Invité

#1 le 25.12.16 20:03

avatar
Invité
Un fou de perdu, une folle de trouver
Pv Royette la Paupiette
Royane Colman
&
Raven White

Raven était maintenant depuis quelque temps en contact avec un nécromancien, il l'avait aidé pour pas mal de chose depuis qu'elle le connaissait. Il était le seul qui n'avait pas dit non pour faire son ablation, il l'aider aussi à cacher ses attributs animaux grâce à l'aide de potion. Même si Raven le trouver assez chelou, elle se disait qu'il était quand même le meilleur, ouais enfin surtout le moins con, parce que bon, elle savait qu'il y avait meilleur que lui. Il ne faut pas croire que c'est Dieu. Loin de là...

Raven quitta sa chambre dans la nuit pour se rendre chez son fournisseur. Pourquoi la nuit ? Et bien parce que c'est plus prudent pour elle. Elle n'avait pas à se cacher vu que le noir le faisait pour elle. Elle se faufila à travers les rues. Avant d'arriver à destination. Elle n'aimait vraiment pas les goûts du vieux, c'était lugubre et sombre. De quoi devenir fou... Wait voilà pourquoi il était taré alors. Taré et avare ! Elle soupira avant de regarder autour d'elle et entra sans un bruit.

Elle avança calmement regardant autour d'elle, elle voyait divers produits qui pour certains ne donnait vraiment pas envie du tout. Elle trouvait l'endroit trop calme à son goût, elle avait une très bonne ouïe, mais pourtant, elle n'entendit aucun bruit venant de nul part. Elle se gratta la joue avant d'avancer vers le comptoir. Essayant de regarder dans la pièce qui se trouvait derrière.

Elle attendit plusieurs minutes et toujours rien, elle commençait à perdre patience. Elle s'avait bien que l'homme était toujours à l'heure. Elle tapota ses ongles sur le bois montrant son impatience avant de finir par lâcher un rale.

" Bon, le vieux, tu fous quoi là ? "

Ni une, ni deux Raven perdit patience et n'hésita pas a entré dans la pièce et ne vit personne. Elle mit ses mains dans ses poches et commença à marcher. Mission du soir, trouver cet abruti ! Elle fit pas mal de pièce, sans aucun succès. Au moins, elle irait coucher moins conne vu tous les produits divers qu'il avait. Elle s'était un peu occupée à voir ce que s'était, à quoi ça servait. Les livres, oui parce qu'il y en avait pas mal d'ouvert, étalé un peu partout. Elle en avait lu un, mais pour elle, c'était plus du charabia qu'autre chose.

" Si tu fais tout ça, pour te faire désira, crois-moi que c'est mal barré, ça m'énerver plus qu'autre chose. Je n'ai pas du temps à perdre... Et encore moins ici..."


Invité

#2 le 29.12.16 12:26

avatar
Invité
Un fou de perdu, une folle de trouver
Raven White & Royane Colman



Poser dans mon nouveau bureau, j'observe le plafond, une clope a la bouche et une bière dans la main droite. Mes pieds négligemment installer sur le bureau ou se trouvais la plus part des papiers de mes clients. Oui, j'ai bien parler de MES clients puisqu'en l’occurrence le vieux chnoc n'est plus avec moi !

C'est arriver il y a un moment maintenant ! Monsieur voulais continuer la route tout seul alors il m'a lâcher dans cette ville ou il était déjà passer. Il m'avais donner l'adresse de l'ancien bâtiment ou il travaillais et me voilà ici aujourd'hui. Autant dire que les gens sont pour le moins surpris en entrant de ne pas trouver un petit vieux tout courber, a l'air peu aimable, la peau d'une couleur cireuse, les lèvres désécher et une odeur pour le moins perturbant. Oh bien sur quand je l'ai rencontrer il avais pris un truc qui lui avais donner meilleur apparence, ce fut la plus grande surprise de ma vie que de me réveiller un matin avec un vieux croûton dans le lit d’à coté au lieux du mec, un peu chelou mais pas méchant, que j'avais rencontrer la veille.

Enfin bref ! Il est partis et maintenant je me retrouve dans un taudis que je vais devoir restaurer avec MON ARGENT pour attirer des clients … Oui parce que bien sur ils ne vont pas venir si c'est peu accueillant de l’extérieur. Merci du cadeau vieux décrépis ! Va crever …

Soudain un bruit venant de ma salle d'étude me tire de mes penser et je me relève d'un coup pour aller chopper la personne qui s'est permise d'entrer dans mon entre sans même dire bonjour. Je m'approche de la porte ouverte entre les deux pièces et m'appuie contre le cadrant de la porte, bras croiser sur ma poitrine, un air peu aimable accrocher au visage. J'observe la personne qui commence a râler et lui répond sur un ton sec

qu'est ce que vous faites ici ?

Mon air menaçant s'accompagne d'un peu d'électricité dans l'air. Oui parce que mon pouvoir a un coter très pratique en se qui concerne la protection de mes biens matériels.

qui vous a dis que vous pouviez entrer ici ?

Elle parlais comme si elle avais l'air de connaître les lieux et que ce n'était pas la première fois qu'elle venais alors je suppose qu'elle était des anciens clients de mon prof mais on ne sais jamais. Avec ce qu'il lui a donner je ne peux pas dire de quel race elle viens et mieux vaut rester sur ses gardes surtout avec les chimères. Ces saloperie te hurlent dans les oreilles et tu es foutu.

Je la regarde de la tête aux pieds avant de me décoller du cadrant de la porte pour m'approcher d'elle. L'air se faisant de plus en plus électrique a mesure qu'elle ne me répondais pas. Je m'arrête finalement a un mètre de cette personne et en profite pour refermer le livre sur le dessus de la pile sans la quitter des yeux, attendant toujours une réponse.

Je ne reposerais pas la question, qui êtes vous.


« La méchanceté des fous est moins à craindre que la folie des méchants. » ► Adolphe d'Houdetot
Code by AMIANTE
Invité

#3 le 03.01.17 15:49

avatar
Invité
Un fou de perdu, une folle de trouver
Pv Royette la Paupiette
Royane Colman
&
Raven White

Raven qui attendit un moment le vieux, elle commençait à vraiment perdre patience là. À tel point qu'elle aurait fini par quitter l'endroit et aller voir ailleurs. Ce n'était pas le seul necro' de la ville non plus. Elle s'alluma une clope avant de mettre ses mains dans ses poches, prête à partir. Ça ne l'étonnait guère que la plupart de sa clientèle étaient parties, s'il les fait attendre des heures pour rien.

Raven se retourna en entendant du bruit ses oreilles dresser. Elle aperçut une jeune femme, complètement désagréable, lui parler. À l'entendre, on aurait dit le nécromancien tout cracher. Peut-être que celle-ci pourrait la renseigner sur ça. Elle s'avança un peu prenant une bouffée de sa cigarette.

"- Je cherche le vieux qui habite ici, je suis un client à lui "

Les poils de Raven commencèrent à se dresser et sa queue-de-renard quand a elle, doubla de volume. Elle sentait que ça puait la merde, elle sentit que ça venait d'elle. Elle mit ses mains en avant essayant de détendre atmosphère. Il ne faudrait pas qu'elle se fasse des gants ou je ne sais quoi avec sa queue.

"- Tout doux ! Je ne veux aucune histoire ou autre, je suis là en tant que client ! J'ai juste besoin de potion rien d'autre. "

Raven se recula un peu, n'aimant pas la proximité de la demoiselle en plus de ça elle sentit l'espace comme se réduire. Elle fixa un moment la jeune femme essayant de percevoir quelque chose venant d'elle. Elle fronça les sourcils avant de faire virer ces yeux à la couleur jaune. Elle finit par soupirer avant de se gratter la joue. Si elle engagée un combat ici, c'est sûr qu'elle le perdrait. Elle ne connaît rien à la nécromancie. Or la brune en face d'elle, elle avait l'air de maîtriser totalement le sujet, au vu de son pouvoir. Comme quoi, de l'avoir côtoyé pendant des années, Raven avait apprit quelque trucs. Elle allait poser ses fesses sur une chaise non loin de la avant de finir sa cigarette et regarda la nécromancienne ?

" Bon écoute moi, je ne vais pas rester ici pendant des heures, surtout que l'ambiance que tu commence à y mettre, mais j'ai besoin de plusieurs potions. Normalement, c'est le vieux que me les fournis, mais faut croire qu'il n'est pas la aujourd'hui... Toi si tu es ici, c'est que tu t'y connais un peu en sorcellerie ? "


Invité

#4 le 07.01.17 12:46

avatar
Invité
Un fou de perdu, une folle de trouver
Raven White & Royane Colman



Lorsque la personne se tourne vers moi, je remarque tout de suite les oreilles sur sa tête ainsi que sa queue qui, visiblement, avait doubler de volume. L'intrus se mit à me parler sur un ton tout à fait agressif. Je fronce les sourcils trouvant son agressivité bien déplacée au vu de la situation. J'avais tout droit d'être suspicieuse concernant une personne qui pénétré dans mon arrière-boutique. Des personnes mal intentionnées sont tout à fait capables de vouloir me voler des potions ! Elle s'avanca vers moi tout en tirant sur sa cigarette comme si je lui était inférieur et que je ne valais pas la peine de tout interet. Tout en me regardant dans les yeux, elle me dit qu'elle chercher mon maître, car c'est une cliente a lui. Je lui rends un petit sourire en coin trouvant la situation tout à fait amusante dans la mesure où c'est moi qui le remplace. Elle se recule en suite sentant l'électricité se dégager de moi. Après un moment, elle finit par s'asseoir sur une chaise comme si elle se trouvait chez elle, ce qui ne fit pas décroitre mon agacement. Je m'appuie contre une étagère de livre, les bras croiser, poing serrer afin d'essayer de contrôler mon pouvoir et ne pas faire cramer tous les livres nous entourant. Je l'observe d'un regard noir alors qu'elle continue de me parler comme à un chien. 

Une fois qu'elle termine de poser sa question, je me redresse sur mes deux jambes et la fixe avant de me prendre une cigarette pour me détendre les nerfs. Je prends en suite la parole, parlant lentement, mais sur un ton froid

Le « vieux » comme tu l'appelle n'est plus ici. Il est parti et c'est moi qui ai repris sa boutique alors je te prierais de t'adresser a moi avec un minimum de retenue. C'est toi l'intrus chez moi actuellement alors j'ai tout droit d'y mettre l'ambiance que je souhaite.


Je m'approche d'un petit meuble caché derrière un bureau couvert de livres et me penche pour composer le code et en sortir une bouteille de Whisky. Je prends deux verres et les remplis du liquide alcoolisé. Je le pose en suite devant elle et m'appuie sur la table en face de la chaise qu'elle avait choisi de s'approprier. J'approche le verre à mes lèvres et prend une lampée de son contenant. La douce brûlure de l'alcool vint calmer le feu de la colère en moi et je me remets à lui parler 

Et donc ? Qu'est-ce que peux bien vouloir une chimère ? Hm ?

Il est de notoriété publique que les chimères avaient un problème avec les hommes ce qui avait pour avantage de me rapporter une bonne partie de la clientèle. Ce n'est donc pas la première chimère que je croise ici et la plus part venais tous pour cacher la même chose. Je donne un petit coup de tête en direction de sa queue et lui demande avant de reprendre une gorgée de mon verre

Laisse moi deviner, tu veux cacher ça ? Je suis surprise qu'en premier lieu, tu ais choisis de venir chez mon prof, toi qui est senser destester les hommes … Tu prends leur apparence, tu es en contact avec eux… 

Je m'assois sur la table puis me penche vers elle avec un petit sourire narquois comme si elle allais me raconter une histoire tout à fait passionnante 

Tu m'expliques la logique ? Non parce que là, j'avoue que je ne te suis pas très bien. 

Je hausse un sourcil sans quitter mon sourire qui m'avait valu de nombreuses emmerdes de mon vivant. Je termine en suite mon verre 



« La méchanceté des fous est moins à craindre que la folie des méchants. » ► Adolphe d'Houdetot
Code by AMIANTE
Invité

#5 le 15.01.17 18:08

avatar
Invité
Un fou de perdu, une folle de trouver
Pv Royette la Paupiette


Raven regarda la jeune femme, elle voulait que l’atmosphère se radoucit un peu. Elle n'aimait pas son pouvoir, de ce qu'elle faisait en ce moment. Elle termina sa cigarette avant de soupirer, cherchant quelque chose pour l’écraser et la jeter. Comme elle ne savait pas où la mettre, bah elle n'avait pas d'autre choix que de la garder en main. Elle avait l'air conne mais bon. Raven releva la tête, soupirant s'il n'était plus là, elle était vraiment dans la merde pour ces potions... Elle grimaça ne sachant pas trop quoi faire, si elle n'avait plus son fournisseur, Raven ne savait pas comment elle allait faire. Même s'il était assez con et fou, elle lui faisait confiance. Car depuis le temps que c'est une cliente à lui, il a toujours gardé son secret dans sa bouche et puis il l'a aidé pour une chose.

« Mmm oukay excuse moi. Donc, je suppose que tu as dû reprendre ses clients? »

Raven regarda la jeune femme avant de voir une bouteille d'alcool sortir de l'ombre. Alors la Raven ne comprenait plus rien, elle était du genre agressif et là c'est comme si elle l'incite à boire avec elle. Elle haussa un sourcil avant de hausser les épaules, après tout si elle lui proposait. Elle n'allait pas lui dire non, et un verre ne peut pas faire de mal. Elle la remercia avant de venir boire le verre cul sec, grimaçant n'ayant pas l'habitude des alcools forts, manquant même de s'étrangler.

« Il me faudrait quelque potion, j'avais l'habitude d'en prendre au vieux. »

Raven pose le verre sur le bureau, remuant sa queue, elle avait réussi à deviner, enfin en même temps ce n'était pas compliquer à savoir le pourquoi de cette visite. Elle se leva et mit ses mains dans ses poches avant de regarder autour d'elle.

« Bingo, je veux me fondre dans la masse. »

Raven se retourna et fixant Royane avec ses yeux jaunes. Certes, elle n'aimait pas les hommes, mais c'était le seul qui voulait bien l'opérer et puis elle a appris à le connaître. Et surtout elle le voyait que quand elle avait besoin de potions donc bon cela va, ce n'est pas comme si elle le voyait tous les jours. Et puis elle avait été claire avec lui dès le début. S'il ne tentait rien avec Raven, elle le laisserait en paix et ne lui aurait fait aucun mal.

« Disons qu'il a été le seul qui est accepté de me rendre un service. Et les reste, ça ne te regarde pas. Tout ce que je veux, c'est que tu me vends des potions point barre, le reste, ça ne te regarde pas. On n'est pas amies, je suis juste une cliente et toi tu es ma nouvelle fournisseuse oukay !  »


Invité

#6 le 22.01.17 16:41

avatar
Invité
Un fou de perdu, une folle de trouver
Raven White & Royane Colman



Je toise la personne en face de moi avec un air de moins en moins aimable n'aimant pas du tout la façon dont celle ci s'adresse a moi. Lorsqu'elle se relève je ne la retiens pas, l'écoutant, silencieusement. Doucement mais sûrement la pression est en train de monter en moi et je sent mon sang bouillir dans mes veines. J'ai pourtant essayer d'être cool avec cette personne, j'ai essayer de me rendre le plus agréable possible et elle me parle comme si elle était supérieur a moi.
Je ferme les yeux un instant afin de prendre une grande inspiration et calmer mon pouvoir qui, je le sent, commence a former de petites étincelles au bout de mes doigts. Lorsque j'ouvre les yeux à nouveau il sont d'un noir profond. Je me redresse et la regarde comme s'il ne s'agissait que d'un insecte. Je m'approche d'elle et lui crache tel un venin

Je ne suis peut être pas ton amie mais j'ai le droit a un minimum de respect, n'oublie pas ou tu es et tu joue avec ta santés ma grande. On a si vite fait de confondre de flacons … Et je pense pouvoir t'assurer que peux importe ou tu ira avec une attitude pareil tout le monde aura envie de te changer en quelque chose de peu enviable alors redescend d'un étage

Je me recule en prenant a nouveau une profonde inspiration. Je prend en suite une cigarette que je porte a ma bouche afin de détendre mes nerfs qui sont mis a rude épreuve ! Je m'approche en suite du bureau dans le quel mon maître rangeais ses carnets de clients. Je sort le dis carnet et commence a le feuilleté.

que tu n'ai aucun respect pour mon prédécesseur je n'en ai rien a faire mais je ne suis pas lui et je ne me laisse pas marcher sur les pieds comme lui alors si tu ne veux pas que je te laisse a la rue sans remède a ton problème je te demanderais de bien vouloir mettre au moins des « s'il te plaît » et « merci » dans tes phrases. C'est la base de la politesses, tes parents ont bien du t'apprendre ça non ?

Je feuillette le carnet jusqu'à la catégorie « chimère » puis lève les yeux vers elle

ton prénom c'est quoi ? Que je sache quel traitement il te donnais

Bien que j'ai envie de lui donner des potions de toute sorte je vais me contenter de satisfaire une cliente. Les sous passent avant l’impolitesse. Je regarde brièvement la page et remarque les caractéristique de la jeune femme en face de moi. Je hausse un sourcil tout en prononçant « Raven White, c'est ça? » Il était peut être étrange comme prof mais il savais observer les gens et remarquais le moindre détails chez eux. Il avais consigner chaque passage de chaque personne dans se livre. Ainsi donc il l'avais opéré pour retirer sa poitrine .. Hmm, il n'y a bien que lui pour faire se genre d'opération.

J'observe Raven en face de moi, attendant qu'elle confirme ou informe si c'était son patronyme tout en tirant sur ma cigarette.



« La méchanceté des fous est moins à craindre que la folie des méchants. » ► Adolphe d'Houdetot
Code by AMIANTE
Invité

#7 le 04.02.17 16:07

avatar
Invité
Un fou de perdu, une folle de trouver
Pv Royette la Paupiette


Raven regarda autour d'elle, essayant de se détendre, mais avec cette ambiance, c'était un peu difficile pour elle. Elle fixa la jeune femme, pourquoi elle l'envoyer chier, elle n'était pas un homme. Elle n'avait pas à être méchante avec elle. Elle soupira, elle venait de se rendre compte qu'elle avait fait une boulette. Peut-être le fait que son nécromancien, depuis des années maintenant, était parti sans lui dire, sans lui donner une raison. Rien que cette pensée l'avait fait resurgir des moments de son passé qui l'avait énervé et cette pauvre Royane étant dans la même pièce qu'elle... Bah, elle a un peu passé ses nerfs sur elle.

Raven se dirigea un peu vers Royane avant de venir se gratter la tête, elle était un peu gênée. Elle se mit à tousser avant de venir tendre sa main vers celle-ci tournant un peu la tête. Elle voulait faire la paix avec elle. Reprendre de zéro, elle attendit avant de venir lui serrer la main en lâchant un désolé et voulant oublier la conversation qu'il y avait eue avant.

Raven fixa un peu le bouquin et sourit un peu au moins il était minutieux et tout. Ce qui étonna la jeune chimère, il était peut-être un peu foufou, mais quand il s'agit de tenir un dossier avec les potions, de ses clients, il était très mature. Elle allait lui donner son nom lorsque la nécromancienne, lui donnant direct. Il avait marqué quoi dans son livre pour qu'elle arrive à deviner qui elle était.

« C'est exact ! Il a dû noter à mon avis que je suis une chimère très chiante sinon vous n'auriez pas deviné tout de suite. »

Puis Raven fixa ce qui lui servait maintenant de torse avant de se demander s'il n'avait pas noté ça sur sa feuille. Ça ne l'étonnerait pas, mais elle avait dit que garder ça secret. Elle ne voulait pas que quelqu'un tombe dessus et soit au courant pour Raven. Situation qui est justement en train de se passer actuellement.

« Ne me dites pas qu'il a marqué ce à quoi je pense ? Ne me dites pas qu'il a marqué ce à quoi je pense ? Nan parce que si c'est le cas, j'aimerais que vous gardiez ça secret. Je vous jure les hommes tous les mêmes... Pourquoi je lui ai accordé ma confiance, au moins ça me prouve une chose.»