pensées et n'avait pas vu Ael s'éclipser dans la cuisine alors quand celle-ci déposa un verre et des cookies sur la table bases devant elle tout elle lui demandant si elle aimait la blonde sursauta et poussa un petit cri. Son cœur quant à lui s'était mis à courir le marathon. La coréenne saisit sa chemise, quand elle s'était aperçu que ce n'était que la brune elle avait senti l'embarras s'emparer d'elle et le rouge lui montait aux joues. Elle détourna le visage et répondit

- Je suis désolée d'avoir crié j’étais dans mes pensées et je ne t'avais pas vu partir! Oh et oui c'est parfait merci.

La jeune américano-japonaise s'assit ensuite à coté de la blonde leur épaule ce touchant ce qui fit s’accélérer l'organe vital de Chaerin.  Elle commença alors à lui compter son histoire et la blonde se sentit vraiment triste pour la brune triste de savoir qu'elle n'avait pas pu retrouver sa mère. Elle pourrait peut-être l'aider c'est après tout plus facile de chercher à deux. Quand vient le moment ou elle apprit que la personne qu'elle avait appelée son grand-père l'avait rejeté elle sentit la colère s'emparer d'elle et se dis que ça devait vraiment être une personne stupide pour rejeter une personne si gentille. Ça ne ressembler pas à Chaerin de penser ça mais en ce moment elle espérer que le vieil homme était mort seul sans que personne ne se soucie de lui. Alors qu'elle continuée d'écouter le récit d'Ael elle sentit la fatigue s'emparer d'elle et sa tête basculer contre ce qui devait être l’épaule de la brune. l'odeur de la brune s’infiltrait dans ses narines lui apportant un sentiment de bien-être et de sécurité. Ses yeux se sentaient tellement lourd pourtant Chaerin tenta de lutter contre Morphée qui tentait de la piéger dans ses bras mais il n'y avait rien a faire Morphée était plus fort qu'elle alors la blonde ferma ses yeux juste pour ce qu'elle pensée n’être que quelques instants.

#8 le 10.03.17 2:36

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~



- "Je suis désolée d'avoir crié j’étais dans mes pensées et je ne t'avais pas vu partir! Oh et oui c'est parfait merci."

Elle était adorable.. Tellement adorable dans le fond. Je lui souris alors tendrement comme pour la rassurer que ce n’était rien. Je passais une mèche derrière mes oreilles et continuai alors mon long récit. J’étais si entrainée dans mes paroles que je ne remarquai pas la fatigue de Chaerin. Je la sentis juste. Sur mon épaule. Elle avait fini par s’endormir contre moi.

Je la regardai alors doucement examinant chaque parcelles de son corps. Pourquoi je faisais ça ? Je n’en avais aucune idée.. Elle était juste là, si fragile et si douce à la fois. J’étais pétrifié par mon comportement. Elle était charmante c’était sûr, mais dans le fond je ne la connaissais pas tant que ça. Alors pourquoi je me sentais si attirée par elle.. S’en était perturbant à souhait.
Je pris mon courage à deux mains et décidai alors que la réveiller était la meilleure de solution. Je posai donc ma main sur son épaule, prête à la secoueur un peu, quand je regardai alors son visage. Elle était si apaisée et semblait si épuisée dans le fond. Je décidais donc de la laisser dormir encore un peu. La position n’était pas des plus agréables, ni pour moi, ni pour elle qui paraissait se tordre dans tous les sens. Je lui laisserai le canapé et irai me coucher, c’était mieux pour son sommeil.

J’essayai donc de me lever tout en retenant sa tête pour la déposer sur un coussin. Sa main était toujours accrochée à mon t-shirt et elle ne semblait pas vouloir me lâcher. Elle me tira même un peu vers elle.

- "Chaerin.. Je vais te laisser dormir un peu juste, je serai dans ma chambre.."

J’entendis une sorte de gémissement mais elle ne me lâcha pas. Je m’accroupis alors près d’elle et lui caressai alors les cheveux tendrement.

- "Hey.. "

Elle me tenait toujours aussi fermement. Je ne pouvais pas rester près d’elle comme ça et on ne pouvait pas dormir à deux sur ce petit divan. Mh je décidai donc qu’il était mieux pour nous deux que je l’amène dans son lit. Je regardai alors autour de moi et sincèrement je n’avais aucune idée de quelle chambre lui était réservée. Tant pis je l’amènerai dans la mienne et reviendrai sur le canapé.

- "Je vais t’amener sur mon lit. Essaye de t’accrocher à moi."

Je sentis sa main me serrer encore plus fort, comme pour me dire oui. Alors je passai ma main sous sa nuque et l’autre sous ses genoux. En moins d’une seconde elle était dans mes bras. Elle était d’une légèreté déconcertante.

- "Accroches toi. "

Je la serrai fort contre moi et me dirigeai alors vers ma chambre. Elle sentait bon, tellement bon. Je devais rester concentrer, elle venait tout juste d’arriver et prendre soin d’elle était devenu, étrangement, ma priorité. J’ouvrai la porte avec mon pied pour la refermai derrière moi. J’avançais vers le lit et la posai alors sur les draps frais. Elle ne me lâchai toujours pas. Alors je passai par dessus elle afin de venir m’allonger à ses côtés. Je ne savais pas pourquoi je faisais pas, je n’en avais vraiment aucune idée. Il fallait que je le fasse juste.

Je m’allongeai donc près d’elle et instinctivement je me rapprochai encore un peu de ce corps faible qui se trouvait à présent sur mon lit. Elle grelottait. J’attrapai alors la couette à nos pieds pour la lui mettre dessus. Je passai alors mon bras derrière sa nuque afin qu’elle puisse s’endormir contre moi, sa tête près de ma poitrine. Je fermai les yeux à mon tours.
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.
Invité

#9 le 08.04.17 21:47

avatar
Invité
Chaerin ouvrit les yeux mais la lumière du soleil lui fit les refermer aussi tôt. Elle ne se souvenait pas de s'être endormie, d’ailleurs ou était-elle? Elle essaya de dégager sa tête de ce qu'elle pensait être un oreiller et se rendit compte de l'odeur familière qui imprégnait celui-ci. Chose encore plus étrange il semblait bouger! C'est alors que les souvenirs de ce qui s'était passé quelques heures plus tôt lui revint à l'esprit. La blonde s'était endormie contre l’épaule de la brune emportait par la fatigue de la journée.

Ça n'expliquait pas comment elle avait atterri ici. Chaerin tenta de bouger son corps mais n'y arriva pas quelque chose l'en empêchait. La blonde était de plus en plus confuse nul doute que le fait qu'elle venait tout juste de se réveiller et que du coup elle était toujours à moitié endormie n'aidez pas. Elle entendit un petit gémissement s'échapper de son «oreiller»  et sursauta se rendant compte que ce qu'elle avait pris pour son oreiller était la jeune brune.

Chaerin sentit le rouge lui monter aux joues et quand elle aperçut la position dans laquel elle se trouvait elle eut l’impression que son visage brûler ,elle aurait pu faire cuire un œuf dessus tellement il était chaud. La blonde jeta de nouveau un regard a la brune ou du moins à ce qu'elle pouvait apercevoir de sa position. Leurs membres formaient un enchevêtrement. La Coréenne se trouvait sur le dessus de la brune la tête posée sur sa poitrine, ses jambes étaient emmêlées avec celle d'Ael et un de ses bras reposait sous le dos de la brune tandis que l'autre lui avait une prise serrée sur le t-shirt de la métisse.

La blonde tenta de se dégager d'un corps d'Ael mais les bras de la brune raffermirent leurs prises autour de son corps. Chaerin ne savait pas quoi faire elle avait l'impression de mourir d'embarras et alors qu'elle ne pensait pas que la situation pouvait être pire elle se rendit compte que le t-shirt de la métisse avait dû remonter pendant son sommeil et une partie de sa peau était donc a découvert et a la mercis de ses yeux. L'asiatique détourna le regard de l'étendue alléchante de peau avant qu'elle ne meurt d'embarras. Son cœur battait tellement fort qu'elle avait l'impression de l'entendre distinctement. Chaerin ne voulait pas réveiller Ael  alors elle se décida à rester comme ça le temps que la brune se réveille. Elle espérer vraiment que ça ne prendrait pas longtemps ou elle ne savait pas si elle serait capable de survivre à cette situation des plus embarrassante. La Coréenne appréhendée et ne savait pas comment la métisse aller réagir  à son réveille. Elle décida de bouger un peu et se rendit compte que ses vêtements avaient également bougé et que sa jupe était maintenant dangereusement remontée et que son haut ne couvrait plus son estomac. Elle ne pouvait même pas redresser ses vêtements puisque son corps était piégé par celui de la brune. Chaerin se sentait tellement embarrassé qu'elle enfouit sans réfléchir son visage dans le coup de la brune. Quelques secondes après elle sentit le corps de la jeune brune remuer sous le sien et elle entendit un petit grognement s'échapper des lèvres de l'américano-japonaise.

#10 le 09.04.17 21:20

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1583
× Øssements 1003
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~


J’ouvrais la porte de sa chambre, me prenais le pied dans sa commode, je n’y voyais rien. Comme d’habitude. Mais je savais où était son petit lit, je m’en souvenais. Elle était dedans et je m’approchais doucement chuchotant son nom. Deux syllabes, deux petites syllabes qui effleuraient mes lèvres. Shirley. J’avais envie d’elle, j’avais envie d’être à elle à nouveau. Je me mis alors sous les draps et enlaçai son corps nu. Elle se retourna, me sourit et m’embrassa tendrement. Je caressai alors ses cheveux l’embrassant avec plus de force, plus de fougue. Sans rien comprendre je me retrouvai alors sur le dos, mon amante sur moi.

Sa chaleur était la même que la dernière fois. Son odeur avait légèrement changé mais je ne m’en préoccupais pas, j’aimais ses caresses, j’aimais sa main dans mon dos et ses cheveux qui frôlaient à présent ma poitrine. J’étais nue. Pourquoi étais-je nue si rapidement ? Peut-importe, je me laissais aller à ses doigts qui effleuraient mes seins, se baladaient sur mon ventre pour finir entre mes cuisses. Je me mordais les lèvres avant de passer ma main dans ses cheveux pour venir plaquer son visage contre le mien. Étrange, ses lèvres étaient différentes.

Je l’entendis gémir et j’ouvris alors les yeux. Oui c’est bon, Shirley était toujours là, elle était blonde ? Avait-elle fait quelque chose à ses cheveux ? Je ne me posais pas trop la question en vérité et c’est le regard vide que je continuais de l’embrasser. Je la retournais alors dans mon propre lit. Hein ? Mon propre lit.

Je secouai alors la tête et ouvris réellement les yeux cette fois-ci. Sous moi se trouvait Chaerin, les joues roses et le t-shirt à moitié remonté laissant son ventre apparent. Ses cheveux en bataille étaient encore emmêlés à mes doigts. Je la regardai alors avec effrois sentant le gout de ses lèvres encore posé sur les miennes. Non mais sincèrement, qu’est ce qui m’était passé par la tête ? Je restais là un moment, ne sachant pas trop quoi dire. Un peu à bout de souffle, je défis mes doigts doucement de ses cheveux et me redressai un peu.

- "Je.. Je suis désolée.. Je sais pas ce qui m’a prit… "

Je me passai la main sur le visage et me relevai entièrement pour m’asseoir au bord du lit. J’avais besoin de quelques minutes, juste de quelques minutes pour me sortir de ce rêve, pour me sortir Shirley de la tête et pour revenir à la réalité. J’enfouie ma tête dans mes mains. J’avais besoin de cinq petites minutes.

Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.