Terminé #1 le 02.02.17 12:43

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1046
× Øssements 398
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford
☢ Désintégrator ☢
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-vie http://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487 https://parolesdindecise.wixsite.com/blog

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
20/100  (20/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1046
× Øssements 398
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford
☢ Désintégrator ☢

Ciel du soir, aux couleurs de pétales de fleur et d'encre de Chine. Un ciel aux milles couleurs, comme ces gens qui passaient dans l'allée des cerisiers du Tokyo des morts. Certains riaient joyeusement, d'autres flânaient sous les pétales de fleurs qui voletaient au vent. On pouvait entendre de la musique, de la guitare plus exactement, se mélangeant à toutes ces voix. C'était une étrange cacophonie et Etsu prenait doucement le temps de l'écouter tout en fixant le ciel qui changeait de couleur.

Le vent souffla dans ses cheveux, caressa sa peau et y colla quelques pétales roses qu'elle fit disparaître d'une main nonchalante. Le regard porté sur la voûte céleste, elle attendait patiemment que les premières étoiles apparaissent, assise sous un arbre en fleur. Les branches ne lui cachaient pas la vue, bien au contraire. Quelques fleurs entraient parfois dans son champ de vision mais ce n'était pas pour la déplaire. Etsu n'avait jamais réellement pris le temps d'apprécier la beauté des cerisiers de son vivant et à présent, elle comprenait pourquoi les gens les adoraient tant. Ils étaient magnifiques, habillés de cette robe d'un rose délicat. Elle se demanda un instant si elle ressemblerait à quelque chose dans une robe de ce style, tout en pétale de fleur de cerisier avant de se concentrer à nouveau sur la Voie Lactée. Lentement, elle montrait le bout de son nez, les premières étoiles disant au revoir au soleil avant de briller intensément dans le ciel. Ce spectacle était tout bonnement splendide.

Les lampadaires commencèrent à s'allumer les uns après les autres, les passants ne désemplissant pas l'allée. Les rires et les chants continuaient de s'élever, ne dérangeant cependant pas la jeune femme qui ne lâcha pas le ciel des yeux. Etsu avait commencé son ouvrage, son très long travail et comptait avec application les points scintillants accrochés au voile du soir. Elle se surprit à en découvrir de nouveaux, même avec la lumière agressive de la ville. Pourtant, elle ne souhaitait pas changer d'endroit. Pour une fois, personne ne semblait vouloir la déranger ou lui demander de venir s'amuser. Et elle désirait profiter de ce cadre magnifique. C'était une belle soirée qui s'annonçait.

Les minutes s'écoulèrent et Etsu ne s'arrêta de pas de compter. Elle n'avait ni faim, ni soif et personne ne vint l'aborder. Tranquille, elle resta là sans se soucier du monde qui l'entourait. Quand son regard se déporta du ciel. Une faible douleur dans la nuque incita la jeune femme à bouger, sa tête se mouvant d'un côté et d'un autre pour la détendre. Lorsque ses yeux s'ouvrirent sur un jeune homme non loin d'elle. Il ne faisait que passer près du coin ou elle se trouvait, il ne la regarda même pas. Jusqu'à ce que leurs regards ne se croisent, involontairement. Un frisson parcourut tout le corps d'Etsu, un étrange sentiment gonflant dans sa poitrine tandis qu'il observait le jeune homme. Des cheveux rougeoyants, une peau légèrement bronzée, un corps fin, des yeux espiègles. Un garçon parmi tant d'autres, dans ce monde remplis de zombies et de faiseurs de potions. Mais un garçon qui, étrangement, fit grimacer Etsu.

Il y a des premiers regards qui vous font comprendre que vous n'aimerez sûrement jamais la personne en face de vous. Et c'était exactement ce qu'était en train de vivre Etsu à ce moment-là.

------

HRP : Tu me diras si ça te va

© CHARNEY
Afficher toute la signature
Réduire la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8

Terminé #2 le 02.02.17 19:06

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien

La vie n'était pas toujours très drôle ...






Alors, je ne veux pas m'ennuyer dans la mort.


Il y a des personnes qui ne devraient s’ennuyer au risque de provoquer des catastrophes. Les enfants en étaient souvent un bon exemple ! Laissez l’un d’eux assit trop longtemps sans surveillance dans une pièce et vous avez beaucoup de chances de retrouver l’ensemble de la dite pièce dans un bazar monstrueux. Toutefois, il était sans doute préférable que ce soit un enfant qui s’ennuie que Pom.

Et il s’ennuyait. Rien ne donnait lui envie ce soir : Pas envie de rester à l’appartement qu’il occupait avec ses colocataires. Pas envie de trainer dans un bar. Pas envie de se rendre dans les lieux habituels, ni l’envie d’aller séduire une personne inconnue dans un bar de la ville. Pas envie de supporter le sermon de ses pots sur sa vie actuelle. Pas envie d’aller passer du temps dans un débat philosophique. Pas envie de profiter d’un magnifique paysage ou d’écouter un super concert. La vie est souvent trop courte, dise certain. La mort lui semblait parfois affreusement longue. Cela dit, Pom se souvenait avoir déjà ressenti cette impression en étant vivant … Alors bon !

Il marchait, tranquillement, ses bottines claquant le sol. Il avait un jean noir, trop grand, qu’il avait maintenu avec une ceinture. Un tee-shirt, d’un vert pomme pétant où était écrit : « Never on time. » Et une veste d’explorateur. La tranquillité de sa marche n’était qu’une apparence. Si certaines personnes discutaient joyeusement, d’autres comptaient les étoiles ou prenaient un peu de temps pour eux, lui regardait les passant, les personnes sans même les voir, ne voyant et ne prenant le temps d’observer que les émotions qu’il percevait.

S’amusant des émotions qu’il ressentait en eux et donc en lui, s’amusant à jouer avec elles. Pom avait déjà entendu parler d’une empathe sympathique qui aidait en permanence les gens : il avait déjà entendu parler de ses personnes au cœur pur qui ne profiterait jamais de leurs pouvoirs. Il n’en faisait certainement pas parti !

Attrapant une colère ressentie par un inconnu pour la transférer à une fille tranquillement en train de discuter avec son chéri. Il rit un peu à la voir s’emporter, s’arrêtant pour observer le sentiment d’incompréhension naître dans le garçon, ses yeux s’ouvrant de surprise. Il retira aussitôt la colère de la jeune femme pour la faire rebondir sur une autre personne, ainsi de suite. S’amusant à voir le visage se déformer, et l’incompréhension apparaître lorsqu’il la retirait.

Amusé, le garçon réalisa brutalement que son regard s’était posé sur jeune fille. A dire vrai, il ne l’avait pas vraiment remarqué avant. Sans doute car les émotions de la jeune fille était assez neutre. D’une neutre positif, mais rien de transcendant. Il avait d’ailleurs, face aux émotions de toutes les autres personnes les entourant, beaucoup de mal à ressentir la sienne.

Une jeune femme fluette, à l’apparence et aux sentiments plutôt neutres. Qu’avait-elle à le fixer ainsi ? Avait-il un petit bouton sur le nez ?

Il l’observa, malgré lui et fin sourire moqueur se dessinant sur le visage, s’avançant dans sa direction. Il n’avait aucun apriori. Elle était juste là, devant lui, et lui : il s’ennuyait. Alors, il avait envie de s’amuser.

Pom avait bien des défauts, celui de se démonter n’en faisait pas parti. Et sans la moindre hésitation, il franchit les quelques pas qui le séparait de la jeune fille pour la regarder dans les yeux et lui demander avec un grand sourire :

« C’est très impoli de regarder les gens ainsi, jeune ombre. »

Rares étaient les personnes qui trouvaient que Pom était sympathique et rares étaient ses amis. En réalité, la plupart des personnes ne le voyaient que comme un gamin immature et il était difficile de croire qu’il ne soit pas mort l’année dernière à quinze ans. Il le savait parfaitement qu’il ressemblait à un sale adolescent stéréotypé. Mais sérieusement, il n’en avait absolument rien à faire. Claquant son élastique à son poignet, Pom rit doucement et,  discrètement, le bout des doigts tenant encore la colère de l’autre inconnu, il rejeta le sentiment sur la pauvre demoiselle.
Un peu d’émotion, ça ne fait de mal à personne !

Terminé #3 le 02.02.17 22:56

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1046
× Øssements 398
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford
☢ Désintégrator ☢
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-vie http://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487 https://parolesdindecise.wixsite.com/blog

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
20/100  (20/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1046
× Øssements 398
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford
☢ Désintégrator ☢

Ciel noir. Les étoiles avaient disparu, les pétales de fleurs aussi. Il n'y avait que cet homme en face d'elle, avec son sourire et son regard malicieux. Etsu s'était étonnée en le voyant approcher, frissonné quand il arrêtait près d'elle. Puis sa voix lui parvint, claire et moqueuse. Ses mots la touchèrent, de la mauvaise façon. Et son cœur s'emballa, sous le sourire de ce garçon.

Etsu n'était pas le genre de femme à détester les gens, ni à se mettre en colère sans raison. Elle savait se canaliser, se contrôler et faire abstraction de ses sentiments. La plupart du temps, elle ne pipait mot, garder ses lèvres et détourner le regard pour ne pas s'énerver. Mais à cet instant, la colère qui grondait en elle était bien pire que le plus violent des orages. La jeune femme n'avait jamais ressenti une chose pareille. Jamais elle n'avait ressenti une telle... rage. Car c'était bien de la rage qui emplissait sa poitrine.

Lèvres qui se plissent. Regard qui se tourne. Sensation d'embarras. Etsu fixa un point ailleurs, ignorant cet inconnu qu'elle avait pourtant observé un bon moment il y de cela quelques minutes. Elle ne comprenait pas trop son comportement et elle n'avait même pas envie de savoir. Ce n'était pas dans son caractère de se mettre dans un tel état, de ressentir ce genre de choses. Elle qui était pourtant si calme, si douce. De son vivant, la jeune femme ne s'était que rarement mise en colère, pour rien. Après tout, il lui avait fallu être parfaite, être la meilleure partout. Se mettre en colère ne faisait pas partie du plan. Alors pourquoi se mettre en colère maintenant ? À cause de ce jeune homme ? De ce qui l'avait dit ? Elle n'en savait rien, mais si il ne partait pas rapidement, elle n'était pas certaine de garder son calme très longtemps.

Il resta là, à la regarder et sourire. Etsu pouvait sentir ses yeux sur elle, observer son visage fin, ses cheveux bruns attachés en une queue de cheval, son pull rouge à pois noirs et sa jupe de la même couleur. Il l'observait et ça l'horripilait. Pourtant, elle ne dit rien. S'énerver ne servait à rien. Et que se passerait-il si elle engageait une dispute ? Elle ne savait pas de quoi cet homme était capable, si il pouvait la manipuler avec un quelconque pouvoir de nécromancien ou lui lancer une potion en pleine poire. Mieux fallait l'ignorer et se taire. Il finirait par se lasser et partir.

Du moins, Etsu l'espérait.

© CHARNEY
Afficher toute la signature
Réduire la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8

Terminé #4 le 03.02.17 0:16

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien


Terminé #5 le 03.02.17 0:16

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1873
× Øssements 539
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 0 Neutre/sans genre
× Age post-mortem : 0
× Avatar : ART ©Piscimancy GRAPH : Miles Skoko
× Pouvoir : omnipotente
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1873
× Øssements 539
× Age IRL : 0 Autre
× Inscription : 15/03/2014
maitre de la mort
Le membre 'Pom Warren' a effectué l'action suivante : laisser faire le hasard


'6 FACES' :

Terminé #6 le 03.02.17 0:37

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien

Elle était distrayante.






Énervante, mais distrayante.


Jouer avec les émotions des personnes n’est pas aussi simple qu’il peut y paraitre. C’était un peu comme le tour d’un magicien. Sur la surprise, on peut facilement les manipuler. Lorsque la personne est en face et qu’elle se méfie, qu’elle a conscience de votre présence, il en devient plus difficile ! Plus la personne est morte depuis longtemps, plus la donne se complique également. Après le vécu de chacun y rentre en ligne de compte. Pom en fit l’expérience à nouveau. Alors qu’il redressait le doigt, tournant légèrement la main, espérant récupérer l’émotion pour la changer de couleur – son but n’étant point de mettre en colère une étrangère et de partir sur ce fait – il réalisa qu’il n’y arrivait pas. Elle était vraiment en colère et, sans le faire exprès, il avait dû diriger la source de sa colère vers lui. C’était comme vouloir changer la couleur d’un pot de peinture qui se remplirait en permanence de rouge. Il ne pouvait pas le faire.

Allons donc ! Elle était sérieuse. Elle le trouvait si antipathique que ça ? Les paupières de Pom battirent sous la surprise. Peut-être que le problème était ailleurs. Peut-être avait-elle l’habitude de garder son calme, en toute circonstance et de contrôler ses émotions. Si elle essayer de la contrôler, elle devait être en train de l’utiliser et donc de l’alimenter. C’était navrant. Une simple facétie se transformait en un jeu. Un véritable jeu pour l’empathe qui venait de voir son pouvoir être stoppé par une gamine fluette aux cheveux bruns.  

Ainsi si d’un point de vu extérieur, Pom venait simplement de claquer l’élastique à son poignet, il était en réalité ennuyé de n’avoir pas réussi à changer la couleur de l’émotion de la jeune femme. Il avait pourtant essayé, bougeant son doigt discrètement comme il le faisait d’ordinaire, pour que la couleur fluctue. Mais elle était restée rouge, identique. Il venait tout simplement de faire un échec critique et ça le mettait dans une joie folle !


Ce fut pour cette raison que sa voix chantante avec cet accent étrange dit dans un japonais précaire et mal accordée « Tu devrais te calmer, coccinelle* ! Si t’es en colère car ton mec ne s’est pas pointé à votre rendez-vous*, tu devrais peut-être en être soulagé. Car, je ne suis pas certains qu’il apprécie les insectes. »

*En français


Pom n’était pas certain non plus que les coccinelles étaient de la famille des insectes : il faudrait qu’il se renseigne de ça pour ça. Il se pencha, légèrement en avant pour avoir le visage en face du sien, espérant qu’elle le fixe, le regarde. C’était peut-être ça qui lui manquait : un vis-à-vis visuel. Peut-être qu’il n’avait pas pu réussir car il ne voyait pas ses yeux. Il l’espérait.

Car il n’aimait pas être battu à un jeu par une gamine qui n’en connaissait même pas les règles. C’était dingue ça ! C’était comme-ci il était en train de jouer aux fléchettes avec des amis et qu’elle était arrivée, titubante du bar, attrapant une fléchette, tirant et visant en plein dans le mille. Brusquement cette jeune fille qui lui était jusqu’à présent totalement indifférente devenait très antipathique.

« Dis-moi pas que je te fais peur quand même ? Ce n’est pas comme-ci j’allais te tuer dans le coin d’une ruelle, surtout que t’es déjà belle et bien morte ! »  

Il n’avait pas quitté son sourire, les deux mains derrière le dos, les dents éclatantes et visibles, le sourire heureux de celui qui est content. Il fallait dire que Pom ne s’ennuyait plus du tout. Il venait de tirer la dame d’un jeu de cartes qui le distrayait beaucoup. Et même s’il était plutôt en train de perdre une partie avec lui-même que de la gagner, c’était véritablement plaisant. Alors, cette pauvre jeune femme, elle devrait bien le supporter encore quelques minutes.



Voir peut-être même un peu plus.

Terminé #7 le 03.02.17 12:23

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1046
× Øssements 398
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford
☢ Désintégrator ☢
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-vie http://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487 https://parolesdindecise.wixsite.com/blog

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
20/100  (20/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1046
× Øssements 398
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford
☢ Désintégrator ☢

Il était tenace le bougre. Un véritable pot de colle. N'avait-il rien de mieux à faire que la regarder de cette façon ? De la fixer en souriant comme s'il s'amusait comme le ferait un enfant ? Vraiment, Etsu ne comprenait pas. Elle ne comprenait rien à vrai dire et elle ne désirait qu'une chose : que cela cesse.

Les lèvres closes, la jeune femme continuait de fixer l'allée, les passants qui passaient, les pétales de fleur qui tombaient. Tout, sauf le jeune homme près d'elle. Contenant cette colère venue de nulle part et qui ne voulait pas disparaître de son cœur, elle tenta de penser à autre chose, d'ignorer ce spectre sorti de nulle part. Elle hésita un moment à partir, à trouver un autre endroit où s'installer pour observer le ciel et reprendre son précieux comptage. Mais avant même qu'elle ne puisse faire quoi que se soit, la voix du jeune homme s'éleva à nous, lui arrachant un rougissement violent.

- Tu devrais te calmer, coccinelle* ! Si t’es en colère car ton mec ne s’est pas pointé à votre rendez-vous*, tu devrais peut-être en être soulagé. Car, je ne suis pas certains qu’il apprécie les insectes.

Indignation. Ce type se fichait vraiment d'elle, il n'y avait pas d'autre explication. Comment pouvait-il tirer de telles conclusions ? Il ne savait pas ce qu'elle faisait là, ni ce qu'elle devait présumé-ment attendre. Mais il semblait qu'il avait compris qu'il la dérangeait. Etsu faillit émettre un grognement de rage, à sa grande surprise, avant de reprendre difficilement le contrôler et d'ignorer cet inconnu.

Rester calme. Juste garder son calme.

- Dis-moi pas que je te fais peur quand même ? Ce n’est pas comme-ci j’allais te tuer dans le coin d’une ruelle, surtout que t’es déjà belle et bien morte !

Il le faisait exprès, ce n'était pas possible autrement. Son seul but semblait d'être sortir la jeune femme de ses gonds, pour accéder à une satisfaction quelconque. Ce n'était rien d'autre qu'un jeu pour lui, un jeu qui menait Etsu toujours plus près de sa limite. Elle n'était plus très loin d'exploser et de lui lancer une remarque acerbe avant de s'en aller.

Mais si c'était un jeu, elle n'allait pas perdre contre lui.

La colère se mêla à un autre sentiment, une chose étrange qu'Etsu ne réussit pas à identifier. Une chose qui gonflait dans son ventre et lui disait de ne pas se laisser faire et de riposter. Si cet homme voulait jouer, et bien il allait jouer.

Ses yeux se posèrent sur le jeune homme qui souriait toujours de cet air espiègle. Les billes ambrées de la jeune femme le fixèrent avec bien plus d'animosité qu'elle ne l'aurait cru tandis qu'elle cherchait ses mots, en anglais, pour lui répondre. Ayant remarqué son léger accent et sa couleur de peau, elle s'était dit qu'il ne devait être d'origine japonaise et l'idée de le remettre à sa place dans sa langue lui faisait extrêmement envie.

- Je n'ai pas peur de vous cher monsieur. Il s'avère juste que vous m'importunez.

Un grand sourire étirait les traits de son visage, Etsu tentait de garder une expression la plus calme et la plus aimable qui soit. Elle n'avait pas non plus envie que sa colère soit visible à des kilomètres mais elle ferait bien comprendre à cet inconnu qu'il l'emmerdait.

- Et je vous prie de bien vouloir m'excuser pour vous avoir fixé de la sorte toute à l'heure, je ne sais pas ce qui m'a pris. C'était une erreur de ma part. Je pense qu'à présent, vous pouvez me laisser, je suis certaine que vous avez mille choses plus intéressantes à faire que d'agacer une inconnue.

Une pétale de fleur passa près de son nez, ses yeux restant ancrés dans ceux du spectre aux cheveux rougeoyants. C'était dit, elle avait été clair. Austère, froide et irascible. Si avec ça, ce type continuait de l'irriter, Etsu ne savait pas ce qui risquait d'arriver par la suite.

© CHARNEY
Afficher toute la signature
Réduire la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8

Terminé #8 le 03.02.17 19:00

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien

Entendre parler anglais me donnait envie ...  






de manger une glace sur l'aiguille de BigBen.


Finalement, elle savait parler la petite coccinelle ! Et en plusieurs langues avec ça. Comprenant davantage l’anglais que le japonais, Pom lui en fut reconnaissant de l’effort : si elle avait commencé à discourir dans un japonais soutenu, il aurait été un peu paumé. C’était d’ailleurs usant ! Lorsqu’il devait travailler dans des bars spécialisés, il était obligé d’avaler des potions de langues pour pouvoir comprendre et assimiler ce qu’on lui disait. L’avantage de cette potion, c’était que désormais, les nouveaux arrivants n’étaient pas aussi perdus qu’auparavant quand elle n’existait pas.

La jeune fille n’aurait pas répondu, sans doute que Pom aurait quitté les lieux, ou aurait trouvé une autre stratégie pour récupérer son sentiment sans l’importuner davantage. Jouer avec un adversaire qui ne réagit pas, ce n’est pas très amusant ! Bien heureusement, la coccinelle avait visiblement du répondant et du caractère et elle ne comptait pas se laisser marcher sur les pieds.

Tant mieux ! Plus elle chercherait à le remettre à sa place, plus Pom s’occuperait et s’amuserait. Et c’était bien c’était bel et bien son principal but. Certes, sa démarche contrastait avec le lieu. L’allée des cerisiers étaient un secteur plutôt romantique, en particulier à la nuit tombée et les couples qui marchaient, en se tenant la main, bras dessus bras dessous, la tête sur l’épaule n’étaient clairement d’humeur à jouer à des jeux stupides.

Le lieu n’était pas celui où on s’attendait à trouver un plaisantin venant ennuyer une jeune fille solitaire. Malheureusement, pour la dite jeune femme, elle était tombée sur le seul crétin qui avait eu l’idée de venir déranger le bonheur des amoureux.

Si cela avait été possible, le sourire de Pom aurait amplifié davantage quand il rencontra ce regard ambré brûlant, cette mine où les rougeurs commençaient à partir et cette assurance quasi-militaire.  Il l’écouta la voix répondre avec tact et retenu, des mots clairs, secs, contenus. Il avait l’impression d’être en face de son précepteur scolaire. Il s’attendait presque à ce qu’elle frappe entre ses doigts, d’un air condescendant en lui disant : « Cette attitude n’a rien de noble ! »

Ce qui ne put que provoquer une hilarité qu’il ne tenta pas de contrôler. Il se mit à rire, franchement, et joyeusement réagissant aux propos de la belle demoiselle avec joie et enthousiasme.

Il ressentait cette émotion bouillante, cette antipathie, cet agacement. Mais rien n’était vraiment visible en elle. C’était une force de la nature en retenue. Il adorait ça, d’autant qu’en contrôlant ses émotions, elle évitait de trop les communiquer avec lui.

« Je vous excuse, Coccinelle. Et, détrompez-vous, malgré mes airs de chef d’entreprise fortement occupé, j’ai tout le temps qu’il me faut pour rester avec vous. Et je m’en voudrai de vous abandonner ainsi. » Continua-t-il dans un anglais parfait, avec son accent étranger, et son sourire des plus agaçants,

Sincèrement, Pom était heureux de ne pas être de la taille du moustique à cet instant. Quelque chose lui disait qu’elle n’aurait pas eu beaucoup de difficulté ni de remords à l’écraser pour le faire taire. Il ne se posait pas vraiment de questions à son sujet. Il aurait peut-être dû, mais le garçon était d’humeur joyeuse et n’avait pas envie de se poser un milliard de questions auxquelles il n’aurait sans doute jamais de réponse. D’autant que forcément, les bonnes humeurs des passants lui allaient droit dans le cœur, le rendant d’autant plus heureux de vivre maintenant que l’ennui était passé.

Et surtout, il voulait récupérer la mauvaise humeur de la coccinelle. Tel l’arroseur arrosé, il savait parfaitement que ce ne serait pas correct de partir en laissant cette demoiselle dans cet état – même s’il se disait qu’au vu de son comportement, elle le méritait légèrement. Après tout, elle l’avait clairement dévisagé avec antipathie avant même qu’il ne lui envoie la moindre émotion. Alors certes, il avait une apparence d’abruti et il était sans doute le premier à avoir des aprioris sur les gens ! Mais au moins il n’affichait pas un air de fragile et gentille petite fille toute sage ! Sérieusement, avec sa manière de parler, son joli visage et ses attitudes, les gens devaient la trouver parfaite. Quelle horreur !

« Et si on jouait à un jeu, ça te dirait ? Si tu gagnes, je pars ! Si je gagne, tu passes la soirée avec moi … »

Se mettant à rire, Pom ne put s’empêcher de compléter en fixant la jeune fille aux cheveux corbeau : « Je te rassure pas pour te mettre dans mon lit, ce n’est pas parce que je suis mort que j’aime les squelettes. »

Il n'était pas près à partir.

Terminé #9 le 03.02.17 21:17

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1046
× Øssements 398
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford
☢ Désintégrator ☢
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-vie http://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487 https://parolesdindecise.wixsite.com/blog

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
20/100  (20/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1046
× Øssements 398
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford
☢ Désintégrator ☢

Fierté. C'était le mot qui définissait parfaitement le sentiment qui la ravageait. Une fierté mal placée, étrangère, qu'elle n'avait jamais ressenti jusque là. Il fallait qu'elle rencontre cet enquiquineur pour éprouver un tel sentiment. Et comme si elle avait besoin de ça. Etsu tentait difficilement de garder son expression calme et son sourire, mais le rire soudain du jeune homme la déstabilisa. Un sourcil se haussa sur son front, son souffle se coupa pendant que le garçon près d'elle se riait ouvertement d'elle.

Tout cela n'était rien d'autre qu'un jeu.

Etsu l'avait senti quand il avait parlé pour la première fois, qu'il avait insisté et lui avait sourit avec cette expression bien trop espiègle. Cependant, elle n'aura pas pensé que cela l'amuse autant de la faire autant tourner en bourrique. La jeune femme ne savait pas sur quel pied danser, bien qu'elle réussissait encore à se maîtriser. Mais si il avait décidé de jouer avec quelqu'un d'autre, les choses se seraient-elles passer de cette façon ? Cet homme était tout bonnement inconscient pour entreprendre des actions aussi désinvoltes et aléatoires. Pour la jeune femme méticuleuse et ordonnée qu'était Etsu, c'était complètement insensé. Et vachement curieux. Dommage que ce jeune homme lui tape sur le système.

Il l'excusa, dans un anglais parfait avec ce même accent. La jeune femme se demanda instant d'où pouvait bien venir cet inconnu horripilant mais les paroles qu'il prononçait l'agaçaient beaucoup trop pour qu'elle pense à poser cette question. Franchement, il n'avait réellement rien de mieux à faire ? Ne pouvait-il juste pas aller jouer aux billes et lui foutre la paix !

- Et si on jouait à un jeu, ça te dirait ? Si tu gagnes, je pars ! Si je gagne, tu passes la soirée avec moi …

Un jeu ? Et ce qu'il était actuellement en train de faire, n'est-ce déjà pas un jeu ? Etsu tiqua bruyamment, ses bras se croisant sous sa petite poitrine tandis qu'il toisait ouvertement son vis-à-vis. Son sourire avait légèrement disparu, ses yeux ne cessant de lancer des éclairs. Passer la soirée avec cet énergumène ? Et puis quoi encore ? Il était bien trop énervant pour qu'elle puisse le supporter davantage. Etsu finirait par s'enfuir en courant au bout de vingt minutes passer en sa compagnie. Elle préférait de loin finir dans un bar rempli de zombies bourrés et aguicheurs plutôt que d'être avec lui.
Mais elle ne pouvait pas se défiler.

Si elle gagnait, il la laisserait tranquille. Si elle gagnait, elle ne le reverrait plus. Et ce simple fait lui arracha un grand sourire de défi. Elle ne fit même pas attention à sa remarque, n'étant même pas outrée d'être comparée à un squelette ou de ne pas être aux goûts de ce bellâtre trop sûr de lui.

- Et bien, pourquoi pas. Jouons donc, je suis curieuse de voir quelle expression vous arborez quand vous perdez.

Un air malicieux étira ses traits, sa tête se penchant sur son épaule gauche alors qu'elle souriait.

- Mais ne vous en faites pas, si je devais perdre, je m'engage à passer la soirée avec vous. Mais pas la nuit. Après tout, vous n'aimez pas les squelettes et je ne supporte pas les enquiquineurs dans votre genre.

Il voulait jouer, ils allaient jouer. Et Etsu ne comptait pas perdre. Elle allait gagner et lui montrait ce qui arrive quand on la met en colère.

Fierté oblige.

© CHARNEY
Afficher toute la signature
Réduire la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8

Terminé #10 le 04.02.17 0:01

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien
http://www.peekaboo-rpg.com/t1328-pom-warren#24098 http://www.peekaboo-rpg.com/t1344-journal-de-pom-warren#24761

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 31 Autre
× Age post-mortem : 257
× Avatar : (Rin Matsuoka Free!)
× Pouvoir : Empathe absorbeur hypersensible, matérialisation des sentiments. Le pouvoir de Pom est et restera instable.
× Appartement : Jolly Jumper
× Logement : Viens jeter un œil ?
- Mon pouvoir - Bosse pour le Bchobiti

× Métier : Travaille pour Eden
× Communication : 090-1988-1002 - Gère un blog
× Péripéties vécues : 1587
× Øssements 680
× Age IRL : 29 Féminin
× Inscription : 21/01/2017
× Présence : complète
× Surnom : la pomme
× DCs : Eden / Cinemont
nécromancien

Dans un jeu, le plus important c'est de s'amuser ...





Mais j'aime aussi gagner.


L’amusement dansait dans ses yeux verts de Pom alors que la jeune fille penchait la tête sur le côté et souriait, ses cheveux suivant le mouvement de son visage. Elle était plutôt mignonne avec sa frimousse de poupée et ses cheveux d’encre de chine. Maintenant qu’elle était lancée sur la glace des mots, elle y virevoltait avec facilité. A nouveau, il rit de son répondant. Il aimait ça, les personnes avec du caractère.
C’étaient les filles fragiles, timides et maladroites qui l’intimidaient. Celles qui étaient à fleur de peau en permanence le mettaient mal à l’aise et l’obligeaient à marcher sur le tapis d’un fakir. Fort heureusement, la jeune femme qui semblait sérieuse et froide avait visiblement du caractère et était joueuse. Assez pour suivre les facéties d’un chapelier fou sorti de nulle part.

Le lieu était féérique et ce n’était peut-être pas si étrange d’y croiser deux êtres aussi opposés. Les arbres de cerisiers avec leurs fleurs roses contrastaient avec l’hiver et ses habituels végétaux dénués. Il y avait un peu de magie à pouvoir maintenir des couleurs pastelles dans un monde où les feuilles et les fleurs étaient pour la plupart éteinte. Ce lieu des amoureux, apprécié des mélancoliques, détonnait avec l’intégralité de la ville. Ils étaient dans une étampe japonaise.

Avait-elle conscience qu’elle avait accepté un jeu sans en connaître les règles ? Avait-elle conscience qu’elle avait accepté un jeu sans même connaître le nom de son adversaire ? La fierté était la folie des hommes sages. Finalement, il était content de cette rencontre ! Avoir trouvé une partenaire de jeu ne pouvait pas mieux tomber.

Pom posa sont doigt sur la poitrine d’Etsu. « Ne bouge pas ! » Et terminant sa phrase, il virevolta sur lui-même pour se rendre rapidement auprès de deux couples, discutant avec eux, il écrivit sur un bout de papier ce que l’homme lui disait, puis la femme. Ses yeux ne quittèrent pas de vue la coccinelle, toutefois, alors qu’il allait parler à deux autres personnes, souriant joyeusement. Etrangement, les personnes semblaient d’humeur sympathique avec lui. Peut-être car Pom avait fait en sorte que ce le soit.

Si on était un peu curieux, on aurait pu voir ses doigts bouger légèrement, pour chasser tout signe d’agacement d’être dérangé. On aurait pu aussi l’entendre dire : « Bonsoir, je suis navré de vous déranger. Je suis avec ma petite-amie, là-bas, et nous jouons aux jeux des gages. J’aurai besoin que vous en écriviez sur ce morceau de papier. La première chose qui vous vient en tête. »

Il terminait par un merci et après trois couples, en moins de six minutes, ce qui était plutôt un record, il retourna rapidement vers la coccinelle, les joues un peu rougies, l’air un peu essoufflé. Il récupéra rapidement, le cœur encore battant. Jouer avec les émotions des gens, c’est le ressentir pour lui en premier lieu. Et ce n’était pas forcément bon pour son cœur que de le faire. Mais il s’amusait et c’était la seule chose qui le captivait !

Dans sa paume ouverte, six boulettes de papier, contenant chacun des mots.

« Ma petite Coccinelle, » Continua la voix chantante, toujours dans la langue de Shakespeare, « première étape du jeu. Il y a six gages dans ma main. Tu dois en tirer un, puis j’en tirerai un à mon tour, et ainsi de suite. Si tu refuses de faire le gage, tu perds. Si on arrive à égalité, tu devras me donner un gage. Et, je t’en donnerai un à la suite. Voyons jusqu’où ton petit courage va ! »


1. Crier au milieu de la rue
2. Dire bonjour à tout le monde en grimaçant
3. Courir à cloche-pied
4. Envoyer un texto à tous tes colocataires de chambre pour leur dire que ce soir « tu ramènes quelqu’un et que tu as besoin d’être seul dans la chambre. »
5. Manger un kit-kat au wasabi
6. Boire un shot de téquila

Gardant les mains tendues, le sourire de Pom n’avait pas changé alors qu’il continuait sur sa lancée : « Je comprendrai que tu abandonnes. »


Il l’espérait aussi, parce qu'il n'avait pas envie de perdre, en réalité.