Invité

#1 le 30.09.14 21:42

avatar
Invité


Born of a broken man

Deux rois vont à un restaurant. Que commandent-ils ?
Des fèves ! /pan

Problème. Malade. Inquiétude.

Le gamin se tient devant lui, tremblant de tout ses membres.Les lèvres frissonnantes, il serre une couverture autour de lui, claquant des tens plus rappidement que dans un morceau de flamenco. Akio pince les lèvres. Au vu de son état, il y a urgence. Bonne Mort, pourquoi les gens sont-ils si dénués de bon sens ?
Depuis combien de temps ?

Par dessus le claquement de dents, le garçon articule péniblement, la voix faible, fragile.

J'ai... *clac clac* bu la potion *clac clac* hier mais- ce matin-

Mais les symptômes sont apparus ce matin. Bien entendu, tu t'es tout de suite dirigé vers l'infirmerie, et en constatant la gravité de ce que tu as fait, ils t'ont renvoyé chez moi.


Le jeune vampire opine. Akio tente de se réfréner. Il a envie de se mettre en colère. La frustration est terrible ; il n'a aucune idée de quoi faire, et sans nul doute, l'état du gosse va empirer s'il ne fait rien. Cependant il ne peut piquer une crise pour si peu. Engueuler le gamin ? Pour quoi faire ? Si ça se trouvait, il allait déjà en payer le prix fort.
L'idée d'un vampire mort lui tire une grimace intérieure. Cette image pue l'échec, l'injustice, tout le contraire de ce qu'il désire. Laisser mourir un de ses protégés ? Sûrement pas.

Mort. Mort. Bordel, défaite.

Il attrape son veston, l'enfile, fait un geste au jeune homme pour qu'il l suive. Il traverse à grand pas le couloir, et passant devant la Porte, entre dans le hall, tout en veillant à ne pas semer le gamin. Dépassant quelques fauteuils, il insère quelques Øssements dans un distributeur de boissons et donne le thé chaud qui en sort à son malade.

Bois. Évite de mourir pendant qu'on trouve une solution.


Il se dirige cette fois vers la salle d'attente de Joshua. S'il y a bien quelqu'un qui peut magouiller pour trouver quelque chose, c'est le Roi des Esprits. Et puis s’immiscer dans son bureau lui permettra aussi de lui reprocher l'imprudence de ses Nécromanciens. Qui a l'idée de vendre une potion de Zombification à un Vampire, franchement ?

La salle d'attente est remplie, et Akio sent les regards peser sur lui tandis qu'il la traverse impunément en direction de la Faucheuse, qui, pendant les heures de consultation les plus remplies, garde le bureau. Ces regards, Akio leur jette un coup d’œil imposant, et ceux-ci se détournent aussitôt. N'irritez pas un vampire déjà énervé, les alertent ses yeux noirs. Si vous voulez passez devant, rendez-vous indispensable, crient-ils. Akio est indispensable. Vous non.

Imbéciles.

Akio salue brièvement la Faucheuse de la tête. Au même titre que feu l'empereur Okihito, la Faucheuse est une des personnes que Akio révère le plus. Toujours là, toujours fidèle à son poste, inflexible, c'est quasiment une institution du monde des Esprits. Depuis des millénaires, il récolte les âmes et obéit. Il est infaillible.

Je te le confie, fait Akio en jetant un coup d'oeil au malade, replié autour de son thé.


Il lui donne une poignée d'Øssements - généralement il en est avare mais il est assez intelligent pour donner en situation d'urgence, et c'est est une.

Pour le thé. S'il y a urgence, ne perds pas le temps de frapper.


Le "s'il te plaît" n'est pas prononcé, mais il est clairement sous-entendu. Akio évite toujours de manquer de respect.
Il ouvre la porte, et surprend Joshua en pleine conversation avec une jeune fille. Il les fixe quelques secondes, et fait un signe de tête au Roi. Son front plissé doit en dire long. Il attend que Joshua congédie la fille, et se place devant le bureau où s'amassent des papiers en grandes piles. Une fois que la porte claque, il s'assure qu'elle est bien fermée et se retourne vers Joshua.

Incompétence. Imprudence, terrible. Responsabilité.

Ses mains s'agitent furieusement, et la colère froide qu'il avait retenue éclate subitement et intensément en une brève phrase.

Ton manque d'attention est en train de tuer un de mes gosses.


Ses yeux se fichent dans ceux du Roi, comme pour essayer de le retenir de parler. La colère est partie, y laissant une inquiétude glacée, se muant presque en désespoir. Ses mains sot crispées, maintenant dangereusement immobiles. Ce n'est pas la première fois qu'il perd un de ses protégés, mais chaque fois le doute l'assaille ; s'il ne peut pas sauver celui-ci, cela veut dire qu'il échoue, une fois de plus, les garder sous sa protection. Évidemment, c'est plus facile de reporter la faute sur son vieux rival ; mais celui-ci sait autant que lui qu'il s'en veut surtout à lui-même. Joshua est un des seuls à pouvoir voir ses déceptions et ses échecs.

Un Nécromancien a eu la bêtise de lui refourguer une potion de Zombification explique-t-il un peu plus calmement. L'infirmerie me l'a envoyé. Je ne sais pas quoi faire.


C’est une phrase qui sonne comme un appel à l’aide, mais qu’Akio ne formulerait pas explicitement, refusant de s’avouer vaincu.
Il se tait enfin, attendant la réaction de Joshua. Il espère secrètement que celui-ci a déjà observé un cas tel que celui-ci. Après tout, même s’il semble le plus jeune, s’il est le plus excentrique, le plus gamin, c’est lui qui a le plus d’expérience. Se reposer parfois sur lui soulage d’un poids. Car plus qu’être des rivaux dans la forme, ils sont des alliés dans le fond. Après tout c’est Joshua qui l’a tiré de son apathie, tiré de son silence.
Il l’a presque aidé à se retrouver dans une position plus avantageuse que lui – certes, pas de titres officiels, mais pas de papiers à remplir non plus. Enfin, cela signifie aussi se retrouver avec des cas étranges comme celui-là. A race spéciale, cas spéciaux.

Ses mains ont recommencé à bouger lentement, dansant ensemble, comme à leur habitude.

Calme, calme. Inquiétude, non. Solution.

Il sait que Joshua connaît quelques-uns d'entre nous. Il lui en a révélés certains. Pas beaucoup, la base. Parfois c'est utile pour communiquer de manière cryptée, quand ils n'ont pas envie qu'on les comprenne. Généralement c'est pour parler d'une personne qui est à leurs côtés, par politesse.

Quand il pense à mains basses près du Roi des Esprits, il fait attention à ce qu'il signe. Des mots complexes, des variantes. Il tient à son intimité.

Mais aujourd'hui ce n'est pas ce qui le préoccupe.

Aujourd'hui, il craint de voir la Mort.

#2 le 29.10.14 0:08

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3386
× Øssements 1538
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14 http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body http://www.peekaboo-rpg.com

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
38/15  (38/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3386
× Øssements 1538
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
Malgré tous les stratagèmes qu'il a pu élaborer pour tenter d'y échapper, Joshua a des tas de papiers à signer. En cette matinée d'octobre, et alors qu'il vient seulement d'entrer dans son bureau pour la première fois de la journée, de grosses piles de trucs bien chiants l'attendent gentimment posées sur son bureau. Avec un soupir, il pose son trousseau de clé et entreprend de s'asseoir sur son fauteuil.
Bordel, ce fauteuil est vraiment trop moelleux, impossible de s'y asseoir de façon convenable. Au bout de quelques minutes de gigotage inconfortable, il finit par se mettre à califourchon sur l'accoudoir, un genou plié; et il jette un oeil à la montagne de paperasse pour tenter d'identifier la feuille la moins chiante. Une fois lancé, il en signe rapidement quelques unes et tape quelques chiffres sur sa calculette pour se donner bonne conscience. Après quoi, il peut commencer sa journée.

Les nouveaux morts défilent un à un. Trois tumeurs, un AVC, un diabète, quatre suicides, une petite grippe pas si petite, et deux overdoses : voilà son programme du matin. Il a presque terminé avec la diabétique lorsque la porte s'ouvre à la volée. L'espace d'un instant, Josh' croit que la Faucheuse vient pour lui dire de rentrer et de prendre sa journée; mais ce n'est qu'Akio.

Attendez, quoi ? Qu'est-ce qu'il fout là celui-là ? Depuis quand il vient directement marcher sur ses plate-bandes ?! Le roi se lève, l'air intéressé. Le Vampire semble avoir besoin de son aide. Héhéhéh. Avec un sourire amusé, Joshua termine rapidement ses explications en anglais pour la jeune femme, et la conduit vers la sortie. Refermant la porte derrière elle, il lance une phrase en japonais d'un ton enjoué :

« Une future Chimère, si tu veux mon avis !
- Ton manque d'attention est en train de tuer un de mes gosses. » reçoit-il pour toute réponse.

Le ton glacial de son rival le transperce violemment et lui fait perdre son sourire.
Le regard du roi soutient celui du Vampire avec une lueur de défi. Josh ne dit rien. Il sera toujours trop fier pour admettre que son interlocuteur l'impressionne; mais il est important que le sentiment soit réciproque. Le silence se poursuit quelques secondes, froit et pesant, jusqu'à ce qu'Akio annonce la raison de sa venue.

« Un Nécromancien a eu la bêtise de lui refourguer une potion de Zombification. L'infirmerie me l'a envoyé. Je ne sais pas quoi faire. »

L'intonation est un poil plus sereine, légèrement plus inquiète. La fin de la phrase arrache un nouveau rictus au Spectre. Il reprend l'avantage. Maintenant, il faut le garder ! Le problème est coton. Depuis sa prise de pouvoir il n'a jamais rien vu de tel.

« Effectivement, ça dépasse tes compétences ! s'exclame-t'il, ravi de pouvoir lui lancer une petite réplique cinglante. Mais j'avoue que c'est étrange, les Nécromanciens traitent rarement avec vous, reprend-t-'il d'un ton moins provoquant et plus sérieux. Tu connais le nom du type ? Et bordel arrête de gigoter, le gamin va pas tomber en poussière ! »

Il lève les yeux au ciel devant l'inquiétude manifeste d'Akio qui tripote ses propres mains de façon agaçante. C'est à ça que ça ressemble quand on s'agite sans raison ? Ça doit être sacrément chiant quand lui-même le fait...
Il secoue la tête. Cet abruti lui fait se remettre lui-même en question, tch. Enfin. Comme d'habitude, finalement. C'est difficile de se laisser aller à la folie en présence de Masamune, lui qui est si réfléchi et si sage, si énervant. Ça n'empêche pas Josh de le faire, c'est juste... difficile. Mais pas impossible. La preuve ! Il ne prend pas la peine de contourner son bureau mais passe par dessus et ouvre un, deux, trois tiroirs.

« Aaaaaa-AH ! » s'exclame-t'il en brandissant un vieux stétoscope un peu poussiéreux.

Il gratifie son collègue d'un nouveau sourire, triomphal. Akio ne partage visiblement pas son excitation, mais peu importe.

« Alors, où est le p'tit ? »


Spoiler:
Voilà, donc, je m'excuse officiellement de ce retard absolument honteux et de la fonda déplorable que je suis >.> Je m'engage dans quinzes trucs en même temps et résultat je fous rien /patatra/ Bref, sens-toi libre de me répondre le mois prochain comme je l'ai fais ;_;
Invité

#3 le 23.11.14 11:20

avatar
Invité


Boabm

Roi de pique et roi de coeur...

Comme toujours, l'attitude de Joshua lui tape sérieusement sur les nerfs. Non pas qu'il ne soit pas efficace et qu'il tourne autour du pot -si c'était le cas, Akio se ferait une joie de l'étrangler de ses propres mains, vraiment, il déteste ça- mais il n'arrive jamais à rester sérieux plus de trois secondes. La preuve la plus flagrante est le ton enjoué qu'il prend pour l'accueillir, l'informant que la jeune fille qui venait de les quitter était sûrement une future Chimère.

Comment au diable pouvait-il être content de ce genre de trucs ? Akio n'avait rien contre elles mais c'étaient le plus souvent elles qui lui causaient le plus d'ennuis dans toutes les races, et il était plus heureux quand il y en avait le moins possible.

Enfin bon. La seule satisfaction qu'il obtient est de voir le Roi des Esprit se refroidir d'un coup à sa phrase accusatrice. Parfois ça fait du bien de voir les gens toujours souriants abandonner leur mimique sempiternelle. Un petit sentiment de satiété bienvenue. Enfin, n'allons pas jusqu'à être méchant, d'autant plus que Joshua retrouve son sourire à la phrase suivante.

Quelquefois Akio se demande si le Roi des Esprits aime bien le faire tourner en ridicule uniquement en souriant à ce qu'il dit. A vrai dire c'est irritant. Il a un ego et celui-ci en pâtit beaucoup quand il se trouve dans une de ces situations difficiles où Joshua met son grain de sel. Leur petite guerre d'influence l'amuse beaucoup, certes, sauf quand il perd, et aujourd'hui il est bien parti pour.

 Effectivement, ça dépasse tes compétences ! 


Joshua semble très heureux de lui rappeler qu'il est en position de faiblesse, et Akio fait intérieurement le dos rond en lui envoyant un regard assez explicite de raz-le-bol. On commence à tarder, à se perdre dans les bonnes vieilles habitudes. Heureusement il enchaîne, ne laissant pas le temps à Akio d’être trop exaspéré. Son ton est un peu plus sérieux, pour son plus grand soulagement. Le temps presse.

 Mais j'avoue que c'est étrange, les Nécromanciens traitent rarement avec vous. Tu connais le nom du type ? Et bordel arrête de gigoter, le gamin va pas tomber en poussière !


Quoi ? Les mains d’Akio s’arrêtent de signer. Est-ce que Joshua prend tout cela au sérieux ? Bien sûr que si il va tomber en tomber en poussière, sinon pourquoi Akio se serait-t-il pris la peine de s’humilier presque en venant le trouver et demander son aide ? Comme d’habitude, Rokuro ne semble pas saisir la gravité de la situation.
Et puis, Akio ne gigote pas. Il est juste inquiet, très inquiet, stressé, même. S’il signe si vite c’est simplement parce que trop de choses lui passent par la tête, trop de réflexions, d’idées, d’ébauches de solutions à un problème qui pourtant n’a pas été assez examiné. Son cerveau bouillonne, là-dedans. Il tente de rester froid, distant, mais il y a trop d’affect dans cette affaire. Trop de choses en jeu.

Que dira le reste des vampires quand il verra son échec ? Y aura-t-il des gens pour se lever, protester, lui coller un procès sur le dos, détruire son empire ? Il espère que non. Il sait que la confiance des gens ne tient qu’à un fil, qu’ils sont toujours trop contents d’oublier tout ce qu’on a fait pour eux pour se retourner contre vous. Ici, il joue sa place, avec son ego, sa fierté, son attachement à tous les vampires. Perdre ce jeune homme serait une calamité. Joshua ne peut comprendre, lui qui a été désigné par feu l’ancien Roi. Akio, lui, a construit ses relations aux autres à la sueur de son front.

Je n’ai pas eu le temps de demander. fait-il brièvement, observant Joshua reprendre ses manières excessive, montant sur son bureau sans aucune gêne.


Evidemment, chassez le naturel, il revient au galop. Impossible d’avoir une conversation plus de deux minutes avec le Roi sans le voir revenir à sa folie habituelle. En quelque sorte Akio a fini par s’en accommoder, mais il s’irrite toujours autant quand Joshua l’inonde de paroles. Aujourd’hui est un jour chanceux, il n’a pas l’air de vouloir se livrer à une telle frénésie.

Il semble chercher quelque chose dans son bureau, et Akio se demande sérieusement s’il ne va pas lui sortir une formule magique d’un de ses tas de papiers, et guérir leur patient en moins de deux. Ce serait tout à fait son style. Son confrère finit par brandir un stéthoscope d’un certain âge avec un cri de victoire, et Akio le dévisage en haussant un sourcil, assez perplexe.

Alors, où est le p'tit ?


Voilà, encore une nouvelle folie. Que veut faire Joshua, l’examiner ? A-t-il même des compétences en médecine ? Akio en doute. Lui-même saurait ausculter un cheval, mais un humain… Il hésite à ouvrir la bouche mais sa curiosité l’emporte. Si ça se trouve, c’est un stéthoscope magique. On ne sait jamais, avec Joshua. Mieux vaut être prudent.

Qu’est-ce que tu comptes faire avec ça ?


Enfin, il laisse passer et se dirige vers la porte, qu’il ouvre en un mouvement sec. La Faucheuse, fidèle à son poste, garde la porte, et le petiot est assis sur une chaise, claquant des dents, le teint plus pâle qu’auparavant, recroquevillé dans sa couverture. Il relève la tête à son entrée et Akio lui fait signe de la tête de rentrer dans le bureau.

A petits pas, il entre dans le lieu de travail, et Akio remercie de la tête la Faucheuse avant de fermer la porte derrière eux. Le gamin s’avance dans la pièce, hésitant, tremblant de tous ses membres. Akio avise de sa tasse presque vide, atteint à grands pas la bouilloire qui est difficilement trouvable dans tout le bordel, et lui prépare un énième thé pour s’occuper les mains, tournant le dos à Joshua et au malade pour un instant, laissant le roi faire, parler à leur patient, faire tourner sa folie le temps qu’il ne le voit pas.

Deux tasses de thé brûlantes à la main, il retourne vers eux et en tend doucement une au jeune vampire. Il se tourne vers Joshua, en avalant une gorgée de la sienne. Ça lui apprendra.

Alors ?




Spoiler:
Ouais j'ai fini par le poster en plein milieu finalement. Pas convaincue que ce post serve à quelque chose, enfin bon. ♥

#4 le 24.01.15 23:33

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3386
× Øssements 1538
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo roi des lémures et dragon des archives
http://peekaboo.web-rpg.com/t9-joshua-o-je-m-aime-quel-talent#14 http://peekaboo.web-rpg.com/t68-j-suis-grave-open-liens-rps-de-joshua#page-body http://www.peekaboo-rpg.com

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
38/15  (38/15)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 18 Masculin
× Age post-mortem : 193
× Avatar : Greed/Lin Yao - FMA
× Pouvoir : absolu /PAN/
× Logement : (à venir, je suis sdf présentement)
× Métier : Roi ♛
× Communication : (portable à venir)
× Péripéties vécues : 3386
× Øssements 1538
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 08/02/2014
× Présence : complète
× Surnom : le koala
× DCs : Luap Jones
Monseigneur Jojo ♛ roi des lémures et dragon des archives
Le « Qu’est-ce que tu comptes faire avec ça ? » du prudent Akio reste sans réponse. Le stéthoscope est un vieux truc qu'il a volé à l'infirmerie du temps où il devait encore y passer régulièrement pour faire vérifier ses yeux, et ça fait longtemps que personne ne s'en est servi. Joshua lui-même donne-t'il réellement une utilité à cet outil ?

Il suit son collègue sans un mot mais les commissures toujours levées en un rictus étrange. Si la situation ne le préoccupait pas autant, il aurait probablement fait des oreilles de lapin au Vampire dans l'espoir de faire marrer la Faucheuse. Ça aurait été une bonne occasion d'entendre le rire de celle-ci, chose un peu flippante mais terriblement rare et donc terriblement délectable.
Mais comme dit précédemment, l'affaire ne le permet pas. Il faut quand même penser à soigner le gamin, et avec toutes ces pensées farfelues tournant et virant comme des mouches dans son esprit à la moindre distraction, il n'a toujours pas réussi à consacrer une minute complète à ce problème. Tenez, le malade est là, peut-être qu'il va enfin pouvoir se concentrer et proposer une bonne solution.
Il est assit sur un truc en bois dont le nom échappe au Roi à ce moment précis. Parfois il oublie certains noms pourtant communs et dans ces moment-là il leur substitue le mot "truc" le temps que ça lui revienne. Une chaise, voilà, il est assit sur une chaise ! D'ailleurs tous les autres Morts dans la salle d'attente le sont aussi. Il fait signe à ceux-ci qu'il a bientôt fini - même s'il ne sait pas si c'est vrai, et même si beaucoup de ces gens ne savent pas pourquoi ils attendent - et Akio referme la porte derrière eux. Puis il va se faire un thé, comme le plus british des japonais qu'il est; et n'en propose pas à Josh' parce qu'il peut être un petit con parfois.

« Tiens, assied-toi et essaie de rester tranquille, demande-t'il au "zombifié". Dis donc quand t'es arrivé j'ai  pas remarqué que tu voulais revenir à la vie, sinon j'aurais gardé un œil sur toi... Tu sais en tant que Vampire, t'es un des rares à pouvoir retourner de l'autre côté... C'était pas suffisant ? »

Il penche légèrement la tête de côté, couvant l'enfant d'un regard paternel qui ne lui va pas du tout. Le petit évite de croiser les prunelles améthystes flippantes du Roi et fixe avec attention le stéthoscope inutilisé contre sa poitrine. Joshua ne comptait pas l'utiliser, il avait seulement prit l'objet pour se donner un peu plus de style (le déguisement étant depuis peu une de ses nombreuses passions passagères). Et puis on ne guette pas les effets d'une potion de Zombification à l'aide d'un stéthoscope, l'oeil suffit. D'ailleurs il est bien content de pouvoir utiliser ses yeux !

Le jeune Mort a tous les symptômes d'une pré-zombification, mais il n'y a rien indiquant la véritable détérioration du gamin. L'asiatique regarde les doigts de celui-ci, lui fait enlever ses pantoufles et examine ses orteils : aucune trace de lividités nulle part. D'habitude, les premières traces de putréfaction ne tardent pas... Est-ce parce que cette fois le sujet est très jeune ? Pourtant c'est loin d'être le premier cas de Zombification enfantine. Non... C'est plutôt que...

« Quelle couleur elle avait, cette potion ? hasarde-t'il après s'être raclé la gorge bruyamment.
- B-Bleue, articule le petit.
- Son odeur ?
- ...
- Elle sentait comment ? insiste le brun. Bon ? Mauvais ? Elle sentait rien ? Et son goût, épicé ? Sucré ? Neutre ? »

Le malade ne semble avoir des difficulté à s'en rappeler et finit par baragouiner que la potion sentait fort et était plutôt immonde. Le visage de Joshua s'éclaire.

« Alors ? hasarde Akio.
- Palsambleu ! s'exclame-t'il. Mon vieux Akio, t'as déjà goûté a une potion de Zombification ? »

Lui oui, pour le travail. Mais là n'est pas la question.
Il crispe son index et le colle sous son menton dans une mimique qui se veut pensive. La question est plutôt : pourquoi Josh' n'a jamais rien vu de semblable ? Pourquoi n'y a-t'il aucune trace de cela dans les archives ? Et enfin, pourquoi la potion censée avoir un goût délicieux pour tromper son monde a paru dégoûtante à l'enfant ?

Parce que l'ADN des Vampires diffère de celui des autres fantômes ! Techniquement - on l'a toujours répété au souverain - les Vampires ne peuvent pas être des Zombies en même temps; il y a des choses différentes au niveau génétique que personne n'a encore réussi à vraiment déterminer.

« Faut que je vérifie quelque chose. On va faire un tour aux archives. » s'écrie-t'il soudain, attrapant son collègue par la manche sans se soucier de savoir s'il est d'accord pour bouger ou non.

Ils se précipitent donc hors de la salle et Joshua fait signe à la Faucheuse de surveiller le gamin. Ils n'en ont pas pour longtemps.

Spoiler:
J'arrive pas à croire que j'ai pris DEUX PUTAIN DE MOIS pour répondre alors que c'est mon seul rp en cours. Je suis vraiment vraiment vraiment désolée, j'ai même pas d'excuse, j'suis juste impardonnable :r Franchement comme je t'ai dis 'vaut mieux pas que tu te limite à ce rp uniquement parce que sinon tu risques d'attendre trois plombes à chaque fois et la dernière chose que je veux c'est que toi, Akiokiette, tu te lasses de PaB

Bref, du coup j'ai un peu fait ce qui me passait par la tête, c'était pas simple de vraiment trouver une explication à ce problème xD Et surtout, comme faire un Zompire - j'aime ce mot - n'est pas possible, j'ai eu trop du mal à justifier pourquoi '^' J'espère que tu vois un peu où je veux en venir quand même, je pensais à une histoire de régénération qui ferait que du coup il a les symptômes mais qu'il ne putréfie pas. Genre du coup on a pas trace de Zompires aux archives mais y'a mention de certains Vampires ayant la capacité de se régénérer totalement après avoir bu une potion du même style '-'