Terminé #11 le 19.06.17 10:28

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 12 Masculin
× Age post-mortem : 20
× Avatar : yukine ☆ noragami
× Pouvoir : télékinésie.
× Appartement : Pucca
× Métier : vendeur de potions truquées.
× Communication : x
× Péripéties vécues : 2685
× Øssements 96
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 14/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la papaye
× DCs : (laughs in ukrainian)
(despite everything, it's still y o u)
http://www.peekaboo-rpg.com/t1289-mikhail-chernenko http://www.peekaboo-rpg.com/t2499-je-suis-tombe-par-terre-c-est-la-faute-a-voltaire-mikhail

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
17/100  (17/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 12 Masculin
× Age post-mortem : 20
× Avatar : yukine ☆ noragami
× Pouvoir : télékinésie.
× Appartement : Pucca
× Métier : vendeur de potions truquées.
× Communication : x
× Péripéties vécues : 2685
× Øssements 96
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 14/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la papaye
× DCs : (laughs in ukrainian)
(despite everything, it's still y o u)
(all i need is revenge.)



(b i e n s û r)
Parfois, les mots pouvaient avoir d'immenses pouvoirs et les siens,
ils eurent le pouvoir de réchauffer, de rafistoler son petit cœur d'enfant,
d'illuminer ses iris de milles-et-unes lumières, se confondant presque avec les étoiles artificielles dansant au plafond.
(merci merci merci)
Mikhaïl ne parlait que d'une simple promesse, oui, mais elle lui était vitale, dans cette mort où il ne se pensait plus totalement en sécurité,
on parle même d'une femme fouillant la métropole nippone de fond en comble afin de retrouver son fils en ce moment
et il s'imaginait que ce garçon, c'était lui.

Ses cils papillonnèrent pour un instant le débarrasser de sa brève paranoïa, ses phalanges se mélangèrent à ceux de la brune ; ses inspirations sonnèrent les trois coups, un peu comme au théâtre,
(fais-le,
fais-le pour sauver la peau que tu as laissée chez les vivants)
juste quelques encouragements dans l'objectif de ne pas louper, et le voilà prêt à faire sa demande.

Il y a des personnes que je crains. Tous des adultes. Je ne sais pas vraiment s'ils sont morts depuis mon arrivée ici, mais quelque chose me dit qu'ils pourraient à tout moment venir me chercher, ici ou ailleurs.

Ça bat
(BAM BAM)
contre ses os
ça noue son estomac.
Il n'était pas habitué à parler de son passé, lui qui le cachait toujours sous les sourires et les rires innocents,
toutefois la voix qui résonne dans son esprit l'ordonnait de continuer
(fais-le,
fais-le pour te venger d'eux)
alors il ne s'arrêta pas
(de toute manière, il en était incapable)

C'est des personnes très méchantes, je suis sûr que tu les détesterais toi aussi. Et si je dis ça, c'est parce qu'ils sont responsables de ma mort. T O U S.

Sa voix insista sur le dernier mot
(Oui, tous,
tous,
TOUS)
Quoi qu'ils en disent aujourd'hui, ils resteront à jamais coupable de l'assassinat de son innocence
et du vol de ses rêves.

Tu te doutes bien que j'ai peur d'eux depuis. J'en fais des cauchemars même… Ça me pourrit la vie… Enfin… Le quotidien quoi. Je voudrais leur rendre la pareille, s- sauf que je suis pas très… pas très fort.

Il déglutit, puis se mordit les lèvres pour ne pas craquer une nouvelle fois. Mikhaïl refusait d'abandonner à ce stade, alors qu'il avait déjà dévoilé bon nombre d'éléments.

Ils sont cinq. Quatre hommes et une femme. Je me souviens plus du visage des hommes, je sais juste qu'ils sont très grands, musclés, que leurs vêtements sont sales et qu'ils sentent mauvais. Par contre, la femme, elle, je peux te la décrire plus précisément. Grande, avec des cheveux blonds mal coiffés et sales, des yeux bleus, grandes jambes aussi, peau très pâle. Et elle aussi sent mauvais.
(pause)
Si jamais tu vois des gens qui y ressemble, je t'en prie, fait leur du mal. Si tu n'es pas sûre que c'est eux, demande leur s'ils me connaissent en me décrivant. Et si ça leur dit un truc, frappe -les de ma part. Appelle les mangemorts, envoie-les en prison, peu importe, mais fait leur regretter. Pareil s'ils viennent à moi, je voudrais vraiment que tu me protèges d'eux.

Les doigts serrèrent leur étreinte, inconsciemment, avant de simplement relâcher les mains d'Etsu. Cela lui avait du bien de raconter ce que portait son cœur.

Tu peux me demander n'importe quoi en échange, c'est pas un soucis. Mais, s'il-te-plaît, Etsu, venge-moi,
(soigne-moi)
Promets-le moi
(j'ai mal à l'âme)
© ANARCISS pour Epicode
Afficher toute la signature
Réduire la signature


Terminé #12 le 03.07.17 21:18

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1377
× Øssements 928
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
☢ Désintégrator ☢
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-vie http://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487 https://parolesdindecise.wixsite.com/blog

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
25/100  (25/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1377
× Øssements 928
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
☢ Désintégrator ☢

Elle écoutait. Attentivement. Silencieusement. Elle écoutait le jeune Ellioth, percevait ses mots, analysait ses paroles, enregistrait chaque information alors que son cœur se gonflait d'un sentiment âcre et noir, tel du goudron. Aussi sombre que les ténèbres qui les avaient entouré, aussi sombres qu'une nuit sans lune, bien plus irritant que la constatation d'une averse violente alors que les étoiles s'éteignent sous les nuages. Une vive colère, bien plus forte et plus virulente que n'importe quel autre sentiment négatif qu'elle avait pu vivre jusqu'à présent. Un sentiment qui lui tordait les entrailles.

Etsu regardait le jeune garçon au regard presque implorant, au corps quelque peu tremblant et à la bouche pincée. Elle l'observait, ce tourbillon de sensations et d'émotions grondant dans sa poitrine alors qu'elle repensait aux paroles qu'il venait de prononcer. Ces hommes et femme, ces personnes qui lui avaient fait du mal, ces monstres qui l'avaient torturé... ne méritaient même pas une vie après leur mort. De tels monstres ne méritaient rien d'autre qu'une vie de souffrance extrême.

Un fin sourire se dessina sur les lèvres de la japonaise, sa main passant tendrement dans les cheveux blonds du jeune garçon. Douceur et chaleur émanait de sa personne alors que dans son cœur rugissait les cris de mille êtres furieux. Contraste étonnant pour une jeune femme aussi avenante et secrète qu'Etsu. Il fallait que son affection pour son jeune colocataire soit forte pour qu'elle en soit à un tel point.

Et c'était le cas.

- Je te le promets. Ils ne s'en sortiront pas aussi facilement.

Un nouveau sourire. Tout aussi doux et tendre. Un caresse sur les joues bien moins humides et rougies d'Ellioth. Une promesse prononcée et marquée au fer rouge dans sa mémoire et son cœur. Ces gens ne s'en sortiraient pas impunément. Ils paieraient pour ce qu'il avait fait. Qu'importe si elle n'était pas assez forte, vive ou bien trop douce. Elle ne laisserait pas cela passer. Pas après ce qu'ils avaient pu faire à son jeune ami et ce qu'il pouvait vivre à présent. Ils ne s'en tiraient pas comme ça. Jamais.

Les lèvres de la japonaise ne laissaient pas disparaître ce beau sourire si rassurant alors que ses pensées étaient bien plus sombres. Mais pour l'heure, il lui fallait juste rassurer son ami et lui apporter du réconfort. Plus tard, plus tard... elle trouverait un moyen de le venger.
© CHARNEY
Afficher toute la signature
Réduire la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8

Terminé #13 le 27.07.17 10:48

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 12 Masculin
× Age post-mortem : 20
× Avatar : yukine ☆ noragami
× Pouvoir : télékinésie.
× Appartement : Pucca
× Métier : vendeur de potions truquées.
× Communication : x
× Péripéties vécues : 2685
× Øssements 96
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 14/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la papaye
× DCs : (laughs in ukrainian)
(despite everything, it's still y o u)
http://www.peekaboo-rpg.com/t1289-mikhail-chernenko http://www.peekaboo-rpg.com/t2499-je-suis-tombe-par-terre-c-est-la-faute-a-voltaire-mikhail

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
17/100  (17/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 12 Masculin
× Age post-mortem : 20
× Avatar : yukine ☆ noragami
× Pouvoir : télékinésie.
× Appartement : Pucca
× Métier : vendeur de potions truquées.
× Communication : x
× Péripéties vécues : 2685
× Øssements 96
× Age IRL : 17 Féminin
× Inscription : 14/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la papaye
× DCs : (laughs in ukrainian)
(despite everything, it's still y o u)
(home.)



La tempête dans son cœur s'en est allée, elle a fuit le sourire radieux de sa chère colocataire, chasseur d'idées noires, la douce brise au bout de ses doigts, et lorsqu'elle dévoila au grand jour sa volonté de l'aider,
son monde s'est de nouveau illuminé.

Mikhaïl regrettait d'avoir douté un instant d'un quelconque refus, lui qui disait, fièrement, la connaître par cœur
(douce paranoïa)
Mais, à quoi bon se torturer l'esprit avec des réflexions de ce type alors qu'Etsu venait juste de le libérer des chaînes du désespoir ? Il se força à ne pas faire paraître cette crainte éphémère en l'enfouissant aussi sous les innocentes vagues de ses larmes et ses remerciements incessants
(merci merci merci)
rien de plus.

L'enlaçant avec maladresse, l'ukrainien déposa sa tête contre son épaule, avant de bailler bruyamment.

…Tsu, j'ai peur qu'ils reviennent si j'essaie d'aller dormir… Tu veux bien me laisser dormir avec toi dis ? Steupléééé

On ne compte plus les fois où il l'avait imploré pour rester à ses côtés jusqu'au lever du soleil,
combien de fois lui avait-elle laissé une place dans ce lit simple
(même s'il était déjà trop tard)
C'était presque devenu une routine de s'attendre à une réponse positive, pas comme avec cette promesse.

(après tout, les promesses ne sont pas faites pour être jetées par t e r r e)

hrp ; et voilà pour moi ! bon, c'est court, mais je ne savais pas trop quoi dire du coup :v j'espère que ça t'ira quand même
© ANARCISS pour Epicode
Afficher toute la signature
Réduire la signature


Terminé #14 le 27.07.17 11:33

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1377
× Øssements 928
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
☢ Désintégrator ☢
http://www.peekaboo-rpg.com/t1294-etsu-morugawa-lassee-de-la-vie http://www.peekaboo-rpg.com/t1298-etsu-morugawa-come-watch-the-sky-with-me#23487 https://parolesdindecise.wixsite.com/blog

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
25/100  (25/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 30
× Avatar : Tomoko - Ikenaga Yasunari
× Pouvoir : Poussière d'étoile
× Croisée avec : Rien du tout :nose:
× Appartement : Pucca
× Logement : Chez Eul la plupart du temps ~
× Métier : Au chomage
× Communication : Portable - Deathbook - Incinegram
× Péripéties vécues : 1377
× Øssements 928
× Age IRL : 25 Féminin
× Inscription : 13/01/2017
× Présence : réduite
× Surnom : la pousse de bambou
× DCs : Toulouze Ka | Margaret E. Redford | Juunko Naonori
☢ Désintégrator ☢

L'enfant se serra contre elle, fatigué et apaisé. Il se colla tout contre son cœur, Etsu ne cessant de caresser ses cheveux pour le tranquilliser davantage. La crise était passée, le ciel s'était dégagé, la nuit n'était plus une menace. Maintenant qu'elle était proche de lui, qu'il était dans ses bras. Tout irait mieux, avec le temps et de la patience. Tout irait mieux.

Un sourire attendri s'étira sur les lèvres de la jeune femme qui câlinait toujours son jeune colocataire, ses paroles lui donnant un petit pincement au cœur avant qu'elle ne l'attrape doucement et ne le serre contre sa poitrine. Avec lenteur, Etsu s'entreprit à se relever, portant le jeune Ellioth qui baillait sur son épaule avant de se saisir de son portable du bout des doigts.

- Bien sûr que tu peux dormir avec moi. D'ailleurs c'est l'heure d'y aller.

Avec douceur et tendresse, la jeune spectre porta le blondin jusqu'à sa chambre, sa lumière stellaire continuant d'éclairer l'appartement rose de ses milliards d'étoiles. Elles les guidèrent jusqu'à la chambre de la japonaise, s'infiltrèrent dans la pièce où elle pénétra avant de s'installer sur son lit, le jeune Ellioth toujours dans ses bras. Chose dont elle était habituée. Ce n'était pas la première fois que le garçon venait se glisser dans ses draps pour dormir avec elle, par peur de la nuit et de ce que les ombres pouvaient cacher en leur sein. Ce n'était pas la première fois qu'elle gérait une de ses crises et le prenait ainsi dans ses bras pour le tranquilliser, qu'elle le portait pour le ramener à sa couche ou le garder contre elle. Ce n'était pas la première fois... et ce ne serait certainement pas la dernière fois.

Au grand damne de la jeune femme.

Le blondinet somnolait sur son oreiller, la jeune femme tirant la couverture sur leurs corps tout veillant sur son jeune colocataire. Combien de temps encore allait-il autant craindre la nuit ? Combien de temps lui faudrait-il pour faire face à tout cela ? Combien de temps encore allait-il être torturer par tout cela ? Combien de temps encore allait-il souffrir de la sorte ? Etsu avait le cœur lourd en y pensant. Elle désirait tellement effacer ses peurs, l'apaiser pour toujours, lui dire que tout cela était fini et qu'il n'avait plus à craindre quoi que se soit. Mais ce n'était pas ce soir qu'une telle chose se produirait. Ni le soir suivant. Ni prochainement. Combien de temps encore...

Ses doigts jouaient dans les cheveux couleur blé, ses perles ambrées observant le visage de poupon de son colocataire avant que ses paupières ne se ferment et que le sommeil la gagne. Demain serait un autre jour. Demain, les choses iraient mieux. Demain, Ellioth n'aurait plus peur. Jusqu'à ce que la nuit ne l'enveloppe à nouveau. Mais d'ici là, Etsu ferait de son mieux. Pour lui venir en l'aide. Pour l'apaiser. Tout en gardant sa promesse au fond de son cœur. Elle ferait tout pour. Tout. Même éteindre la nuit si il le lui demandait.

Tout. Jusqu'à ce qu'enfin, la nuit ne lui fasse plus peur.
© CHARNEY
Afficher toute la signature
Réduire la signature


I love and I hurt you
Sur mon coussin comme un dessin Comme une tâche C’est ton mascara qui déteint Quand on se fâche Et ce coussin d’ici demain Après l’orage Sera témoin que l’on sait bien Tourner la page


En japonais : #6600FF ; En anglais : #998AA8