Invité

Terminé #1 le 19.01.17 16:04

avatar
Invité
Debut du RP:
Et c'est parti pour le KARAOKEEEEE ! Est-ce que vous êtes chauds ce souaar /pan/

Le début du RP se trouve -> ICI <-


Lorsque le taxi se gare dans le centre-ville, une bonne quinzaine de minutes plus tard, mon client avait déjà une mine un peu plus présentable, ce qui ne manquait pas de me faire sourire en coin. Pourquoi m'étais-je embêtée à faire de longues études alors que j'aurais très bien pu faire maquilleuse dans un de ces salons esthétiques huppés, hm ?

« Et voilà, ça f'ra 10 øssements siouplaît, les jeunes ~ », nous informe le chauffeur après avoir ouvert sa petite lucarne de plexiglas, seul rempart entre lui et la plage arrière sur laquelle nous nous trouvions. Il darde sur nous des prunelles suspicieuses avant de lever sa main à plat, comme pour attendre son dû.

Je me contente de récupérer mes affaires et de m'extraire du taxi spectral pendant que la chimère règle la course. La chaleur était plus étouffante ici, plus encore qu'au vieil entrepôt parce que baignée par la pollution ambiante, aussi retiré-je la veste que Raven avait posée sur mes épaules, prête à la lui rendre dès qu'il m'aurait rejoint sur le trottoir. La voiture nous avait déposés devant toute une rangée de bâtiments illuminés de néons multicolores à faire certainement pâlir les allées bariolées des casinos de Vegas. Je grimace un tantinet en plissant les paupières. Voilà bien un endroit où je n'avais jamais mis les pieds, même de mon vivant. Bien-sûr, j'avais participé à des soirées karaoké du temps où j'étais étudiante, mais ça consistait juste à mettre un DVD et à prendre le micro en suivant les paroles indiquées en sous-titres sur le clip de la chanson. Ici, à Tokyo – même dans ce Tokyo des morts – les karaokés étaient bien plus qu'une institution. C'était quasiment un art de vivre branché à la japonaise. Je soupire et me tourne vers mon client.

« On peut toujours changer d'avis et aller dans un endroit plus intime si tu veux... », me forcé-je à dire avec un ricanement avenant. Peut-être parviendrais-je à le convaincre...

Mais le destin en avait visiblement décidé autrement puisque, à peine ma suggestion lancée, une jeune femme aux allures de lycéenne – l'uniforme ultra court tendait en tout cas à nous le faire croire – nous alpaguait avec enthousiasme.

« Kon'nichiwa ! », s'exclame-t-elle en nous tendant un flyers à chacun, tiré du paquet qu'elle se trimballait sous le bras. « Les consommations sont gratuites pour la première heure de jeu, ça vous tente ? On a des salons privés ou bien on peut vous intégrer à d'autres petits groupes pour une ambiance plus déjantée ! Qu'en dites-vous ? », sourit la jeune fille en nous regardant l'un l'autre avec cet air qu'ils définiraient tous de « kawaii » par ici.

Je jette un regard à Raven, haussant rapidement les épaules comme pour me soustraire à toute prise de décision. Tout cela n'était pas de mon ressort. C'était lui le client, c'était donc à lui de choisir ce qu'il voulait faire de sa soirée, non ?

« Toi qui vois ! », réponds-je simplement en perdant à nouveau mon regard sur l'entrée du karaoké face à nous, celui-là même où travaillait la jeune hôtesse à en juger par le nom inscrit sur le flyers.

C'est vrai que tout le monde semblait s'amuser ici. Toutes les personnes qui en sortaient avaient le sourire. Mais moi, qui était blasée et las depuis trop longtemps, avais-je seulement une chance de profiter de cette ambiance trop enthousiaste pour moi ? « Non si è sicuri mai di nulla.* » comme on dit dans mon pays ~
Dans tous les cas, je saurais jouer la comédie, si c'était nécessaire.

* Il ne faut jurer de rien.

Terminé #2 le 22.01.17 16:11

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 127
× Avatar : C.C de Code Geass
× Pouvoir : Se transformer en félins
× Croisée avec : Chat
× Appartement : Kiss
× Logement : Bientôt chez Cordé :3
× Métier : Danseuse/Serveuse au Red Hail - Red Widow
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 570
× Øssements 183
× Age IRL : 23 Autre
× Inscription : 14/10/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : la phalène
× DCs : Jae-Sun Kim
Nécromancienne Chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t1710-ekaterina-50-nuances-d-une-gay#39171

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
20/100  (20/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 127
× Avatar : C.C de Code Geass
× Pouvoir : Se transformer en félins
× Croisée avec : Chat
× Appartement : Kiss
× Logement : Bientôt chez Cordé :3
× Métier : Danseuse/Serveuse au Red Hail - Red Widow
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 570
× Øssements 183
× Age IRL : 23 Autre
× Inscription : 14/10/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : la phalène
× DCs : Jae-Sun Kim
Nécromancienne Chimère


Raven fixa Giuliana qui étaient en train de la maquiller pour cacher les traces de ces combats. Elle grimaça un peu venant de temps en temps repousser un peu la jeune femme. Elle ne voulait pas avoir une tonne de peinture sur le visage, après tout elle n'avait jamais aimé cela. Mais la belle avait de bons arguments et c'est finalement, tel un chat docile, que Raven se laissa faire en se disant qu'une fois dans le karaoké, elle enleverai ce maquillage, qui la démangeait. Elle avait l'impression de ne plus respirer comme si elle faisait une allergie. Elle fixa Giu en se demandant bien comment elle faisait pour supporter tout cela.

Quinze minutes de torture plus tard, le taxi arriva à destination. Raven n'avait qu'une hâte, c'était de sortir de la voiture pour pouvoir respirer de l'air frais et non pollué par toute cette poudre qui avait volé. Raven sursauta lorsque la lucarne s'ouvrit et soupira. Elle chercha l'argent dans sa poche avant de venir le mettre dans la main du chauffeur sans le toucher. Pour finalement finir par rejoindre Giuliana qui se trouver dehors. Lorsqu'elle sortit et sentit l'air frais du soir venir se plaquer contre sa peau, elle profita lâchant un soupir d'aise.

Raven recupéra sa veste avant de venir la remettre en place. Elle profita des grandes vitres qui se trouver non loin d'eux pour se rhabiller et se regarder d'un peu plus près.

« Oh my god, tu es douée, je n'arrive même plus à voir le macaron que j'avais à l'oeil! »

Avec tous ces néons les yeux de Raven, du moins c'est iris se dilata comme celle des chats au soleil, ce qui pouvait très bien faire peur, si l'on croisse son regard. Elle mit sa main devant ses yeux avant de regarder autour d'elle. De voir tous ces gens, toute cette foule, commençait à la rendre un peu malade. Elle avait un peu la phobie d'être entourée presque collée aux gens dans un petit espace. Elle retira sa veste avant d'ouvrir un peu sa chemise. Elle se retourna vers la jeune femme avant de venir lui prendre la main deposant un baiser sur celle-ci.

« Je sais que tu ne dois pas avoir trop l'habitude que tes clients t'emmènent dans ce genre d'endroit, mais je veux que tu profites de cette soirée. Considère que je ne suis pas ton client, mais ton amie et que, là, nous allons passer un bon moment ensemble sans... Enfin tu vois de quoi, je veux parler...  »

Raven allait lui proposer si elle voulait vraiment y aller ou changer d'endroit qu'elle le voyait que la jeune femme n'était pas vraiment à l'aise. Raven vient le prendre dans ses bras avant qu'une jeune femme les interpelle. Elle n'arrêtait pas de regarder Raven, en même temps vu son apparence, ses oreilles, sa queue et ces yeux, y a de quoi. Raven ne se gêna pas pour la regarder froidement.

Raven prit le flyer et le regarda attentivement écoutant la jeune femme toujours à la fixer avec son regard. Il y avait beaucoup de point positif à cet endroit, Raven se mit à réfléchir, enfin elle savait déjà quoi prendre, c'est comme si elle avait déjà toute prévue depuis le début. Elle prit la main de Giu avant de lui sourire un peu revenant fixer la jeune "lycéenne".

« Ça marche et l'on aimerait un salon privé par contre. »

Raven se voyait tellement pas se joindre à un groupe. Et elle voulait être tranquille avec Giu, on sait ne sait ce qui pourrait arriver. Elle suivit la jeune femme, entrant dans le karaoké. Raven avait toujours sa main dans celle de Giu et l'entraîna dans sa marche. L'employé les emmena donc dans un salon privé, ou Raven finit par retirer sa veste, lâchant par la même occasion la main de la brune. Avant de venir s'asseoir dans un des canapés

- « Tu veux boire quelque chose ? Après tout on a une heure pour en profiter.
Invité

Terminé #3 le 27.01.17 23:38

avatar
Invité
Un fin sourire étire mes lèvres, par mimétisme suite à celui de mon compagnon. La chimère avait fait son choix : au karaoké nous irions bel et bien. Ô joie ~.
Au moins avait-elle opté pour un salon privé, ce qui nous ménagerait des excentricités de toutes les chanteuses hystériques pour qui le karaoké était une affaire d'honneur et – entre autre – un moyen de montrer leur talent aux garçons qui ne manquaient pas de les convoiter en retour. En somme, nous quittions un bordel pour en retrouver un autre, bien plus subtil, mais tout aussi efficace.

« Super ! Suivez-moi alors ! », s'exclame la demoiselle après un petit saut joyeux qui me semblait être de trop, s'engouffrant ensuite à l'intérieur du bâtiment en se dandinant ostensiblement.

Je ne pouvais m'empêcher de laisser apparaître une faible moue sceptique. Elle était grave cette nana quand même. Moindrement qu'une musique passait dans les haut-parleurs de la salle principale, elle trépignait de joie en se tournant vers nous, grand sourire aux lèvres accentué d'un : « HAN ! J'adore cette chansooooon ! ». Ma main toujours dans le creux de celle de Raven, je le suis jusque dans la pièce privative que la jeune fille nous attribue avec enthousiasme. L'intérieur était assez sobre : un canapé banquette molletonné de cuir rouge, une table basse sur laquelle trônait un bol de crackers ainsi que deux micros et bien sûr, face à tout ça, un écran qui tournait en boucle des images du menu des festivités. Plutôt slow romantique ou rock endiablé ? Disney ou r'n'b ? Faites votre choix messieurs dames!
A vrai dire, la seule excentricités de l'endroit demeurait en cet infâme mur rose flashy dégueulasse.

« Et voilà pour vous ! Installez-vous, on va venir vous voir pour les boissons ! »

Docile, je m'installe au côté de mon beau client, lui souriant en coin en me remémorant ses précédentes paroles, avant que l'hôtesse du karaoké ne nous alpague. Je devais donc le considérer comme mon ami et non comme un client ? Si ça lui faisait plaisir...

« Tu veux boire quelque chose ? Après tout on a une heure pour en profiter. », me demande-t-il alors que je prenais mon aise sur la banquette, promenant mes iris bleutés un peu partout dans la pièce, malgré la lumière tamisée.

« Oui ! Pourquoi pas... un cocktail sans alcool, avec du jus de pomme ~ », décidé-je, le répétant à une serveuse en costume de soubrette qui venait s'enquérir de nos commandes à tous deux.

Lorsque nous nous retrouvons seuls à nouveau et pendant qu'on s'occupe d'aller chercher nos boissons, je me tourne à demi vers le blond, m'accoudant contre la banquette en l'observant en coin, la main calée sous mon menton.

« Une question me taraude depuis tout à l'heure... », avoue-je après avoir détaillé ses traits androgynes avec attention, souriant finalement de plus belle. « Tu préfères être considéré comme un homme ou comme une femme … ? », hasardé-je avec sincérité. C'était sans nul doute une question très indélicate, aussi je me permets de m'expliquer pour clarifier mon audace : « Je sais bien que les chimères sont des femmes, normalement, mais j'ai vu les cicatrices sous tes pectoraux, aussi en ai-je déduis que tu étais en transition et que, de fait, tu préférais être vue comme un homme... », explicité-je en haussant brièvement les épaules, malgré moi, comme si cela relevait de l'évidence.

Le but de la démarche n'était pas de mettre mon ami mal à l'aise, je tenais juste à ne pas faire de bourdes pour ménager sa potentielle susceptibilité. Après tout, s'il se considérait comme un homme mais était devenu chimère après sa mort, n'y avait-il pas une légère dichotomie ?

« Je veux juste que tu ne te sentes pas blessé dans ton identité...quelle qu'elle soit », soufflé-je en me penchant vers lui, égarant mes doigts le long de sa nuque que je caresse avec douceur en plongeant mes prunelles dans les siennes.

Quelques minutes plus tard, la serveuse revient avec nos consommations, grand sourire aux lèvres lorsqu'elle dépose le tout sur la table nous faisant face.

« Voilà vos boissons ! La télécommande pour choisir les titres se trouve sur la table, les micros sont déjà reliés à l'appareil, vous n'avez donc plus qu'à faire votre choix ! », nous informe-t-elle en nous présentant les objets en question, après avoir posé les verres sur la table basse. « Passez un bon moment et surtout n'hésitez pas s'il vous faut autre chose ♥ », susurre la jeune fille avant de faire mine de rejoindre le rideau qui nous séparait du reste du monde.

Terminé #4 le 01.02.17 21:10

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 127
× Avatar : C.C de Code Geass
× Pouvoir : Se transformer en félins
× Croisée avec : Chat
× Appartement : Kiss
× Logement : Bientôt chez Cordé :3
× Métier : Danseuse/Serveuse au Red Hail - Red Widow
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 570
× Øssements 183
× Age IRL : 23 Autre
× Inscription : 14/10/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : la phalène
× DCs : Jae-Sun Kim
Nécromancienne Chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t1710-ekaterina-50-nuances-d-une-gay#39171

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
20/100  (20/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 127
× Avatar : C.C de Code Geass
× Pouvoir : Se transformer en félins
× Croisée avec : Chat
× Appartement : Kiss
× Logement : Bientôt chez Cordé :3
× Métier : Danseuse/Serveuse au Red Hail - Red Widow
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 570
× Øssements 183
× Age IRL : 23 Autre
× Inscription : 14/10/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : la phalène
× DCs : Jae-Sun Kim
Nécromancienne Chimère


Raven fixa un moment la jeune demoiselle avant de soupirer en la voyant sauter toute contente. Elle avait un peu de mal avec les personnes qui étaient énormément émotives. Elle se recula un peu restant près de Giu avant de la voir se dandiner. La première réaction de Raven fut des plus simple. Et non, elle ne mate pas le cul de la lycéenne ! Elle se facepalm plutôt. Elle se disait qu'il fallait être fou pour travail ici. Et elle venait un peu d'en avoir une preuve à l'instant.

Raven la suivit toujours accompagnée de la charmante zombie, sa main libre dans sa poche, qui cherchait comme un paquet de cigarette. Elle aurait aimé se fumer une clope pour se détendre. Elle vit la jeune femme se retourne toute happy, elle la regarda d'un air neutre, voir même un peu méchant. Elle n'était pas là pour faire copine copine avec elle, mais pour passer du temps avec Giu rien de plus. Et puis se comporter ainsi au travail, Raven n'avait jamais vraiment pu comprendre comment on pouvait en arriver à ce point. Elle a toujours été sérieuse dans son travail. Elle n'a jamais vraiment fait copain avec ces collègues. Bon, il faut dire aussi qu'elle est du genre froid et solitaire.

Raven finit par entrée dans la pièce et fut presque aveugler par la couleur rose qui se trouver sur les murs. Elle avait horreur du rose, elle grimaça en se disant qu'elle aurait aimé avoir une pièce un peu mieux, un peu moins tape à l'œil. Elle finit par venir s'installer sur le canapé et vient mettre ses lunettes. Il commençait à se faire tard et les yeux de la chimère commençaient à se fatiguer un peu.

Raven fixa l'écran enfin elle fixa tout ce qu'elle pouvait regarder, tant que ce n'était pas se rose immonde. Et au final elle porta son regarde sur la belle brune.

« Et pour moi ça sera une bière ~ »

Raven savait qu'une petite bière n'allait pas la tuer, mais pas plus. Il ne faudrait pas qu'elle finisse bourrée, même si elle tenait bien l'alcool. Elle nettoya ses lunettes avant de relever la tête vers Giu prononçant un petit hum? Raven sourit avant de venir passer son bras autour de son cou.

« Généralement, je préfère être considéré comme un homme, normal vu mon apparence et tout. Mais ça arrive que mes proches me considèrent encore comme une femme, je sais bien qu'ils ont eux l'habitude de ça, donc je ne leur en veux pas.  »

Raven rigola avant de venir se rapprocher de Giu. Son visage à quelque centimètre du sien.

« Et ben dit donc, c'est qu'on m'a maté ~ Enfin faudra un peu de temps pour qu'elle se voient moins. Oh ne t'en fais pas, je le serais pas si jamais ça vient de toi. J'ai finis par savoir quand c'est comment dire, dit pour être méchant. »

Raven vient déposer un baiser sur son front avant de venir décoiffer la jeune femme, juste pour la voir agassée un peu. Elle se leva et alla regarder les types de chansons qui étaient proposées sur l'écran. Elle lui tourna un peu le dos, pendant que la serveuse était revenue avec leur boisson. Raven se trouvait un peu conne à ce moment là, lorsqu'elle fixa la télécommande qui se trouvait sur la table. Elle toussa avant de venir la prendre revenant s'asseoir. Elle regarda la serveuse et lui lança un petit sourire taquin avant de lancer calmement un :

« Vous aurez des capotes ? »

Raven se mit à rigoler avant de lui dire que c'était une blague et lui demanda plus s'il y avait de la nourriture. Parce que bon boire, c'est bien, mais ça remplie pas vraiment l'estomac. Et la bagarre avec le vigile l'avait un peu affamé, elle devait reprendre des forces.
Invité

Terminé #5 le 09.02.17 18:17

avatar
Invité
La serveuse soubrette se retourne avant même d'avoir pu refermer le rideau derrière elle, souriant toujours à Raven bien que son sourire trahisse une certaine gêne suite à la question posée par le grand blond. Moi-même, qui était sagement occupée à remettre en place mes mèches après qu'il les ait décoiffées –  je ne m'en étais d'ailleurs pas offusquée plus que cela, trop fidèle à moi-même, blasée que j'étais –, je devais tirer une drôle de tête. Le sourcil haut et le regard dubitatif, j'étais restée les doigts figés dans ma crinières à fixer Raven, jusqu'à ce que ce dernier annonce que tout ça n'était qu'une blague. Alors, j'avais tranquillement repris ma tâche. Non pas que l'idée de lui faire sa petite affaire ici était déplaisante – j'étais rodée aux demandes extravagantes, en tant que professionnelle –, mais de là à alerter tout le personnel du karaoké, c'était un autre histoire. Après tout, les lieux n'étaient pas vraiment faits pour ça, quoi qu'on en dise ~.

Soulagée elle aussi visiblement, la soubrette s'autorise à rire brièvement avant de revenir vers nous, maintenant son plateau fermement contre sa lourde poitrine, tel un rempart contre le voyeurisme.

« Héhé... Vous êtes drôle. Eh bien... nous proposons toute une gamme de délicieux onigiri et onigirazu si vous le souhaitez ! », explique-t-elle en retrouvant un peu confiance en elle, lui tendant une carte du menu tout en nous observant tour à tour, en l'attente d'une potentielle commande de notre part.

« Rien pour moi merci... », me contenté-je de refuser poliment, m'efforçant même à un léger sourire à l'adresse de la jolie asiatique.

Celle-ci s'enquiert rapidement de la commande de la chimère, si elle était toujours disposée à commander quoi que ce soit, puis disparaît définitivement de notre vue. Une fois seuls à nouveau, je promène mes prunelles d'azur sur le blond installé à côté de moi, lui piquant la télécommande avec un rictus amusé et entreprenant dès lors de jeter un œil à ce que proposait la playlist.

« Dans ce cas, je te considérerai comme un homme... ça me va. », souris-je en passant rapidement les musiques de dessins-animés pour aller directement aux chansons un peu plus grand public. De toute manière, il faisait plus homme que femme, malgré ses attributs chimériques. Et si parfois je voyais dans ses traits fins une pointe de féminité, il me suffisait de repenser au combat mené contre le vigile un peu plus tôt pour me souvenir que j'avais avec moi un petit garçon bagarreur. « Ça me va d'autant plus que je m'entends généralement mieux avec eux qu'avec... elles », susurré-je en appuyant bien sur le dernier mot, comme si toutes les autres femmes étaient une race de personnes à part, bien différentes de ce que j'étais. En un sens, c'était la vérité. Je n'avais pratiquement rien de commun avec les autres, ne serait-ce qu'avec celle qui venait de quitter la pièce.

Je souris davantage en voyant passer sous le curseur de la télécommande une chanson des One Direction. Sérieusement... ? Même dans l'après-vie ils nous poursuivaient ces types ?

« Alors... ? Tu es plutôt vieux rock'n'roll bien rétro ou pop-music acidulée... ? », hasardé-je en lui jetant un regard en coin. « Je n'ai aucune préférence en ce qui m'concerne, je chante de toute manière très mal je crois... », avoué-je, presque dépitée par ce constat, une légère grimace étirant mes lèvres.

J'étais néanmoins douée pour d'autres choses, j'imagine ~

Terminé #6 le 13.02.17 14:43

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 127
× Avatar : C.C de Code Geass
× Pouvoir : Se transformer en félins
× Croisée avec : Chat
× Appartement : Kiss
× Logement : Bientôt chez Cordé :3
× Métier : Danseuse/Serveuse au Red Hail - Red Widow
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 570
× Øssements 183
× Age IRL : 23 Autre
× Inscription : 14/10/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : la phalène
× DCs : Jae-Sun Kim
Nécromancienne Chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t1710-ekaterina-50-nuances-d-une-gay#39171

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
20/100  (20/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 127
× Avatar : C.C de Code Geass
× Pouvoir : Se transformer en félins
× Croisée avec : Chat
× Appartement : Kiss
× Logement : Bientôt chez Cordé :3
× Métier : Danseuse/Serveuse au Red Hail - Red Widow
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 570
× Øssements 183
× Age IRL : 23 Autre
× Inscription : 14/10/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : la phalène
× DCs : Jae-Sun Kim
Nécromancienne Chimère


Raven était assez fière de sa blague, il ne fallait pas grand chose pour que Raven s'amuse, une vraie gamine. Mais elle reprit très vite son sérieux avant de venir chercher instinctivement son paquet de cigarettes, oubliant que comme celui-ci était vide, il était donc parti à la poubelle. Raven leva les yeux vers la jeune servante avant de demander s'il vendait des cigarettes. Elle avait besoin de sa dose de nicotine. Elle savait très bien que c'était mauvais pour les poumons, mais après tout, elle était déjà morte, elle risquait quoi à fumer ? Rien et ça la détendait dans certains moment. Il faut dire qu'en ce moment, elle n'avait pas une vie simple et que de passer la soirée avec la jeune zombie, allait lui faire le plus grand bien.

Raven fixa Giu avant de venir l'aider à se recoiffer un peu et finit par lui donner un sourire avant de regarder la jeune soubrette. Elle la fixait de la tête au pied, pour Raven ça tenue lui faisait tellement penser à ça. Une tenue qu'elle n'aimait pas vraiment, elle trouver celle-ci rabaissant pour la femme. Après la tenue qui met Raven en pls, la tenue qui la met hors d'elle. Autant être à poil avec elle, ça sera le plus simple. Elle soupira avant de venir mettre ses lunettes sur son nez. Il commençait à se faire tard, il faisait même déjà nuit et la vue de Raven commençait un peu à fatigué. Ça se voyait à ses petit yeux.

« Merci. Onigirazu? Tiens c'est un truc que je ne connais pas ça, je veux bien tester! »

Raven se tourna vers Giu pour voir si elle voulait quelque chose et elle lui répondit très vite comme si elle avait lu dans ses pensées. Elle se retourna vers la jeune femme et commanda donc différent onigirazu, mais surtout des végétariens ! Elle ne voulait aucun morceau de viande. Et elle n'hésita pas à le dire franchement. Elle demanda aussi si elle pouvait avoir aussi de nouveau quelque chose à boire. Raven était un vrai ventre sur pâtes surtout quand il s'agissait de choses nouvelles à goûter dont elle ne connaissait pas le parfum. Et que toute cette nourriture allé lui donner soif.

Raven replaça ses lunettes avant de grogner un peu lorsqu'elle se fit prendre la télécommande des mains. Elle fixait l'écran, se demandant bien ce qu'elle allait choisir comme chansons. Tant que ce n'était pas une musique à l'eau de rose ou trop cul cul la praline, ça irait parfaitement à Raven. Elle s'affala un peu sur le canapé venant se coller contre Giuliana.

« C'est gentil de ta part, d'avoir demandé, elles sont rares les personnes, qui demandent... En même temps vu mon comportement ahaha... Il est difficile de m'approcher ! »

Raven se mit a rire un peu avant de venir boire son verre. Elles étaient l'opposer niveau relation. Raven ne pouvait vraiment pas, être amie avec un homme, pas encore du moins, c'était encore trop douloureux au fond d'elle, pour leur faire confiance ne serait-ce qu'un peu. Elle joua un peu avec sa paille fixant son verre.

« Et moi, c'est tout le contraire, j'ai du mal avec les hommes, de toute façon, tu as dû remarquer ça avec le vigile et l'autre bourru là, Takatrucmuche. »

Raven s'étira avant que la jeune serveuse vienne apporter le repas. Raven fixa l'assiette comme un chat qui fixerait un poisson. Elle bava presque, mais reprit très vite ses esprits et remercia la serveuse. Elle fixa le produit et réfléchit avant de sortir un petit carnet de sa poche. Elle dessina le repas et mit quelque note a coter. Si c'était bon, elle aimerait le refaire une fois chez elle. Raven avait déjà commençait à manger, remuant sa queue et ses oreilles tellement s'était bon. Elle fixa Giu ses joues remplies de riz et quelque grain sur ses lèvres. Elle avala sa boucher avant de fixer l'écran.

« Hum comme tu veux, je n'ai pas trop l'habitude d'écouter les musiques de notre époque, je suis toujours dans les vieilles musique ou les version instrumental. Tu dois surement plus t'y connais, moi, je dis tant que ça bouge, ça me va ! »

Raven se mit a rire avant de manquer de s'étouffer, versant un peu quelque larmes. Elle reprit son calme, venant boire un coup.

« Tu crois que je chante peut-être mieux, certes, j'ai dû chanter avec mon ancien boulot, mais on était des centaines à chanter donc ma voix était cacher et heureusement. Donc ce n'est pas très grave, on est entre nous, entre deux voix de canard.»
Invité

Terminé #7 le 23.02.17 0:26

avatar
Invité
Puisque mon client – enfin je veux dire... mon ami – semblait assez tactile, je fais fi de tous mes principes et m'autorise à me blottir auprès de lui tout en continuant de chercher la chanson qui mettrait un peu d'ambiance. J'hésitais à mettre du Katy Perry ou du Rihanna, toujours promptes à faire se trémousser n'importe quel fessier, même les plus réfractaires ! Mais sans doute que la voix de la chimère ne se prêtait pas tellement à l'exercice ; quant à la mienne, mieux valait ne pas s'y risquer aussi, sans quoi on ne manquerait pas de nous foutre dehors...

« … Je te trouve plutôt engageant comme type moi. Sauf quand tu tabasses des gens ou que tu me regardes avec tes airs d'affamé bien sûr ~ », ironisé-je en ricanant faiblement après sa remarque, alors que la serveuse nous apportait déjà les mets qu'il avait commandé, de même qu'un paquet de cigarettes encore sagement emballé.

Sans qu'il n'en remarque rien, je m'attendris de le voir immédiatement prendre note des ingrédients composant son plat. De même que je m'amuse – et cette fois mon sourire trahit clairement mon amusement – de voir son épaisse queue remuer de contentement à mesure que son propriétaire avale les bouchées de son sandwich de riz tel un chiot hypoglycémique. C'est vrai qu'ils ont l'air appétissants ces onigirazu végétariens... Ils me mettraient presque l'eau à la bouche, si je n'avais pas été une carnivore assumée. Je me contente donc de boire une gorgée de mon cocktail de fruits, attrapant sensuellement la paille entre mes lèvres en laissant à Raven tout le loisir de manger à sa faim. Mes doigts jouent toujours avec la télécommande qu'ils triturent distraitement. Un léger rire étire mes lèvres lorsque le beau blond se tourne vers moi, du riz au bord des lèvres. Du bout de l'index et du pouce, je les lui retire lascivement avant de lécher mes doigts sans le quitter des yeux.

« C'était quand exactement ton ''époque'' ? », hasardé-je en reposant mon verre entamé sur la table basse, curieuse après qu'il ait si obligeamment lancé le sujet.

J'étais toujours aussi surprise de rencontrer parfois des Lémures nés au XVIIe siècle voire même avant. Ces derniers avaient toujours des histoires fascinantes à raconter ! Pour moi qui, de mon vivant, avait été férue d'Histoire avec un grand 'H', c'était pour le moins du pain béni. Si la chimère à mes côtés n'était pas aussi jeune que le laissait entendre son apparence – comme je le soupçonnais désormais –, alors elle avait sans doute elle aussi vécu des choses qui devaient être inconnues à la jeunesse de mon époque.

« Des centaines de voix ? ...Tu faisais donc partie d'une sorte de... chorale... ? », demandé-je en souriant en coin, toujours aussi curieuse d'en connaître un peu plus à son sujet puisque de toute évidence, il ne semblait pas vouloir passer tout de suite aux choses sérieuses. Autant faire un brin de causette ! Mon travail n'excluait guère de faire des connaissances. Même si je choisissais avec soin ces dernières...

En tous les cas, s'il préférait les vieilles musiques, force était de constater que la playlist en était plutôt avare. Le style le plus old-school qu'elle avait en stock n'était autre que du rock'n'roll ou du jazz des années 30. Hmm... le choix était difficile.

« Tiens, on va mettre le King. Tout le monde connaît le King, pas vrai ? », souris-je en désignant l'écran après avoir sélectionné Devil in disguise d'Elvis Presley.

Puis avec bienveillance, je tends le micro à Raven, non sans lui décocher un sourire malicieux. Place au spectacle ~


Karaoke powaaa:


Et ici la vraie version :shad: → https://www.youtube.com/watch?v=emjLXdsj6xA

Terminé #8 le 26.02.17 11:43

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 127
× Avatar : C.C de Code Geass
× Pouvoir : Se transformer en félins
× Croisée avec : Chat
× Appartement : Kiss
× Logement : Bientôt chez Cordé :3
× Métier : Danseuse/Serveuse au Red Hail - Red Widow
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 570
× Øssements 183
× Age IRL : 23 Autre
× Inscription : 14/10/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : la phalène
× DCs : Jae-Sun Kim
Nécromancienne Chimère
http://www.peekaboo-rpg.com/t1710-ekaterina-50-nuances-d-une-gay#39171

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
20/100  (20/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 27 Féminin
× Age post-mortem : 127
× Avatar : C.C de Code Geass
× Pouvoir : Se transformer en félins
× Croisée avec : Chat
× Appartement : Kiss
× Logement : Bientôt chez Cordé :3
× Métier : Danseuse/Serveuse au Red Hail - Red Widow
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 570
× Øssements 183
× Age IRL : 23 Autre
× Inscription : 14/10/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : la phalène
× DCs : Jae-Sun Kim
Nécromancienne Chimère


Raven n'était pas du genre à être si tactile, si câline, mais pourtant avec Giu, elle commençait à apprécier ça. De sentir la chaleur de la personne, elle trouvait ça à la fois agréable, mais réconfortant aussi. Ce n'est pas parce qu'elle joue les femmes fortes, qu'elle l'est forcement, Il lui arrive souvent de craquer, d’être totalement faible. Elle a une certaine sensibilité, qu'elle montre rarement. Il y a peu de thèmes qui la rendent ainsi, mais lorsque l'on en parle, on voit à quel point, ça la touche, à quel point elle regrette, qu'elle aimerait retourner en arrière pour tout changer.

Raven finit rapidement son assiette avant de venir, s’étirer et se frotter le ventre. Elle avait bien mangé pour une fois. Il y avait des choses bonnes depuis qu'elle était morte et qu'elle était ici. Elle avait découvert pas mal de goût, de cuisine différente. De quoi la rendre joyeuse, car notre jeune chimère était passionnée par la cuisine. Elle pouvait passer des heures à ça, sans que ça la dérange. Si elle le pouvait, elle aurait aimé pouvoir ouvrir son restaurant. Qui sait peut-être qu'un jour, elle pourra, voulant un endroit ou tout le monde s’accepterait comme l'ambiance qu'il y avait lorsqu elle allait faire un tour à la bibliothèque. Cet endroit était le paradis de la paix, personne ne juger personne, sur son apparence ou autre. C'est pour ça que c'est un des endroits préférés de la renarde.

Raven dressa ses oreilles avant de comprendre qu'elle avait un peu mangé comme un porc, ou plus comme un chiot affamé. Elle toussa un peu avant de remercier toute rouge Giu, venant s'essuyer la bouche et boire un coup pour faire passer tout ça. Elle reposa son verre sur la table avant de revenir porter son regarde à la jeune demoiselle. Elle espérait qu'elle ne voudrait pas certains détails, car il y avait des choses que Raven ne voulait pas en parler. Surtout le sujet de sa mort, pas que ça lui gêne de lui dire comment elle est morte. Mais c'est surtout, que ça lui rappelle sa mort à elle et que même après tant d'années, elle avait toujours du mal avec ça, elle s'en voulait toujours et s'en voudrait à vie.

- « J'ai vécu à l'époque de la deuxième guerre mondiale et toi ?

Raven se mit à rigoler en entendant le mot chorale, elle avait vraiment la tête à être dans un groupe de chanteur/chanteuse. Elle vient remettre une mèche de cheveux de Giu avant de venir ouvrir le paquet de cigarettes. Elle prit une cigarette avant de venir l'apporter à ses lèvres, tendant le paquet à Giu. Elle l'alluma et prit une taffe. Elle lui sourit un peu avant de venir se frotter la tête.

- « Pour faire gros, je suis une ancienne militaire et généralement, quand on s’entraînait à courir des kilomètres, pour se donner du courage, bah, on chantait, même si les chansons n'ont rien avoir avec celle que je vois sur cet écran

Raven allait sûrement passer pour une inculte, certes, elle aimait la musique, mais elle n'avait pas encore rattrapé tout son retard, c'est-à-dire des années. Elle aimait surtout les instrumentales donc il était rare qu'elle en écoute avec des paroles. Elle ne réagit sur le coup, avant de venir baisser un peu sa tête, tapotant sa cigarette contre le cendrier. Elle releva la tête, tirant une de ces tronches, l'air de dire désoler, mais je ne le connais pas du tout. Raven finit par hocher la tête négativement, répondant à la question de Giu.

Raven fixa le micro avant de venir le prendre en main, heureusement pour elle, qu'elle était d'origine américaine et que l'anglais ne lui posait pas de problème. Elle releva la tête, tirant une de ces tronches, l'air de dire désoler, mais je ne le connais pas du tout. Elle continua avant de venir se déhancher comme une folle et non, elle n'avait pas bu d'alcool.
Invité

Terminé #9 le 20.03.17 17:58

avatar
Invité
Et le voilà en scène, m'obligeant à sourire davantage à mesure qu'il s'évertuait tant bien que mal à pousser la chansonnette sur un rythme que, à l'évidence, il ne maîtrisait pas le moins du monde. Du moins si, le rythme, il l'avait. C'était indéniablement le reste qui laissait à désirer, en commençant par les paroles et l'air qui allait avec ! Un anglophone qui avait vécu - et était peut-être mort, d'ailleurs - pendant les années 40 ne pouvait peut-être effectivement pas avoir connu le King et toute la vague rock'n'roll qui avait suivie l'après-guerre. Mais tout de même ! Il me semblait que même dans la mort, Elvis était resté une référence ! Non … ?
Assez naïvement et de manière totalement impromptue, je me demandais s'il était quelque part dans ce monde spectral en ce moment, à se déhancher dans son salon en chantant un air de vieux crooner américain. A moins qu'il soit juste dans un vieux bar miteux à s'envoyer ses bonnes vieilles pilules accompagnées d'une longue rasade de whisky pour faire passer le tout ~.

Qu'importe. Le sujet n'était pas là, mais bel et bien sur le déhanché déjanté de Raven qui se prenait au jeu avec un enthousiasme que je n'étais pas certaine de pouvoir égaler par la suite. Au final, il se débrouillait plutôt bien et sa voix n'était pas discordante, bien que très forte ! Les résidus de son service militaire j'imagine. Lorsque vient mon tour, je ne peux m'empêcher de grimacer en observant l'écran LCD et le micro que me tend la chimère. Le titre qu'elle m'avait choisie était plutôt facile parce que mondialement connu - ABBA, Money, Money, Money ~ - , mais il n'en demeurait pas moins un vrai challenge pour moi qui était plus à l'aise avec mon corps qu'avec mon brin de voix somme toute assez commun et, en tous les cas, loin d'être gracieux.
Quand faut y aller ...

« Bon... allez-y soldat, lancez la musique ~ », ironisé-je avec un sourire crispé, tout en me levant pour faire face à l'écran et au texte qui ne tarderait pas à défiler sous mes yeux.

Les baffles commencent à cracher les premières notes très disco du groupe scandinave et je tape timidement du pied en portant le micro à mes lèvres, improvisant une chorégraphie d'un autre temps avant de pousser la chansonnette. A mon tour, je fais mon possible pour ne pas écorcher les paroles et surtout la mélodie, finissant par me prendre au jeu une fois passés les deux premiers couplets. En fin de compte, lorsqu'on oublie son appréhension et la gène qui est supposée en découler, force est de constater qu'on y arrive. Plutôt bien même ! Enfin... surtout si le public n'est pas très regardant !
Galvanisée par cette première expérience, j'accepte d'en chanter une autre, puis encore une autre après Raven. Nous chantons parfois seules et parfois en duo, mais toujours dans des éclats de rire. Ainsi, le blond et moi-même enchaînions les tubes autant que les cocktails - sans alcool, me concernant - et les fous rires , sans même nous rendre compte que le temps passait à une vitesse effrénée.

Après une prestation en duo plutôt réussie - sauf pour ceux qui avaient un tant soit peu l'oreille musicale j'imagine - de Hit me baby one more time de Britney Spears, je m'affale sur le canapé en riant toujours, avalant une gorgée de jus de fruit en jetant un regard en coin à mon client. Un coup d’œil à ma montre m'indique qu'il est trois heures passées. Je me laisse aller contre le dossier du sofa en soupirant d'aise. Quelle soirée... Et je n'ai pas même eu besoin de retirer ma petite culotte ~.

« … Je crois qu'il est temps pour moi de rentrer, beau blond ~ », lui annoncé-je en souriant en coin, charmeuse malgré moi. « En tout cas c'était... très atypique comme soirée ! », lui concédé-je toutefois en ricanant un peu, terminant de siroter mon verre à la paille tout en perdant mes iris bleutés dans les siens, comme pour ancrer ses traits fins dans mon esprit.