Invité

#11 le 14.11.16 18:51

avatar
Invité
Les massages, la tisane, la musique douce, les siestes, les chatons, les câlins, la méditation en tout genre, même faire une saleté de cure à base de chocolat. Tes amis de ton vivant à déjà testé pour te rendre plus calme, moins râleur, plus normal, moins chiant, alors oui le yoga en faisait partie aussi. Un reniflement dédaigne te prends à la mention de ce mot. Tu as tenté pendant deux mois entier, deux fois par semaine, avec ta meilleur amie pour au final trouver que votre prof était aussi intéressant qu’un poisson mort et faire un scandale en plein cours. Tu ne sais même plus pourquoi, ce n’est pas important, ta meilleur ami en avait presque pissé de rire à chaque fois qu’elle le racontait et vous avait été interdit de revenir par la suite. Conclusion le yoga ce n’est pas pour toi et tes nerfs. Pourtant elle ne pouvait pas savoir la petite, le micro chiot sage.

« Oui, j’ai testé et je suis incroyable plus détendu sans en faire de cette merde. »

C’était presque dit calmement, plus sur le ton de la conversation qu’autre chose. Plus énervé contre la machine que contre la demoiselle. Il y a tout de même un ordre priorité sur quoi et qui il ralle, là tout de suite c’est ce putain de magasin avec ses merdes qui ne fonctionne pas. Le fait qu’elle râle te détendait complétement aussi. Avoir du répondant face à toi semblait avoir cet effet apaisant des plus intéressants et des plus magiques chez toi. Le sarcasme de sa dernière phrase t’a même fait pouffer de rire. Bien entendu que la caissière ne t’appréciait pas, si elle te connaissait en tout cas. Une forte inspiration te fit perdre ton demi-sourire et avoir une grimace des plus significatives.

Du sang pourris, un qui stagne dans les veines et à cette odeur des plus ragoutante, celle qui donne clairement envie de mourir. Même pas besoin d’un regard à la caissière pour savoir que c’est un zombi et que l’odeur vient d’elle. C’est vraiment une des nombreuses raisons pour laquelle être un vampire c’est de la merde. Tu as l’impression horrible d’être face à des aliments restés trop longtemps dehors, près d’une poubelle, ayant une couleur verte d’avoir trop attendu et en plus ça semble commencer à te coller au palais tout simplement. Tes dents serré et ton estomac commençant à faire des loopings, tu agrippe le bras de la petite de plus en plus pale. Vomir est la seule chose que tu souhaites faire là tout de suite, t’a toujours eu un estomac fragile face aux odeurs de toute façon. Seulement là tout de suite tu ne peux pas vraiment lui le dire, tu ouvres la bouche tu vomis, simplement, proprement. Tu as beau être râleur, même toi, tu sais que vomir sur son prochain ça ne se fait pas. Insulter à tout vas ok, vomir dessus, non.

Alors tremblant légèrement, ta main sur ton visage tentant de te boucher le nez et rester sur ta bouche en même temps tu es parfaitement ridicule. En plus le regard que te lance la caissière qui a ralenti ses mouvements suite à ta réactions est des plus équivoque pour dire que tu l’a fait clairement chier de faire savoir aussi fort que son odeur te rends malade. Ce n’est pas ta faute pour une fois, c’est son sang qui put le problème. Tu lui aurais bien fait un doigt d’honneur, mais là tes mains son occupé. Pitié qu’elle donne rapidement le montant et qu’il sorte de là. Pitié aussi que tu n’aies pas à sortir son porte-monnaie là tout de suite parce que mine de rien le sortir signifie bouger l’une de ses mains et soit finir par terre, soit vomir, qu’est-ce que tu peux détester la mort là tout de suite.

#12 le 16.11.16 0:09

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 17 Féminin
× Age post-mortem : 73
× Avatar : Hana Koumeda - Crimson Prince
× Pouvoir : Syndrome de Rudolphe
× Appartement : Michalak
× Métier : Maman adoptive de Joshua à temps plein.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1816
× Øssements 8765
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 07/02/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le chou / le mérou
× DCs : Ebiko Kaiyoutei
Glittering Mama
http://peekaboo.web-rpg.com/t608-miu-dans-la-vie-rien-n-est-definitif-tu-sais http://peekaboo.web-rpg.com/t609-miu-l-eau-de-javel-c-est-pas-bon#6441

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
11/100  (11/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 17 Féminin
× Age post-mortem : 73
× Avatar : Hana Koumeda - Crimson Prince
× Pouvoir : Syndrome de Rudolphe
× Appartement : Michalak
× Métier : Maman adoptive de Joshua à temps plein.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1816
× Øssements 8765
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 07/02/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le chou / le mérou
× DCs : Ebiko Kaiyoutei
Glittering Mama


余所を嘔吐しろ!


Délicatesse, petits suisses, limonade.


J’étais agréablement surprise de le voir enfin se comporter comme un être civilisé, même si niveau politesse ce n’était pas encore ça. Sans me l’avouer, je craignais qu’il ne décide de traiter la pauvre caissière de tous les noms juste à cause de son parfum… Particulier. Mais il semblait trop occupé à m'agripper le bras et à se boucher le nez sans aucune subtilité. Je soupirai en le voyant devenir aussi vert que le zombie en face de nous. C’était quoi ça sérieusement ? Qu’est-ce que j’avais fait pour mériter de tomber sur un boulet pareil au milieu de la nuit ?

Je l’aurais bien laissé se débrouiller tout seul, toutefois j’avais le sentiment d’être un peu trop proche de lui et son teint de cadavre, sans mauvais jeu de mot, me laissait penser qu’il allait bientôt rendre le contenu de son estomac. Sans être une petite nature, je n’étais pas spécialement fan du vomi. Il y avait des choses beaucoup plus agréables dans la vie. Aussi lorsque la caissière annonça le prix des limonades, je ne lui laissai même pas le temps de bouger et payai à sa place, gratifiant la jeune femme d’un grand sourire et d’un "Merci beaucoup, au revoir !".

Après avoir attrapé les sacs sur le comptoir, je sortis, n’ayant pas besoin de vérifier qu’il me suivait vu qu’il était toujours accroché à mon bras comme à une bouée de secours. Tant qu’il ne me vomissait pas dessus, tout allait bien. Les quelques mètres qui nous séparaient de la porte de sortie me parurent interminables et une fois dehors je me dégageai, prenant mes distances juste au cas-où.

"T’oublieras pas de me rembourser, l’argent ne tombe pas du ciel. Enfin si tu dois dégobiller c’est maintenant, je suis fatiguée, je veux rentrer et ces sacs sont lourds."

Je ne mentais pas, j’exagérai juste un peu, nuance. Ce n’était pas parce qu’il avait du mal à assumer sa rencontre avec un zombie tout ce qu’il y a de plus authentique que j’allais oublier qu’il devait porter mes affaires. C’était certainement le retour de bâton pour être aussi désagréable avec son prochain, le karma lui avait cloué le bec pendant au moins cinq minutes. Un véritable miracle.

Le temps qu’il se remette de ses émotions, je me laissai littéralement tomber sur le premier banc et j’inspirai profondément, heureuse de pouvoir remettre de l’air non-puant dans mes pauvres poumons. Est-ce que mes poumons auraient supporté cette odeur de mon vivant ? Peut-être que j’en serais morte. Enfin, c’était trop tard pour le savoir, je ne pouvais que supposer. Tandis que je réfléchissais à cette question existentielle, mes paupières se fermaient toute seules. Je me sentais soudainement somnolente, comme si mon organisme venait de décider qu’il était maintenant l’heure de dormir.

"Et dire qu’il y a une heure je n’arrivai pas à fermer l’œil…" murmurai-je en pensant à mon lit que j’avais quitté sans aucun remord. Et voilà que je tombais de sommeil. La seule explication plausible était que l’énergumène à cornes m’avait épuisée.


© code by Lou' sur Epicode

Afficher toute la signature
Réduire la signature


Invité

#13 le 21.11.16 22:53

avatar
Invité
Vomir. Vomir. Vomir. Vomir. Vomir. Vomir. Vomir. Vomir. Vo … Oui, c’est bon. On a compris que tu voulais vomir, genre franchement. Pas besoin de le répété en boucle, encore et encore dans ton crâne pour que l’idée passe. Pourquoi le sang moisi devait être aussi ragoutant comme odeur ? Pourquoi ton odorat de vampire devant autant te le mettre sous le nez ? Pourquoi putain de bordel de chiote en verre pillé avec des bout de barbeler en prime cette caissière devait être une fucking saloperie puante de zombi qui en plus était en rade de potion contre son odeur de décomposition ? Ton fragile estomac secouait dans tous les sens, tu avais presque l’impression d’avoir du chocolat dans la bouche en prime, dégoutant.

Ce fut une vraie libération et presque des larmes de joies qui se formaient sur le coin de tes yeux quand tu vis la crapule au petit suisse payer pour toi. ELLE AVAIT UN CERVEAU ! Bon dieu de chienne en chaleur, que c’était agréable ce constat. Tu ne la remercieras jamais assez pour ça. Tu l’a remerciera même pas en fait. Ça te brule la bouche ou te donne le cancer, t’a pas encore décidé, mais ça doit être l’un des deux vus le nombre de fois où tu le dit sans aucune ironie dans la voix. Ça donne quoi un vampire ayant le cancer ? Certainement une merde pas possible tout simplement. Tu vaux mieux que cela, en tout cas tu y crois dur comme fer. Comme un peu tout le reste à quoi tu crois. C’est un peu triste. Beaucoup en réalité, mais ne nous attardons pas sur ce genre de délire.

Elle sort enfin de ce magasin après avoir inutilement remercier la vendeuse selon toi. Pourquoi la remercier pour simplement faire son travail, en plus en sachant qu’elle oublie de mettre sur elle des choses aussi importantes que ses potions ? N’importe quoi. Tu la suis toujours accroché à son bras, comme un gosse qui ne voudrait pas perdre sa mère en pleine foule. Ridicule. Complétement ridicule. Ce n’était décidément pas ta journée. Elle se stop à un moment et directement tes doigts lâchent son bras pour laisser ton corps se décaler sur le bord du chemin et se plier pour que ton regard soit vers le sol. Tu l’écoute se plaindre, tu ouvres la bouche pour lui répliquer que oui tu vas bien lui rembourser son argent de merde, mais à peine la bouche ouverte qu’un relent te prend et que tu vomis au sol.

Oui, c’était le moment où jamais. Ça ne dure pas longtemps, mais ce n’est vraiment pas agréable tout de même. Comment ça aurait pu être agréable de toute façon ? C’est de la merde de vomi ! Calme, là, Nozumi, respire, reprends ta respiration, tout vas bien. Ou presque en tout cas. Tu essuies grossièrement ta bouche de la manche de ton haut avant de t’assoir à côté d’elle sur le banc et de fouillez ton porte-monnaie. Tu en sors rapidement le double du montant de tes limonade et lui les mets sur les genoux en grognant encore mal de se vomissement  un peu plus tôt.

« Ça devrait être interdit de bosser avec une tellement odeur de sans en décomposition. Comment une marmotte merdique comme toi peut avoir du mal à dormir ? Bref, laisse-moi remettre trente seconde et portons tes putain de bagage à l’agence. Faut que je grogne sur le concepteur des apparts dedans d’ailleurs, je ne sais pas comment est le tien, mais le nôtre j’ai aucune fucking idée de comment on est censé nettoyer le sol avec lui complétement recouvert de cette merde d’herbe. Les lions empaillés sont horrible en plus. De la merde. Un cool chez soi, mais de la merde tout de même. »

Ça commence à aller mieux. Tu te relevé et prends les sacs et tapant du pied sur le sol visiblement impatient qu’elle bouge son popotin pour rentrer chez elle.

#14 le 03.12.16 13:06

avatar
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 17 Féminin
× Age post-mortem : 73
× Avatar : Hana Koumeda - Crimson Prince
× Pouvoir : Syndrome de Rudolphe
× Appartement : Michalak
× Métier : Maman adoptive de Joshua à temps plein.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1816
× Øssements 8765
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 07/02/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le chou / le mérou
× DCs : Ebiko Kaiyoutei
Glittering Mama
http://peekaboo.web-rpg.com/t608-miu-dans-la-vie-rien-n-est-definitif-tu-sais http://peekaboo.web-rpg.com/t609-miu-l-eau-de-javel-c-est-pas-bon#6441

Feuille de personnage
× Degré d'amusement:
11/100  (11/100)
× Evolution :
× Image : × Age de la mort : 17 Féminin
× Age post-mortem : 73
× Avatar : Hana Koumeda - Crimson Prince
× Pouvoir : Syndrome de Rudolphe
× Appartement : Michalak
× Métier : Maman adoptive de Joshua à temps plein.
× Communication : Portable - Deathbook
× Péripéties vécues : 1816
× Øssements 8765
× Age IRL : 21 Féminin
× Inscription : 07/02/2016
× Présence : réduite
× Surnom : le chou / le mérou
× DCs : Ebiko Kaiyoutei
Glittering Mama


変な腕時計


Délicatesse, petits suisses, limonade.


Il rendait ses tripes sur le trottoir. Ce n’était pas vraiment le truc le plus glamour du monde, mais je pouvais me féliciter d’une chose : il n’avait pas vomi à l’intérieur du supermarché. Lorsqu’il vint s'asseoir à côté de moi sur le banc, je somnolais. Tant mieux d’ailleurs, parce que si l’odeur d’un zombie en décomposition ne me dérangeait pas plus que ça, je ne supportais que très peu celle du vomi, surtout à proximité de ma personne.

Je réagis à peine lorsqu’il me mit l’argent sur les genoux, mais ses plaintes me réveillèrent quelque peu. Il n’était pas content de son appartement ? Dur de faire le ménage ? Il n’avait pas vu le mien avec ses tas de farines et de chantilly qui poussaient comme des champignons pendant la nuit, c’était certain. Tout en rangeant ses Øssements dans une de mes poches, je me levai pour le suivre. Je ne comptai même pas ce qu’il avait donné, il avait l’air drôlement pressé tout à coup et je n’avais pas envie de le contrarier, il râlait bien assez comme ça.

"Mmh… Dans le mien on marche dans le sucre à chaque pas qu’on fait. Faut pas vouloir porter des chaussettes, ou alors faut faire une lessive tous les jours. Enfin au moins on peut pas sentir mauvais, sauf pour quelqu’un qui aime pas la pâtisserie quoi, mais c’est pas commun comme espèce de gens. Et puis on meurt pas de faim, c’est juste dommage que ça remplisse pas mon frigo de petits suisses."

J’avançais à tous petits pas. Des enjambées à ma mesure, du coup je n’allais pas très vite et j’avais la flemme de faire des efforts. J’avais presque envie de traîner des pieds pour le faire râler, mais en même temps plus tôt je serais rentrée, mieux ce serait.

"C’est tard, non ?" finis-je par demander à haute-voix au lieu de garder cette question pour moi dans ma petite tête. Tout en posant la question, je regardai la montre que j’avais achetée pour pas cher dans une petite boutique méconnue. Elle avait plus l’air d’un jouet pour enfant qu’autre chose, mais elle fonctionnait assez bien. Et comme moi et la technologie ça faisait deux, je n’avais jamais investi dans un téléphone comme la plupart des morts normaux. Enfin elle fonctionnait assez bien jusqu’à ce moment-là.

La trotteuse était bloquée entre vingt-huit et vingt-neuf secondes. Et le cadran affichait trois heures et quelques minutes du matin. Je soupirai, elle avait dû me lâcher peu après que je sois partie de chez moi. Dans l’espoir de la voir se réanimer, je la tapotai du bout du doigt.

"Allez, revis petite montrAAAAAAAH."

Mon marmonnement presque inaudible s’était transformé en cri lorsque soudainement une multitude de confettis avaient jailli de l’objet, atteignant même l’énergumène à cornes. Bien évidemment, j’en avais avalé quelques unes et je me mis à tousser comme si j’allais remourir. Pas mal Miu. Il faudrait que que je fasse plus attention à ce que j’achetais un de ces jours. Cette montre ne faisait pas que ressembler à un jouet. Elle était un jouet.


© code by Lou' sur Epicode



Notes HRP:
Juste pour me rappeler que là j'ai utilisé ma magnifique montre qui lance des confettis
Afficher toute la signature
Réduire la signature