Terminé #1 le 29.12.16 21:31

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 714
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 714
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
Elle n’était pas du genre à se plaindre et vraiment pas du genre à chipoter à la moindre occasion. Mais depuis son arrivée elle n’avait pas fermé l’oeil de la nuit. Depuis son arrivée elle avait beau tout essayer mais dès qu’elle s’assoupissait elle rêvait de sa mort, de son père, seul à présent, de cette famille si exécrable et elle se réveillait en sursaut, transpirante et essoufflée. Et elle en avait assez.

Elle avait entendu parler d’une sorte d’infirmerie. Peut-être que là ils comprendraient ce qu’il se passe dans sa tête. Elle ne voulait rien prendre, elle ne voulait pas se shooter aux médocs, juste peut-être trouver quelqu’un à qui parler, quelqu’un de neutre qui pourrait apaiser ses songes.
Elle se dirigea donc vers le grand bâtiment central de ce nouveau monde.

Elle n’aimait pas les gens et à vrai dire il était déjà tard dans l’après-midi. Elle était sortie à cette heure là, espérant croiser le moins de monde possible. Et c’était le cas. Les rues n’étaient pas désertes mais c’était tout de même calme. Arrivée devant le bâtiment, elle regarda les panneaux devant elle. "INFIRMERIE -> "
Elle suivit les flèches et appuya sur le bouton de l’un des nombreux ascenseurs se trouvant autour d’elle. Elle espérait qu’une seule chose, ce fut que celui-ci soit vide, ou du moins que personne ne soit assez téméraire pour s’approcher un peu trop d’elle. Elle n’aimait ni le contact et encore moins les lieux exigus. La porte s’ouvrit et heureusement pour elle, l’ascenseur était vide.
Elle entra, se retourna et appuya sur le petit bouton devant elle. Les portes se refermèrent et elle commença à descendre.

Cela ne dura que quelques secondes mais cela lui sembla durer des heures. Elle commençait à avoir chaud. Ce n’était que quelques étages, elle pouvait le faire, elle pouvait prendre sur elle et être patiente. Elle déboutonna le haut de sa chemise et retroussa un peu ses manches.
Elle se mit alors bien au centre de cette mini pièce ne voulant entrer en contact avec rien autour d’elle. Elle avait besoin d’espace, elle avait besoin d’air.
Ce n’était pas si insupportable mais ce n’était vraiment pas agréable. Elle souffla un peu, calqua sa respiration sur un "1,2,3" un peu rapide mais cela la calma légèrement. Elle reprit un peu de couleurs et entendit alors un "ding". Mh.. Ce n’était pas son étage. Elle devait encore descendre un peu. Les portes s’ouvrirent et quelques personnes entrèrent. Elle se plaqua alors au fond de l’ascenseur, incapable de bouger, son souffle en suspend.

Ses mains se mirent à tenir la barre de soutient présente derrière son dos. Son coeur s’accéléra à nouveau et une petite goutte de sueur perla sur son visage. Son regard semblait se perdre dans le vide, elle ne bougeait plus, ne respirait presque plus.

Un nouveau "ding" raisonna et la majorité des personnes devant elle sortit à l’ouverture des portes. Toutes sauf une. Il lui restait encore un ou deux étages, cela devrait être rapide. Enfin peut-être.
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.

Terminé #2 le 30.12.16 3:00

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 540
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
http://www.peekaboo-rpg.com/t1201-shirley-dumais http://www.peekaboo-rpg.com/t1208-shirley-relationships

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/15  (100/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 540
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
Shirley attendait nerveusement que les portes de l’ascenseur s’ouvrent pour pouvoir rejoindre son appartement. N’ayant pas le courage de descendre les nombreuses marches pour se rendre jusqu’à Lascaux aujourd’hui, elle espérait être la seule qui daignerait faire confiance à cet ascenseur de malheur à cette heure-ci. Mais non : des gens avaient tôt fait de la rejoindre et d’attendre avec elle l’arrivée de l’élévateur. Ayant peur d’avoir l’air bizarre si elle partait simplement alors que les portes allaient s’ouvrir, Shirley avait préféré prendre son mal en patience.

Les portes s’ouvrirent et laissèrent entrer les quelques personnes. La jeune femme, pour sa part, s’était adossée contre l’ascenseur pour ne gêner personne. Enfin, adossée n’était peut-être pas le terme approprié… Elle pressait son dos contre celui-ci avec force, comme si elle désirait se fondre dans le mur pour ne pas qu’on la remarque. Pourtant, les spectres ne semblaient pas porter attention à elle. Shirley jetait des regards furtifs à ces personnes avec qui elle devait partager l’ascenseur pour s’assurer qu’ils ne se moquaient pas d’elle ou qu’ils ne dévisageaient pas ses bandages d’un air curieux. C’était une torture… Atteindre le prochain niveau semblait prendre une éternité…

La petite sonnerie tant attendue retentit enfin. Les portes s'ouvrirent et les autres fantômes sortirent de l’ascenseur d’un pas un peu pressé. Shirley soupira de soulagement en voyant qu’elle était désormais seule. …Ah non. Son regard se posa sur une Lémure au visage familier qui était là, tout aussi anxieuse qu’elle. Shirley l’avait croisée quelques fois à l’Agence Azazel, mais elles ne s’étaient jamais adressé la parole. Généralement, elle ne faisait pas très attention aux autres fantômes qui habitaient dans les appartements avoisinants, mais celle-là avait particulièrement attiré son attention. Son attitude changea, elle semblait un peu irritable. Elle était belle. Trop belle. Cette inconnue était la définition incarnée de la féminité. Shirley la détaillait avec attention, le regard un peu méchant. Ses beaux cheveux noirs qui cascadent magnifiquement dans son dos… Ils sont tellement beaux, tellement lustrés… Pfff… Elle doit passer des heures chaque matin à en prendre soin! Son regard redescendit doucement vers sa silhouette aux courbes délicates mais agréables avant de remonter à son visage. Non mais regardez-moi ça… Ses belles formes gracieuses et séduisantes. Elle a été gâtée par la nature elle en tout cas! Ses mensurations sont parfaites… Les hommes doivent se jeter à ses pieds, alors qu’en vrai elle ne doit rien avoir dans le crâne. Sans parler de son visage. Des beaux yeux en amandes et des beaux traits fins qui expriment l’innocence même… Elle a dû en émouvoir plus d’un. Elle a de belles lèvres aussi, pulpeuses et désirables. Non mais franchement. Que c’est injuste. En plus, cette froideur qui marque son visage, quel gâchis… Oh, elle doit bien avoir quelques années de moins que moi, aussi. Ses traits sont un peu moins fatigués. Dans une expression méprisante, Shirley plissa les yeux en la dévisageant. Connasse.

Un bruit inquiétant résonna dans la cabine d’ascenseur. Une violente secousse l’agita, si bien que la jeune femme dû se rattraper sur la rampe pour ne pas tomber. La lumière au-dessus d’elles vacilla un peu. L’élévateur était immobilisé… Shirley avait perdu son dédain, désormais inquiète. Elle se dirigea vers les boutons et essaya d’appeler de l’aide. Ça ne fonctionnait pas…

Terminé #3 le 30.12.16 3:46

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 714
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 714
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
Deux étages, c’était simplement deux petits étages, rien de plus, rien de moins. Elle venait de "supporter" cinq ou six personnes, elle pouvait en supporter une. Elle souffla doucement et continua de s’appuyer sur la barre de soutient quand d’un seul coup l’ascenseur s’arrêta. Elle fut légèrement secouée et la panique commença à l’envahir. Elle se concentra alors sur la jeune femme devant elle qui tentait tant bien que mal d’appeler à l’aide. Apparement il n’y avait rien à faire, ces ascenseurs étaient maudits et elle comprenait pourquoi à présent.

Elles étaient coincées et celui-ci ne voulait pas descendre plus bas et les portes ne voulaient clairement pas s’ouvrir. Ael ne voulait pas céder à l’angoisse, elle ne devait pas montrer ses faiblesses. Elle s’avança tant bien que mal près de la jeune femme afin d’accéder au panneau de commande. Elle était réellement près d’elle et pu alors apercevoir pour la toute première fois ses nombreux bandages entourant son visage. Elle ne les fixa pas, cela ne l’intéressait guère. Elle s’avança encore un peu mais la jeune femme devant elle ne se décalait pas. Alors d’une main légèrement tremblante elle attrapa son épaule et la poussa légèrement sur le côté.

- "Excusez moi"
dit-elle le plus rapidement et froidement possible.

Ael se contrôlait tant bien que mal. En vérité elle avait envie d’hurler, elle avait envie de tout casser et sa respiration s’arrêtait de temps à autre pour repartir de plus belle. Elle essaya à nouveau de se calmer, inspirant et expirant de manière régulière et ça fonctionnait aussi bien que possible dans ce genre de situation.
Elle appuya alors à son tour sur le petit interrupteur. Elle appela à l’aide dans toutes les langues qu’elle connaissait et elle en connaissait beaucoup. Elle n’était sur de rien dans ce monde et ça ne coutait rien d’essayer.

Les lumières s’éteignirent alors et se rallumèrent quelques secondes plus tard. Cela en était trop. Dans un excès de peur ou plus d’angoisse et de frustration dirons-nous, elle frappa sur la porte de l’appareil y laissant une petite marque par la même occasion.
Alors elle essaya comme elle put d’ouvrir les portes. Mais malgré toute la force présente en elle, elle ne put les bouger d’un seul centimètre.
Alors elle resta là, les bras le long du corps, les poings se serrant de plus en plus. Elle n’arriverait à rien et cela la décevait au plus au point. Elle savait au fond d’elle que la seule solution était d’attendre, attendre ici, attendre dans cette pièce minuscule et en plus de cela avec une femme qui semblait la jugeait. Ael le sentait, elle sentait cette attitude mais n’en fit pas cas. Après tout elles allaient sans doute passer un long moment ici.

Elle se retourna alors afin de se présenter. Elle se retourna et capta alors son regard. Un seul de ses yeux étaient visible mais il était d’un mélange de vert et de gris qui perturba légèrement la jolie brune. Mais elle était froide, plus froide qu’elle et cela était rare en réalité. Alors elle soutint son regard, son regard qui lui était un mélange d’hésitation, d’angoisse et de confiance en elle. Il était mystérieux et incompréhensible, mais après tout qui pouvait s’en faire pour ça ?

Elle voulu parler quand tout à coup une secousse surgit à nouveau et l’ascenseur chuta alors de quelques mètres. Elle perdit l’équilibre, tomba et se cogna légèrement la tête. Un peu de sang s’écoula de son crâne. Elle le toucha puis regarda sa main. Il ne manquait plus que ça.

L’ascenseur chuta à nouveau et les lumières, cette fois-ci restèrent éteintes. Elle ne put le supporter davantage. Son souffle s’accéléra comme jamais et elle commençait à être bruyante. Elle serra alors la seule chose qui se trouvait non loin d’elle, la manche de celle qui l’avait tant jugé quelques minutes plus tôt.
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.

Terminé #4 le 30.12.16 5:07

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 540
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
http://www.peekaboo-rpg.com/t1201-shirley-dumais http://www.peekaboo-rpg.com/t1208-shirley-relationships

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/15  (100/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 540
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
L’inconnue posa sa main sur l’épaule de Shirley et la dégagea. La jeune femme s’écarta, même si elle savait bien qu’elle ne réussirait pas à faire opérer le tableau de commande. Elle promena son regard dans les alentours à la recherche de quelque chose qui pourraient les sortir de là. Ses recherches fut vaines, évidemment. Il n'y avait rien dans la pièce qui pourrait les aider à forcer la porte... La panique commençait doucement à s’emparer d’elle. Tranquille, pas besoin de s’inquiéter… Ils vont bien finir par se rendre compte qu’il y a quelque chose qui cloche! Ils vont pas nous laisser mourir UNE DEUXIEME FOIS, franchement..!

À nouveau, la lumière menaça de s’éteindre pour de bon. La peur envahissait un peu plus les deux jeunes femmes prisonnières de ce foutu élévateur. La belle étrangère craqua et frappa avec violence les portes, comme si cela pourrait les aider. Shirley qui aurait normalement cherché à la réconforter et à la calmer était trop concentrée à contenir sa propre terreur. Tout va bien aller, tout ira bien, on est coincées mais les techniciens vont réaliser que l’ascenseur est bloqué et ils vont venir nous aider! La brune lança un regard terrifié à la métisse comme lui demander si elle savait ce qu’elles devaient faire. Une nouvelle secousse fit trembler la cabine. Cette fois-ci, Shirley n’arriva pas à se rattraper à la rampe pour préserver son équilibre et s’affala. Près d’elle, la jolie demoiselle était aussi au sol. En tombant, elle sa tête s’était fracassé contre le mur. En voyant le sang, Shirley perdit son sang-froid. Son attitude froide et méchante était désormais bien loin…

Tout va bien? s’enquit-elle d’une voix tremblante et inquiète.

Les lumières s’éteignirent d’un coup. Les deux jeunes femmes apeurées se retrouvaient dans l’obscurité la plus totale. Shirley poussa un petit gémissement effrayé. La respiration bruyante de l’inconnue ne la rassurait point. Elle sentit une main s’agripper à sa manche.

Ça va aller, tout ira bien, dit-elle d’une voix peu convaincue, plus pour elle-même que pour la spectre qui s’accrochait à elle.

Un grincement sinistre se fit entendre. Shirley mit à trembler. Puis, le silence retomba. Un silence pesant, un silence inquiétant, un silence qui précéderait peut-être même leur mort… Quelques instants s’écoulèrent. Les ténèbres les enveloppaient toujours et la cabine était immobile. Dans l'esprit de la brunette, une image terrifiante : l'élévateur oscillait doucement, suspendu par un câble qui menaçait de se rompre. Comme pour se rassurer, Shirley s’était elle aussi agrippée à l’étrangère.

…Je pense que c’est fini… chuchota-t-elle, comme si elle craignait que seule sa voix suffise à faire céder les câbles qui les retenaient.

Ses mains se détendirent un peu sur les vêtements de la Lémure. Elle se sentit aussitôt gênée, mais ne trouvait pas le courage de s’éloigner.

Il faut juste attendre, le pire est passé...

Terminé #5 le 30.12.16 5:52

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 714
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 714
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
Elle semblait lui parler, elle semblait s’adresser à elle d’un ton tout à fait différent qu’il y a quelques minutes à peine. On aurait dit deux personnes totalement différentes à vrai dire. Et Ael en profita pour se concentrer sur sa voix, sur ses mots. Elle semblait effrayée, beaucoup plus effrayée que la jolie brune même. Tout ira bien ? Elle n’en était pas sur mais le spectre à côté d’elle faisait de son mieux pour la rassurer, pour ne pas céder place à la panique, son comportement étant déjà largement suffisant.

Les choses semblaient se calmer à vrai dire mais la pièce restait toujours sombre et rien ne bougeait si ce n’est la cabine qui semblait comme suspendue dans le vide. Une simple impression sans doute. Elle commença à regagner son calme et la douleur survint alors. Elle avait légèrement mal à la tête et sentit le sang couler sur sa joue. Elle devait s’être bien ouverte après tout. Elle voulu une nouvelle fois tapoter sa blessure mais elle se rendit compte alors que sa main n’était plus la seule à saisir l’autre. En effet son bras était bloqué par la jeune femme qui semblait s’agripper à elle comme si sa vie en dépendait. Elle pensa d’abord se dégager, après tout elle ne la connaissait pas et ce contact était légèrement gênant. Mais elle repensa aux dernières minutes quand elle s’était accroupie, lui apportant son aide, quand elle lui avait dit que tout irait bien.
Finalement elle semblait beaucoup plus douce qu’au départ, beaucoup plus compatissante et attentionnée et sans qu’elle ne s’y attende, cela toucha Ael.

Elle tourna légèrement la tête la laissant s’agripper a elle alors. Une de ses mains tenait son bras, l’autre attrapait fermement le bas de sa chemise. Et ce fut à son tour d’être gênée par ce contact et d’être surtout gênée par sa réaction. En effet la métisse ne bougeait pas contrairement à son habitude. Elle se laissait approcher, elle se laissait toucher pour la première fois depuis longtemps.
Elle sentit alors les doigts de la jeune femme se desserrer légèrement.

- "Il faut juste attendre, le pire est passé…"

L’inquiétude se faisait ressentir dans sa voix tremblotante. Alors sans réfléchir une nouvelle fois, Ael lâcha cette manche à laquelle elle était toujours agrippée et posa sa main sur celle de la lémure la tenant fermement pour la rassurer au mieux.

- " Oui le pire est passé, ça va aller, on va venir nous chercher."

Sa voix n’était pas hésitante bien au contraire, elle était forte et claire et elle aurait pu rassurer n’importe qui dans n’importe quelle situation.
Elles restèrent ainsi un moment. C’était gênant, intimidant parfois et à chaque petit mouvement de la cabine elle sentait main cette sous la sienne agripper un peu plus fort le tissu de son haut. Alors machinalement elle commença à caresser sa peau de son pouce, tout doucement, simplement pour la calmer un peu.

Elle n’eut pas le temps de savoir si cela fonctionnait qu’une vive douleur s’empara de sa tête. Elle posa alors son autre main sur sa tête et gémit par la même occasion.
Son sang se répandait à présent jusqu’à son cou.

- "Merde" souffla t-elle.

Il lui fallait arrêter le saignement, ce n’était vraiment pas le moment de perdre connaissance, son amie, si elle pouvait l’appeler ainsi, n’avait pas besoin de se retrouver seule.
Elle ne voulait pas l’inquiéter non plus ; alors doucement elle rapprocha son visage de son oreille et lui chuchota quelques mots.

- "Je vais vous lâcher maintenant.. J’ai perdu beaucoup de sang et je ne pense pas pouvoir en perdre plus. Il me faudrait un bout de tissu pour arrêter le saignement. Je vais le prendre de ma chemise. Pourriez-vous m’aider ?"

Elle n’aimait pas demander de l’aide mais clairement cette situation était compliquée pour elle deux et il faisait toujours aussi noir. L’entraide était sans doute la meilleure des solutions pour ne pas perdre espoir.
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.

Terminé #6 le 30.12.16 13:17

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 540
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
http://www.peekaboo-rpg.com/t1201-shirley-dumais http://www.peekaboo-rpg.com/t1208-shirley-relationships

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/15  (100/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 540
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
Oui le pire est passé, ça va aller, on va venir nous chercher.

Elle avait parlé d’une voix claire et assurée qui avait un peu calmé Shirley. Elle sait ce qu’il faut faire! Même si elle a paniqué, maintenant elle est si confiante! On va s’en sortir! assumait-elle en restant toujours près d’elle. Dans les moments de crises, elle n’avait jamais été très bonne pour se rassurer elle-même et les autres. En bonne trouillarde, elle préférait laisser la rôle de leader aux autres et se laisser diriger… La jeune femme sentit quelques délicates caresses sur le dos de sa main. Puis, celle-ci perçut un mouvement et des gémissements de douleur. La tête de la plus jeune devait la faire souffrir.

Merde, souffla l’inconnue. Je vais vous lâcher maintenant, sussura-t-elle cette fois-ci tout près de son oreille. J’ai perdu beaucoup de sang et je ne pense pas pouvoir en perdre plus. Il me faudrait un bout de tissu pour arrêter le saignement. Je vais le prendre de ma chemise. Pourriez-vous m’aider ?

En guise de réponse, Shirley geignit faiblement, toujours aussi effrayée, et lâcha à contrecœur le vêtement auquel elle s’était agrippée. De ses mains tremblantes, elle tâta les poches de son pantalon. Souvent, la jeune femme gardait des bandages sur elle au cas où son pansement pour dissimuler sa cicatrice se défasse. C’était de simples précautions pour éviter de montrer la balafre qui ravageait le côté gauche de son visage, mais elles auraient une tout autre utilité maintenant…

Attends, attends… fit la brune en continuant de chercher.

Dans sa poche arrière, la spectre trouva enfin les bandages en se demandant si ça suffirait à bander la plaie.

Pas besoin, j’ai quelque chose pour ça…

Panser une blessure n’était pas une tâche bien compliquée pour elle qui avait presque terminé sa formation en tant qu’infirmière dans le monde des vivants. Mais l’obscurité rajoutait définitivement du challenge… Elle ne savait pas si elle pouvait le faire. De plus, la pauvre femme n’était pas du tout en état de s’occuper de qui que ce soit. Des frissons d’effroi à chaque fois que l’élévateur tremblait la parcourait et son cœur battait si vite sous l’effet de la peur, si bien que Shirley savait déjà qu'elle aurait bien du mal à se concentrer sur les soins à prodiguer à sa comparse.

Elle chercha la main de l’étrangère, puis la trouva enfin après avoir palpé le sol à la recherche de celle-ci.

Je vais le faire, il faudrait juste que tu me guides. C’est un peu difficile de faire ses propres bandages soi-même, crois-moi… Suffit juste que tu me montres où est la blessure, je m’occuperai du reste.

Terminé #7 le 30.12.16 14:31

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 714
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 714
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
Pour la première fois depuis longtemps, Ael se préoccupait de quelqu’un d’autre qu’elle même. Elle ne voulait pas forcément la lâcher et la laisser seule ainsi dans le noir, l’ascenseur n’en faisait toujours qu’à sa tête, mais elle ne pouvait plus faire autrement. La lémure à ses côtes paraissait si affaiblie, si apeurée et elle commença à s’agiter doucement.
Mais que faisait-elle. Attendre ? Pourquoi faire ? Étrangement elle lui faisait confiance, alors Ael ne bougea plus, sa chemise déjà légèrement déchirée. Elle pouvait l’aider ? C’est vrai, elle se souvenait de ses bandages qu’elle avait aperçut plus tôt. Cela dut être un accident assez violent, elle dut réellement souffrir durant sa vie d’avant. M’enfin, ce n’était pas le sujet à ce moment et la brune devait se concentrer sur la situation et non commençait à s’intéresser à la jeune femme angoissée devant elle, enfin, pas de cette manière en tout cas.

Elle sentit alors une main sur la sienne et elle se raidit tout aussi tôt. Elle sentit alors au creux de ses doigts une sorte de tissu, surement un de ses bandages. C’était donc ça l’agitation.

- "Je vais le faire, il faudrait juste que tu me guides. C’est un peu difficile de faire ses propres bandages soi-même, crois-moi… Suffit juste que tu me montres où est la blessure, je m’occuperai du reste."

Sa voix tremblait ainsi que ses mains d’ailleurs qui elles étaient légèrement moites. Elle ne voulait pas la forcer à l’aider non plus, il fallait d’abord qu’elle se calme, mais après tout, se concentrer sur sa blessure et non sur l’ascenseur allait peut-être aider la jeune fille devant elle à s’apaiser.
Mais Ael ne voulait pas être un poids dans la situation, elle préférait largement prendre les choses en mains plutôt que l’obliger à toucher sa blessure, son sang et à la mettre dans une position délicate.

- "Tu n’es pas obligée tu sa.. "

Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’elle sentit une nouvelle fois sa main sur la sienne. Ok, elle n’était pas obligé et le faisait apparemment par choix. Alors même si la lémure ne la vit pas, Ael sourit timidement, le visage baissé. Heureusement que la pénombre couvrait ses instants.

-"Merci" lui dit-elle en toute sincérité.

Elles devaient à présent faire en sorte de la soigner du mieux possible. Elle attrapa le bandage de ses deux mains, celle de Shirley le tenant toujours également. Il fallait qu’elle se rapproche. Toujours assise contre le mur, les jambes étendues, elle se releva légèrement entrainant son "amie" par la même occasion. Elle était à présent sur ses genoux face à elle et sa tête tournait légèrement. Elle avait mal, vraiment mal, mais ça irait, après tout elle était déjà morte, elle ne risquait pas grand chose de plus. Elle ne voulait simplement pas faire vivre un moment plus difficile encore à la lémure à ses côtes. Et elle ne voulait pas non plus la surprendre plus que ça. Elle décida alors, comme elle l’avait fait précédemment de lui expliquer chacun de ses gestes à venir.

- "Je vais bouger doucement et m’avancer vers toi. L’ascenseur ne bougera pas plus ne t’en fais pas."

Et il ne bougea pas. Elle n’était à présent qu’à quelques centimètres de son visage.

- "Il va falloir que tu saches où est ma blessure. Laisse moi te guider."

Elle lui prit alors la seconde de ses mains et la guida vers l’arrière de sa tête, juste au dessus de son oreille gauche.

- "J’ai beaucoup saigné, je suis désolée si cela te gène un peu.." dit-elle timidement.

Elle posa alors sa main sur ses longs cheveux noirs la faisant tâter doucement son crâne afin de trouver sa plaie.

- "Mh.. "

Ael gémit une nouvelle fois. Elle l’avait trouvé apparemment. Ses mains tremblaient toujours alors elle essaya de la rassurer une nouvelle fois en la lui reprenant.

- "Ça va aller ne t’en fais pas, ils vont arriver. Maintenant que tu sais où est ma blessure, passons aux bandages".

De là elle se rapprocha encore mais sans prévenir cette fois. Tant pis. Elle n’était plus à ça près. Elle la guida pour qu’elle pose sa bande sur son front afin de commencer à encercler le haut de sa tête. Ça allait être compliqué, elle avait beaucoup de cheveux et le bandage glissait.
Alors elle attrapa ses mains plus fermement, les passa derrière son crâne et posa sa tête sur son épaule afin de maintenir le devant de son pansement. Elle sentait bon. Un peu trop bon à son goût.
À vrai dire, elle était bien, là. Sa tête tournait et elle se sentit apaisée un instant. Finalement elle était bien plus faible que prévu et ses forces l’abandonnaient peu à peu. Alors sans s’en rendre compte elle lâchà les mains de la jeune femme et le bandage par la même occasion et s’appuya un peu plus contre elle. Sans s’en rendre compte elle s’assoupie contre son épaule.
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.

Terminé #8 le 30.12.16 20:20

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 540
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
http://www.peekaboo-rpg.com/t1201-shirley-dumais http://www.peekaboo-rpg.com/t1208-shirley-relationships

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/15  (100/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 540
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
Avant d’exécuter le moindre geste, la métisse prenait le soin d’expliquer à la brune ce qu’elle faisait pour ne pas l’inquiéter d’avantage. Après lui avoir dit qu’elle se rapprocherait, Shirley et elles se retrouvèrent près, si près qu’elles pouvaient deviner son visage à quelques centimètres du sien à peine. Heureusement, ces mouvements n’avaient occasionnés aucunes nouvelles secousses. Guidée par la main de la blessée, elle trouva rapidement la blessure et évita de toucher directement avec ses doigts, un peu écœurée par ce sang qu’elle ne voyait pas.

J’ai beaucoup saigné, je suis désolée si cela te gène un peu.. s’excusa-t-elle.

Ça va…

Concentrée sur les soins, Shirley en oubliait presque qu’elles étaient coincées dans un ascenseur dont le câble céderait peut être…

Ça va aller ne t’en fais pas, ils vont arriver. Maintenant que tu sais où est ma blessure, passons aux bandages

Hm.. se contenta d’acquiescer son interlocutrice qui attrapa les bandages pour commencer à panser la blessure.

L’étrangère se rapprocha à nouveau, puis conduit les mains de l’infirmière improvisée sur son front pour qu’elle puisse bander la plaie. En plus de la noirceur, ses longs cheveux rendaient la tâche plutôt ardue. Pourtant, elles y arrivèrent. Alors que la brune allait déchirer le tissu pour faire le nœud, sa patiente détourna la tête.

Ne bouge pas s’il te plait…

L’inconnue ne l’écouta pas : elle se rapprocha à nouveau et posa sa tête sur son épaule.

C’est dur de travailler si tu es aussi près, recule, demanda Shirley.

Aucune réponse… Mais elle sentait sa poitrine se soulever et s’abaisser régulièrement contre la sienne, lui indiquant qu’elle était toujours en vie. Elle devina qu'elle était endormie. Un peu paniquée, la Lémure s’empressa de replacer avec difficulté les bandages et de faire le nœud pour qu’ils tiennent en place. Shirley la secoua très délicatement pour la sortir de sa torpeur, ne voulant pas affronter la peur toute seule.

Réveille-toi. Réveille-toi, c’est pas le temps de dormir…!

Elle l’allongea au sol en soutenant sa tête pour éviter qu’elle se blesse davantage. La terreur s’emparait à nouveau d’elle. Sa respiration s’accélérait comme tout à l'heure. Tout va bien..! On ne va pas mourir ici… Non? .. Non? … La jeune femme releva les yeux et essaya vainement de distinguer son environnement malgré les ténèbres. Rien. Elle ne voyait rien. Un voile noir indestructible couvrait sa vue. Elle sentit le calme qu’elle avait regagné plus tôt se dissiper. Bien sûr qu’on va mourir ici! Ils auraient déjà dû venir nous chercher!! S'ils ne viennent pas dans trente secondes... Le câble va se rompre! Affolée, Shirley saisit le bras de l’étrangère sans délicatesse cette fois-ci et la secoua plus vivement. Elle n’a pas le droit de me laisser comme ça! Aller, réveille-toi! Câlice!

Réveille-toi! Réveille-toi!

Dans sa panique, elle qui surveillait généralement son langage poussa quelques jurons.

Terminé #9 le 31.12.16 0:30

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 714
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
http://www.peekaboo-rpg.com/t1218-ael-shanks http://www.peekaboo-rpg.com/t1260-le-carnet-d-ael#22064

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/100  (100/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 24 Féminin
× Age post-mortem : 68
× Avatar : OC/Fanarts - Kuvshinov Ilya / OC - Chickens&pies
× Pouvoir : Contrôle les émotions - Accède aux pensées et souvenirs
× Croisée avec : Shirley ლ(´ڡ`ლ)
× Logement : Viens me rendre visite petit coquin c:
× Métier : Mangemort - Thérapeute clandestin - Professeur d'arts martiaux
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1519
× Øssements 714
× Age IRL : 24 Féminin
× Inscription : 21/12/2016
× Présence : actuellement absent(e)
× Surnom : le cockatiel
× DCs : Eressëa Qorwyn, Sen Ashitaka
Forever Eulone ~
Elle avait froid et chaud à la fois. Des frissons parcouraient sa peau tiède et son corps commençait réellement à faiblir. Il était bien trop tard et à présent elle dormait. Mais il ne fallait pas qu’elle se laisse aller, non, cela pouvait être dangereux de s’abandonner au sommeil avec une blessure pareil. Elle le savait mais elle était tout simplement bien là et pour la première fois de cette aventure sa fréquence cardiaque avait retrouvé un rythme plutôt normal.

Alors elle se mit à rêver de sa mère, sa mère qui la prenait tout simplement dans ses bras lorsqu’elle revenait de l’école. De cette chaleur qu’elle ressentait au fond d’elle lorsqu’elle rangeait son linge fraichement lavé et repassé par celle qui n’avait jamais fait partie de sa vie.
C’était peut-être ce contact féminin, l’odeur de la lémure, ses cheveux près de son visage qui lui faisait ressentir tout cela. Peut-être. Mais il était sûr que ce rêve était bien agréable et qu’elle ne voulait pas en sortir.

Elle se sentit alors un peu secouée. Tant pis, son rêve méritait qu’elle reste encore un peu ainsi. À vrai dire elle n’avait pas vraiment eu le temps de continuer. Elle se sentit légèrement soulevée puis posée doucement sur le sol. Ael commençait à se réveiller quand son bras fut alors attrapé violemment. Elle entendit l’étrangère crier près de son oreille ce qui lui fit ouvrir immédiatement les yeux. Mh.. La douleur était toujours là et cette situation aussi. Dommage, elle voulait en finir. Elle voulait se soigner et s’éloigner de cet endroit maudit.

La lémure toujours là semblait céder à la panique. Son comportement et son langage avaient changé complètement.  Elle n’aurait réellement pas dû s’endormir quelques minutes. Elle se releva alors de manière à s’asseoir une nouvelle fois. Elle se retourna doucement et tâta l’obscurité de ses mains. Pour une fois elle cherchait un contact, pas pour elle non, mais pour celle qui était à présent en panique.

Elle trouva son épaule. Celle-ci tremblait de tout son corps. Une nouvelle fois Ael s’approcha.

- "Hey.. souffle un peu, ça va aller."

Elle se répétait et au final elle même croyait de moins en moins à ses paroles. Après tout cela devait bien faire une bonne heure qu’elles étaient là, plongées dans le noir total. Elle n’avait pas l’impression que ses mots eurent un impact. Alors elle fit une chose inédite, qu’elle n’avait sans doute pas faite depuis de très nombreuses années. Elle la prit dans ses bras. Ce n’était pas une simple accolade, ce n’était ni forcé ni froid, bien au contraire. Elle la serra contre elle avec douceur, appuyant une de ses mains dans son dos afin de la plaquer contre elle et l’autre la passant dans ses cheveux. Exercer une pression telle que celle-ci permettait généralement de réconforter et de calmer les personnes en situation de détresse. La main dans les cheveux était une simple marque d’affection pour le coup.

- "Je suis là" lui murmura t-elle.

À ce moment là et contre toute attente les lumières se rallumèrent. Ael ne bougea pas. Mon dieu que la situation était gênante pour elle. La pénombre lui avait permis d’être plus tactile dirons nous. Mais là, elle voyait tout et elle sentit son coeur s’accélérer.
Elle desserra son étreinte et se recula légèrement. Elle se plongea alors dans son beau regard et parla d’une voix claire et rassurante.

- "Tu vois, tout va bien maintenant."

Elle lui fit un doux sourire.
Là, une secousse improbable survint et l’ascenseur se remit en marche.

Hors rp:
"Câlice!" ?
Afficher toute la signature
Réduire la signature


"Don't let anyone treat you badly because you're scared of losing them. Someone who comes in and out of your life isn't worth the stress. You are not a reflection of those who could not love you properly. You are a priority, not an option."
Even the smallest person can change the course of the future.

Terminé #10 le 31.12.16 22:07

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 540
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
http://www.peekaboo-rpg.com/t1201-shirley-dumais http://www.peekaboo-rpg.com/t1208-shirley-relationships

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
100/15  (100/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 29 Féminin
× Age post-mortem : 32
× Appartement : Lascaux
× Communication : Portable
× Péripéties vécues : 4133
× Øssements 540
× Age IRL : 18 Autre
× Inscription : 15/12/2016
× Présence : complète
× Surnom : le perroquet
× DCs : Ayaki Kobayashi
★ MISS MOMIE 2017 ★
La belle étrangère sortit de sa torpeur. Elle finit par se redresser et trouva l’épaule de Shirley pour y poser une main rassurante. Ce n’était pas suffisant. La lémure paniquée continuait de s’agiter en ignorant la métisse qui cherchait à la réconforter.

Hey.. souffle un peu, ça va aller.

Ses paroles lénifiantes ne suffirent pas à la détendre, mais Shirley était un peu moins tendue. Puis, elle sentit des bras autour d’elle, un corps contre le sien, une douce caresse sur son dos. La spectre l’étreignait elle avec douceur. Progressivement, la respiration de la jeune femme se calma. Cette présence la détendait : elle n’était pas seule et elle pouvait s’accrocher à cette inconnue alors qu’elles allaient peut-être mourir. Elle sentit une main remonter doucement dans ses cheveux, puis sa propriétaire lui glissa quelques mots à l'oreille.

Je suis là.

Comme en réponse à ses paroles, la lumière s’alluma brutalement et illumina la petite cabine de sa lumière blanche et désagréable. L'élévateur se remit en marche comme si rien n'était jamais arrivé. Après avoir compris que l'ascenseur était à nouveau fonctionnel, Shirley aperçut la belle chevelure noire et se tendit à nouveau. Non mais… En plus, elle est bienveillante et attentionnée… pensa-t-elle en serrant les dents. Elle est parfaite! Elle en a de la chance! Petite pute. L’obscurité n’enveloppait plus cette beauté, Shirley pouvait voir désormais ses beaux traits et sa superbe silhouette qu'elle enviait tant…

Tu vois, tout va bien maintenant.

Jalouse, elle se dégagea vivement de l’étreinte et se leva. Il fallait que la jeune femme se maîtrise, qu'elle n'aie pas l'air aussi méchante... Pas après ce qui venait de se passer. Ainsi, ne voulant pas passer pour une ingrate, la brunette s’efforçait de paraître indifférente, voire même touchée par la bonté de sa comparse.

Merci, lâcha-t-elle d’un ton sec, mais tout de même moins froid que tout à l’heure.

Elle jeta un œil aux bandages qu’elle lui avait faits tout à l'heure. Ils étaient déjà imbibés de sang. Bien fait pour toi. Elle réalisa ensuite l'ampleur de cette pensée... Shirley ne s’était jamais réjouie du malheur des autres auparavant et n'en était pas fière du tout… Quelle horrible personne elle faisait. Comme pour se faire pardonner même si son interlocutrice n’avait pas la moindre idée de ce qui se passait entre ses deux oreilles, la jeune femme s’efforça de lui sourire, puis de lui tendre la main pour l'aider à se lever.

Il faudrait que tu ailles à l’infirmerie pour ta blessure. Ils vont s’assurer que tu n’as rien de grave et désinfecter la blessure.

L’ascenseur émit un « ding » avant qu’elle puisse répondre. Shirley leva les yeux vers l’afficheur au-dessus de la porte pour voir à quel niveau elles se trouvaient. Voyant qu’il s’agissait de l'étage en question, elle s’empressa de poser sa main sur son bras pour la retenir et ajouta :

On est au bon étage. Je viens avec toi, je suis inquiète.

Elle mentait. La jalousie prenait le dessus sur son empathie et sa compassion habituelles. Shirley ne le faisait que pour se donner meilleure conscience et pour prouver se prouver à elle-même que ses pensées désobligeantes ne faisaient pas d'elle une personne foncièrement méchante. Et même… Même qu’elle allait tenter de devenir son amie! Ses agissements étaient hypocrites et peu sincères, mais ces intentions qu'elle ne s'obstinerait pas à garder très longtemps lui permettaient de se sentir déjà mieux.

La jeune femme sortit de l’ascenseur en tenant la porte pour son « amie ». À nouveau, la Lémure lui adressa un sourire doucereux.

Viens!