ConnexionConnexion  
  • AccueilAccueil  
  • PortailPortail  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • connexionSe laisser mouririnscriptionNos fantomesliste des membres
    RèglementContexteGroupesØssementsPoints d'amusement
    Nouvelles épitaphesépitaphes du jour
    Rechercher
       
    forum rpg paranormal déjanté • rp libre • v.3.12
    en ce moment

    Capouccino recherche le grand amour, homme, entre 19 et 25 ans

    Eden Indentshi recherche tout plein d'employés pour son organisation

    Cinemont recherche des personnages enfants

    Event du moment
    The Nightmare...
    du 20 octobre au 20 novembre

    Les étoiles s'éteignent en cachette [Shirley]

    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 21 Féminin
    × Age post-mortem : 22
    × Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
    × Pouvoir : Dealeuse d'émotions
    × Logement : Duplex
    × Métier : Bah dealeuse du coup :x
    × Péripéties vécues : 1285
    × Øssements1025
    × Age IRL : 26 Féminin
    × Inscription : 17/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le panda
    × DCs : Andrea E. Darlington

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    47/100  (47/100)
    21Féminin22Alex Benedetto - GangstaDealeuse d'émotionsDuplexBah dealeuse du coup :x1285102526Féminin17/01/2017complètele pandaAndrea E. Darlington
    avatar
    Troubles in Paradise
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1306-teodora-war-to-the-east-pain-to-the-westhttp://www.peekaboo-rpg.com/t1314-teo-agnus-dei
    21Féminin22Alex Benedetto - GangstaDealeuse d'émotionsDuplexBah dealeuse du coup :x1285102526Féminin17/01/2017complètele pandaAndrea E. Darlington
    Troubles in Paradise
    Terminé
    #21 le 04.07.17 3:29
    ft.
    Shirleydevache
    « Cappelen Damm »
    Il n'est bois si vert qu'il ne s'allume
    Shirley était tellement plus, tellement plus que ce qu'elle croyait qu'elle était. Même Teodora, la grande égoïste pouvait le voir, on pouvait reconnaître à Teodora son égoïsme, sa confiance absolue en elle même , ses capacités d'observation, son non intérêt parfois. Mais Teodora savait reconnaître quelqu'un qui appelait à l'aide sans en être conscient. Shirley était exactement ça, un diamant brut que peu de personnes ne polissaient, un caractère en or, auquel on ne laissait juste pas sa chance. Pour une fois, elle n'en retirait rien, elle n'avait aucun avantage à émanciper la lémure, mais elle se sentait presque obligée de le faire.

    Elle avait du mal, la métisse, du mal avec les femmes qui ne s'assumaient pas, elle avait du mal avec celles qui se cachaient, celles qui se niaient. Et la canadienne était exactement ça, elle se masquait derrière des paravents de brume qui ne tenaient que le temps qu'on regarde ailleurs. Shirley était très loin d'être insipide, elle avait l'envie d'aider les autres, elle avait bien plus de force de caractère que ce qu'elle lui montrait, elle devinait une personnalité affirmée, une envie de réclamer ce qui était sien. Mais Teodora n'avait pas le droit de la pousser dans un chemin qui n'était pas le sien, ou plus le sien en tout cas.

    Malgré tout, la situation, ce qu'on pouvait penser, Shirley se souciait autant d'elle que le contraire. Elle la ménageait, elle s'effaçait, et aux yeux de Teodora qui ne vivait que pour être vue, que pour être dans l'apparence, la canadienne faisait un sacrifice plus grand que le sien. Elles étaient là pour elle, mais Shirley insistait et continuait de faire en sorte que l'escapade soit utile à la métisse. Teodora observait la jeune femme, l'analysait, comprenait qu'à moins de lui donner ce qu'elle voulait, Shirley ne serait pas à l'aise, sauf que lorsqu'on parlait shopping elles étaient aux antipodes.En lançant un regard complice à la brune elle lui sourit en coin, derrière son cappuccino.

    « Même si c'est tout pour toi aujourd'hui, et je crois qu'on en a fait assez, on reviendra une prochaine fois, je ne sais pas si tu serais à l'aise à me suivre. »

    Et elle le pensait vraiment, Teodora voulait sincèrement faire les boutiques un peu plus, mai c'était plus pour elle, et la nécromancienne ne voulait pas l'entraîner dans des aventures que Shirley aurait du mal à suivre, même si ça viendrait un jour sur sa liste c'était peut être un peu trop tôt pour elle. Le mieux était encore de tester, on ne savait jamais, et puis quitte à être sur place.

    « Je voudrais bien aller quelque part mais... Disons que je ne suis pas sûre que, disons que tu sois à l'aise, même si on devra bien aborder le sujet. »

    A travers la vitre elle regardait la rue, les commerces, Teodora voulait aller à un endroit bien précis, mais entraîner Shirley dedans signifiait un effort bien plus significatif, et en même temps Teo ne voulait pas laisser passer cette opportunité.

    « Je te propose quelque chose, on essaie, si tu te sens vraiment mal, on abandonne, c'est pour moi cette fois, pas pour toi, même si on peut faire d'une pierre deux coups. »

    Parce que malgré tout ça pourrait être un moment où les deux femmes y trouvaient leur compte. Laissant assez de monnaie sur la table elle se levait déjà, sortant du café et de leur abri, il fallait la secouer un peu aussi. Teodora se dirigeait une fois dehors vers une boutique bien connue, une boutique de  sous-vêtements.

    « Je rentre là, tu fais comme tu veux mais après... Tu peux venir aussi. »
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #22 le 20.07.17 5:04

    les étoiles s'éteignent en cachette


    Après avoir laissé un peu de monnaie pour payer les deux cafés, le duo traversa la rue pour rejoindre une boutique. Comme Shirley lisait difficilement le japonais, ce ne fut pas l'insigne rose qui lui révéla le type de vêtements proposés dans cette boutique mais bien les mannequins portant des dessous affriolants derrière la vitrine.

    O-Oh, lâcha-t-elle. Non non, je veux venir!

    Elle s'était exclamée sans doute avec trop d'enthousiasme, mais à quelque part elle avait envie de prolonger cette séance shopping pourtant très gênante. Et puis, les jolis dessous, personne n'allait les voir si elle décidait de s'en procurer... Certes, l'achat de tels sous-vêtements était plutôt embarrassant, mais Shirley se dit que c'était simplement un pas de plus vers l'acceptation et la confiance en soi. Ces pensées ne suffirent pas à eux elles à l'y pousser, elle dût tout de même rassembler son courage pour pénétrer dans la boutique de lingerie et de sous-vêtements.

    Emboîtant le pas de Teodora, Shirley regardait rapidement une jolie nuisette noire sexy.

    Hm, c'est mignon.

    Mais, franchement, elle n'oserait pas l'acheter. À Lascaux, elle soupçonnait la présence d'une petite souris fouineuse. @Valentyn D'Ambrosio pouvait nier comme il le voulait, la Canadienne le savait, il fouillait dans sa chambre lorsqu'elle avait le dos tourné! Elle souhaitait éviter ses taquineries autant que possible. Et puis, les occasions de la porter ne se présenteraient probablement jamais. Elle préféra replacer le déshabillé à sa place, ne voulant pas dépenser son argent pour rien. La blonde jeta plutôt son dévolu sur un soutien-gorge rouge —ouh! quelle audace! de la couleur dans la garde-robe de Shirley!— pas trop cher.

    Alors dis-moi, Teodora... commença-t-elle avec sa timidité habituelle, quoiqu'un peu malicieusement. Tu voulais venir ici pour une occasion spéciale?

    Si les bandages n'avaient pas couvert son oeil gauche, elle lui aurait adressé un clin d'oeil joueur mais son sourire taquin suffisait à faire comprendre à son interlocutrice qu'elle plaisantait.
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 21 Féminin
    × Age post-mortem : 22
    × Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
    × Pouvoir : Dealeuse d'émotions
    × Logement : Duplex
    × Métier : Bah dealeuse du coup :x
    × Péripéties vécues : 1285
    × Øssements1025
    × Age IRL : 26 Féminin
    × Inscription : 17/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le panda
    × DCs : Andrea E. Darlington

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    47/100  (47/100)
    21Féminin22Alex Benedetto - GangstaDealeuse d'émotionsDuplexBah dealeuse du coup :x1285102526Féminin17/01/2017complètele pandaAndrea E. Darlington
    avatar
    Troubles in Paradise
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1306-teodora-war-to-the-east-pain-to-the-westhttp://www.peekaboo-rpg.com/t1314-teo-agnus-dei
    21Féminin22Alex Benedetto - GangstaDealeuse d'émotionsDuplexBah dealeuse du coup :x1285102526Féminin17/01/2017complètele pandaAndrea E. Darlington
    Troubles in Paradise
    Terminé
    #23 le 27.07.17 2:09
    ft.
    Shirleydevache
    « Cappelen Damm »
    Il n'est bois si vert qu'il ne s'allume
    La nécromancienne se doutait bien que la suivre pour Shirley représentait un effort énorme, elle n'en dit rien cependant, la laissant se décider, elle estimait l'avoir suffisamment poussée pour la journée, c'était à Shirley de décider cette fois ci, c'était un pas qu'elle devait également faire seule. Teodora avait beau savoir et se dire qu'elle serait toujours là pour elle, elle savait qu'au fond, le but était que la canadienne ose et puisse oser faire ce qu'elle n'aurait pas réalisé il y a quelques semaines mais également seule. Teodora aimait faire les boutiques, elle aimait s'acheter de nouvelles choses et même si comme une bonne partie des femmes elle aimait acheter, en bon mouton dirigé vers un carcan de son sexe, des sacs et des chaussures, elle aimait également s'offrir des dessous de temps en temps, c'était un plaisir qu'à ses yeux Shirley ne devait pas se refuser. Elle penchait la tête sur le côté, remarquant qu'elle reposait un déshabillé sur un portant, l'air partagé. Elle ne dit rien, une nouvelle fois, se tournant vers les rayons convenant à sa large taille de poitrine, se focalisant sur ce qu'elle pouvait voir, saisissant des dessous en dentelle de plusieurs couleurs.

    Elle notait également le changement de ton de la brune, presque malicieusement elle lui demandait si c'était pour une occasion spéciale, ce qui la fit rire à gorge déployée. Elle n'avait pas ce genre d'occasions mais elle ne doutait pas que quelqu'un en profiterait bien un jour (oui je m'avance j'ai le droit je sais ce qui se passe après ce rp, j'ai le droit :eeh : ), elle fit elle même un clin d’œil à sa compagne d'emplettes, en continuant entre les rayons, finissant devant les cabines, s'y engouffrant pour essayer ses futurs achats, y restant un bon moment, le temps de bien juger le pour et le contre, ressortant aussi satisfaite qu'elle y était entrée, attendant sagement Shirley qui ne devait pas être loin, dans sa cabine.

    Au bout de quelques minutes elle finit par retourner devant le déshabillé une moue innocente sur le visage alors qu'elle patientait devant le rideau la séparant de la canadienne. Une fois la barrière de tissu tirée pour qu'elles se retrouvent Teodora brandit victorieuse la pièce de tissu sous les yeux de la lémure, lui proposant un marché qu'elle était libre de refuser.

    « Je te propose quelque chose Shirley. Si tu ne te sens pas prête, ou si autre chose te retient, ce déshabillé, il reste dans mon armoire, mais à tes dimensions, tu pourras venir le prendre quand tu veux hm ? »

    Elle haussait les épaules, presque mutine en lui laissant le chois de refuser, elle ne voulait la forcer à rien, juste lui donner une possibilité de ne pas se refréner.

    « Ce n'est pas une obligation, tu as le droit de me dire non, Shirley. »

    Elle regardait son œil de ses deux iris myosotis, ça la surprenait toujours et lui faisait toujours mal de voir quelqu'un s'assumer si peu, même si elle pouvait comprendre, même si elle savait qu'elle n'était pas à sa place. Teodora ne savait pas faire autrement que d'être directe, c'ét ait comme ça.

    « Tu es ce que tu es, tu es peut être différente de ce que tu as été habituée à être, mais ne te fais pas ça Shirley, ne t'interdit rien, même s'il faut que ça finisse dans mon armoire, tu pourras toujours venir le chercher à la coloc'. »

    Et elle ne le savait pas encore, mais cette offre pouvait avoir l'air tout à fait attrayante pour la lémure qui avait de sérieuses vues sur un de ses colocataires, heureusement pas le même qu'elle.
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #24 le 16.08.17 6:23

    les étoiles s'éteignent en cachette


    La proposition de Teodora gêna aussitôt Shirley. Elle n'aurait pas le courage de subir l'embarras d'aller chercher le déshabillé si la rare occasion de le porter se présentait. Et si cette fameuse occasion ne venait jamais la surprendre? Sa honte serait encore plus grande.

    La Nécromancienne lui avait donné l'autorisation de refuser, mais s'opposer à cette suggestion si généreusement proposée l'embarrassait. Shirley rougissait et cherchait une excuse tout en bafouillant, jusqu'à ce qu'une réalisation la frappe.

    Attends... Tu vis à Van Gogh, c'est ça? demanda-t-elle, pensive.

    La blonde ne réalisa même pas que cette constatation avait quelque chose de vaguement inquiétant venant de quelqu'un qu'on ne connait que depuis quelques heures. Teodora n'était évidemment pas l'objet de sa fascination, mais elle fréquentait sur une base régulière un garçon qui captivait Shirley.

    Elle releva le regard vers le visage de Teodora pour l'étudier longuement... Puis elle la reconnut enfin. BIEN SÛR QU'ELLE VIVAIT LÀ-BAS! Shirley connaissait plutôt bien l'entourage de @Cassian C. Sanders. Ça lui avait échappé dans la cage d'escalier, mais Teodora n'était nul autre que la colocataire de Cassian. Teodora avait le privilège de partager son quotidien avec lui...! Des questions indiscrètes lui brûlaient les lèvres. C'était quoi son plat préféré? Il était du genre désordonné ou rangé? Quelles habitudes avait-il? À quoi ressemblait son t-shirt favori? Quel parfum avait son shampoing? Il était du genre grognon le matin? De quoi il avait l'air quand il dormait? Elle se faisait violence pour garder toutes ces interrogations pour elle-même, même si une étincelle d'excitation dans son regard la trahissait.

    OUI! OUI, je veux, s'exclama-t-elle d'un enthousiasme nouveau. Ça me servira peut-être, on sait jamais.

    Ce n'était pas exactement le meilleurs des motifs pour le voir, mais ça suffisait amplement à Shirley qui s'était toujours contentée de le contempler de loin en rêvant s'approcher de cette belle étoile un jour. Elle aurait peut-être même la possibilité de lui adresser la parole.

    Elles passèrent ensuite à la caisse et payèrent leurs achats. À la sortie de la boutique, Shirley remarqua le soleil qui commençait à décliner. Il commençait à se faire tard. La blonde n'avait pas l'habitude de quitter Lascaux très longtemps et les longues sorties avaient tendance à la fatiguer rapidement.

    On devrait peut-être rentrer bientôt... Tu n'es pas fatiguée, toi? À moins que tu aies d'autres articles à acheter, fit-elle poliment.
    × Evolution :
    × Image : × Age de la mort : 21 Féminin
    × Age post-mortem : 22
    × Avatar : Alex Benedetto - Gangsta
    × Pouvoir : Dealeuse d'émotions
    × Logement : Duplex
    × Métier : Bah dealeuse du coup :x
    × Péripéties vécues : 1285
    × Øssements1025
    × Age IRL : 26 Féminin
    × Inscription : 17/01/2017
    × Présence : complète
    × Surnom : le panda
    × DCs : Andrea E. Darlington

    Feuille de personnage
    × Degré d'amusement:
    47/100  (47/100)
    21Féminin22Alex Benedetto - GangstaDealeuse d'émotionsDuplexBah dealeuse du coup :x1285102526Féminin17/01/2017complètele pandaAndrea E. Darlington
    avatar
    Troubles in Paradise
    http://www.peekaboo-rpg.com/t1306-teodora-war-to-the-east-pain-to-the-westhttp://www.peekaboo-rpg.com/t1314-teo-agnus-dei
    21Féminin22Alex Benedetto - GangstaDealeuse d'émotionsDuplexBah dealeuse du coup :x1285102526Féminin17/01/2017complètele pandaAndrea E. Darlington
    Troubles in Paradise
    Terminé
    #25 le 18.08.17 21:16
    ft.
    Shirleydevache
    « Cappelen Damm »
    Il n'est bois si vert qu'il ne s'allume
    Ce n'est pas comme si Teodora ne remarquait rien, comme si elle ne voyait rien tel un canasson auquel on aurait appliqué des œillères, non Teodora voyait bien l'embarras de la canadienne, elle ne le comprenait juste pas. Elle ne comprenait pas comment on pouvait être gêné d'une simple proposition, comment se retrouver devant un déshabillé pouvait engendrer une telle détresse alors que c'était juste un vulgaire bout de tissu, certes très révélateur, mais qui pouvait tout aussi bien être porté pour soi même que pour les autres. Mais Teodora n'avait jamais été complexée, du moins pas par son corps et ses proportions avantageuses, elle ne savait pas ce que c'était de se remettre en question pour tout et rien, même si Teodora savait très bien ce que ça faisait de se sentir mal dans sa peau. La nécromancienne avait depuis longtemps fait la paix avec ce que les autres pensaient d'elle, elle avait laissé derrière elle les jugements et les manières depuis longtemps, bien avant sa propre mort. Teodora avait passé une bonne partie de sa vie à être regardée de travers parce qu'elle ne collait pas dans le paysage, parce qu'elle était différente et elle avait fini par se forger une armure des regards et des murmures à son passage.

    Elle regardait Shirley de son air mutin, si loin de ses préoccupations, à ses yeux elle se bouffait la mort à se préoccuper de tant de choses insignifiantes, rien ne pouvait plus vraiment la tuer, tout était candidat à réparations, rien n'était réellement gravé dans la pierre, et le fait qu'elle se restreigne ainsi la peinait un peu mais elle respectait tout de même ses choix et ses angoisses. Mais sans qu'elle n'ai rien à lui dire Shirley changea brusquement de comportement, la prenant de court. Elle acquiesça à sa question, oui, elle habitait bien à Van Gogh, mais elle ne voyait pas le rapport. Elle ne comprit d'ailleurs pas la vraie raison du retournement de situation qui venait de se produire, l'acceptation aussi brusque que soudaine de la lémure qui filait déjà chercher ce dont elle évitait de mentionner quelques secondes auparavant. Qu'à cela ne tienne, la voir ainsi plaisait à Teodora, elle avait l'impression qu'elle s'ouvrait et s'assumait enfin un peu plus, tout en étant à des années lumières de se douter de ce qui se tramait dans l'esprit de Shirley.

    Elle enchaîna d'ailleurs naturellement la conversation, se rhabillant et emportant avec elle les différents ensembles essayés qui lui plaisaient tous vers la caisse avec sa nouvelle amie qui s'accrochait d'un seul coup plus fermement à son achat.

    « Ça sert toujours tu sais, rien que pour l'estime de soi, en attendant, tu pourras toujours passer à Van Gogh quand tu voudras. »

    Elle ne se doutait même pas qu'elle venait d'ouvrir la porte à une espèce de démon de l'espionnage qui passerait sûrement le plus clair de son temps à attendre un de ses colocataires qu'à lui faire la discussion. Elles sortirent et la canadienne lui adressa à nouveau la parole. Il était vrai que le soleil commençait à décliner, ce qui signifiait qu'elle devait aller travailler dans moins de trois heures et qu'il lui fallait encore prendre le temps de se doucher, se changer, se coiffer, se maquiller avant d'aller travailler et qu'elle ne devait pas non plus trop traîner si elle ne voulait pas ouvrir son bureau encore une fois à une heure assez tardive pour qu'elle ait manqué les premiers clients de la soirée.

    « Non j'ai fini tout ce que je voulais faire et je pense que pour toi cette journée a été assez remplie en émotions pour qu'on puisse se dire que c'est fini pour aujourd'hui non ? »

    Un éclair lui traversa l'esprit meêm s'il n'était ni brillant, ni rapide.

    « Tu habites à l'agence aussi ? Si oui, tu sais où j'habite, n'hésite pas à passer, en règle générale je suis là tous les après-midi à partir de 15 heures jusqu'à 21 heures. »
    avatar
    Invité
    Invité
    Terminé
    #26 le 26.08.17 19:15

    les étoiles s'éteignent en cachette


    AH! Teodora accepterait les visites de sa nouvelle amie, aussi fréquentes que celle-ci le voulait. PAR-FAIT! Shirley n'oserait probablement même pas toquer à la porte de Van Gogh, craignant les déranger par sa simple présence, mais elle se faisait déjà des films. Son air pensif accompagné d'un sourire béat laissait suggérer qu'elle anticipait déjà grandement ces visites dont elle espérait tirer le maximum. Il faudrait que je le prenne en photo... NON, non, il faut plutôt que je lui PARLE! C'est ridicule, c'est la première fois que je m'empêche de parler à un garçon qui me plaît. ...Même si avant, j'étais belle. Aujourd'hui, je suis moche. Heureusement que Teodora n'avait pas accès à ces pensées dénigrantes.

    Oui, j'y habite! fit-elle en sortant de ses pensées. Je passerai de temps en temps, promit-elle, persuadée de pouvoir respecter ses dires malgré les craintes qui dirigeaient sa vie depuis sa mort. Elle ne voulait pas être un fardeau.

    Ce fut un soulagement pour Shirley lorsqu'elles empruntèrent la direction pour retourner à l'Agence Azazel. Cette aventure l'avait fatiguée, mais elle tirait tout de même une petite fierté dans le dépassement des limites qu'elle s'imposait elle-même. Même si les efforts venaient d'elle et que Teodora avait toujours proposé plutôt qu'imposé, Shirley croyait fermement que la métisse était celle à qui presque tout le mérite revenait. Avant de se séparer pour regagner leur appartement respectif, Shirley ne manqua donc pas de la remercier.

    hrp je pense que c'est terminé Désolée si c'est un peu court!
    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    forums partenaires