Invité

#1 le 08.01.17 12:07

avatar
Invité
2 ans que je suis installé ici maintenant et les choses, on bien changer depuis mon arrivée.

Déjà, la boutique, ce n'est plus le trou absolument insalubre que mon maître m'avait laissé. Je me souviens encore de l'odeur âcre de la vieille transpiration, du tabac froid et des ingrédients qu'il faisait brûler de façon tout à fait anarchique. Il n'y a plus les si nombreux livres ouverts les uns sur les autres. Les insectes qui circulaient dessus ne sont plus et le sol a repris une couleur qui ne laisse pas croire quelqu'un a vider ses entrailles dessus.

J'ai passé de nombreuses heures à tout remettre dans un état acceptable, mais au moins mes efforts ont été récompensé, car peu de temps après les clients ont commencer à venir a la boutique. Une bonne partie des chimères avait élu domicile chez moi grâce a ma féminité qui leur évite d'entrer en contact avec les hommes lorsqu'elles ont besoin de quelque chose.

Je suis donc installé dans le bureau de l'arrière-boutique en train de faire des mélanges pour essayer de nouvelles potions. Mon panda roux dormant sur une branche que je lui avais accrochée dans un coin de la pièce. À chaque fois que je commence mes expériences, je me sens un peu comme un savant fou. Un peu comme ceux qu'on pouvait voir de notre vivant avec de grosses lunettes cul de bouteille sur le bout du nez et les cheveux dresser sur la tête pour leur donner un air encore plus ahuris. Heureusement pour moi ce n'est pas mon cas.

Je suis sur le point de verser une poudre légèrement explosive lorsque la cloche de l'entrée de la boutique retient mon geste. Je me redresse en soufflant puis pose la cuillère dans là quel, j'avais mis l’ingrédient pour me lever et me diriger vers l'accueil. Je tire légèrement sur le bas du t-shirt que j'avais mis ce matin et resserre l’élastique qui tient mes cheveux en queue-de-cheval pour me redonner un peu de style.

Je rentre dans la boutique, un sourire commercial sur les lèvres et appuie mes mains sur le bord du comptoir pour m'adresser au client qui vient de faire son entrée dans mon petit commerce.

Bonjour, en quoi puis je vous être utile ? Vous venez récupérer une commandé où vous avez besoin de quelque chose en particulier ?


C'est amusant mais le visage de la personne en face de moi me dis cruellement quelque chose mais je ne saurais pas dire ou j'ai bien pu le croiser… Peut-être simplement dans la rue ? Non… C'est ailleurs, j'en suis sûr. J'ai l'impression de l'avoir croisé plusieurs fois, comme quelqu'un qui fait partie de votre quotidien même si vous ne vous en rendez pas compte ... Étrange, vraiment très étrange ...